Initiation à l'hypnose

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Nossolar, 1 Août 2017.

  1. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Comme d'hab, Tistrya est au top ;)

     
  2. pologates

    pologates

    Inscrit:
    30 Juillet 2017
    Superbe reportage ♥ Merci
     
  3. systemic13

    systemic13

    Inscrit:
    11 Décembre 2016
    Tistrya c'est le top des reportages ! j'adore ! transformé en MP3 j'écoute et réécoute tous leurs reportages .
     
  4. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    j'ai regardé la vidéo, il souligne bien l'utilisation de l'IC et de veiller à rester positif dans nos pensées...
    En revanche, quand il dit que l'IC n'aime pas les ordres, qu'il pourrait faire l'inverse de ce qu'on lui demande et même nous tuer je trouve qu'il va un peu loin..
    D'un certaine façon on donne des ordres via nos suggestions non ? Quel est la meilleurs structure d'auto suggestion à utiliser pour être sûr quelle ne sera pas perçue comme un ordre puisque le conditionnel (j'aimerai, je voudrais) n'est pas conseillé ?
     
  5. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Oui, moi aussi.
    Et même qu'il peut faire salement peur.
    Il dit d'être positifs, mais je le trouve très pessimiste, limite catastrophiste.
    Je dois dire que ça m'a fait replonger au temps de ma psychanalyse lorsque mon analyste m'expliquait que l'inconscient était plus fort que tout, qu'il était borné et méchant lorsqu'on avait eu une enfance difficile, et que rien ne pouvait le contrer.
    Il fallait juste apprendre à accepter cet inconscient là.
    Et puis, il y a eu l'hypnose, les nouvelles thérapies, et l'espoir.
    J'ai appris que l'inconscient était gentil et qu'il pouvait évoluer en même temps qu'on pouvait évoluer.
    Youpi!
    Et patatras.
    Avec l'hypnose, j'ai appris à ne plus avoir peur de l'inconscient.
    Et là, avec cette vidéo, j'ai de nouveau peur.
    Et je ne sais encore pas ce qu'est l'inconscient.
    Est-ce que ça veut dire qu'on peut avoir un inconscient méchant ou un inconscient gentil selon que l'enfance à été désastreuse ou agréable ?
    Est-ce qu'on peut le faire évoluer ou est-ce que ce n'est pas possible ?
     
    Dernière édition: 3 Août 2017
  6. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    La réponse qui est de savoir jusqu'où l'inconscient pourrait aller je ne l'ai pas et je pense que personne ne l'a vraiment...
    Pour quelqu'un qui invite au positif il ne semble pas très en forme...
    Il ne faut pas s'arrêter sur une vidéo, dans la grande majorité des cas l'IC n'est pas présenté comme un monstre, il peut être un peu joueur parfois...
     
    Dernière édition: 3 Août 2017
  7. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Pas facile l'exercice de vulgarisation.....
    Il donne à entendre ce que les gens aime entendre.... Quelque chose de simple, évident, global, dual.
    Alors les quelques exemples caricaturaux, ne sont pas faut, mais efficace pour envoyer le message.
    Après, saupoudré de sa propre spiritualité qui "donne du sens" et le but est atteint.
     
  8. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    D'une certaine façon oui, mais d'un autre je ne trouve pas, en effet une personne qui met fin a ses jours, c'est sans doute parce qu'il n'y voit pas d'autres solutions, alors que c'est faux il a bien souvent une solution à tout.

    Désolé Singin :oops:

    Je ne pense pas que l'inconscient soit méchant ou gentil, pour moi il n'y voit pas de différence c'est le conscient analytique qui juge si c'est méchant ou gentil, l'inconscient est juste parfois en boucle sur une chose (ou plusieurs) ce qui fait que l'on est pas en pleine possession de nos réel moyens.De toute façon peu importe si c'est le conscient ou l'inconscient qui nous "dirige" la bonne nouvelle c'est que l'on peut changer nos point de vue afin que l'on se sente bien dans notre esprit et ça c'est intéressant ! Le reste n'est qu'une analyse d'intello , perso j'adore ce genre d'analyse, mais bon ce n'est que pour faire plaisir au mental, il faut bien l'avouer ;)

    Sans doute parce que personne n'est conscient à 100% de ce qu'est capable de faire l'inconscient.

    En effet il semble impossible de contenter tout le monde.
     
  9. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    j'ai aimé cette présentation de l'inconscient,ainsi que le visuel qui invite au voyage: le parallèle avec les photos de jeunes enfant et de l'inconscient
    Dire qu'il est puissant oui c'est vrai,mais avec l'hypnose vous avez maintenant les clés pour le modifier à votre guise Singin
     
  10. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Peut être parce que l'inconscient ne "va pas", il n'"est" pas, il n'est que fonction(s).
    Et tout de même nous avons pas mal d'éléments sur ce fonctionnement.

    Lui donner une identité (gentil ou méchant, ennemi ou partenaire...) c'est pratique....

    Aller jusqu'a dire que l'on peut se tuer à "cause de son inconscient" ou sous sont influence, dans une vidéo promotionnelle grand public pour son école, c'est de la connerie pure et simple (et je suis poli).
     
  11. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Heu excusez moi Hibou,mais quand votre inconscient continue à vous dire de fumer alors que vous avez une insuffisance respiratoire due au tabac ou mieux un cancer des poumons ou de la gorge,là je dis qu'il est vraiment suicidaire avec nous au lieu d'allumer tous les voyants au rouge pour que l'on modifie notre façon de vivre
    Il existe d'autres exemples comme celui du suicide où il nous fait croire que c'est la seule solution à nos problèmes du moments
     
  12. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Oui je suis bien d'accord avec Moune.

    Si ce n'est pas inconscient et que c'est conscient alors c'est assez "dramatique".
    Puisque cela sous entendrait que consciemment on sait qu'il y a possibilité d'aller mieux, mais vu que c'est trop compliqué (enfin notre esprit nous fait croire cela) alors il vaudrait mieux que l'on en finisse.
    Si on est conscient de ce schéma, alors c'est impossible de vouloir mettre fin à nos jours !

    Bien sur tout comme une personne qui tombe toujours sur les mauvaises personnes en amour, parce que par exemple, elle considère inconsciemment que vivre en couple est impossible, est destructeur, etc....
    Elle va reproduire ce schéma de ma manière totalement inconsciente.

    Il me semble que les thérapies sont justement là pour, entre autre, faire prendre conscience à cette personne qu'elle est dans un schéma négatif et répétitif.
    C'est en général là ou les personnes vont dire, oui mais c'est la faute des autres, oui mais c'était pas le bon moment, oui mais etc...en fait autant d'excuses (valable et non valable) pour que les autres changent et pas nous.

    Certainement en thérapie (un levier), dans l'absolu, j'ai un doute.
     
  13. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Excuse moi moune, mais le mécanisme de l'addiction est bien plus complexe que la simple explication par "l'inconscient".
    De plus celui-ci n'agit pas "volontairement" (il n'à pas la capacité de raisonner) mais répond à une de ses fonctions. Paradoxalement celle de nous protéger et de nous donner du plaisir.
    -...tu as du plaisir à fumer, tu aimes cela.... je t'envoi l' "envie" de fumer...(envie et non besoin celui-ci relevant d'un autre ordre) Au thérapeute de lui apprendre un autre chemin de plaisir.
    En considérant l'inconscient comme une "personne" raisonnant, on lui prête des intentions, hors il n'en à aucune.

    Je pense également que d'un point de vue thérapeutique c'est une sacré erreur que de tout mettre sur le dos de l'inconscient (fourre tout et personnalisé, comme indépendant de soit), il suffit de lire ici le nombre de gens qui sont à la recherche de réponses de leur inconscient, de solution, de bien être etc.... au lieu de travailler sur les schémas mentaux, des qualités, des croyances etc à améliorer.
     
  14. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Ok mais comment expliques tu le suicide? C'est contre nos valeurs, croyances, education, instinct de survie... ?.
     
  15. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Tout ne vient pas de l'inconscient Hibou je suis bien d'accord, c'est clair que tout y mettre reviendrai a dire que l'on est pas responsable, j'y vois encore un fausse excuse de l'humain pour ne pas changer/avancer "c'est pas moi c'est mon inconscient" évidemment le but n'est pas de trouver le fautif, mais bien de trouver une solution à un problème donné.

    http://www.psychologies.com/Therapi...cient/L-inconscient-cet-autre-qui-vit-en-nous

    Je cite l'article :
    "Nous avons tendance à nous l’imaginer en dieu obscur ne cherchant qu’à nous rendre malade ou malheureux. Ou, au contraire, en divinité généreuse dont il suffit de s’attirer les bonnes grâces pour réussir sa vie. Ou encore lui attribuons-nous une volonté, un but, comme s’il était une personne à part entière… Autant d’interprétations, autant d’erreurs."

    C'est bien pour cela que je dis qu'il n'est ni mauvais ni bon, la partie analytique de l'humain aime catégoriser, ranger, classifier, etc....pratique pour retrouver ses livres dans la bibliothèque.
    Mais un souvenir est-il classé dans la première rangé ou la deuxième (dans la partie consciente ou la partie inconsciente) ? Question qui n'a pas de sens, on s'en rappelle et puis c'est tout.
     
  16. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Surement pas par une agression de mon inconscient, ni un effet de son dysfonctionnement.

    Prenons l'épidémie de suicide chez les agriculteurs en cette période.
    Chacun est un cas particulier et ce qui est en question ; c'est leurs valeurs (je dois nourrir la famille), leurs amour propre (je suis incapable d'assumer mon rôle), l'injustice (on travail pour rien), l'inaction de l'état (je suis impuissant à me faire entendre), le regard des autres devenant insupportable (de la famille, collègues, de la société), le sentiment de ne savoir faire que ce métier, le poids des contraintes matériels et financières, la complexité de ce reconvertir en soldant une entreprise déficitaire et endetté, la honte de ne pas avoir fait fructifier un patrimoine venant le plus souvent des parents, la fatigue.....
    etc....

    Alors, tu crois a un inconscient responsable et autonome, qui sait tout, et qu'il suffit d'interroger pour avoir la solution...... bon il est mort avant même que tu commences.
    Tu es pas si bête et tu prend chaques éléments de la situation du monsieur en cherchant à ce que son inconscient devienne "gentil"..... ça prend du temps et il meurt tout de même.

    Ou tu te dit que le suicide ne peut être résumé à ce seul élément, qu'il y à des aspects affectifs, matériel, social, légal qui ne relève pas de ce que peut faire l'hypnose sur le monsieur et que des aides extérieures doivent intervenir. Que dans une action globale de soutien, tu peux effectivement (peut être) repérer certaines croyances à faire évoluer, certains blocages à travailler et tenter d’éveiller une motivation, une relativisation de sa situation etc.....
    C'est hélas coûteux et une assistance pluriel de ce type n'existe guère.

    La personne au bord du suicide, qui ne voit pas comment s'en sortir et tourne en boucle (je ne parles plus spécialement de mon exemple) ne doit pas entendre par un connard qui dit que son inconscient peut le tuer qu'il lui suffirait d'aller voir un hypno et youpi. Surtout si cet hypno croit que cet inconscient cacherait volontairement la solution.
    Mais d'un hypno qui éventuellement s'attacherait à rechercher quelle serait la cause qui induit l'idée de suicide et quel est l'élément déclencheur de cette "crise" (volonté de suicide) pour en déduire une action.

    Enfin pas évident de faire simple et court
     
  17. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Absolument d'accord..
    C'est tout de même dingue cette attitude d'aller chercher des croyances spirituelles voir mystique, une définition romantique de chose qui sont tout de même assez basique.
    Nous ne savons évidement pas tout de l'inconscient et du fonctionnement de notre mental, mais tout de même assez pour être un minimum efficace (pas pour tout, ni pour tous hélas).
    Que ce soit les écoles commerciales (voir les plus connus) ou les formations par milieux médicales ceci est reconnu, observé, enseigné et c'est une des base à s'approprier pour inventer une intervention thérapeutique.
    Enfin...
     
  18. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Humm il me semble que le monsieur de la vidéo n'a pas fait réellement de lien entre inconscient et croyance spirituelle.
    Il disait que l'ouverture spirituelle était une possible étape pour voir les choses d'une autre manière et je suis assez d'accord avec cela, puisque étonnement j'ai eu ce chemin !
    Bien sur tout le monde prend des chemins différent ;) par contre il n'y en a pas tant que cela....
     
  19. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Je ne parlais pas spécialement de lui.
    Moi si mon coiffeur me dit que mes cheveux son sec à cause d'une mauvaise relation avec mon ange gardien, ça me fait marrer.....
    Si je vais voir un toubib ou un thérapeute quelconque et qu'il me dit que c'est mon fantôme intérieur qui joue à la pétanque et c'est pour ça que j'ai du mal à dormir.... c'est lui qui me paye pour écouter ses conneries.
    ;););)
     
  20. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Arfff je pensais que tu parlais vis a vis de la vidéo et non en règle général lol

    Non les fantômes ils jouent à faire peur hahahaha tu ne t'y connais pas en paranormal toi hihihihi
     
  21. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Ta raison, je vais faire un stage chez Alan Kardec fondation;)
     
  22. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    C'est un autre style d'hypnose...
     
  23. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    J'ai retenu que l'inconscient avait besoin d'être guidé pour réaliser un travaille en adéquation à la demande...
    Donc le conscient joue aussi son rôle, reste à savoir si il n'est pas influencé...
    Perso si j'avais un avis à donner le suicide est une décision consciente...
     
    Dernière édition: 4 Août 2017
  24. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Dire que c'est l'inconscient qui mène la danse du mental, pour moi c'est bien trop réducteur.

    C'est même plutôt l'inverse au départ.

    Pour moi, l'inconscient est un lieu de stockage d'informations et de schémas de fonctionnements.

    Au conscient d'aller faire du tri et du rangement.

    Si on a acquis cette habitude de ranger, classer et faire le ménage au fur et à mesure, pas besoin de chercher longtemps.

    :cool:
     
  25. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Pour savoir quel est l'impact de notre inconscient quand on est jeune, le mieux est de se tourner vers la psychologie de l'enfant.

    http://www.psychologies.com/Famille...t-des-coleres-il-est-agressif-il-tape-il-mord

    La partie intéressante est : Le cerveau archaïque et émotionnel domine chez le petit enfant.

    Je cite
    Cela permet de comprendre pourquoi le petit peut taper, griffer, mordre. Il n’est pas « méchant ». Il ne porte pas le mal en lui.

    Cette phrase me fait penser à l'inconscient, il n'est pas méchant (ou gentil) l’inconscient répond juste à un stimuli, l'enfant répond par la "violence" parce qu'il manque d'amour et de compréhension, d’attention.
    L'enfant n'a pas conscience qu'il a un manque (pas de cerveau analytique à cet age là), il réagit dans l'instinct donc de manière inconsciente.

    Je cite
    Au contraire, s’il est humilié verbalement, traité de méchant, puni, menacé, ses circuits cérébraux ne maturent pas et ces comportements d’agressivité persistent à un âge où ils devraient s’atténuer

    Là encore il réagit inconsciemment a un stimuli, c'est pour cela que l'inconscient n'est ni bon ni méchant, il réagit a ce qu'il a été stimulé.

    La décision est probablement consciente, par contre tout le cheminement qui amener la personne a penser cela est pour moi inconsciente.

    Un enfant qui a été humilié, menacé, frappé, il y a de fortes chances pour qu'il devienne le caïd du coin, consciemment il sait que c'est un caïd parce qu'il a toujours été comme cela, pour moi cette réaction est complètement inconsciente, il ne sait pas réellement pourquoi c'est le caïd du coin, son cerveau répond juste à un stimuli très ancien (et qui à continué, c'est devenu une habitude),son propre cerveau aura placé dans l'inconscient son enfance durant sa vie, le stimuli continue.....inconsciemment.....

    Bien sur tout les caïds ne sont pas forcements des enfants maltraités !
    De même que tout enfants maltraités ne deviennent pas des caïd !
     
  26. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    tu as probablement raison, il y a une part consciente et une inconsciente mais dans quelle proportion de toutes façons une situation extrême cumul une multitudes de problèmes ?
    Pour ma part, quand j'arrive à analyser certains rêves et situations, je me dis que l'inconscient n'est pas si naïf que ça...
     
Chargement...