je suis claustrophobe

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par honda, 13 Mars 2006.

  1. honda

    honda Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2006
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Je re-poste ce message ici car je n'avais pas vue qu il y avais un poste spécial phobie :oops:

    Bonsoir
    J’ai trouvé ce forum au hasard suite à une recherche sur les phobies
    Personnellement je ne connais pas bien l’hypnose et j’avouerai que j’ai plutôt peur de me retrouver dans un êta ou je n’aurai plus le control de mes actes.
    Mais voilà mon probleme je suis claustrophobe (je pense) c’est a dire impossible pour moi de monté dans un ascenseur je ne ferme pas la porte a clé quant je me trouve dans des toilettes ou salle de bain de peur de ne plus pouvoir sortir et depuis peu quant je vais faire du ski je panique quant je me trouve sur un télésiège qui s'arrête de peur de resté bloqué.
    Donc je voie que mon probleme deviens de pire en pire, et je pense que l’hypnose est peut être ma solution pour sortir de mes probleme qui me gâche la vie de tous les jour et par la même la vie de ma femme et enfants que je ne peu pas accompagné dans des activité ou je risque de me retrouvé face a mes phobie (visite d’une grotte par exemple).
    Excusé moi je m’éloigne du sujet du forum mais c’était pour vous expliqué ma raison d’être ici.
    Je voudrait savoir d’abord si mon probleme peut être traité part l’hypnose et de quelle type d’hypnose, et comment trouvé un bon hypnotiseur ?
    Si vous avez des adresses je suis preneur
    Je me trouve a +ou- 20Km au sud de Lyon
    Merci pour vos reponse
     
  2. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    Oui bien sûr l'hypnose peut t'aider. Es-tu prêt à changer ? A abandonner tes schémas de fonctionnement actuels ? Tu as déjà fait un pas important en prenant la décision de demander de l'aide sur ce forum. Toutes ces phobies ont une raison d'être, et sont la partie apparente d'un autre problème. Avec une hypnothérapie, tu peux activer le mode "solutions" et renforcer tout ce qu'il y a de beau, de bon, de vrai en toi. Si tu trouves la personne ou la méthode qui te convient, tu peux enclencher le changement, et ça peut te mener loin ! Tout dépend de toi. Tu peux expérimenter l'état de conscience nécessaire au changement avec un CD pour commencer, en attendant de trouver la personne qui saura te guider. Car c'est de toi que viendra la solution, en passant par cet état de déconexion si agréable.
    Bien à toi
     
  3. honda

    honda Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2006
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    J’ai envie de sortir de cette phobie qui me gâche la vie et me fait faire des Km de détour pour évité les situation qui me font paniqué.
    Je précise que j’ai pas peur que l’ascenseur tombe j’ai confiance au matériel mais je panique sans savoir pour quoi ?
    Mais ne pense tu pas que l’hypnose peu si elle est mal faite, aggravé ma phobie voir même en crée d’autre ?
    tu veux dire quoi part( Es-tu prêt à changer ? A abandonner tes schémas de fonctionnement actuels ? ça peut te mener loin !)
     
  4. Totopsy

    Totopsy Membre

    Inscrit:
    28 Février 2006
    Messages:
    34
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Paris
    Honda, l'hypnose peut déverouillé ton blocage mais ca ne te permetra pas de comprendre ton blocage et d'y faire ca par tes propres moyens.

    En gros, par l'hypnose tu anesthesies ton symptome mais tu ne le guerit pas (ce qui peut tout de meme etre une forme de guerison en un sens).

    C'est a toi de savori ce que tu veux :
    - faire taire le symptome.
    - comprendre le symptome (et donc le resoudre a la source).

    Les deux sont efficasse mais c'est vrai qu'une psychanalyse est bien plus longue et cher que l'hypnotherapie, mais ce n'est pas la meme chose.
    Les deux peuvent aussi etre complementaire, et c'est d'ailleur mon ideologie...

    A toi de savoir ce que tu veux.
     
  5. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    La découverte d´un état de conscience différent améne des changements dans la personnalité. Il faut être prêt à accepter ces changements, qui peuvent désorienter au départ. Mais quels bienfaits par la suite ! Tu t'apercevras que parti pour un problème, d'autres mineurs se résolveront d'eux-mêmes. Avec schéma de fonctionnement, j'entends ta façon de penser, sur laquelle tu peux agir pour "vibrer positif". Te mener loin, ça veut dire que bien parti tu peux découvrir des mondes nouveaux, une spiritualité dont tu n'aurais pas eu l'idée en partant pour soigner une phobie...
    N'aies pas peur de l'hypnose, les personnes qui la pratiquent sont passionnés et sont très heureux d'aider à la guérison (car le gros du boulot, c'est quand même toi qui le fais) ! C'est très agréable la reconnaissance... alors on fait ce qu'il faut pour que le patient se sente en confiance, condition première pour la réussite.
     
  6. honda

    honda Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2006
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Merci vos propos me rasure
    En fait je cherche juste a oublier mes phobie et pas a connaître la cause du moi pour le moment

    J’ai trouvé deux personne dans ma région le sud de Lyon je vous joint leur CV penser vous que ses personnes serai a même de m’aidé car je suis perdu dans tout ses terme

    1er (homme)
    Psychothérapeute, spécialisé en Thérapie Brève. Certifié par l'Institut Français d'Hypnose Ericksonienne.
    Symptômes concernés : Phobie, peurs, confiance en soi, problèmes sexuels, tabagisme, allergie, relationnels, deuil, insomnie, stress, échecs, alcoolisme, boulimie, dépression, angoisse,

    2eme (femme)
    Qualification infirmière anesthésiste et Thérapeute Exercice libéral
    Compétences Nature Date et institut de formation
    Hypnose sept 2000-avril 2003 : hypno thérapie Ericksonienne par l'IFATC
    Thérapie systémique 2003 D.U prise en charge de la douleur Lyon1 2004 D.U Soins palliatifs et accompagnement des endeuillés Lyon 1 2004 formation D.U thérapie comportementale et cognitive Lyon 1
    Orientations
    spécifiques Hypnose, Thérapie brève, Thérapie comportementale
    Observations Gestion du stress et des phobies, gestion de la douleur, relation d'aide
    Clientèle adultes, adolescents, enfants
     
  7. Totopsy

    Totopsy Membre

    Inscrit:
    28 Février 2006
    Messages:
    34
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Paris
    (voir message suivant)
     
  8. Totopsy

    Totopsy Membre

    Inscrit:
    28 Février 2006
    Messages:
    34
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Paris
    Je te déconseille fortement la deusieme personne.
    Ayant quelques connaissance psychanalytique, je peux te dire que le comportementalisme comme traitement des phobies te posera plus de problemes qu'autre chose (et c'est pourtant pratiqué !).
    En comportementalisme on fait sauté le symptome, on ne l'anesthesie pas comme dans l'hypnose. Le truc c'est que lorsque tu fais sauter un symptome, tu en creais un autre ailleurs, au mieu tu gagnera au change...

    Je te conseillerais plutot le premier, a la limite cette femme mais precise bien que tu veux etre soigné par hypnose et non pas par thérapie cognitivo comportementale (TCC pour les intimes).
     
  9. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    Ecoute, l'important c'est que tu te sentes bien avec cette personne. Les appeler et leur exposer tes problèmes au téléphone peut te donner une idée, tu choisis selon ton feeling, leurs tarifs, leur disponibilité. Ne privilégie pas celui qui te promet la thérapie la plus courte, il faut du temps pour amorcer le changement.
    Tiens-nous au courant !
     
  10. honda

    honda Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2006
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    ok merci pour vos reponse
    C’est dommage de ne pas trouvé sur le forum une personne de ma région qui pourrai me conseillé un hypnotiseur c’est dur de choisir au hasard surtout que le fait de perdre conscience me fait peu aussi mais si c’est la seul solution alors courage prend moi.
    Vous avez une idée du prix des consultations ?
     
  11. Totopsy

    Totopsy Membre

    Inscrit:
    28 Février 2006
    Messages:
    34
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Paris
    Completement d'accord, je n'aurais pas dit mieu.

    Bon courage.
     
  12. Dov Aim

    Dov Aim Administrateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    3 Juillet 2005
    Messages:
    394
    J'aime reçus:
    44
    Points:
    4680
    Localité:
    Biarritz, France
    Le choix d'un hypnothérapeute doit être un choix personnel
    comme quand tu t'achètes une glace, c'est toi qui choisis le parfum.
    Maintenant, un choix judicieux serait peut-être de consulter un hypnothérapeute pratiquant la programmation neuro linguistique.
    Un travail sur les submodalités et l'encodage me paraît approprié.

    Pour ceux que cela intéressent :
    un livre : Un cerveau pour changer de Richard Bandler
    une vidéo : The Fast Phobia Cure de Paul McKenna et Michael Breen (ceux qui regardent bien verront même Derren Brown dans le public :wink: ).
     
  13. Dov Aim

    Dov Aim Administrateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    3 Juillet 2005
    Messages:
    394
    J'aime reçus:
    44
    Points:
    4680
    Localité:
    Biarritz, France
    L'hypnose n'est pas une thérapie en soi, c'est un mode de fonctionnement et non une stratégie thérapeutique (je ne vais pas me faire beaucoup d'amis en disant cela).

    On peut entendre souvent : « l'hypnose traite les symptômes pas la cause ».
    Cela ne veut strictement rien dire.

    Pour être plus clair, l'hypnose est un mode de fonctionnement dans ou avec lequel le thérapeute opère sa stratégie thérapeutique.
    Cette stratégie peut donc très bien être orientée vers le symptôme, la cause ou les deux.
     
  14. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    En effet : si on suggère au patient d'abandonner son symptôme, il n'aura qu'une hâte, c'est d'en créer un autre ! Mais qui ferait cela ?
    Alors, on fait en sorte (et là réside tout notre art), que le patient n'ait plus besoin du symptôme, en lui montrant les portes derrière lesquelles il trouvera ses propres solutions pour devenir ce qu'il souhaite.
    C'est ainsi qu'il peut guérir sans que nous n'ayons jamais prononcé le nom du symptôme.
     
  15. Totopsy

    Totopsy Membre

    Inscrit:
    28 Février 2006
    Messages:
    34
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Paris
    Je ne sais pas si ta réponse était destiné a me contredire (si c'est le cas, j'ai du mal m'exprimé ou mes propos on dut etre mal compris).
    Quoi qu'il en soit, je comprend et je suis completement d'accord avec ta réponse.
    Je suis d'ailleur convaincut que l'hypnose puisse etre un très bonne outil pour le psychologue ou le psychanalyste ( ou le psychiatre et l'anesthesiste pendant quoi nous y sommes ;) ).

    Selon moi, c'est les TCC (therapies comportementales) traitent les symptomes et non la cause (et la ca vaut dire quelque choseque je serais pret a justifié), mais l'hypnose est un outil polyvalent et puissant, et non pas une thérapie.
    Pour moi un hypnotherapeute, est un spécialiste des "possibilités" de l'hypnose qui peuvent rejoindre le domaine psychotherapeutique.

    Oui l'hypnose n'a pas ce but par contre les psychotherapeute comportementaliste, contre qui je mettait en garde honda, ont recours a ce type de methode.

    On est d'accord si cela implique que le conflit a la source du symptome lui meme est détourné de son but nefaste pour servir la cause du patient.
    Une reprogrammation du patient sur lui meme en quelque sorte (je sens que vous n'aller pas aimer le terme lol).
     
  16. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    si si, j'aime bien le terme "reprogrammation", c'est de cela qu'il s'agit : on change les vieilles connexions et on en crée de nouvelles. Par contre, je ne vois pas bien comment le conflit détourné peut servir la cause du patient... On préfère l'oublier celui-là ! (le conflit) Mais nous causons, nous causons, et laissons Honda sans réponse : une consultation chez un hypno ayant pignon sur rue coûte 50 à 60 euros. Et aucune crainte, si tu perds conscience, c'est que tu l'auras voulu ardemment et ça n'arrive pas dès la 1ere séance.
     
  17. honda

    honda Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2006
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    A vous lire sa me fais un peu peur et de nouvelle question se pose a moi comme, finalement j’évite les endroit clos mais ma vie social se porte pas trop mal, j’ai pas de confrontation avec ma phobie tout les jours, et si après avoir consulté, ma phobie est encore plus forte ou si une nouvelle phobie encore plus gênante vien a sa place ou en plus ????
    Y a t’il un risque que ça arrive si oui je pense pas avoir envie de le prendre et de regretté
    Qui ne tente rien n’a rien mais bon ???
    Plein de question arrive dans ma petite tete ???
     
  18. Totopsy

    Totopsy Membre

    Inscrit:
    28 Février 2006
    Messages:
    34
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Paris
    Si tu va voir un comportementaliste, il y a des risques que ta phobies soit remplacer par autres troubles.
    Tu reconnaitra le comportementaliste : il essayera petit a petit de confronter de plus en plus fortement a ta peur sans la démasquer.
    Je te conseil d'entreprendre une démarche par l'hypnose, ce qui devrait etre efficasse si tu te sens bien avec l'hypnotherepeute et qu'il est un minimum competant ;-).
    Si vraiment l'hypnose n'a pas resultat sur ton probleme, il te reste le psychanalyste.
     
  19. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    Honda, je te propose d'en parler sur msn, tu trouves mon adresse en bas du message. Si tu n'as pas msn, envoie moi un mail et je te "décoderai" ces conversations, car nous négligeons sans doute le fait que tous ces termes que nous employons sont nouveaux pour beaucoup de personnes.
     
  20. honda

    honda Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2006
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    (Excuse moi cath j’ai pas eu le temps de te répondre)
    J’ai trouve ce thérapeutes qui me paraît bien et sérieux et surtout pas loin de chez moi, pouvez vous me dire en consultant son site si il vous semble bien pour mon probleme
    Merci
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  21. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    cathy votre sourire est fantastique ....je sais maintenant que je n'ai plus besoin de vous lire car je vous fait confiance....
    paul.
    je vous lis comme même!
     
  22. giulatita

    giulatita Membre

    Inscrit:
    16 Novembre 2010
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    730
    Bonjour,

    Je lis le forum et je me sens obligée d'écrire aussi, car je ne suis pas d'accord avec plusieurs des remarques mentionnées.

    Je suis claustrophobe depuis l'enfance, et quand j'ai eu 20 ans, je ne pouvais plus supporter de voir ma vie tellement contrainte par cette phobie super gênante.

    J'ai été voir un psy de thérapie comportementale et cognitive (TCC), c'est à dire un processus qui implique une exposition progressive et encadrée. J'ai dû déménager et interrompre ces rdv avant d'avoir réussi à me sentir mieux et avoir passé les premiers stades.

    Quelques années plus tard, j'ai repris mon courage et suis retournée voir un psy de TCC. Au bout de 4 mois, j'avais réduit d'environ 40% ma phobie.
    Par exemple il m'était absolument impossible de prendre un ascenseur depuis 15 ans, et j'ai pu le prendre accompagnée, sans aucune angoisse, et même je peux à présent le prendre seule dans certains cas.
    J'ai dû interrompre à nouveau ma thérapie mais ma vie a complètement changé depuis ces 4 mois.
    Je suis beaucoup plus libre et mon niveau d'angoisse et de claustrophobie a nettement baissé.

    Donc je ne peux pas laisser dire que les TCC ne fonctionnent pas, et que les symptômes réapparaissent ailleurs, car ce n'est pas vrai.
    Evidemment tout le monde peut suivre une thérapie psy standard à côté ou avant/après une TCC. Les 2 sont plus complémentaires que contradictoires!

    Courage à tous les claustrophobes, et allez faire une TCC votre vie sera plus vivable, ça vaut la peine!

    Bises à toutes et tous,
    Julia
     
  23. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonsoir,

    Heureusement Julia, les propositions faites en 2006 par Totopsy étaient lisiblement fondées sur des croyances globales négatives, suggérées par on ne sait qui, en tout cas quelqu'un qui ne connaissait pas les TCC, n'en avait pas l'expérience ni une connaissance théorique sérieuse !

    En réponse à votre intervention également, on peut ajouter que les TCC ne se limitent pas à une approche (considérée comme d'origine comportementaliste) que vous avez décrite : il s'agit des techniques d'exposition progressive, qui ont en effet pour objectif l'extinction de la réponse comportementale phobique.

    Dans votre exemple, le sujet lorsqu'il entre ds 1 ascenseur, a peur et ressort (ensuite bien sûr il peut avoir peur rien que d'y penser ! et pas seulement pour 1 ascenseur !) : cette augmentation de la réponse lors des expositions successives est appelée habituation.

    Les principes dont vous semblez avoir bénéficié sont l'immersion combinée à une prévention de la réponse d'évitement (sans cette combinaison, on retrouve l'habituation, la peur déclenchée se renforce !).

    Or, il existe d'autres principes, notamment l'inhibition réciproque.

    L'exemple expérimental classique est celui d'un nourrisson à qui le chercheur avait inculqué une phobie en combinant la vision d'un rat blanc avec un bruit effrayant, l'enfant est vite devenu sensible à la simple vue du rat, mais aussi d'une boule de coton, etc. Une autre chercheuse a recréé la phobie chez un autre enfant puis l'a fait disparaître en employant... une glace à faire sucer au bon moment ! (extinction par inhibition réciproque). On peut aussi faire voir à l'enfant jouant avec un rat blanc sans avoir peur, et la phobie là encore disparaît.

    Ainsi on peut encore nommer l'emploi de l'imitation de modèle, parmi d'autres techniques.

    Mais nous sommes sur un forum d'hypnose ! alors j'y reviens, et précisons que l'emploi de l'hypnose peut représenter un précurseur des thérapies par inhibition réciproque lorsque l'apaisement permis par l'action adaptée du thérapeute dans la transe, est ensuite combiné avec une exposition en imagination (encore un terme TCC) qui fait retrouver (en partie) l'expérience effrayante.

    Bref, giulatita, les thérapeutes TCC en arrivent à préconiser la réalisation de certaines de leurs méthodes, par un thérapeute employant l'hypnose.

    C'est là un grand intérêt des théories des thérapies cognitives : nous aider à comprendre ce que nous faisons au cours de nos séances d'hypnose, en fournissant des outils théoriques, des modèles qui éclairent nos actions.

    Une nouvelle fois, répétons que l'hypnose en soi n'est pas un traitement, mais que cet état peut permettre à un thérapeute entrainé et inspiré de faire du très bon travail ! pour accompagner le sujet dans une accélération de son évolution positive.

    Et les seules personnes que je connais qui répètent que "si on fait disparaître un symptome d'un côté, il réapparaîtra de l'autre", appartiennent toutes à un seul et unique mouvement de pensée à présent en perte de vitesse, qui trouve son origine il y a un peu plus d'un siècle, a certes connu ses heures de gloire, mais dont les principes précurseurs sont à présent totalement dépassés à mon goût (si on reste figé dessus). Heureusement certains successeurs de ces théoriciens, devraient savoir s'adapter, eux...
     
  24. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    634
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Bienvenue sur le forum

    Par exemple il m'était absolument impossible de prendre un ascenseur depuis 15 ans, et j'ai pu le prendre accompagnée, sans aucune angoisse, et même je peux à présent le prendre seule dans certains cas.

    Pouvez vous nous expliquer le comment çà c'est passé ?

    8)
     
Chargement...