1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Jean Doridot

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par grof, 16 Juin 2014.

  1. grof

    grof Membre

    Inscrit:
    18 Février 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    490

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    ...bonsoir à tous...

    Je viens de lire et terminer un petit livre génial mais sans prétention :"S'entraîner à l'auto-hypnose au quotidien" de Jean DORIDOT. Il nous tutoies tout le long du livre comme le ferait un hypnothérapeute en séance...très peu d'outils sont dévoilés mais il nous expose un peu l'auto-hypnose en suggérant de façon fort habile ses bienfaits et ses mécanismes : au final point de transe pour moi en tous cas pas de transe profonde - cela est un fait - mais une prise de conscience que l'on peu en état de relaxation légère se conditionner (sans vivre comme un automate!!!) et orienter sa vie d'une nouvelle façon...je crois avoir enfin compris que la transe profonde n'est pas nécessaire, il y a d'ailleurs de multiples degrés de transes j'imagine ; non l'essentiel est que l'inconscient imprime....non?

    Bonne soirée
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Effectivement la profondeur de la transe n'est pas forcément synonyme d'avancée thérapeutique, et oui il y a différents degrés de transe comme tu dis.
    Les conditionnements peuvent être très utiles et augmenter notre confort de vie, notamment en apprenant à se relaxer/détendre rapidement, et faire les choses en pleine conscience est également très riche; alors le pompon sera peut être d'apprendre à se conditionner pour faire les choses en pleine conscience :p.
    Par contre pour le tutoiement, perso je vouvoie mes clients (sauf un qui a 13 ans et je lui ai demandé ce qu'il préférait), ça soulève une question intéressante. J'avais toujours pris ça pour acquis avec des adultes mais visiblement ce n'est pas si automatique. :D Je suis curieuse de voir ce que font les autres thérapeutes et ce qu'en pense les autres forumistes.
     
  3. Bruno F.

    Bruno F. Membre

    Inscrit:
    16 Juin 2014
    Messages:
    19
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    520
    Localité:
    Ambérac
    Je vouvoie mes clients sauf si je les connais avant leur premier rendez-vous. Un thérapeute doit rester d'une manière ou d'une autre dans le pouvoir pour ne pas se laisser entrainer par son client/patient. Cela n'empêche nullement l'empathie ni le fait qu'en thérapies brèves, nous soyons en premier lieu à l'écoute des demandes du clients. Il faudra éventuellement les reformuler afin de définir si l'objectif de départ est le bon, ce qui n'est pas si fréquent. J'ai souvent eu des personnes venant pour arrêter de fumer ou perdre du poids qui repartaient en me disant "finalement, on va d'abord s'occuper de telle ou telle situation ... avant de s'arrêter de fumer ...":)
    Je ne demande pas aux enfants s'ils veulent que je les tutoie ou que je les vouvoie quand ils sont jeunes (en général moins de 12 ans). Après je leur demande s'ils préfèrent l'un ou l'autre et en général c'est à partir de 15/16 ans qu'ils sont plutôt dans le vouvoiement. Mais mon expérience avec les enfants n'est pas forcément significative.
     
  4. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Pour un livre "explicatif" ou éducatif, tutoyer le lecteur est intéressant car cela permet des tournures de phrases et expression plus proche du langage parlé.
    C'est un peu comme assister à un cours ou une conférence ou l'intervenant lis son texte, rien de plus pénible. S'il suit son plan sans texte c'est bien plus dynamique, permet des apartés, des interactions avec le public etc.
    Je pense au livre de Luc Ferry , Apprendre à vivre (traité de philosophie) qui par sa dynamique de langage rend le sujet plus vivant. Pouvoir exprimer simplement des choses complexes sans pour autant édulcorer le propos. Mais tout dépend du talent de l'auteur...
    Pour les clients. Je vouvoie les gens par nature, influencé par mon éducation, j'ai l'impression que c'est une marque de respect majoritairement partagé. Cependant, j'essaye pour "décontracter" et/ou dédramatiser d'être avenant, voir de glisser une dose d'humour et autant que faire ce peu démystifier les termes de l'hypnose (du moins la première rencontre).
     
  5. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Comme Hibou, influencée par mon éducation c'est vouvoiement par défaut (sauf sur les forums, dans les jeux vidéos, avec les enfants et dans le cadre perso ça dépend du contexte). Avec l'âge je suis plus souple avec ça, quand j'étais ado c'était vouvoiement systématique de tous les adultes, maintenant les copains de copains (même bien plus âgés) ça peut être directement tutoiement en fonction de ce que je "sens". Pour les livres le tutoiement me gênait beaucoup, moins maintenant, mais de base je préfère du plus neutre sans interpellation du lecteur (encore que j'ai adoré les Nicole de Buron).
    Pour les enfants en consultation je n'en ai pas encore eu (et de base je demande généralement à ce que la personne soit en état de se gérer seule et de prendre certaines décisions seule), j'ai eu deux ado et je leur ai demandé ce qu'ils préféraient et après qu'ils aient choisi (tutoiement pour les deux) je leur ai dit qu'ils pouvaient aussi me tutoyer. Ça peut paraître inhabituel à cause de la distance mais c'est un choix que j'ai fait (de permettre aux ado de me tutoyer s'ils choisissaient que je les tutoie) afin de vraiment montrer un pied d'égalité (que le discours sur le "j'ai étudié la psychologie en général mais le spécialiste de toi même c'est toi" soit congruent avec l'attitude).
    Par contre avec les adultes il m'arrive d'utiliser leur prénom mais sans interpellation directe. Par exemple je n'utilise pas des "Bruno, tu/vous..." mais plutôt des "Et là Bruno pourra avoir ce qu'il désire" ou "et le petit Bruno...", ceci dit ce n'est pas fréquent et plus souvent en hypnose qu'hors transe.
    J'utilise beaucoup l'humour, ça détend, dédramatise et créer des liens.
     
  6. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Pour moi le vouvoiement c'est plus la position du "superviseur" et le tutoiement la position de "l'intervision"
    En pratique les choses évoluent très naturellement d'une fois sur l'autre...
     
  7. Buddha-line

    Buddha-line Invité

    Par principe de base, le vouvoiement est à utiliser pour les adultes.
    Attention à ne pas tomber dans le copinage, la discussion de salon,... Le cadre de la thérapie est à respecter et le recadrage est important surtout pour certains(es) patients(es).

    L'empathie, la congruence, la bienveillance, ne sont pas synonymes de copinage, de tutoiement ou faire salon de thé ou encore jouer dans la séduction...
     
  8. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    J utilise aussi parfois l humour, parfois mais je te rassure pas de nez rouge ni pouet pouet....
     
  9. Buddha-line

    Buddha-line Invité

    Je ne sais pas si cette réponse m'était adressée ? ... mais l'humour n'est pas à proscrire, mais pour moi, j'ai envie de dire ce n'est pas l'ingrédient de base.
     
  10. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Pour le nez rouge, ça pourrait très bien m'arriver un jour.
     
Chargement...