la formation...

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Paul Elie, 4 Août 2009.

  1. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    dans quels cas refusez vous de "traiter un client"?
     
  2. moyga

    moyga

    Inscrit:
    23 Février 2009
    Je n'ai jamais refusé de soigner une personne.
    Pourquoi cette question?
     
  3. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ah bon!
    tu n'as pas eu beaucoup de clients...ou tu as eu de la chance....
    car dans l'idée du public ,l'hypnose a malgré nos efforts
    un gout ésotérique ....qui attire bon nombre de personnes
    qui ne viennent te voir ....
    pas toujours pour "les bonnes raisons"
    qui sont appelons les ...
    d'ordre non thérapeutiques...
    je parles des gens avec des "psychoses lourdes" ou des gens qui veulent
    te tester ou avec des motivations sexuelles ou avec un agenda
    de haine de l'hypnotherapie etc...

    que fait tu quand un oiseau de ce type , un patibulaire...
    prends un rendez vous avec toi?
    quelqu'un qui aurait une infatuation sexuelle pour toi sans te connaitre,
    ou une personne qui sors d'un asile psy , sous medic avec des personnnalitées multiples?
    ou une personne qui a des crises d'epilepsies?
    ou la Maladie d'Alzheimer a un stade avancé?
    quelqu'un si detaché de notre "realité" avec qui il est impossible de communiquer?
    par ex:
     
  4. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Oui, moi aussi je crois qu'il faille refuser des clients/patients. J'imagine qu'il faille même en expulser parfois? Il faut être organisé, je crois, avec un "menu" de références. Des sexologues, des psychiatres, des médecins, d'autres psys spécialisés...Des prostituées et des gigolos peut-être? :wink: Sérieusement, je crois qu'il faut être prêt à référer et ne pas perdre son temps et le temps du patient. Il est préférable de référer que de refuser carrément. Je ne pourrais pas traiter un patient violent avec son épouse sans le détester profondément, alors je me verrais dans l'obligation de le référer.

    Avec le peu d'expérience que je peux avoir je me verrais forcé de refuser plus de clients que celui qui a 20 ans d'expérience j'imagine. Personnellement aussi, je ne veux pas de cas de problèmes de couple. Je ne traite pas des couples mais des individus qui en forment un ou non. Je ne traite pas les cas de psychoses.
     
  5. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    exactement leo....ta position est défendable....
    mais tes propos devrai être un peu plus ou un peu moins catégorique car
    nous avons des lecteurs qui ne savent pas ce que tu sais
    et ils pourrai prendre le sens de ton message a rebrousse poil....
    ce qui te provoquerai a t'expliquer...
    une perte de temps inutile... quand on peut avoir le même effet dans la douceur...
    n'oublie pas (aussi!) que ces même clients que tu est préparé a refuser
    peuvent aussi nous lire!
    que vas tu leur répondre ou comment va tu leur expliquer?
    il faudra aussi que tu justifie tes explications par devers ceux qui ne sont pas malades et qui ne comprendront pas tes réactions a ce moment....
     
  6. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    je fais aussi une autre remarque nous avons a l'heure ou j'écris ces mots ....
    60 lecteurs et seulement 1 personne qui a répondue une fois .... et qui d'une façon "intéressante" et montre que son expérience est toute livresque !
    prétendant avoir des clients....
    ou sont les autres?
    ont ils peur de répondre ou sont ils du même avis mais plus sages, ne voulant pas prendre position?
    ou simplement comme je le suspecte....
    ignorant de ce que nous savons toi et moi.. ce qui prouverai que les formations ici en france ...
    comme j'ai put le constater.....manque de points essentiels que nous allons par le biais de ce forum....
    ensemble.... changer....
    car c'est une urgence....il y a trop de formations qui produisent des étudiants qui ne deviendront jamais hypnotherapeutes....
    ou qui incapable et desarmé devant une situation que si justement tu presente....
    ne sauront que faire, ni comment et pourons en ressortir affaiblits si ce n'est detruits...

    si ils ne veulent pas de mon aide ( comme j'ai put le constater apres les reactions de certain ici!)
    (et de la tienne! si tu comprends ce que je veut dire....)
    nous allons la provoquer et mettre ces sujet au grand jour.
    pour a mon sens....dénoncer cette arnaque que certain pratiquent et qu'ils appellent une formation.
     
  7. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    de pluis je suis tout a fait d'accord avec toi....
    a propos du référencement...
    mais ici les hypnotherapeutes ne semblent pas fonctionner comme de l'autre coté de la grande bleue!
    car les réseaux solidaires entre professions comme tu le décrit si bien...
    n'existe pas....
    j'ajouterai que ce n'est pas le seul probleme que je " remarque" et auquels je vais "m'attaquer"....
    donc tu est le premier que je préviens....
    tu ne sera pas surpris de la façon dont je présente les choses pour les futurs post!
    content de te retrouver a mes cotés! (peut etre?) :wink:
     
  8. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Pourquoi par exemple, ne pourriez vous pas traiter des personnes qui souffrent d'épilepsie.
    Déjà elles peuvent le cacher et vous n'en sauriez rien... et sans doute l'avez vous déjà fait.
    Ou les psychotiques à personnalités multiples... il faut bien que quelqu'un s'en occupe... Et en général ils sont sous traitement..ou Alzheimer...????

    Peut-être êtes vous un espoir pour ce type de personnes... et que leur reste t'il comme thérapie?

    Enfin, je m'y verrais pas trop non plus... (mais je ne suis pas thérapeute... :lol: )
    Les psychiatres refusent-ils des gens, alors pourquoi les hypnos le feraient-ils, sauf pour des raisons d'incompatibilité d'humeur (genre personnes hyper religieuses et sexistes) ????
     
  10. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Les psychiatres ne refusent personne malheureusement mais à mon avis, les psychiatres font n'importe quoi. Ils ont beau l'avoir appris à l'université c'est n'importe quoi tout de même ( à mon avis à moi). Ce qu'ils font de bien, c'est souvent ce qu'ils ont appris ailleurs comme ceux qui font de la thérapie analytique et ou de l'hypnose. Les bons psychiatres ont appris à penser "en dehors de la boite" ("outside the box") comme disent les Russo-japonais.

    Je n'en fais pas un cas moral cependant. Mon idée est que je fais ce que je peux et c'est dommage que je ne puisse pas traiter un psychotique mais je ne suis pas capable pour le moment. Je laisse cela à d'autres qui le sont, c'est tout.
     
  11. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Pour les psychiatres, je suis d'accord...
    Par rapport à toutes sortes de maux, il devrait exister une thérapie..
    Ce sont des manifestations très fortes de crise existentielle, alors la crise existentielle ne peut elle se traiter en hypnose? Et surement c'est ceux qui en ont le plus besoin...
    N'existe t'il pas d'hypnothérapie dans des hopitaux psy? (encadré, surveillé?)
     
  12. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ok....un cas précis...
    et pour répondre leo et m'expliquer donc....
    j'ai été épileptique pendant 30 années donc je crois avoir une petite expérience de la "maladie" de première main :D
    et je peut vous dire que de prendre un épileptique comme un autre client souffrant d'une psy lourdes....et vous comprendrez pourquoi je m'exprime souvent a mots cachés ( pour les raisons dont j'ai fait mention dans le post précédent: a propos de ceux qui nous lisent!)...
    comporte un risque grave pour le patient et donc pour le thérapeute....
    dans le cas d'épilepsie vous n'avez aucun moyen de prédire ce qui va se passer...pour vous donner une idée....
    je dirai que chaque fois que j'allais avoir une crise je ne savais pas si j'allais me réveiller! d'en survivre! comprenez vous?
    oui bien sur les personnes peuvent vous cacher des choses, mais si vous avez parler au client et qu'il sait que la confiance qu'il a en vous est dépendante de la confiance que vous avez en lui....
    alors.....
    de plus un hypnotherapeute formé a ces éventualités pourra plus facilement le détecter et décider de son libre arbitre...
    d'expliquer au client, le pourquoi du refus...le risque!
    et de référer la personne.....
    la raison pour laquelle j'ai mis ce post est provoqué par un échange que j'ai eu avec un visiteur ici que vous pourrez relire....
    et les réactions de certains forumeurs qui ne m'avais parut pas très sains!
    donc c'est un sujet important....
    seulement la diplomatie pour d'autres raison que j'ai expliquée me semble de mise ! :D

    je refuse systématiquement toutes personnes sous traitements neuroleptiques( facilement détectables!) car leur réactions...s'ils en ont! :D
    sous hypnose est absolument incontrôlable ( par eux!) et trop imprévisible!) de toutes façon sans valeur thérapeutiques....

    il est des gens que nous ne pouvons guérir...
    c'est un fait et il faut l'accepter!
    vous ne serrez jamais superman /women....seulement hypnotherapeute si
    1.vous savez ces choses que l'on ne vous apprends pas en france....
    2 ou si vous avez la chance de bien vous en tirer quand vous êtes confrontés a un problème comme celui la et que vous vous en tirez sans dégâts.....
    surtout pour vous même car cela peut être très spectaculaire et devenir un véritable cauchemar!

    un autre exemple que feriez vous si un violeur vient vous voir? ou un tueur?
    c'est un cas rare, ne pensez vous pas que vous devez être préparé? et surtout réagir sainement!
     
  13. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    >>>>>>>Ce sont des manifestations très fortes de crise existentielle....
    absolument pas!
    mais souvent...
    pour revenir a ma methode!
    des afflictions que seule une "thérapie de choc" peut traiter....
    et qui est pour l'hypnotherapeute même très spécialise et avec une expérience confortable
    très éprouvant....
    et que je ne recommande pas pour l'avoir vécue!
     
  14. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    a propos de la religion et du sexisme je ne suis pas d'accord avec vous leo
    car il est toujours possible de retourner cette position extrême en votre faveur et

    d'utiliser les croyances du client....pour lui ouvrir d'autres horizons....
    d'ailleurs l'hypnotherapie utilise certains "concepts" très proches de la religion....ne dit ont pas qu'il est une guérison spirituelle?
    il faut simplement être préparé a toutes éventualité
    dans la mesure du possible! bien sur!
     
  15. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Le sujet est réellement important.

    Pour les personnes sous neuroleptiques, la transe relacherait les inhibitions...
    Ces personnes peuvent elles néanmoins avoir recours à l'ah? (le même problème peut se poser...)

    Pour l'épilepsie (je ne suis pas épileptique) surement y a t'il danger de créer une crise par le biais de l'hypnose. Et effectivement si on n'est pas préparé, c'est très déstabilisant.

    Pour ce qui est des maladies dites psychiatriques, il me semble que notre société est incapable de les gérer. Simplement propose t'on des camisoles chimiques (pour éviter un danger pour la société et pour la personne; c'est déjà quelque chose!)


    Je dis crise existentielle qui peut être disons permanente, éducation aussi, ne sachant comment dire autrement (traumatismes refoulés etc...)...
     
  16. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Oui je sais bien qu'on peut utiliser les croyances du client pour sa guérison. Mais tout bien considéré, j'ai des limites et je me buterais à trop de choses qui me mettraient en rogne.

    Et puis, à mon avis, trop souvent, y'a rien de plus loin de la spiritualité que la religion.
     
  17. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
     
  18. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Bonjour Paulelie

    Zoulouk a écrit :
    Pour ce qui est des maladies dites psychiatriques, il me semble que notre société est incapable de les gérer.

    Vous répondez;
    oui il faudrait guérir la société .

    Même en guérissant la société, il y aura tjs des gens malades , psy et autres.
    Donc, il faudrait peut être changer notre regard sur l'autre.
    Il faudrait arreter de diviser le corps en deux parties ( la tête d'un coté et le corps de l'autre )
    Prendre la personne dans sa globalité .
    Mais ..il y a des études pour qu'un s'occupe de la tete, l'autre des pieds, l'autres de si ,l'autre de ça...
    Donc, si on vous forme pour la tête, forcément vous ne connaitrez pas la zone des pieds. :wink:

    Voilà, ce que j'avais à dire
    Espérence :wink:
     
  19. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    oui je suis d'accord avec le principe de globalité, malheureusement...nous n'en prenons pas le chemin!
    changer son regard sur l'autre est une belle fantaisie!
    c'est l'histoire de la poule et de l'oeuf !
    qui vient en premier?
    a l'heure ou nous allons bientôt, a la naissance chirurgicale ment implanter des mobiles au nouveau nés!...la lutte écologique semble bien en retard!
    au vue des effets!
    le petit bonheur est devenu une chose personnelle et presque égoïste!
    seul les gens qui se préparent maintenant vers un certain isolement vont survivre
    la recette est simple...résoudre le déni, puis faire le "bon choix"
    la fonction thérapeutique qu'apporte l'hypnose est en fait applicable, même dans un schéma politique plus global....
    seulement la simplicité et le dénuement sont des évidences dont nous croyons ne pas être capable d'en faire sacrifice...
    faut il endormir avant de réveiller? bizarre logique....
     
  20. mj_consult

    mj_consult

    Inscrit:
    16 Mars 2009
    Merci paulelie,
    Je vais me couché.
    A trés vite.
    John
     
  21. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Pour la crise, ok j'ai compris
    Pour la société dans son ensemble, je pense aussi qu'il faille la guérir, et que des personnes différentes puissent trouver leur place et qu'on utilise les aptitudes que peuvent créer leur maladie...et eux aussi.. et les soigner au mieux sans médication hyper lourdes sauf s'il y a danger.

    Dans ma vie professionnelle je me suis retrouvée fàce à des violeurs, des gens armés qui m'ont menacés ou alcooliques pouvant être violents.
    (une dizaine de fois par an) Ca fait partie des impondérables (en hypnose, il y en a peut-être plus qu'ordinairement)
    Quand on se retrouve face à quelqu'un qui pointe un revolver sur vous...

    Y reflechir est une nécessité et aussi de savoir qui il est possible de soigner ou non en hypnothérapie.
    (connaitre ses propres limites et quels risques on prend et ce qu'on pourrait apporter)

    Et concrètement alors que proposez vous pour des personnes n'entrant pas dans le cadre de vos thérapies (et qui sont déjà "psychiatrisés") ?

    Ou bien Paulelie, connaissant l'épilepsie par vous même, n'êtes vous pas en mesure de guider ces personnes vers une thérapie adéquate? et de savoir où il ne faut pas aller avec l'hypnose?
     
  22. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    pour ce qui est de la thérapie pour les grands fauves j'ai une déclaration catégorique et en fait une position plus nuancée car il est possible de faire des "choses"....seulement le pro et l'enseignent se doit d'être prudent a l'extrême et réservé dans ces projections!
    une balance difficile!
    et sur ce forum je ne m'étalerai pas trop, vous comprendrez nous sommes regardés!
     
  23. mj_consult

    mj_consult

    Inscrit:
    16 Mars 2009
    Je me permet de poster une reflexion furtive ..." Suffit D'observer"
     
  24. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Paulelie vous avez écrit ceci:

    - changer son regard sur l'autre est une Belle Fantaisie

    Le pensez vous vraiment ?
    Changer son regard, c'est accepter l'autre comme il est.
    Il y a des grands, des gros, des petits, des gens avec des tics, des gens qui bégaient, qui rougissent, qui sont timides, handicapés et j'en passe car la liste serait trop longue.


    Ma question:
    Combien y en a qui se fiche de l'autre, se moque et ça gratuitement.
    A t-on vraiment tous besoin d'aller voir un hypnothérapeute pour apprendre ce qu'est le mot respect et ce qu'il veut dire ?
     
  25. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Pour accepter l'autre comme il est, encore faut il s'accepter soi-même... et éviter les projections, transferts, contre transferts...
    Pour apprendre le mot respect je ne pense pas que j'irai voir un hypnothérapeute, plutot que chez quelqu'un d'autre.
    Peut-être pour des phobies, de la confiance de soi, de la relaxation, problèmes de santé etc...
     
  26. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    non il existes de nombreux chemins, l'hypnose est seulement un racourci, plus rapide et sans doute plus efficace....quand utilisé pour les bonnes raisons
    avec l'hypnose on n'apprends rien...on a un choix de com directe avec le subconscient , c'est un outil pas une fin en soi!
    le respect se ressent a travers l'expérience, souvent d'un manque de respect que l'on a subit et que l'on ne veut pas répéter...
    on apprends alors que d'être respecté nécessite que l'on respecte les autres!
     
  27. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    pour simplifier je considère que la racine de tous les maux
    on une relation avec la perte de confiance en soi, l'amour de soi...qui prends de maintes formes...
    cela veut il dire que nous pouvons tout guérir avec l'hypnose?
    se serai aller un peu loin dans la logique des choses!
    cela dépends aussi de l'habileté de l'hypnotherapeute de sa connaissance, de son expérience et surtout de la confiance que le client lui a accordé!

    apprise en france avec ce que les écoles proposent:
    je considère que cette connaissance est incomplète car justement sans préparation au cas extrêmes qui sont pour l'apprenti ....une étape nécessaire pour vivre la compréhension du langage du subconscient....
    qui n'est en rien , a mon sens ,possible a traiter avec l'analyse, la logique et le rationnel.....

    il est trop de paramètres jugés trop difficiles a atteindre pour l'apprenti qui sont laissé pour compte dans ces écoles pour des raisons de vente de diplômes qui n'ont rien a voir avec la pratique professionnelle de l'hypnose...
    car a la fin de l'étude, nombreux sont les étudiants qui ne deviendront jamais hypnotherapeutes car désarmés pour résoudre ces cas!
    et ce n'est pas le seul sujet qui manque sur les listes de ces curiculums
    on ne parle pas assez du "marketing"...gros mot, peut être mais réalité dans notre monde ou nous vivons et qui garanti des recettes qui vont marcher car expérimentée avec succès!
    même si vous le niez vous vendrez toujours quelque chose!
     
  28. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Une problématique moins extrême serait le reflet atténué d'une problématique plus extrême.. ?

    Pour moi, il y a juste un manque "d'amour" plus important qui induit des frustrations beaucoup plus grandes et donc des réactions encore plus conséquentes...
    Donc pour l'extreme, cela nécessite plus de précision et de savoir être et faire..

    Si on vends quelque chose, encore faut-il savoir qui est susceptible d'acheter?
     
  29. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    non c'est un fait acquis que le demandeur est un acheteur potentiel...la finalité dépend uniquement de l'habileté du vendeur,de son honnêteté, si il veut vendre plus et de aptitude a savoir inspirer (la confiance entre autres)
    ces propos peuvent être, paraitre très dur et terre a terre,
    mais quel enjeu est en question?
    pas votre survie et votre réussite! celle du client dont vous dépendez!
    pour cela il faut utiliser les outils de l'inconscient collectif, basé sur des principes de consommation....on ne demande pas a l'hypnotherapeute d'en faire un credo,
    seulement de l'utiliser pour l'efficacité!
     
  30. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    L'hypno a besoin de manger, si c'est son métier et "abondance de biens ne nuit pas"... C'est à creuser néanmoins... car beaucoup de personnes deviennent idiotes avec de l'argent!
    A méditer donc!
    Alors quitte à choisir, je ne sais pas...avoir de la sagesse quant à l'argent me parait peut-être le mieux...
     
Chargement...