1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

La receptivité et vous ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Marc1963, 17 Août 2014.

  1. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Beaucoup d'hypnotiseurs actuels pensent que 100% des personnes sont hypnotisables, contrairement au anciens hypnotiseurs qui pensaient que le pourcentage de la population hypnotisable était de l'ordre de 30%.

    Inutile pour le moment d'argumenter dans un sens ou dans l'autre et de faire une différence entre hypnose et suggestion.

    La question que je vous pose est la suivante :
    Si on part du postulat qu'effectivement la population hypnotisable est de l'ordre de 30%, qu'est que cela changerait pour vous, en tant que passionné d'hypnotisme ?


    PS :

    J'ai posté cette question sur le forum Street Hypnose. J'ai reçu des réponses intéressantes, pas forcément celles que j'attendais, mais intéressantes.

    Il n'y a pas beaucoup d'activité sur le forum, j'espère qu'il n'est pas mort.
     
  2. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1554
    J'aime reçus:
    414
    Points:
    4880
    Ne t'inquiète pas, nous sommes en pleine vacances, c'est habituel.
     
  3. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Hmm postulat impossible, trop subjectif et/ou pas assez détaillé, donc ça ne peut rien changer.
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Ca contredirait ce que je constate. 100% je n'irai pas jusqu'à là, plutôt 90, 99% mais ce ne sont pas mes résultats. Déjà je pense que quasiment tout le monde est hypnotisable parce que c'est un phénomène naturel (je veux bien admettre quelques rares exceptions), par contre je ne pense pas que tout le monde soit hypnotisable par tout le monde, dans toutes les circonstances etc. Le pré-talk, la confiance, les circonstances vont à mon avis beaucoup compter. Et puis la transe n'est pas forcément longue ni profonde: j'ai une cliente qui me fait des transes flash, ça dure quelques secondes et elle revient avec une grosse prise de conscience, si j'essaye de faire quelque chose de long ça ne fonctionne pas et c'est normal puisqu'elle est déjà de retour avec ce dont elle avait besoin. Et hypnotisable... par quelqu'un? en auto-hypnose? en transe spontanée?
    Donc franchement pour moi du mal à accepter ce postulat de base s'il en était un.
    Sinon, j'accepte que des fois ça ne fonctionne pas, que ce n'était pas le moment, pas le moyen ou autre chose, ça fait partie de la vie.
     
    samysan apprécie ceci.
  5. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonsoir,

    Par définition un postulat ne peut pas être démontré et ne peu pas être détailler donc on peut le qualifier de subjectif.
    Ceci dit, je ne vous demande pas de l'admettre définitivement ce postulat, mais juste un moment, pour connaître votre réaction vis à vis de l'hypnose si ce postulat s'avérer être vrai.
    Bien sûr j'ai pris 30% j'aurais pu prendre 35, 40 ou 50%. le but être loin des 90 voir 100% que la plupart des hypnotiseurs admettent.

    Si vous voulez bien admettre, juste un moment, ce postulat, et m'indiquer votre réaction envers l'hypnose.

    Avec mes remerciements.
     
  6. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Hum... en admettant que je l'accepte: alors dans ce cas je trouverai ça très dommage que cette force, cet espace merveilleux de possibles ne soit accessible qu'à si peu de personnes. Ensuite je pense que je chercherai des moyens plus accessibles par tous pour aider mais que je garderai quand même cet outils sous le coude pour les personnes réceptives.
    Ceci dit j'ai continué de pratiquer l'hypnose après une initiation parce que ça m'a été très utile et que ça fonctionnait, je ne suis pas sûre que j'aurai persisté dans un outil qui laisse mini 60% des personnes sur le carreau (parce que ce n'est pas parce qu'on est en transe que ça va se débloquer ou aider) et clairement si ça n'avait pas marché sur moi je n'aurai pas continué (déjà parce que j'aurai été sceptique, deuxièmement parce que je teste mes outils sur moi avant de les proposer à mes clients, troisièmement comment expliquer l'hypnose si on ne sait pas ce que c'est?).
    Donc en fait pour moi, si c'était un outil qui était utilisable par beaucoup beaucoup moins de personnes ce serait un outil moins intéressant.
     
  7. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1554
    J'aime reçus:
    414
    Points:
    4880
    Pour moi l'hypnose bien qu'étant une ancienne pratique ma intéressé dans le cadre des thérapies "modernes" (brèves, solutionniste, TCC etc) et donc dans une mouvance re-mettant en cause les conceptions anciennes de la psychologie et des thérapies. En gros après les années 70.
    Cette hypnose, avec sont utilisation dans ce cadre là, avec cette évolution là est un outil puissant et intéressant.
    L'époque des 30%, est une époque ou l'hypnose est quelque chose d'aléatoire et donc moins motivante, intéressante (de ce point de vue).

    Partir de ton postulat, est difficile pour moi, car c'est sortir cette passion d'un contexte tout aussi passionnant.

    Ta question est un postulat, mais "pervers" au sens ou il part d'un principe inexact aujourd'hui.
    Comme : Si on part du postulat qu'effectivement le portable n'existe pas, qu'est que cela changerait pour vous, en tant que passionné d'utilisation du téléphone ?

    Un postulat sert à suscité une réflexion et la, c'est une réflexion pour le fun, une fiction, c'est peu motivant. (et on se sent manipulé en cherchant le sous-entendu)
    Alors autant y aller franco alors ta question serait plutôt : si vous aviez moins de "réussite" seriez vous aussi motivé? ou si vous saviez que vous ne toucher que 30% de personne seriez vous aussi passionné?
     
  8. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonsoir,

    @Prudence,
    Merci beaucoup pour ta réponse.


    @hibou 13,
    Actuellement, il n'existe aucune étude scientifique sérieuse qui permet de prouver que 100% de personnes sont hypnotisables, il n'existe aussi, aucune étude scientifique sérieuse qui prouve que seulement une partie de la population est hypnotisable. Dans les deux cas se sont donc des croyances. Et une croyance n'est pas la réalité, et doit être remis en cause, surtout si cette croyance est confortable. N'es-tu pas d'accord ?

    Je ne cherche à manipuler personne, mais il faut bien poser la question d'une façon ou d'une autre. Alors si tu préfères la formalise de cette façon :
    si vous aviez moins de "réussite" seriez vous aussi motivé? ou si vous saviez que vous ne toucher que 30% de personne seriez vous aussi passionné?
    Je suis ok , c'est parfaitement ce que je voulais savoir et je pense que Prudence avait très bien compris en répondant à la question.

    Merci d'avoir la gentillesse de répondre à tes deux questions.
     
  9. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Quel que soit le pourcentage de personnes hypnotisables, ça ne changerait rien à ma passion pour l'hypnose. La première chose qui m'a intéressée en tant qu'ado c'était de vivre cet état appelé hypnose, de vivre une réalité peut-être différente, d'expérimenter et ça m'a plu. Bien plus tard, j'ai exploré différentes pistes hypnotiques, les ai appliqué sur du mieux être, et les ai fait vivre à quelques personnes...

    S'il n"y avait que 30 % de personnes hypnotisables, ben je crois que ça me motiverait plus... dans le sens où il y a de la place pour faire mieux. Mais à 100 % ou 90 %, c'est presque un peu moins drôle. C'est un peu comme si le meilleur livre avait déjà été écrit, il n'y a plus de raison d'écrire, il y en a déjà tellement qui le font bien.... Mais personnellement je n'y crois pas l'ombre d'un instant à ce 100 %... théoriquement exact, dans la réalité inexact... Il suffirait de prendre 100 personnes volontaires et de les mettre toutes en catalepsie, je crois qu'il y aurait une certaine marge de non réussite...

    Dans le fond, tout dépend de ce qu'on recherche, un thérapeute cherchera un outil pour faire aller mieux, il prendra l'outil qu'il pourra utiliser et faire fonctionner sur le plus grand nombre, celui qui veut faire le show, cherchera s'il y a moyen d'arriver à faire du spectaculaire, et les esprits curieux et aventuriers (où je me situe) chercheront à aller explorer les confins de l'hypnose juste pour le plaisir de la découverte de soi et des miracles de l'esprit etc...

    Le pourcentage n'a en résumé que peu d'influence sur mon approche de l'hypnose.
     
  10. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1554
    J'aime reçus:
    414
    Points:
    4880
    Absolument!
    Mais en l’espèce il y à une forte différence entre l'époque de la croyance à 30% de celle de la croyance à 100%.
    L'entretiens préalable, le pré talk, l'hypnose conversationnelle, "pour aller vite" l'apport PNL, le panel d'induction mis à disposition, l'évolution dans le langage etc
    Avec en parallèle une évolution en matière de psychologie, l'émancipation vis à vis des dogmes des années 60 et l’émergence de nouvelle thérapie. L'évolution des connaissances sur le cerveau.
    Est un ensemble (imparfait et en évolution) qui permet de dire que l'on peut intervenir sur bien plus de personnes avec les outils d'aujourd'hui qu'avant.
    Maintenant 100% pour l'hypnose, probablement pas, j'en sais rien et je m'en fout. Etre dans une certitude absolu c'est être militant ou prosélyte et en matière de science humaine c'est ridicule à mes yeux.
    Courir après le chiffre est idiot, constater une évolution me semble plus raisonnable.

    Dans le cadre d'une activité thérapeutique, non (sous le coude oui).
    Intellectuellement peut être (ha les mystères de l'esprit!).
     
Chargement...