Formation Hypnose

L'auto-hypnose et ses possibilités ?

Firebreize

Membre
Bonjour cher forum, je suis donc le petit nouveau qui se posent des questions sur l'auto-hypnose. Pourquoi poser des questions traitant de l'autre-hypnose ici et pas sur bien "être développement personnel" ? Et bien car ce sont des question un peu plus global.
L'auto hypnose, j'ai lu et relu des dizaines d'articles expliquant quelques méthodes bien connues. Celle où il faut se concentrer sur ses sens, l'autre ou il faut compter de 100 à 0 pour se perdre dans ses pensées etc... Alors déjà je ne sais jamais quand je suis en transe et quand je suis simplement détendu. Mais encore là je vous demanderai juste de me dire quelle méthode fonctionne le mieux pour vous, et quels sont les signaux les plus flagrants qui démontrent votre entrée en transe, voilà ma 1ère question :D

Mais si ce n'était que ça, je serai rester dans mon coin et je n'aurai pas trouvé cela assez intéressant pour en faire un topic. Non je me demande surtout ce qu'on peut faire avec l'auto hypnose et jusques où peut-on travailler. L'hypnose pour mieux dormir ou pour avoir confiance en soi, c'est essentiellement les seules utilités que je trouve à l'auto-hypnose sur le net. Durant une séance d'hypnose avec un hypnotiseur et un hypnotisé, notamment le Street-Hypnose, il est possible d'induire des effets cocasse et très sympathique, tel que l'amnésie, l'anesthésie, les hallucinations etc... A ce que j'ai pu lire cela est possible, mais comment y arriver, je veux dire il suffit de se le répéter un nombre X de fois en l'imaginant et en ayant la conviction que cela fonctionnera pour que cela fonctionne ? Si oui combien de temps ? Et surtout faut-il mettre en place des conditions initiales ? Je veux dire imaginons que je veuille avoir une amnésie, dois-je stipuler à mon inconscient de s'en rappeler après 30 secondes ? Et si je ne le fais pas ne vais-je jamais m'en rappeler ?
J'aurai adoré faire les test moi-même mais je n'arrive pas à rentrer en transe, enfin je veux dire quand je tente l'une des techniques cités précédemment et qu'une fois très détendu, je tente de faire des petits effets, comme la lévitation, mais même après 5 minutes à m'induire des suggestions rien ne se passe... D'où ma première question !
Il faut savoir que j'ai déjà pratiqué l'hypnose de rue (street-hypnose) sur des amis, avec grand succès, mais le truc c'est que je n'arrive pas à translater les techniques d'hypnose instantanée qu'on induit à quelqu'un pour me les induire à moi-même, et puis se faire un induction par rupture de pattern n'est pas du tout dans une optique d'auto-hypnose... Donc voilà ma 2ème question : Peux-t-on reproduire des effets hypnotiques complexes en auto-hypnose et si oui comment ?!

Et voilà que j'arrive à ma dernière question ! Oui ce poste est assez long, et je remercie tous les lecteurs de prendre de leur temps pour me lire ! Dans ma description j'ai dit que j'étais en Maths Sup, c'est une filière très difficile, notamment en maths et physique. Le truc, c'est que je n'arrive pas à avoir un rythme de travail soutenu, et je me disperse vite. Mon rêve, mon objectif, mon but serait d'être capable de, grâce à un ancrage,d'induire de manière instantanée, de l’ordre de quelques secondes voir 1 minute grand maximum, un état de concentration accru où je puisse passer outre le monde extérieur. Vous savez ces moments où l'on est tellement concentré que l'on ne fait plus attention aux gens autour de nous, que nous n'entendons plus ce qui se passe, et que l'on est plongé dans nos pensées. Et bien ce serait exactement le même effet, sauf que je serai conscient que cela se passe car je l'aurai choisi, et surtout il serait dirigé dans l'idée d'être plus efficace dans mes raisonnements et réflexion. Mais encore une fois quelle méthode appliquer pour arriver à ça ? Je veux dire si j'ai bien compris ce qu'était l'inconscient, alors il est à priori capable de faire tout ce que j'ai dit sans problème étant donné qu'il gère tout ce qui touche au sentiments, émotions et état. Dans ce cas c'est vraiment la manière d'y arriver qui me pose problème. Je voudrai utiliser l'hypnose d'une manière utile et intéressante, pas subir les réactions de mon inconscient mais travailler avec, pouvoir dépasser mes capacités mentales actuelles qui n'utilisent pas l'inconscient.

D'ailleurs, de manière plus générale, peux-t-on créer des " modes " d'état. En d'autres termes, en plus de la concentration, peux-t-on par exemple associer le processus de mémorisation à un ancrage pour prévenir l'inconscient que l'on veut mémoriser quelque chose, dans le but de mémoriser plus rapidement quelque chose ? Si oui comment feriez-vous ?

J'ai de grandes ambitions, et pour mettre toutes les chances de mon côté, je voudrai me surpasser, et pour cela je pense qu'il est nécessaire d'enfin utiliser cette immense partie si présente et absente à la fois qu'est l'inconscient. Merci à l'avance pour vos réponses !

Edit: Le titre est assez mal choisi, ce fut le premier qui me passa par la tête avant le début de l'écriture du topic en lui-même, et j'ai oublié de l'éditer avant de poster le message. Je m'excuse donc s'il ne colle pas totalement avec le sujet abordée.
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
je vous demanderai juste de me dire quelle méthode fonctionne le mieux pour vous
hummm je crois pas que cela est intéressant, en fait une méthode peu très bien aller a une personne et pas du tout a une autre.
Par exemple la focalisation est bien pour moi, mais compter ppffff non cela me saoule.

Si oui combien de temps ?
Aie aie aie, j'ai envie de dire que le temps ne t'avancera pas a grand chose, c'est plus une sensation personnel que l'on ressent, après un certain temps en effet, mais ce temps sera variable en fonction de pas mal de paramètre.
Par exemple si t'as pas trop envie et que tu te force et bien je suis près a parier que cela va durer longtemps.

Je veux dire imaginons que je veuille avoir une amnésie, dois-je stipuler à mon inconscient de s'en rappeler après 30 secondes ?
Rien que par curiosité, c'est quoi l'avantage de se faire une amnésie soi même ?

mais le truc c'est que je n'arrive pas à translater les techniques d'hypnose instantanée qu'on induit à quelqu'un pour me les induire à moi-même
Je crois que c'est normal, quand on hypnotise une personne on sais généralement bien ce qu'il faut faire ou ne pas faire, mais quand c'est pour soi même, vu que nous sommes notre propre jugement c'est assez compliqué (enfin de ma vision, si d'autres en ont une autre qu'il l'expose !)

Je veux dire si j'ai bien compris ce qu'était l'inconscient, alors il est à priori capable de faire tout ce que j'ai dit sans problème étant donné qu'il gère tout ce qui touche au sentiments, émotions et état.
Pas d'accord avec toi, l'inconscient ne fait tout ce qu'on lui demande, la preuve demande a une personne sous hypnose de faire quelques choses qui va a l'encontre des valeurs de la personne et bing fini la personne ne le fera pas voir même au pire, elle ne rentrera plus en hypnose avec toi comme hypnotiseur....tu viens de rompre la confiance avec cette personne.

De manière général, l'inconscient est tout ce qui n'est pas de l'ordre du conscient.
Tu peux maintenant prendre conscience de ta respiration (avant cette phrase tu n'étais pas forcement conscient que tu respirais...)
Demande maintenant a ton inconscient d'arrêter de respirer et ben voilà il t'écoutes pas et continue a respirer :)

Je voudrai utiliser l'hypnose d'une manière utile et intéressante, pas subir les réactions de mon inconscient mais travailler avec, pouvoir dépasser mes capacités mentales actuelles qui n'utilisent pas l'inconscient.
Dépasser ses capacités "normal", c'est dans les films hein, sinon dans la vrai vie on peu se focaliser pour placer 100% de notre attention dans ce que l'on fait, une sorte d'hyper concentration, mais cela durera un temps, après on revient en mode "normal"

J'ai un peu l'impression que tu penses (a tord) que l'inconscient est une partie qui met des bâtons dans les roues (il peu l'être dans certain cas, alors il faudrait mieux faire un thérapie)
Je donne un exemple cliché, une personne hyper jalouse qui rate ses relations avec pas mal de partenaire, elle décide de faire une thérapie et pendant cette thérapie elle se rend compte que inconsciemment elle a voulu se protéger de quelques choses (du passé) et du coup cela lui donnait un comportement de jalousie. (dans ce cas oui l'inconscient met des bâtons dans les roues, mais pas méchamment il essaye de nous éviter la ou on a eu mal)

La plus parts du temps l'inconscient nous aide grandement, il envoie des signaux pour faire fonctionner le cœur, la respiration, des réflexes archaïque (comme par exemple se protéger le visage si une projection vient vers nous)

peux-t-on par exemple associer le processus de mémorisation à un ancrage pour prévenir l'inconscient que l'on veut mémoriser quelque chose, dans le but de mémoriser plus rapidement quelque chose ?
Si tu veux mémoriser un truc plus rapidement, tu dois trouver quel est on vakog principal pour mémoriser.

D'après différentes étude il apparait que le plus utiliser est le canal auditif, donc répéter les choses a retenir a voix haute.
Sans doute une partie inconscient de ce qu'on a vécu a l'école (écoute le prof !!!)


Ps si tu veux changer le titre dis le moi et je le changerai ;)
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour demande toi comment tu as fait pour réussir ta scolarité jusqu’à présent.j’ai envie de te dire félicitations,toutes les clés sont en toi:mémorisation,ancrage,distraction.....
 

Firebreize

Membre
Merci de vos réponses ! Je ne dénigre nullement les bienfaits de l'inconscient, bien au contraire Nossolar le dit lui-même sans l'inconscient le coeur ne battrait pas, enfin il est vital pour nous, et à aucun moment ce n'est un ennemi.
Maintenant moune, c'est exactement le problème que je tente de soulever, ces clés qui m'ont permis de réussir, elles sont en moi, tellement enfouie que je ne m'en rend même pas compte. Et c'est justement ce que je ne veux pas, qu'elle soit là sans que j'en ai pleinement conscience. Je veux pouvoir les modifier et les améliorer de manière consciente, pouvoir travailler dessus pour rendre ces clés encore plus puissante. Quand je dis dépasser mes capacités, c'est dans le sens les optimiser. Je ne veux pas être un surhomme, et je ne me crois pas dans le film Lucy, je n'adhère pas du tout à la théorie qui stipule que l'on utilise que 10% de nos capacités. Non je crois plutot que l'on peut optimiser ce que l'on a déjà. Et je cohabite déjà avec mon inconscient, il m'aide tout le temps. Simplement je voudrai des outils pour le guider à faire des actions précises (par exemple l'état accru de concentration) à n'importe quel moment t, sans que je n'ai a espérer qu'il arrive par magie (toujours dans l'idée de se perdre dans ses pensées par exemple, cela arrive toujours quand on s'y attend pas, c'est un exemple de chose que j'aimerai maîtriser). En somme, je voudrai savoir comment optimiser mon inconscient pour qu'il puisse m'aider encore plus pour mes études . Quand on dit que parler fort aide à mémoriser, on est d'accord que entre le moment ou l'on veut mémoriser quelque chose, qu'on commence a se répéter plusieurs fois la même chose, et le moment où le cerveau commence à mémoriser, il y'a un certain laps de temps. Et c'est justement ce temps que je veux raccourcir. Pour donner une métaphore, disons que j'aimerai pouvoir, avant de commencer à mémoriser quelque chose, dire à mon inconscient " hé inconscient regarde je vais commencer à mémoriser quelque chose, pourrais-tu dès maintenant conditionner mon cerveau à mémoriser (conditionner = le calmer, le faire se concentrer etc...)".

Nossolar pour l'amnésie, ce n'était qu'un exemple pour mesurer les limites de l'auto-hypnose. Mais j'adorerai pouvoir m'induire des effets hypnotiques par pur plaisir, je veux dire vivre ce que j'ai fait vivre à mes amis durant les séances !
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
toujours dans l'idée de se perdre dans ses pensées par exemple, cela arrive toujours quand on s'y attend pas
tout a fait, a ce moment là fait un ancrage pour "conserver" ce moment et pouvoir le reproduire, et là l'inconscient fera le reste.

je veux dire vivre ce que j'ai fait vivre à mes amis durant les séances
est-ce que tu veux dire que personne n'a réussi a t’hypnotiser ?

En fait je crois que ce que tu demandes est plus dirigé vers "comment on mémorise","comment la mémoire fonctionne" que vers l'hypnose. (c'est pas une critique juste une constatation)

Perso je trouve que les avis sur "comment la mémoire fonctionne" sont assez divergent, moi je pense que nous gardons tout mais que c'est l'accès qui n'y est pas (ou plus) d'autres vont dire que non que tout est oublié sauf ce que l'on range dans la catégories souvenir (donc mémoire) en fait les 2 sont possibles....

Sinon le mieux est de faire des tests, avec une technique et puis avec une autre et noter ce qui fonctionne le mieux, le gros souci c'est que cela reste du subjectif...

Par contre ce qui est certain c'est de trouver son (ou ses) canal/canaux qui fonctionne(ent) le mieux avec nous même.
, donc à partir de là tu pourrais te conditionner pour être sur une bonne voie de mémorisation.
 

Firebreize

Membre
Alors justement, en fait je me suis pas très bien exprimé. Je connais pleins de techniques de mémorisation là n'est pas le soucis, d'ailleurs la mémoire n'était qu'un exemple. Mais pour le garder, disons que je voudrai maintenant la technique de mémorisation utilisant justement l'hypnose. J'ai déjà certains outils traditionnel qui fonctionnent pour la plupart très bien ! J'aimerai maintenant étendre ce couteau-suisse à l'hypnose ! L'exemple avec la concentration, comme me la suggéré Nossolar, est d'utiliser l'ancrage. Vous voyez c'est un outil de l'hypnose pour palier à un problème qui pourrait évidemment se résoudre de bien d'autres façon ! Mais je sens en l'hypnose un potentiel incroyable et c'est pour ça qu'ici je m'entête à vous demander vos méthodes.

Une des questions que je me pose désormais, c'est comment vous vous induisez vous une suggestion lorsque vous êtes en auto-hypnose? Et pour revenir du coup à la mémoire, car finalement c'est un très bon exemple et en répondant à mes questions concernant cet exemple particulier je saurai l'adapter à mes autres problématiques, comment pourrais-t-on rallier hypnose et mémoire pour optimiser cette dernière ?
 

Lukas

Lukas
Bonjour
pour apporter un grain de mémoire a l'édifice.

A mon sens c'est comme quand tu fais un stage ou si tu décroches un travail aprés math sup.
Pour être cadre ,il vaut mieux accepter des missions plutôt que des tâches.
tâche= repeindre le plafond de la cuisine
mission= relooker la cuisine.

L'inconscient que tu peux adresser en auto hypnose préfère les missions que les taches et tu as intérêt a lui demander/proposer des missions plutôt que des taches parce qu'il est plus intelligent que toi et qu'il est très créatif. De plus si tu demandes la réalisation d'une tâche et que tu te trompes car il fonctionne habituellement sans passer par cette tache, ce que tu lui demandes restera sans suite.
typiquement ton souhait de disposer d'un bouton pour dire "début de mémorisation" procède plus du phantasme de l'agent secret que de la certitude qu'il fonctionne comme cela.

Si tu es Ericksonien ( ou dans l' esprit) tu peux utiliser la suggestion indirecte:
par ex Milton suggérait la vitesse d'apprentissage car il savait que la compétence d'apprentissage existait déjà et sa stratégie était donc de l'accélérer, mais sans présumer de comment ferait l'inconscient. ( ex tiré de métaphore Hamond)
Je ne sais pas à quelle vitesse vous pouvez apprendre, mais, bon, nous avons tous des vitesses d’apprentissage différentes... Certains d’entre nous apprennent très rapidement à taper à la machine mais très lentement à prendre en sténo ; très vite à conduire une voiture mais très lentement à jouer au golf Nous avons tous des vitesses d’apprentissage différentes, et notre vitesse d’apprentissage est différente pour différents types d’apprentissages.
exemple de suggestion indirect visant a a augmenter la vitesse d'apprentissage; Aprés tout du moment qu'il le fait, tu te moques de savoir comment.

si tu sais ce qu'est un isomorphisme tu peux aussi t'en servir pour créer un terrain ou l'apprentissage est facile , ou bien d'une autre maniére un ancrage, ...
 

dide70

Membre
l'état Alpha généré par une transe hypnotique légère est propice à l'apprentissage, après, tu peux aussi regarder en périphérie si d'autres choses te ralentissent . Des dialogues internes genre c'est trop dur à retenir, impossible pour moi, je vais oublier c'est sûr.
Trouver une méthode pour y rentrer rapidement à la demande...
Ce n'est que mon avis mais je suis persuader que c'est plus une histoire de dialogue interne, croyance que de capacité. Tu peux être bon en math et avoir beaucoup de mal avec le par cœur...
Je reviens dessus, tu connais visiblement, on peut apprendre un tas de trucs et très facilement simplement en relisant régulièrement
 
Dernière édition:

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
On a aussi des croyances limitantes ,plus tu penses que tu es limité dans ta mémorisation ,plus tu vas te limiter.un peu comme une suggestion négative,je l’ ai vécue en formation de PNL récemment où il nous apprenait des techniques de mémorisations,disant qu’ il avait pu retenir 100 chiffres après la virgule du nombre pi, ou bien lire rapidement des livres . Est-ce que c’est ça ta demande ?
 
Dernière édition:

jumb

Membre
Tu peux aussi te remémorer lors d un moment de distraction, un autre moment où tu as été hyper concentré pour le retrouver tout naturellement.
Aussi avant de commencer à apprendre, tu peux te focaliser sur un truc que tu as appris facilement et vite. Cette capacité va alors revenir.
Au bout de quelques répétitions cela deviendra un ancrage. Ton inconscient se connectera automatiquement à cet état.
 

dide70

Membre
Tu peux aussi te remémorer lors d un moment de distraction, un autre moment où tu as été hyper concentré pour le retrouver tout naturellement.
retrouver un état et l'ancrer pourquoi pas si ça marche, chez moi c'est impossible... croyance peut-être mais pour avoir fait pas mal d'essais en faisant jouer les sous modalité, le sensoriel rien y fait.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Vous avez un esprit cartésien il vous faut maîtriser la catalepsie pour vous montrer que vous êtes bien en hypnose...après sachez que chaque fois que je mets quelqu’un en hypnose j’y suis également /vous dites que jamais vous avez vécu des choses comme ceux que vous avez mis en hypnose,certes mais obligatoirement vous y êtes déjà entré et sorti plusieurs fois :puisque l’hypnose est un état de distraction dans lequel on entre toutes les 90minutes ....après vous voulez être efficace à 100%,,c’est une chose difficile même pour les meilleurs,mais pas impossible
 

dide70

Membre
Vous avez un esprit cartésien il vous faut maîtriser la catalepsie pour vous montrer que vous êtes bien en hypnose
Chez moi tout est là, j'ai besoin de preuve... Le témoin que j'utilise est la lévitation, il est vrai qu'elle peut fonctionner assez facilement mais ça marche vraiment mieux avec un peu de profondeur ou d'ouverture...
Côté être en hypnose quand on hypnotise, j'ai entendu ça mais perso je ne note rien de particulier vis à vis d'une transe ou je n'y fais pas suffisamment attention...
 

Firebreize

Membre
Alors cette remarque qu'on n ait pas besoin de savoir comment cela fonctionne, qu'il est plus efficace d'induire des missions plutôt que des tâches, je trouve ça extrêmement pertinent !!!
Oui créer un bouton " début de la mémorisation " est assez idéaliste comme concept, mais l idee est la, je voudrai au moins être capable de combiner en très peu de temps des sensations que je connais tel que la concentration ou cette sensation de fluidité d'esprit dans notre tête que l on a quand on est en forme et motivé ! Enfin induire des états qui pourraient impliquer une amélioration de la mémoire pendant une certaine période, le temps de l'apprentissage ! C est comme ça que je vois les choses.

Dide70 je suis comme toi, j ai besoin de " me prouver " que je suis bien en transe; mais une fois détendu, supposément en transe, ni ancrage ni catalepsie ne fonctionnent, et cela doit venir forcément de la manière dont je m y prend, d'où ma question qui est d ailleur toujours en suspens : comment s induire des ancrages et des effets hypnotique quand on est en transe. Je veux dire comment faire en sorte que l inconscient comprenne la " mission " qu'on lui demande, et comment savoir s'il a bien assimilé. Car pour une catalepsie on le saura instantanément, mais si c est quelque chose a long terme, comment savoir si son approche est bonne ? Pourrais-t-on créer un système question/réponse pour communiquer a son inconscient, avec par exemple des questions où l inconscient lèverait la main gauche pour dire oui et la main droite pour dire non ?
Enfin je trouve toujours assez flou quelque chose. On peut induire une sensation ou une émotion grâce à un ancrage d'accord, mais si on arrive à lier le processus de mémorisation à un ancrage que se produit il concrètement ? Cela fonctionnerait-il?
 

dide70

Membre
Dide70 je suis comme toi, j ai besoin de " me prouver " que je suis bien en transe;
comme l'indique moune plus haut, c'est un problème fréquent chez les cartésiens et c'est souvent source de blocages et stagnations. Quand je lis, ni ancrage ni catalepsie ne fonctionnent, j'en suis là aussi. Je corrige un peu car la catalepsie a fonctionné une fois, et la lévitation merveilleusement bien, dans une période où tous les soirs je faisais une séance de 30mn voir plus... Maintenant j'en fais très peu est ça peut aussi expliquer un manque de résultat.
J'ai compris qu'il ne faut pas être trop dans l'attente, dans l'analyse, ceux qui y arrivent très bien ne se pose pas de question, en revanche je n'ai pas encore compris comment faire pour passer au dessus de ça.
 

dide70

Membre
Car pour une catalepsie on le saura instantanément, mais si c est quelque chose a long terme, comment savoir si son approche est bonne ? Pourrais-t-on créer un système question/réponse pour communiquer a son inconscient, avec par exemple des questions où l inconscient lèverait la main gauche pour dire oui et la main droite pour dire non ?
On peut échanger avec l'inconscient sur des réponses oui non ou je ne sais pas, attention quand même, à l'image du pendule le conscient peut influencer une réponse...
Pour l'ancrage, si tu es en bonne transe, tu seras surpris pas les réponses, tu vas vraiment comprendre qu'il y a une commande autres, et la rien ne t'empêche de demander à ton inconscient d'ancré un état spécifique. Pour le vérifier il te suffit de retourner à l'éveille et d'activer l'ancre pour vérifier si elle fonctionne.
Ne travaille pas sur du long terme ou définitif, si tu veux modifier quelques choses demande lui une période d'essais plutôt qu'une action définitive... Ne travaille pas 50 objectifs dans une même séance, un suffit...
L'inconscient est un serviteur qui va rechercher des réponses à tes questions, il travaille avec des symboles et peut se connecter à des sources d'informations qui nous dépassent. Il est possible par exemple d'orienter ses pensées vers des symboles ou des piliers en mathématiques, poser une question et obtenir une réponse... A noter quand même quelle ne va pas forcément arriver de suite, ça peut être pendant un rêve...
 
Dernière édition:

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
peut être pendant un rêve..
oui c'est une bonne piste:ce soir tu vas demander à ta petite voix intérieure de te faire imaginer la personne que tu souhaites être...sans plus
se sera un rêve agréable et le lendemain tu en seras transformé,sans même le savoir.Tout l'art sera de remarquer les changements que verrons tes collègues ou ta famille . Tout d'abord imagine se qu'ils pourraient bien te dire en les passant tous en revue les uns après les autres..... (petit exercice de mathématique qui peut rapporter gros et ne prends pas trop de temps,ni d'énergie)o_O
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Et pour finir je te raconterais l'histoire de mon petit neveu(et ce n'est pas une métaphore)
qui,comme toi a fait math sup et d'autres études...
à qui, à 22 ans, on lui a proposé de gérer une équipe de 25 personnes ,toutes plus âgées que lui et performantes dans leur domaine.
Qui m'a demandé s'il devait accepter cette promotion ,alors qu'il avait simplement 2 ou 3 ans dans l'entreprise.
Imagine ce que je lui ai répondu?

"Dit toi qu'à moi ,on ne m'a jamais fait de telle proposition ,tout au long de ma carrière.....et pourtant j'en ai des bagages dans ma profession...
Dis toi bien ,que s'il pense à toi pour ce poste ,c'est que tu en es capable,qu'il t'a évalué, a remarqué tes compétences,même si elles ne sont pas évidentes pour toi.(Effectivement il est très réservé et a toujours tendance a de pas voir qu'il est "au dessus" des autres ,tellement ses capacités lui semblent simples,normales et surtout à la porté de tous ,alors que ce n'est pas le cas.)
Si tu n'es pas sûr de toi,propose lui de prendre le poste à l’essai et faire un bilan après ce temps."

Je ne sais pas quel choix il a fait,mais c'est son affaire et sa vie et non la mienne
 

Firebreize

Membre
Hé bien je vais tenter d'appliquer vos conseils, je vous tient au courant de mes avancées, si j'arrive enfin à rentrer en transe, et si j'arrive à faire quelque chose de sympathique sur les ancrages !
 

dide70

Membre
Hé bien je vais tenter d'appliquer vos conseils, je vous tient au courant de mes avancées, si j'arrive enfin à rentrer en transe, et si j'arrive à faire quelque chose de sympathique sur les ancrages !
En transe, on y rentre naturellement ne moyen toutes les 90mn, il est donc primordial de constaté que la transe, si on y prête pas attention n'a rien d’extraordinaire contrairement à ce que l'on peut penser... Ce qu'il faut avant tout, c'est connaitre ses états de transe et j'avoue moi-même ne pas être au clair là dessus...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut