Le psychiatre et l'hypnotherapeute

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par collinmad, 11 Janvier 2014.

  1. collinmad

    collinmad Membre

    Inscrit:
    23 Novembre 2013
    Messages:
    92
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1280
    Je me demandais si il y avait reel collaboration ou bien si il vous envoyait le patient sans echange et compte rendu regulier..

    Avez vous reguliement un espace pour parler de changement ou de diminution de medicament par exemple ,d'evolution ou de stagnation ect...

    En psychiatrie,le travail en equipe est tres important..et j'ai l'impression que les therapeutes son souvent solo...

    Comment le vivez vous?
     
  2. Nodylion

    Nodylion Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Messages:
    211
    J'aime reçus:
    39
    Points:
    2630
    En cabinet privé, pas de collaboration avec eux. Et je ne crois pas qu'ils envoient des clients aux thérapeutes.
    En institution (si on est psychothérapeute), oui car on fait partie de la même équipe.
    Pour les médicaments, ce sont eux les médecins, pas les thérapeutes, ni même les psychothérapeutes (sauf bien sûr si à la base ils ont une formation en médecine), donc c'est eux qui décident, c'est leur domaine.
    Je n'ai pas trop de problème avec eux.
     
  3. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Perso des médecins m'ont envoyés des clients mais je ne fais pas de compte-rendu et ces médecins ne sont pas psychiatres (généraliste et angiologue pour l'instant), ce n'est pas une collaboration en fait parce qu'on a pas de lien thérapeutique, d'échanges.
    J'ai senti cet isolement professionnel et j'y ai répondu de deux manières: je vais voir une superviseuse et je commence à travailler en collaboration avec une coach expérimentée (c'est encore en projet).
    Après ça il faut voir aussi les clients qu'on voit et leurs problèmes. S'il y a un risque vital ou des problèmes de distinction de la réalité je ne prendrai pas en charge ou alors uniquement avec un psychiatre en plus parce que j'estime que ça dépasse mes compétences. Comme le disait Nodylion, dans ce cas il y a les institutions où il y a un travail d'équipe. Ce n'est pas pareil de travailler avec un schizophrène (ce que je ne ferai pas) que d'aider quelqu'un à régler un deuil, une phobie, un/des TOC, un arrêt du tabac, à se sentir mieux, à gérer son stress etc.
     
  4. Max-ence

    Max-ence Invité

    Pour Prudence,
    Je suis allé sur votre site, je suis étonné de ne pas voir quelle école d'hypnose vous avez fait. Travaillez vous uniquement sur les phobies ou le stress ? car je n'ai pas vu, sauf erreur, d'autres pathologies ? Je lis effectivement beaucoup de conseils notamment sur le sommeil, pour la migraine, l'eczéma, néanmoins cela ne m'apparait pas une thérapie.o_O
     
  5. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    He bien non Max-ence, effectivement une thérapie ne se fait pas en lisant des articles sur le Net! Il s'agit d'aides gratuites que je mets à disposition de ceux qui veulent les lire, ce ne sont que des coups de pouces. Pour certaines personnes aller consulter n'est pas possible ou pas envisageable et des petits coups de pouce, fussent-ils minimes seront toujours ça de pris, ou alors en complément d'une aide (auprès de qui qu'elle soit d'ailleurs).
    J'ai une licence de psychologie (Nancy), je suis en fin de formation au CERFPA (formation de "praticien en psychothérapie") et j'ai fait un stage d'hypnose Ericksonnienne avec Frédérique CHATAIGNER en 2011, ensuite j'ai continué à me former par des lectures, des échanges, de la pratique etc. Je ne travaille pas que sur les phobies et le stress, dans la partie "Vous cherchez... je vous propose" je mentionne plusieurs exemples de choses que l'on peut souhaiter travailler, ce n'est pas une liste exhaustive.
     
  6. Nodylion

    Nodylion Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Messages:
    211
    J'aime reçus:
    39
    Points:
    2630
    Max-ence,
    Vous encensez votre thérapeute (hypnothérapeute ?) et elle a l'air, d'après ce que vous dîtes, d'être compétente et probablement d'avoir un bon site.
    Voulez-vous nous indiquer son site ? Cela permettrait par exemple à Prudence de voir comment un bon site est fait (c'est plus facile à voir que d'imaginer à partir de vos explications), et à d'autres de connaître son parcours (quelles formations elle a et où elle les a suivies, ce qui inspirera peut-être certains).
    Par avance, merci pour ce partage qui rendra service à beaucoup.
     
  7. Max-ence

    Max-ence Invité

    http://www.poidsdubonheur.com/
    http://www.poidsdubonheur.com/Stages-d-hypnose-th-rapeutes.html
    Ce que j'ai lu ne me séduit pas du tout pour entreprendre une formation qui a priori est réservée uniquement aux médecins et psychothérapeutes, donc comment en tant que psychologue vous avez pu y accéder ? à moins que j'ai zappé certaines pages ...
    De plus elle ne forme que sur la perte de poids et l'arrêt du tabac, pas très convaincant pour moi !o_O
    Néanmoins, vu que vous avez créé un site, je pense qu'il serait utile pour vous de vous présenter avec votre parcours.
     
  8. Max-ence

    Max-ence Invité

    Ben à vrai dire, elle n'a pas de site, mais une présentation de son activité super bien faite, qu'elle adresse à ses futurs patients qui l'a contacte. Comment je l'ai connu ? sur ce forum, je trouvais ces interventions très pertinentes, et donc je l'ai contacté, on a discuté au tél, puis elle m'a adressé sa présentation, elle est inscrite sur l'annuaire de son école de formation, et voilà! Je lui ai posé la question au départ sur un éventuel site, elle m'a répondu qu'elle n'en avait pas besoin pour l'instant...:)

    Vous voyez Nodylion, je trouve que vos interventions sont éclairantes, vu que j'ai lu pas mal de vos interventions sur ce forum, (je lis en silence...) et je pense que vous me conviendrez également en tant que thérapeute ;)
     
  9. Nodylion

    Nodylion Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Messages:
    211
    J'aime reçus:
    39
    Points:
    2630
    Serait-ce par hasard l'Institut Sakti d'Hypnose Clinique ?
    Conviendrez ou conviendriez ?
    Vous seriez donc prêt à suivre une thérapie s'appuyant entre autres sur la PNL, alors ? J'en déduis que vous êtes aujourd'hui plus réceptif à la PNL en tant que thérapie, non ? Dans ce cas, je suis ravi d'avoir pu vous éclairer.
    Pour info, je n'habite pas en France (ni dans un pays francophone, d'ailleurs).
     
  10. Max-ence

    Max-ence Invité

     
  11. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    J'ai suivi son stage avant qu'elle acquière autant de renommée et dans un cadre qui n'était pas celui des stages qu'elle propose maintenant. Sinon il ne s'agit pas que de lire les titres dans un site: elle enseigne: hypnose conversationnelle, hypnose classique, tests de réceptivité (suggestivité), inductions rapides et instantanées, protocole anti-tabac, anneau gastrique virtuel, des info sur la nutrition etc. (Dommage d'affirmer de manière péremptoire sans lire). Ses formations ne sont pas réservées aux médecins et psychothérapeutes.
    Je vous conseille la lecture de cet article: *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Il explique les différences entre psychothérapeute, psychologue etc. Je n'ai jamais dit être psychologue, vu que je ne le suis pas. Au passage beaucoup utilisent encore le terme de psychothérapeute par habitude même si le terme est impropre depuis la loi Accoyer. Je suis psychopraticienne. J'avais l'impression de le faire ("Licenciée en psychologie, formation de psychopraticienne" dans *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***), mais je vais réfléchir à une nouvelle tournure plus visible. J'ai d'ailleurs fait une refonte graphique complète hier soir/cette nuit pour plus de lisibilité générale. Il semble aussi que certains articles soient trop longs et/ou trop complexes et je réfléchis à les retravailler pour les rendre plus accessible. Il faut dire que la lecture est un tel plaisir quotidien pour moi que j'en oublie parfois que beaucoup de personnes n'aiment pas lire et ne sont pas très à l'aise avec la lecture.
     
  12. Max-ence

    Max-ence Invité

    Prudence, vous me faites rire, quand vous dites : il ne s'agit pas que de lire les titres dans un site... quand je vais sur un site, le contenu est bien évidemment la première accroche, de part sa pertinence, sa clarté, son aspect clinique des choses (je parle thérapie) et non un truc miracle pour maigrir, ... comme le site de votre formatrice qui ne m'attire nullement. J'ai écoute sa vidéo pour arrêté de fumer, franchement c'est à mourir de rire!!!

    Concernant votre site, je le trouve timide, beaucoup de petits conseils qu'on trouve partout...

    Ah bon j'ai cru que vous étiez psychologue, autant pour moi.:oops:
     
  13. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1693
    J'aime reçus:
    530
    Points:
    5380
    Bonjour Prudence
    J'ai été voir ton nouveau look que je trouve un peu froid.
    Je trouves que tu n'as pas à te justifier sur des questions liées à mauvaise lecture ou interprétation. Tu es clair et agit dans la transparence.

    J'édite après lecture du dernier message de max
    Laisse tomber ce dialogue de sourd Prudence, il n'y à pas plus borné que celui qui ne veux pas comprendre.
     
  14. Nodylion

    Nodylion Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Messages:
    211
    J'aime reçus:
    39
    Points:
    2630
    Prudence, tu pourrais aussi demander à un webdesigner si tu en connais. Ou lire un livre sur le sujet.

    Max-ence, n'oublie pas que Prudence est justement thérapeute, pas webdesigner. Tes conseils (car il s'agit bien de conseils, pas d'attaques, n'est-ce pas ?) passeraient probablement mieux si tu les exprimais d'une autre façon. Je sais que tu n'es pas coach ou thérapeute, et comme tu me sembles curieux et avide dans ce domaine, peut-être que des livres sur la communication t'intéresseraient.

    Soit dit en passant, les gens changent, et juger les compétences que Prudence a acquises il y a plusieurs années à partir de la présentation que sa formatrice a aujourd'hui me paraît un peu dur (je souligne pour faire ressortir les différents niveaux qui interviennent).
     
  15. Max-ence

    Max-ence Invité

    Qui dit que je porte un jugement ? curieuse réflexion, je pense que tout peut être modifié, revisité si mes propos lui apparaissent pertinents bien sûr.

    Ca me rappelle qu'entre pots, certains ne disaient rien sur l'exposé d'untel ou untel, et en fait ils se gardaient bien de leur donner des conseils, en trouvant l'exposé ridicule mais en disant que c'était pas mal, ça vous parle ce truc ? vous l'avez tous vécu non ?...
     
  16. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1693
    J'aime reçus:
    530
    Points:
    5380
    Pour revenir sur le sujet
    Moi, j'ai des patients qui viennent sur le conseil de médecin, mais il n'y à pas d'échange réel.
    J'averti le patient qu'il va y avoir un changement et qu'il faut le signaler en cas de suivie médical avec traitement.
     
  17. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Un nombre de plus en plus important de psychiatres utilisent l'hypnose, plus celle de grand-papa, mais en général l'hypnose conversationnelle, et la jeune école des psychiatres est rodée à la psychothérapie brêve, à l'entretien motivationnel et à la pleine conscience.
    çà reste un monde assez fermé, mais sur les forum spécialisés des psychiatres, où on peut s'imiscer si on a le sésame, l'évolution dans ce sens est nette : le grand public n'en a pas connaissance et c'est à mon avis très dommageable. Les psychiatres se sont ainsi de tous temps protégé dans leur pré carré et fonctionné dans un conservatisme autarcique qui est à mon avis très préjudiciable, mais c'est probablement là leur façon de se protéger +++

    Mais de se protéger de quoi finalement ?

    o_O
     
  18. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1280
    Localité:
    Ile-de-France
    Je mets mon petit grain de sel :

    Techniquement un psychiatre n'a strictement aucunes raisons d'envoyer un patient chez un hypnothérapeute, pour la simple raison qu'un patient qui se retrouve en psychiatrie à très souvent un trouble qui a besoin d'un cadre chimique (médicaments) et d'un suivit médical important. Que ce soit dans les cas de psychose, que l'hypnose ne doit évidemment pas traiter ou de dépression très lourde, et là pareil l'hypnose ne peut pas amener grand chose étant donné (de ce que moi j'ai comprit et je peux me tromper), l'imaginaire de l'inconscient sera plus tourné vers du négatif, ou en tout cas il sera très compliqué de l'amener à trouver ou créer des ressources positives (pis ce serait con qu'il découvre en hypnose que ce qui serait écologique pour lui serait d'en finir avec la vie :D )

    Un psychologue pourrait le faire par contre.
     
  19. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1280
    Localité:
    Ile-de-France
    Et bien elle doit avoir des qualités que je n'ai pas ^^ Heureusement nous sommes suffisamment nombreux et différents pour s'accorder aux besoin de différents patients ^^
     
  20. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6535
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Heureusement il existe un réseau de prise en charge en psychiatrie qui associe des intervenants divers formés à la psychothérapie +++ dont l'hypnothérapie conversationnelle et motivationnelle.
    La camisole chimique permet de passer un cap (notamment psychotique aigu dissociatif) mais ensuite en général l'hynothérapie conversationnelle est possible, encore faut il en avoir acquis la pratique et l'envie car il est bien plus facile de ne pas se mouiller et de na pas prendre de risque en gardant une sédation chimique ad vitam qui arrangera tout le monde : la famille et la société.
    Libérer l'écologie des psys fait toujours peur, et c'est pour çà qu'on les garde soumis et enfermés dans leurs ressources négatives et bloquantes, au moins ils ne risquent pas de passer à l'acte. D'où la technique d'infantiliser et persuader la personne qu'elle est psy et bien psy. Apprendre à prendre ses médocs et ses gouttes et la fermer. Tranquilité assurée. Zombisation. Point final.
    La zombisation = une forme d'hypnose ?
     
  21. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1280
    Localité:
    Ile-de-France
    Mais comment en tant qu'hypnothérapeute s'occuper de personnes à troubles psychotiques ? Je ne comprends pas. De ce que j'ai appris ça reste quelque chose de risquer.
    Une personne Bipolaire, avec médication, ça je sais que c'est possible, une personne en état de dépression, et pas de dépression mélancolique aussi.

    Mais sinon je ne vois pas comment on peut avoir une action bénéfique en psychiatrie ? Avec la sophrologie et la PNL je vois parfaitement, mais pas avec l'hypnose.
     
  22. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    La Zombisation ^^

    les zombis, dans les rêves, sont une représentation de vampirisation d'un entourage négatif qui dépersonnalise souvent la personne concernée par le rêve ;)
     
  23. collinmad

    collinmad Membre

    Inscrit:
    23 Novembre 2013
    Messages:
    92
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1280
    surderien:
    Ici pas de traitement contre le gre hors danger vital,donc des psychotique decompenser a domicile:eek:n en voit..(tant qu'il sont ok pour nous ouvrir la porte)
    .quand le psychotique decompense (en general quand il a modifie son traitement),il est a fond dans l'imaginaire et n'a plus acces a sa conscience critique...
    Est ce qu'en guidant leur "imaginaire"on pourrait a defaut de les guerir ,rendre leur delire plus agreable??
     
  24. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Dès qu'il y a des problèmes avec la réalité (psychotique) je sais que je ne "toucherai" pas, certains spécialistes utilisent l'hypnose mais je pense qu'il faut vraiment être formé spécialement pour aider ces personnes.
    Pour la dépression je ne l'ai pas utilisée encore mais je ne vois pas pourquoi il y aurait un problème, si je devais le faire il faudrait voir avec la personne, en fonction de sa manière de réagir mais il y a un travail d'accompagnement et de "relancer" l'imaginaire (positif, pas celui des angoisses informelles) s'il est bloqué, souvent les personnes en dépression utilisent des mots comme "brouillard" "être dans le noir" "au fond du trou" "englué" "enlisé", des mots qui évoquent l'inaction et l'incompréhension de ce qui se passe. L'hypnose pourrait aider à revisualiser des couleurs, des paysages, des choses vivantes et relancer de l'énergie et de l'action, ensuite à la personne d'entretenir les cercles vertueux.
    Ca dépend de la personne, de ce qu'il y a a travailler, du terrain physique et psychologique etc.

    Je fonctionne beaucoup en illustrant des cercles vicieux et des cercles vertueux et en apprenant aussi à mes clients des techniques simples et efficaces qui permettent de se refaire des bases plus solides et de mieux affronter le reste du travail. Faire un travail psy si la personne ne dort pas ou est en permanence angoissée sans l'aider à se reposer me parait difficile. En plus l'apprentissage des outils permet une autonomie et indépendance du client, et également pour certains la fierté de réussir à se faire du bien.
     
  25. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1280
    Localité:
    Ile-de-France
    C'est à mon avis, une lourde responsabilité que d'essayer.

    Edit: réponse à Collinmad

    Prudence > ce que j'ai cru comprendre en formation, c'est que les personnes en dépressions ont tendance à créer un imaginaire négatif et qu'il devient très compliqué de les en sortir. Mais je n'en ai pas l'expérience moi-même.
     
  26. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    J'ai une personne en dépression actuellement, on n'utilise pas l'hypnose mais d'autres outils.

    L'imaginaire négatif je l'ai aussi entendu dire et lu mais je pense que ça dépend des personnes et des circonstances de la dépression. Il y a des dépressions secondaires à d'autres choses (phobies, notamment phobies sociales qui isolent socialement, TOC pour les mêmes raisons, et l'atteinte de l'estime de soi; les douleurs chroniques et maladies physiques sont aussi créatrices de dépression). Y'a-t-il de l'angoisse? De la douleur? etc.
    En l’occurrence c'est un deuil à faire, en cours. Ce que je remarque c'est qu'il faut beaucoup répéter et d'ailleurs c'est aussi ce qu'elle me renvoie. Pour moi les mots-clefs de la dépression plus qu'un imaginaire négatif sont engluement, brouillard, confusion, sentiment d'être perdu, fatigue, abattement, perte des goûts et désirs etc.
    Pour une autre personne pas en dépression mais limite il a fallu travailler la colère, une bonne grosse dose de colère rentrée, et l'autre côté de la pièce colère: la tristesse; et puis la culpabilité (=colère contre soi) etc.
    J'ai appris des jolies choses sur la dépression mais... en fait je ne vois pas de "La dépression" mais "des dépressions", chacun arrive avec son bagage comme à chaque fois.
    Dans certains cas l'hypnose pourrait amener des ressentis comme le confort, la sécurité, rappeler à la mémoire jusque dans tout le corps c'est qu'est le rire, le joie etc.

    Je pense aussi que l'attitude du thérapeute est probablement le plus gros du boulot face à une dépression. Les gens rapportent également un sentiment de vide, de solitude, d'éloignement de la vie et je pense que si le thérapeute laisse une trop grosse distance c'est laisser et même remettre la personne dans ce sentiment de vide et de solitude. C'est aussi des retours de personnes que j'ai rencontrées dans ma vie perso qui étaient passées par des dépressions et avaient vu des psychiatre psychanalystes distants et ça leur avait fait encore plus de mal, la froideur, la distance, le vide (je parle de psychanalystes qui ne parle pas ou juste pour dire "bonjour" et "ça fera tant", ils ne sont pas tous comme ça). Elles m'ont dit que sur le coup elles vidaient leur sac mais que sur le long terme ça s'aggravait et que les séances les faisaient se sentir encore plus "seule", "déconnecté" etc.
     
    xorguina aime ça.
  27. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1280
    Localité:
    Ile-de-France
    Pour ton dernier paragraphe je suis totalement d'accord avec toi ^^


    Pour le début, je comprends. Utilises-tu la PNL en plus ? Tu parles de d'autres outils... peux-tu me les expliquer par hasard ?

    Je n'ai pas encore eu de cas de dépression, mais ça arrivera bien, et je n'ai pas envie de les renvoyer, donc si tu me dis qu'il est possible de travailler avec eux, ce sera avec plaisir que j'apprendrais ^^
     
  28. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Oulaaaa... Déjà la verbalisation, mais ça c'est tout le temps. L'écoute. Une attitude plus particulièrement douce (je suis parfois un peu... plus "brute" pour de la TCC).
    Voir ce qui cloche et le travailler. S'il y a de l'angoisse -> points bleus (ici et maintenant avec gommettes), stress -> relaxation instantanée/flash avec la respi ventrale, si besoin relaxation plus poussée, si pensées envahissantes -> espace de temps consacré... ça c'est des outils de TCC qui sont très efficaces, très faciles, mais je préviens toujours: c'est à la personne de faire le boulot, ça marche, c'est efficace mais pour que ça le soit il faut le faire. J'ai des retours très étonnés de l'efficacité impressionnante de ces techniques.
    Là je fais de l'art-thérapie (dessin, mandala, analyse, discussion autour du vécu et des symboles, là pas de raccourcis pour moi ça représente 3 dico de symbolique égyptienne à se taper, 2 sur la mythologie gréco-romaine, deux dictionnaires des symboles, un document qu'on m'a filé d'un bouquin plus édité, et du G. Romey, après lecture et digestion de tout ça je garde juste les deux dico des symboles sous la main et le doc mais je n'ai jamais eu besoin de m'en servir avec un client).

    Pour la PNL oui et non. Je n'ai pas eu de formation dans ce sens (spécifique), mais il y a beaucoup de croisements entre les disciplines donc j'utilise avec l'hypnose, avec les thérapies brèves, avec les TCC des choses de PNL. Par exemple essayer de reprendre les mots de l'autre, ses préférences de canaux, des présupposés que l'on retrouve ailleurs sous d'autres formes (la carte n'est pas le territoire par exemple). Après ça j'ai lu un peu et je souhaite développer mes connaissances en PNL même si j'ai beaucoup de mal avec certaines choses. Il y a beaucoup de choses qu'on retrouve dans d'autres... sous catégories (?).

    Pour le travail c'est aussi à toi de voir, en fonction de ta formation, de ton instinct, de ton vécu personnel, de la personne en face etc. Je sais que s'il y avait un risque suicidaire je n'accepterai pas de travailler en solo ce serait uniquement avec l'aide d'un médecin en collaboration.
     
  29. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1693
    J'aime reçus:
    530
    Points:
    5380
    J'ai eu une personne dépressive il y à quelques temps, suivie par un médecin.
    En gros : Peur de ne plus assumer son travail, d'être jugé par ses collègues, peur de devenir alcoolique (buvant de plus en plus pour ce détendre), perte de toutes passions, lecture, musique, culpabilisation dans le couple, renfermement vis à vis des amis, famille, perte de poids, pleurs, insomnie. Consciente de tout cela, mais sans force ni espoir, consciente également du point de départ de ses problèmes et de ce qui risque de ce produire si elle glisse vers une dépression encore plus profonde.
    Et bien sur elle était passé par les mains de psy, même magnétiseur.

    Alors j'ai choisi, l'hypnose (normal c'est ce que je fait......) et c'est ce qu'elle voulais essayer (sans trop y croire).
    En résumé
    Je lui est proposé de ne pas partir des raisons de l'histoire (trauma de départ). Mais de me parler de tous ce quelle perd, de la vie idéale qu'elle vivrait si elle n'était pas dans cet état. (la question magique en quelque sorte). Puis nous avons listé les qualités/états/forces qu'il faudrait pour que cet idéal soit possible. Puis nous avons cherché ce qui pouvait être commun a ses qualité. Puis nous avons déterminé 3 conditions qu'il faudrait acquérir et travailler pour que ses qualités émerges.
    Je lui est demandé de chercher en elle des moments, situations, souvenirs ou elle pensait avoir vécus/ressenti ses qualités, comme c'est pas facile je lui est demandé d'inventer des histoire ou ces qualités serait évidente.
    Nous décidons que ces 3 conditions soit le sujet de 3 séances d'hypnoses à venir. (confiance, joie et volonté)
    Il n'y eu que 2 séances, (et une initiation à l'auto hypnose) l'amélioration fut notoire et la personne à décidé que la 3ème était inutile.

    Rien de révolutionnaire dans la démarche, mais résultat positif (confirmé 6 mois après)
     
    xorguina aime ça.
  30. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Excellent. Merci du partage Hibou.
     
Chargement...