1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Le principe LOLA

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par xorguina, 21 Décembre 2010.

  1. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Lâcher Prise, Amour, Action et Réaction

    Pour créer la Nouvelle Conscience, et, comme corollaire, pour résoudre la crise mondiale, il n'y a qu'une voie : apprendre a CHANGER DE NIVEAU DE CONSCIENCE et à AIMER.

    On ne peut résoudre une situation confuse à partir du niveau de conscience qui l'a créée. L'objectif n'est pas la résolution d'un problème, mais son dépassement. Lutter contre une situation malencontreuse et y centrer toute son attention ne sert qu'à renforcer la situation en question, car tout ce sur quoi nous portons notre attention, grandit, et tout ce sur quoi nous ne portons pas notre attention, diminue et tend à disparaître. Déplacer le centre de l'attention permet la résolution, et, surtout, l'évolution, individuelle et globale.

    " Le principe LOLA " est un livre de René Egli (Editions d'Olt). Cet article s'en inspire un peu pour le concept-clé ci-dessous. " Lola " est aussi une " jeune adolescente ", terme passé dans le langage courant au chili (le terme bien connu n'est pas vraiment utilisé dans le langage quotidien en français). Comme l'expression résonne de façon agréable, elle invite à retrouver l'esprit d'un enfant, amusé devant le mystère de l'univers, et créatif.

    LOLA :

    - LO : Lâcher Prise, en allemand : loslassen liebe
    - L : Amour en allemand : liebe
    - A : Action=Réaction

    - Le LACHER PRISE

    Aucune pensée ne se perd. Tout ce que vous pensez, vous revient. La pensée ne devient génératrice de la réalité à venir que si elle est provoquée de façon inconsciente, ou plutôt, par un transfert involontaire vers l'inconscient. Le cerveau conscient perd sa connexion entre 6 et 10 fois par minute. Et c'est dans cet espace de non prise avec le monde dit " réel " que l'inconscient enregistre la pensée.

    Le Lâcher prise, c'est accepter ce qui est. L'immobilité conduit aux blocages, à la stagnation, à la maladie, à la mort. Le lâcher prise est le contraire de la faiblesse. Il active une intelligence créatrice inimaginable. Rejeter la faute sur autrui, c'est se rendre impuissant et dépendant des autres. C'est accorder du pouvoir à une situation ou à une / des personne(s) là où il n'y pas lieu.

    Le lâcher prise est le moyen le plus rapide d'atteindre un but. Il est en rapport direct avec la vie. La vie s'écoule comme un long fleuve, la retenir conduit à la mort. En retenant les choses, vous pouvez tout détruire, ce n'est qu'une question de temps.

    Chacun a l'entière responsabilité de ce qu'il pense, de ce qu'il dit, de ce qu'il fait, et de ce qui lui arrive.

    Entretenir des sentiments de culpabilité, juger son passé ou anticiper l'avenir de façon négative, est stérile. L'être humain est capable de générer la vie, en faisant fi de la dualité.

    Le monde est ce que chaque individu pense de lui. Cet article dépend de l'interprétation subjective (du sujet) de chacun. Il n'y a pas de réelle interprétation " objective " (" orientée objet ") d'un fait extérieur à soi, car tout se passe à l'intérieur de observateur. La conscience (qui ne se trouve pas dans le cerveau de l'observateur) observe tant l'observateur que l'élément observé.

    Ainsi, aussi longtemps que nous voulons améliorer les autres, en tentant de les changer, nous créons de nouveaux conflits. Si nous changeons en nous-mêmes, l'univers étant holographique (le tout dans la partie, et inversement) de nature, nous changeons le monde. Quitter la dualité, c'est : cesser de juger la vie.

    " Chaque humain dispose de toute la connaissance de l'univers ". J. E. Charon.

    Le chamane - ou le méditant, qui opère des voyages dits " astraux ", visite d'autres lieux, ici ou ailleurs dans l'espace, ne s'y trouve pas réellement. Il observe à l'intérieur de lui-même une cartographie de l'univers, qui est une copie conforme de l'univers extérieur. C'est d'ailleurs ainsi qu'on dit qu'un chamane n'a jamais ramené de pierres de la lune. Le vrai terme pour ce genre de situation n'est pas le " voyage astral ", qui est un concept tronqué, mais le " phasing " : le changement de phase intérieure, par une variation vibratoire, de la fréquence.

    La perception et la modification de la réalité se font donc dans l'espace entre les pensées, le temps et l'espace, dans cet " espace " de " non temps ", y pouvant être contractés et dilatés à volonté.

    Dans l'univers, chaque atome est relié à tous les autres atomes, à travers la substance (esprit) de l'anti-matière, qui est un univers à part entière. La médecine et la quasi-totalité des sciences humaines sont de parfaits exemples de la pensée limitée, à la fois, assez paradoxalement, déstructurée et linéaire. C'est là qu'une approche holistique (incluant le " Tout ") multidimensionnelle de l'existence, infiniment plus vaste et créatrice serait indispensable.

    Le lâcher prise est une forme d'approche multidimensionnelle, car il opère dans le non-temps, que cette approche soit consciente (focalisation de la pensée) ou en partie inconsciente (méditation ou rêve lucide).

    - L'AMOUR


    L'Amour est la solution à tous les problèmes.

    " Le contraire de toute vérité est aussi vrai que la vérité elle-même ". H.Hesse.

    Chacun possède sa propre vérité. Rien n'est vrai ou tout est vrai. Ou : il n'y a pas de vérité. Nous rejoignons la réalité holographique car l'autre est une projection d'une part de soi, par un jeu de miroirs concaves ou convexes. On attire, d'une part, ce qu'on est, et, d'autre part, ce qu'on persiste à juger.

    Accepter l'autre tel qu'il est, c'est s'accepter soi-même. Le monde extérieur est la représentation fidèle de ce que l'on est. Le monde extérieur (personnes, situations) se modifie à chaque instant en fonction de l'évolution individuelle, des pensées, et des sentiments intérieurs. Des gens sortent de nos vies, d'autres font irruption, d'anciennes situations disparaissent, d'autres se font jour. Tout cela dépend de l'acceptation de ce qui est.

    La peur est le contraire de l'amour. La peur induit l'agressivité, le jugement (ou les ragots, découlant de la jalousie) ainsi qu'une tentative le contrôle. La peur, telle un ogre énergétique, détruit et ne crée jamais rien. L'amour construit et, toujours, crée.

    La peur est la fréquence vibratoire la plus lente, bloquant le développement de l'ADN, alors que l'amour est la fréquence la plus rapide, favorisant le développement de l'ADN. La peur déstructure, l'amour restructure. La vie est un processus d'apprentissage d'AMOUR toujours plus vaste.

    L'AMOUR est le respect total et inconditionnel de la liberté et de la créativité d'autrui, ce qui, en retour, est la confiance totale en propre créativité.

    Trouver sa propre voie créative, c'est trouver l'Amour. Trouver l'Amour, c'est trouver sa propre voie créative, car les deux sont indissociablement liés.


    La LUMIERE=Amour + Créativité, dans un Univers en pleine expansion.

    - ACTION=REACTION


    La réalité fondamentale n'est pas la matière, mais la " vibration énergie ". Tout est vibration, donc transformable à souhait.

    Nous pouvons changer notre état vibratoire et la fréquence de notre corps par nos pensées. Tout étant vibration, la maladie est un état vibratoire inharmonieux. Chaque maladie est un problème musical, donc de vibration. D'où l'importance, également, d'éviter les lieux et les sons disharmonieux et d'écouter des sons structurés.

    " Il existe une force bien plus grande que l'intelligence. Il s'agit de l'imagination ". Albert Einstein.

    Le " déclic " est le désir de changement. La volonté ne sert que de levier, de " starting block " en natation, l'océan de imagination s'occupant du reste.

    Dans l'univers, le hasard n'existe pas. La pensée est l'action, le retour est la réaction.

    La loi d'action=réaction est intemporelle : " au-delà " de la mort. La réaction a une action peut se produire dans une vie dite " ultérieure " (dans une vie parallèle).

    Il existe une justice absolue :


    Action=Réaction : C'est une loi universelle.

    Répétons que le phénomène, sur lequel nous portons notre attention augmente en intensité, et celui sur lequel nous ne portons plus notre attention, diminue.

    Si nous portons notre attention sur la maladie, elle augmente. Si nous portons notre attention sur la santé, elle augmente (et la maladie, bien évidemment, disparaît). Si nous portons notre attention sur les problèmes mondiaux, ils gagnent en ampleur. Si nous portons notre attention sur un monde agréable et de paix, un monde serein et paisible se fera jour rapidement.

    Seul ce qui prend forme dans notre conscience peut se matérialiser, en passant ainsi de l'informe à la forme. Dépasser les systèmes de croyances conventionnelles, c'est s'épanouir. C'est aussi acquérir à chaque pas une vision plus détaillée de l'univers et de notre implication dans celui-ci.

    Dépasser la raison humaine, s'affranchir des habitudes, des superstitions, de l'endoctrinement antérieur, des réactions de défense de l'ego liées à la peur, c'est le début de l'amour. C'est : avancer vers la Lumière.

    Avec le principe LOLA, tout problème a une solution :

    - Je change ma vision du monde.
    - Chaque être humain pense ce qu'il veut : c'est le libre choix
    - Le potentiel de l'être humain est illimité
    - Tout est vibration / énergie. Tout est transformable
    - Il n'existe pas de monde objectif. Le monde est ce que j'en pense
    - Tout est : UN, ce qui conduit a l'élimination des conflits

    Le savoir peut se communiquer, mais ni la sagesse, ni la connaissance (qui se transmet de façon vibratoire) - la co-naissance. C'est ainsi que vous n'avez jamais commis d'erreurs. Vous avez appris.

    Co-naître, c'est renaître avec la Connaissance
    .
     
  2. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    tu pourrai indiquer tes sources!
    c'est un minimum !
    car cela ne ressemble pas a ta prose!
     
  3. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    En effêt , ce n'est pas de moi, je n'ai jamais prétendu que les messages étaient de moi !
    Les miens se reconnaissent.

    Tu as lu...c'est déjà bien !

    Qu'est ce qu'au final ça peut faire de savoir de qui ça vient ?
    Est ce que parce ce que ce sera d'un grand que tu connais ou pas, ou d'un tout petit connu,inconnu pourrais te faire changer d'avis ?
    Peut importe pour moi, c'est ce qui me parle que je partage.....les noms sont encore là , à mes yeux ainsi qu'à d'autres, des symbôles qui servent à diviser l'être , comme le sexe, le nom, la région, le national ect ect ....
    Ce n'est pas un oublie, ce n'est pas un manque de gratitude, c'est juste un texte d'un être inspiré ou pas, que je partage .
     
Chargement...