Formation Hypnose

l'ego est il un obstacle?

Paul Elie

Membre
l'ego est il un obstacle a la connaissance, a l'apprentissage?....
doit on passé par l'humiliation avant de connaitre les bienfaits de l'humilité?
deux questions importante que j'ai reconnue a d'autres que j'essaie
de coacher un savoir,
avant de l'avouer comme
ayant été la principale barrière qui m'enpechai
d'ouvrir mon esprit a des concepts nouveau...
 

Leo Lavoie

Membre
paulelie a dit:
l'ego est il un obstacle a la connaissance, a l'apprentissage?....
doit on passé par l'humiliation avant de connaitre les bienfaits de l'humilité?
deux questions importante que j'ai reconnue a d'autres que j'essaie
de coacher un savoir,
avant de l'avouer comme
ayant été la principale barrière qui m'enpechai
d'ouvrir mon esprit a des concepts nouveau...
Hein??? :shock: ...Même en diagonale là, je pige pas...
 
C'est pourtant pas mal clair, Leo... sans lire entre les lignes.

pour répondre à Paulelie, l'égo est un véritable poison, un voile d'obscurantisme, qui se place partout. Sauf qu'il y en a qui sont plus envahi par ce mal que d'autres.
Mais c'est juste humain...
 

Paul Elie

Membre
zoulouk nous sommes d'accord....mais ce qui m'interreserai c'est votre réponse a la deuxième question....car ici pour ce qui concerne l'hypnose
je suis attaché aux résultats!
s'il y a un probleme, y a t il une solution?
 

Paul Elie

Membre
une petite histoire...
tout jeune que j'étais de mon enthousiasme hypnotique...
a une conférence j'ai posé une question stupide qui en
rétrospective m'apparait maintenant comme un besoin
d'avoir voulu dans le moment une émotion
de faire partie du groupe....
l'orateur kein après avoir calme la foule qui riait de ma question
et qui ma humilié dans mon inexpérience...
je voulais disparaitre....!
semblait réfléchir intensément, a sourit , a invité a m'assoir et
nous a parlé de l'amour qu'il y avait, dans l'expérience
de la transmission du savoir ,
par l'humiliation
nécessaire pour neutraliser l'ego de l'étudiant...
et faciliter une acceptation de toutes nouvelle connaissance
sur le coup je n'ai pas compris car j'étais un peu choqué
mais ce jour la je me souviens du feeling
d'amour que cette personne qui ne me connaissais pas
m'as fait ressentir en me repêchant, en me tendant la main
et en me disant c'est ok....nous passons tous par la
bienvenue....
 
Pour l'ego, il y a sans doute un problème pour à peu près tout le monde, et on peut tous s'attacher à cette tâche.

Pour combattre l'égo, essayer de supprimer les voiles de l'ignorance, je verrai plutôt des approches méditatives.

Et puis qu'est ce que c'est l'égo ?
Comment se manifeste t'il et en quelles circonstances?
Comment puis je parer à cela? Que puis je mettre en oeuvre? En quoi cela me gêne t'il, dans quelle mesure y a t'il un changement à opérer?

Avec l'hypnose, en ah, c'est une réponse subjective est personnelle, (si je devais m'occuper de cela ici et maintenant), je procéderai par "écriture automatique"
C'est à dire je me pose une question de départ: par ex comment mon égo se manifeste t'il?
et je me laisse aller, je lache prise, je suis en transe, des images, des mots viendront- et je les traduis sur papier ...
C'est un outil qui permet une prise de conscience, de façon poétique et ludique.
Là évidemment je n'ai rien remodelisé, ni transformé, je cherche juste une information.. qui, est en moi et à laquelle je n'accède pas ordinairement...

Je ne sais pas si vous avez déjà procédé de la sorte. Je ne connais pas le nom de cette "technique", s'il y en a un... Je le pratique simplement assez souvent... et c'est particulièrement efficace pour débusquer ce que l'on ne peut débusquer autrement.
 
Avez vous lu Mr Vertigo De Paul Auster?

Quand on pose une question qui a l'air stupide (évidemment il n'y a pas de questions stupides, simplement une réaction humaine qui n'est pas à propos, mais qui est), et que tout le monde se moque, on éprouve, je dirai de la honte... C'est la mort symbolique de l'égo...
Face à la honte, que puis je faire? Dédramatiser...et le prendre à la rigolade , (plaisanter)personne ne s'y arretera, d'ailleurs c'était peut-être volontaire comme question pour amuser la galerie...
Ne pas se prendre au sérieux, porter un regard amusé sur soi, donc possibilité de commettre des impairs, en étant cool... la maitrise...
 
M

Métaphore

Invité
Très juste Zoulouk, cette pratique s'appelle comme vous l'a nommé, l'écriture automatique.

Il existe aussi dans le même esprit le dessin hypnotique, appris lors de mon dernier séminaire, et mise en pratique sur une personne de mon groupe, elle avait choisi l'écriture automatique, c'est assez surprenant car elle était toujours en transe, mais les yeux ouverts évidement pour écrire, son écriture descendait comme un escalier, les mots étaient tous attachés, et à la fin ses derniers mots étaient sur une ligne droite et très positifs, contrairement aux premiers mots qui parlaient de sa problématique, très intéressant.

Il existe aussi l'association à partir de lettres, de mots.
 

Paul Elie

Membre
oui c'est un poison et vous ne semblez pas trop contaminés!
les preuves en sont de vos réponses....
mais pour ceux qui souffre quel est l'antidote?
je reviens au pardon....après l'humiliation
on a la possibilité
si offerte de passer a l'humilité....
une expérience très enrichissante pour ceux qui vont
se trouver en situation après avoir appris
de transmettre leur savoir..
le maitre, guru,enseignant,etc...
car spécialement avec l'hypnose qui a malgré tous les efforts que l'on fait
une réputation ésotérique...
j'ai remarqué pour l'avoir vécu personnellement et vérifié
avec certaines autres personnes....
souvent les plus enthousiastes
les fonceurs ,
ceux qui se sentent gonflés par un super pouvoir!
et c'est ok c'est un super pouvoir!
sont les personnalités les plus enclins a souffrir de ce mal!
 
Peut-être se mettre dans la position inverse...
"qu'on me donne la haine, pour connaitre l'amour
"qu'on me donne la solitude, pour aimer les gens..."
Plus tu nourris ton égo (c'est comme un estomac) plus il en demande.

Aller vers le ridicule et l'assumer...
Aller vers un apprentissage où on sait que l'on est "à chier", et se l'imposer...
Comprendre le sentiment inverse où l'on se sent pire qu'une "merde"
On peut trouver ce type d'expérience dans son passé (regression hypnotique) normalement où l'on est plus bas que terre. Le vivre +++
Voir que finalement tout est relatif...

L'égo c' est comme un rempart qui se protège de lui même... et le rempart est comme un chateau de cartes sur l'echelle d'une vie.

Dans toute initiation spirituelle, on commence par casser l'égo. Parfois l'éducation le fait aussi (ça peut même être une chance, si c'est surmonté)
Après nait la force...et surtout la liberté (plus esclave de soi même et besoin de nourrir cet affamé...)
 

valikor

Membre
non, la raison de vient pas de l'égo lui même mais de certaines de ses caractéristiques qui sont apparues suite à des soucis....
 
Le pardon peut se situer par rapport à des actions passées, qu'on peut repenser différent et ainsi éviter une culpabilisation qui ne servirait à rien.
Par contre, traquer, traquer toujours et encore.. ne rien laisser passer dans le présent. Faire au mieux jusque dans l'avenir... Il ne peut y avoir que des améliorations dans sa vie...
 
Il y a beaucoup de soucis alors, Valikor, chez beaucoup d'humains! Enfin, des égos à leur point d'équilibre, on n'en voit pas beaucoup !
Et les soucis ne viennent-ils pas de soi (et non de la faute à X ou Y ou Pasdechance) , de sa représentation des choses, donc de son identité psychologique, l'égo ou le faux moi... qui nous dicte nos comportements... d'où par l'hypnose ou autre technique se libérer de cela, et laisser apparaitre le "vrai" moi...
 

Gaulgaut

Membre
Mais si je me crois tellement intelligent que je suis capable de tout apprendre, j'ai un ego disproportionné, et pourtant, en pensant de cette manière, je dois quand meme avoir plus de chances d'apprendre ce que je veux apprendre que si je me dis que je suis une immonde petite merde incapable d'apprendre quoi que ce soit. Alors l'égo est peut etre un obstacle quand on croit déjà tout savoir, mais dire qu'un l'égo imposant est tout le temps néfaste, c'est peut etre un peut extrème non?
 

Paul Elie

Membre
l'ego est une bonne chose...quand il n'est pas surdimensionné!
et comme nous avons pu le constater l'ego nous rend aveugle....
et imperméable a de nouvelles questions...

c'est a ce moment qu'il devient un obstacle parce qu'il inévitablement
il finit par gêner les autres et on se fait rejeter!
il vient essentiellement d'une compensation de perte de confiance en soi
je pense...??????
dans mon cas il m'as fallut recevoir une claque (humiliation)
puis tout de suite après être pardonné pour que je puisse prendre conscience
que j'avais un probleme un souci une demande de reconnaissance.
si je n'avais pas été pardonné j'aurai put réagir avec la colère...
qui a pour antidote aussi le pardon!
et c'est ce que je voulais dire a propos du pardon...

et je reviens a cette fameuse thérapie abreactive
( merci leo pour lui avoir donné ce nom français!)
ou avec la "thérapie des chaises" ou on installe le client face a une personne qui l'a mise en colère (par exemple)....et a qui ont fait jouer les rôles alternativement de l'accusé et du plaignant....
pour qu'il découvre les deux faces qui ont fait l'événement
a fin de comprendre l'action sans l'ego...
pour amener la demande et le don du pardon....
je publierai bientôt un script (ici et gratuitement)
qui illustrera cette thérapie précisément...

je suis conscient que mes explications peuvent paraitre obscures et qu'il faut pour la comprendre l'avoir pratiqué au moins une fois....!
mais je rappelle que cette formation des 5 phases maintenant nommée abreactive....
était destiné pour des hypnotherapeutes confirmés..;par une expérience
avec l'hypnose traditionnelle! car il est des concepts que l'on ne peut que
sentir, comprendre qu'avec du travail sur le terrain!

et avec mon expérience nouvelle de formateur....je me suis rendu compte ....
confrontés aux justes questions de mes 2 élèves...( c'est récent!)
qu'il faut commencer par le début! et l'hypnose "traditionnelle"
avant d'aborder un style, un concept plus avancé...
 
En surdimensionnant l'égo, effectivement, c'est ce que je voulais dire avec l'image du rempart. Trop haut ou trop bas; il s'agit de problème de confiance.

J'ai compris ce que vous vouliez dire par le pardon dans cette situation. (ok)

Pour la thérapie abréactive, non, ce n'est pas obscur. L'expérience de vie permet de comprendre.
Qu'est ce qui vous fait ecrire que ça pourrait être obscur?

Aller du plus simple au plus complexe...
 

Paul Elie

Membre
obscur ou plutot difficilement comprenhensible pour les gens qui sont habitués a d'autres methodes ou qui n'aurait pas les points de vue!
 
Une piste intéressante pour définir cette drôle de chose que nous nommons "l'ego" :

http://www.hypnose-en-ligne.com/cd/le-d ... eur,1.html

Extrait :

"L'ego a une appétence fondamentale : un désir d'existence et de plaisir, qui se traduit en pulsions de possession, de rejet et d'indifférence. Ce fonctionnement se manifeste ainsi par des attitudes passionnelles d'attraction, de répulsion ou d'indifférence, développées face aux personnes, aux choses, ou aux situations auxquelles l'ego est confronté : " je " veux ce qui est bon, " je " ne veux pas ce qui est mauvais, " je " ne veut pas être exposé à ce qui m'est indifférent. Ces appétits de l'ego le font s'engager dans toutes sortes de lutte pour obtenir ce qui lui est agréable et éviter ce qui lui est désagréable.
Malheureusement et paradoxalement, au lieu d'aboutir à ses fins, sa lutte lui crée des désagréments, conditionnements et souffrances ! Ce fonctionnement de l'ego est notre conditionnement habituel dans lequel nous construisons notre propre souffrance."
 

Gaulgaut

Membre
Excusez moi Paulelie, mais pourriez vous relire avant de poster vos messages? C'est bourré de phrases bizarres :
"...il devient un obstacle parce qu'il inévitablement
il finit par gêner les autres "
Les retours à la ligne en plein milieu d'une phrase, les mots en double ou ceux oubliés, c'est pénible à lire. ( A moins que ce ne soit une technique hypnotique, mais comme j'ai envie de changer de chaine avant la fin du message, ce n'est peut etre pas forcément la bonne méthode )

"pour que je puisse prendre conscience
que j'avais un probleme un souci une demande de reconnaissance" Et s'il vous plait, mettez quelques virgules une fois de temps en temps. La ponctuation, c'est ce qui permet ( comme le ton de voix à l'oral ) de rendre le discours plus facilement lisible et compréhensible par celui qui le lit. Les enlever, ce serait comme enlever les mots de liaison à l'oral.

Et surtout, vous êtes hypnotiseur, donc vous devez sûrement connaître le meta model... Alors s'il vous plait, utilisez le. Evitez toutes ces nominalisations ( j'aimes pas les nominalisations ) : "pour qu'il découvre les deux faces qui ont fait l'événement
a fin de comprendre l'action sans l'ego...
pour amener la demande et le don du pardon" )
C'est bien de savoir se servir du Milton Model, mais...des fois, les phrases en deviennent tellement non spécifiques qu'on a du mal à comprendre ( ce n'est plus vraiment du bon français ) : "deux questions importante que j'ai reconnue a d'autres que j'essaie
de coacher un savoir"???( Léo n'a pas compris, moi non plus )
Et encore je ne compte pas les fautes d'orthographes parce que ce n'est pas le plus important.

Et enfin, la question qui me brûle les lèvres supérieures depuis un moment : avoir compris que les légo l'ego c'est mal, n'est-ce pas une preuve de supériorité sur ceux qui ne l'ont pas compris...? ? ?
 
Comment vous faites pour ne pas comprendre "coacher" un savoir?


Je ne sais pas mais mon cerveau n'a aucun mal avec ces formulations.

Parler en terme de bien et de mal ne me semble pas adéquat, plutot en terme de conscience ou non.
Il n'est pas question de supériorité à ce propos...
 

Paul Elie

Membre
un petit coucou en passant a magicstarlight pour vous remercier
de l'article...et l'approche spirituelle.
qui a mon sens rapproche très sérieusement
la philosophie bouddhiste et l'hypnose-thérapie
a laquelle j'adhère tout a fait
si je n'étais le mécréant anti-religieux que je suis!

pour ce qui est de la qualité des échanges sur ----forum----
il faut faire le tri et la part des choses!
mon choix avec ma petite expérience ici
c'est que je prends au sérieux...souvent par l'humour ou de ce qu'on voudra me qualifier....pas très sérieusement....
car il y a une distance certaine entre les paroles anonymes
les conflits et jeu de pouvoirs ainsi que tous les petits exercices
de style!
auquel nous participons tous!
et la réalité
qui soit dit en passant est magnifique....
de la transformation d'un client avant /après une heure de thérapie
pour un probleme phobique par exemple....
qui justifie l'énergie , les fautes d'orthographe et de syntaxes comprise
que je dépense pour transmettre le savoir que j'ai eu la chance d'acquérir!

l'ego est un bon sujet
car sur le chemin
de bien des caractères avatars amis ou ennemis
qui résultent souvent en de formidable château de cartes qui nous savons demain retournerons dans un paquet prêt pour la distribution du jeu suivant

vu sous une certaine perspective....les attaques personnelles....les caractérisations....les querelles de chapelle....l'anonymat.... le déni
etc que l'on croise sur les échanges.....
ont rapports avec l'ego qui n'est pas une chose distribuée également!
mais en relativisant somme toute....une bien petite chose
au vue des progrès (et je ne peut parler que pour moi!) auquel nous assistons
 

Leo Lavoie

Membre
L'ego est sûrement un obstacle à l'apprentissage mais ça ne me semble pas un sujet relié plus à l'hypnose qu'autre chose.

Cependant je dois dire que les hypnologues semblent avoir souvent des problèmes d'ego et de contrôle. Surtout quand ils s'y sont intéressé avant tout autre chose et que l'hypnose ne fut pas juste une bonne façon d'aider les gens. Je dirais même que je serais plus méfiant d'un hypno qui a commencé en tant qu'hypno de spectacle. Mais je ne mets pas tout le monde dans le même bateau.

Quand je veux vraiment apprendre quelque chose à fond je déclare mon ignorance et je l'exagère volontiers. Il y un terme que j'ai entendu qui vient du monde du théatre. C'est "de tuer son ego"... ÇA c'est vraiment intéressant. C'est comme ça qu'ils arrivent à dépasser qui ils sont pour devenir quelqu'un d'autre. J'ai l'impression que tout le monde gagnerait à savoir tuer son ego. Je l'ai déjà fait en thérapie de groupe et c'est pas facile... Mais ça se fait. Mais "chassez son ego et il revient au galop" :wink:
 
"j'ai l'impression que tout le monde gagnerait à tuer son égo" Je partage cette impression Leo
Et il est chassé de façon transitoire...
Comment avez vous abordé cette question en thérapie de groupe (jeu de rôle ? )

Lors d'un emc assez profond, l'égo disparait (je pense à des phénomènes comme le somnambulisme ou la transe chamanique)
 

Leo Lavoie

Membre
zoulouk a dit:
"j'ai l'impression que tout le monde gagnerait à tuer son égo" Je partage cette impression Leo
Et il est chassé de façon transitoire...
Comment avez vous abordé cette question en thérapie de groupe (jeu de rôle ? )

Lors d'un emc assez profond, l'égo disparait (je pense à des phénomènes comme le somnambulisme ou la transe chamanique)
Comment j'ai "abordé" cette question en thérapie de groupe? C'était une consigne toute simple. Fallait se mettre en rond et chacun de nous devait aller danser dans le milieu à tour de rôle... Je dois vous dire que, pour moi, à ce moment là, danser, comme ça, tout seul entouré des autres sans aucun alcool pour ôter la gêne, je ne pouvais pas me sentir plus ridicule.
 

valikor

Membre
en la circonstance, si la personne est sensible au jugement et au regard d'autrui, effectivement elle se sent mal, mais cela n'a rien n'avoir avec l'ego.
 

Paul Elie

Membre
>>>>>>>en la circonstance, si la personne est sensible au jugement et au regard d'autrui, effectivement elle se sent mal, mais cela n'a rien n'avoir avec l'eg

bien sur...nous partons sur des paramètres qui sont faux....
premièrement je ne vois aucune valeur .....si c'etait possible!.... a "tuer l'ego"
deuxièmement c'est la sur dimension qui peut devenir un probleme pour les autres
car celui qui a ce probleme comme nous pouvons le constater....
est dans une place de deni et va par exemple se fermer dans une discussion,
insister qu'il/elle a raison et faire tout pour prouver que l'autre a tord!
et mettre toutes son energie vers une distraction pour changer de sujet ( quand le sujet devient son propre ego) par ex:
vous ne verrez jamais de client venant vous voir pour un ajustement de l'ego!
il ou elle croit quelle est supérieure et par définition n'a besoin de personne....

c'est un truc très personnel....pour changer il faut l'admettre.
parce que souvent le probleme est devenu un facteur antisocial.
et la personne qui se regarde dans la glace n'a plus d'amis
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut