Formation Hypnose

Les thérapies de conversion sexuelles interdites en Allemagne

  • Initiateur de la discussion Belineo
  • Date de début
moune
moune
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 645
Points
7 260
Localisation
France
Merci de ce partage ,je connaissais déjà des dégâts de telles thérapies ,c’est important de transmettre l’information -Bravo pour cette initiative
 
  • J'aime
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Pour moi, ce sont des pratiques de redressement d’un autre âge, qui n’ont plus aucune raison d’être, désormais.

Parler de thérapie de conversion et pourquoi pas d’hystérie ! Au stade où en sont restés ces redresseurs de torts, rien d’étonnant !

Voilà ma réaction, brute de décoffrage.

:rolleyes:


( Trouver des pathologies somatotropes, là où il n’y en a pas, c’est bien le propre des thérapeutes extrémistes... )
 
moune
moune
Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 645
Points
7 260
Localisation
France
C’est l’idée du moule parfait où tout le monde doit entrer dedans ,Hitler en était le maître .Rien de nouveau
 
Belineo
Belineo
Membre
messages
48
Points
1 710
Age
44
Localisation
Bordeaux, France
Hélas, et au delà de cette tragique problématique, il y a cette idée sous-jacente de la norme, celle qui doit être respectée, et, derrière cela, le retour au pire des idées réactionnaires...
 
  • J'aime
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 078
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Le problème c’est que c’est très rassurant dans l’inconscient collectif de se réfugier dans un moule formaté par un grand protecteur.

Une coquille, une safe place standardisée.
Securisée par un chef.

Et de se confier ainsi en toute confiance à un dictateur protecteur.

il s'occupe de tout en « all inclusive«
No problem Just be zen
Modèle social, modèle familial, modèle sociétal idéal.

‘Aux gentils moutons de suivre le bon berger.

Juste se laisser tondre et finir en côtelettes.

Noble normalité.

« Tu es mon berger ô Seigneur ! »
Rien ne saurait manquer, où tu me conduis.

De toute façon, un jour où l’autre, çà se termine ainsi. On se fait av
 
Vous aimerez:
Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut