Formation Hypnose

L'hypnose en langue étrangère

  • Initiateur de la discussion moyga
  • Date de début
moyga

moyga

Membre
messages
104
Points
1 390
Localisation
Toulouse
Bonjour à tous. :D

Pensez-vous qu'il est possible de faire une séance d'hypnose en langue étrangère? je m'explique.

Commencer la séance en français, puis à partir du moment où la personne est en transe on passe dans une autre langue étrangère.
Peut-être l'effet sera plus grand si la personne ne cherche pas à prêter attention à ce qui est dit et l'inconscient est directement en fonctionnement? :?: :?:

juste une idée qui me passait par la tête et qui je pense serait intéressante d'explorer. :)

y en a t-il qui ont déjà essayé ce mode de fonctionnement?


Moyga

PS: merci de vos réponses et j'espère que les avis fuseront de tous car je suis pour un débat constructif où l'on apprend des choses et où l'on ne tourne pas autour du pot. Merci à vous. :D
 
moyga

moyga

Membre
messages
104
Points
1 390
Localisation
Toulouse
Leo Lavoie à dit:
J'ai lu Shapiro... L'EMDR bien que les adeptes s'en défendent, est une forme d'hypnose, d'après moi.


Après des recherches, je dirai même que l'EMDR est une fille de l'hypnose tout comme la sophrologie :D
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
Bonjour,

En étant attentif à la formulation, je dirais les choses autrement...

(c'est le nom désignant une approche thérapeutique intégrée, tirant directement parti de l'esprit de la thérapie par l'hypnose ericksonienne, et se réalisant dans des conditions de confort et de sécurité très intéressantes)...

Rappelons que Francine Shapiro est une thérapeute qui travaille au Mental research Institute de Palo Alto, lorsqu'elle met au point sa méthode... :shock: (Palo Alto ça parle un peu ?!) :p

Je me permets de dire que l'utilisation "mécanique" des mouvements oculaires :roll: est par certains côtés parfaitement contestable, par l'aspect "plaqué" du procédé, qui est loin de garantir que la "cible" déterminée ainsi sera adaptée, et les objectifs atteints. Sans quoi, ce à quoi on aboutit est la description reproduite par le message de Mengal, description qui a de quoi effrayer les pratiquants... :?

Je ne peux que recommander une nouvelle fois (en complément du conseil donné par Cath) de se référer aux enseignements de la méthode HTSMA, l'une des versions (française) d'utilisation des MO.

Le sigle en est assez clair : "Hypnose et Thérapie Stratégique par les Mouvements Alternatifs". :shock:

Le concepteur principal de l'approche, Eric Bardot, décrit ainsi le domaine : une hypnose fractionnée à rythme rapide :!: .

Il suffit de chercher le sigle (et le nom) par un moteur de recherche...

En attendant que Bardot ne publie son ouvrage aux éditions Masson (à paraître bientôt)
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ah ben voilà...Ça ça sonne plus vrai, plus rationel, plus honnête.

Les mouvements alternatifs... Même Shapiro admets du coin de la bouche que les stimulis ou les actions ou mouvements peuvent être des mains ou des tapotements sur les genoux ou des sons. Mais elle semble insister sur le mouvements oculaires. Je suis un peu sévère là mais il faudrait se brancher hein? :roll:

Mais n'y a t'il pas déjà assez de techniques et de formes d'hypnose pour tout faire ce que l'on peut faire par l'hypnose? L'EMDR ou les autres trucs du genre... ne serait-ce pas juste une "nouveauté" ou, comme disent les sino-hongrois, du "overkill" ?
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
Léo, j'en ai déjà parlé sur le forum ; disons que cela démultiplie les possibilités d'intervention, du fait d'une facilité de mise en oeuvre inhabituelle.

D'autre part je soumets à ta réflexion ma réflexion : lorsque tu cherches à te rappeler la couleur du papier peint de ta chambre d'enfant, que se passe-t-il ?

Et pourquoi (hypothèses) ?
:roll:
 
MENGAL

MENGAL

Membre
messages
232
Points
2 820
Localisation
Namur
Bonjour à toutes et à tous,

Pour les non initiés, « EMDR » et « HTSMA» est-ce du genre « chou vert » et « vert chou » ?

Qu’est-ce donc qui fait la différence ?

D’après les propos tenus par Michelle SKA, hypnothérapeute rompue à ces diverses techniques grâce aux enseignements des Docteurs Eric BARDOT et Yves DOUTRELUGNE, il s’agirait plus d’une évolution que d’une révolution (Cette fois, c'est moi qui le dis). Voici d’ailleurs ce qu’elle prétend à ce sujet : « Jusqu'il y a quelques années, les thérapeutes utilisaient souvent l'hypnose pour travailler le souvenir traumatique. Leur choix actuel s'est diversifié avec l'arrivée de L'EMDR et, plus récemment, de l'HTSMA : Hypnose, Thérapie Stratégique et Mouvements Alternatifs. »

Ce n’est pas tout, car, en hypnothérapie, comme dans d’autres domaines d’ailleurs, on n’arrête pas le progrès, la preuve : « A partir d'un modèle stratégique et hypnotique (M. Erickson), du modèle constructiviste (Palo Alto), se greffent [actuellement] le tissage sensoriel O. Mills), le modèle de Nardone, le modèle solutionniste de Steve de Shazer, et le protocole Shapiro. »

C’est pourquoi, après avoir lu l’article dont je viens de vous donner quelques extraits, les non initiés retiendront essentiellement que « L’EMDR et l’HTSMA s’inscrivent dans une approche neuro-émotionnelle faisant appel à la stimulation sensorielle par des mouvements alternés croisés. Il s’agit d’une stratégie s’apparentant aux thérapies brèves. »

Castorix à dit:
(...) Je me permets de dire que l'utilisation "mécanique" des mouvements oculaires est par certains côtés parfaitement contestable, par l'aspect "plaqué" du procédé, qui est loin de garantir que la "cible" déterminée ainsi sera adaptée, et les objectifs atteints. Sans quoi, ce à quoi on aboutit est la description reproduite par le message [précédent] de Mengal, description qui a de quoi effrayer les pratiquants...

Que les lecteurs et lectrices effrayés par le contenu de mon message précédent veuillent bien me pardonner; à vrai dire, je n'ai fait que reproduire, à la virgule près, un extrait d'article repris sur un site accessible à tous, site dont je me suis empressé, d'ailleurs, de communiquer l'adresse.

Enfin, sur cet autre site, également spécialisé en hypnothérapie (2) épinglé au passage, on pouvait lire ceci : « Pour certains, guérir du passé n’est qu’un moyen et non une fin. Quand on n’est plus entravé par les blessures anciennes ou les symptômes, on peut prendre son envol et devenir meilleur. Vous voulez développer vos qualités humaines ou évoluer spirituellement ? Abandonner les rancœurs qui vous freinent ? Développer votre compassion ? Vous débarrasser de sentiments ou d’attitudes que vous désapprouvez sans pouvoir vous empêcher de les manifester ? Eliminer les idées négatives que vous vous faites sur vous-même ? Vous voulez apprendre à créer votre réalité ? Nous avons les moyens de vous faire changer. Pour vous permettre de vous envoler vers un meilleur vous-même, au service d’un monde meilleur. »

Certains thérapeutes n’hésitent pas à parler de l’EMDR en termes très élogieux, ils parlent de L’EMDR comme d’ «un outil thérapeutique qui peut paraître magique
».

Conclusion :

En thérapie, comme dans d’autres domaines, tout ce qui fait du bien est, non seulement bon à savoir, mais, surtout, toujours bon à prendre !

NDRL : N’hésitez pas à consulter les sites suivants pour prendre connaissance de l’intégralité des documents dont certains extraits vous ont été communiqués.


(1) Michelle SKA, Psychothérapeute EMDR – HTSMA, Lien invalide page consultée le 17 avril 2009.
(2) Belgique – Bruxelles, Therapeutia - Thérapie brève et évolution personnelle, Brigitte Hansoul - Yves Wauthier-Freymann http://www.mieux-etre.org/Therapeutia-T ... ,1557.html page consultée le 17 avril 2009.
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
À mon avis, la démultiplication ressemble ou a l'effet plutôt de dilution.

J'inscrirais plutôt tous ces trucs là comme des techniques d'hypnose en fonction de la spécifité et des particularités de cas par cas. Mais on en fait des disciplines et même des écoles de pensées dogmatiques.

D'ailleurs c'est une des raisons pour lesquelles j'ai tendance à être rebuté par les formations de techniques sans se préocupper des bases psychologiques, sociologiques et anthropologiques. Et, dans le cas des psychothérapies, de la psychanalyse et de l'hypnose, les bases devraient être maîtrisées et assimilées dans le sens de la neuropsychologie. De cette façon, les applications des techniques comme l'EMDR, la PNL, et toutes les formes d'hypnoses avec leur "sous-techniques" ne deviennent que des détails soumis à la science neuropsychologique et ne servent qu'à soulager au mieux la souffrance de l'humain; pas à se faire du capital d'argent et de gloire.

C'est une manie humaine qui remonte à loin ça et on la retrouve dans les schismes psychanalytiques du temps de Freud et Jung. Mais ça ne sert en rien l'humain qui attend dans la salle d'attente.

Prenons l'exemple des nouvelles marques de bière au marché... 10 marques, c'est bien... On a un bon choix... Mais 50 marques... Ça sert plus à rien. C'est juste une folie humaine. Je crois que c'est Franklin qui disait: Donnez une pomme à un enfant, il sera content. Donnez lui deux pommes, il en aura une dans chaque main. Mais donnez-lui trois pommes et déjà la détresse s'installe car n'ayant que deux mains il ne sait plus quoi faire.
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
Leo Lavoie à dit:
c'est une des raisons pour lesquelles j'ai tendance à être rebuté par les formations de techniques sans se préocupper des bases psychologiques, sociologiques et anthropologiques.

Je ne peux qu'être parfaitement d'accord !

Puisque Léo m'y conduit :D , précisons que lors des enseignements HTSMA on parcourt les domaines des troubles anxieux, des troubles phobiques, obsessionnels, dépressifs, ceci non pas pour coller des recettes sur des vignettes, mais pour s'exercer en atelier sur un panorama assez vaste.
Donc ... pour apprendre à centrer la thérapie sur le patient et non sur l'outil.

D'ailleurs...
" Pour qui n'a qu'un marteau, tout est un clou... "

Simplement, là où pour travailler en hypnose certains patients auront besoin de beaucoup de temps, en HTSMA bien souvent on est opérationnel immédiatement (bien sûr il y a un temps pour tout, et on ne décide pas une thérapie pour tout patient, ni surtout pas à n'importe quel moment).
 
Krchak

Krchak

Membre
messages
1
Points
960
Bonjour!
Je suis tombé par hasard sur ce forum et je suis étonné de voir que le thème de l'apprentissage des langues par l'hypnose sucite de l'intérêt!

Je co-dirige une école Alphalearning à St Germain-en-Laye, si cela vous intéresse, vous pouvez participer à une séance gratuite pour tester la méthode.
Vous pouvez nous contacter sur notre site : http://books.google.fr/books?id=xDW_E70 ... ie&f=false

A bientôt peut être!
 
Vous aimerez:
B
Réponses
5
Affichages
5 K
castorix
castorix
katia (zoulouk)
  • Question
  • katia (zoulouk)
Réponses
2
Affichages
1 K
Deasuda
Deasuda
L
Réponses
11
Affichages
1 K
Membre 31559
M
Nouveaux messages
dide70
  • Question
  • dide70
4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Réponses
529
Affichages
8 K
dide70
dide70
D
Ebook seance deuil
  • DOUCEURDHYPNOSE
Réponses
0
Affichages
46
DOUCEURDHYPNOSE
D
V
  • Question
  • Vhaltef
Réponses
1
Affichages
83
Dov Aim
Dov Aim
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut