Formation Hypnose

L'hypnose, l'enfant et la trichotillomanie

Cissou06

Membre
'Bonsoir à tous,

Je suis la maman d'une petite fille de 4 ans qui tortille et arrache ses cheveux depuis l'age de 1 an et demi. Elle fait ça dès qu'elle s'ennuie, qu'elle est fatiguée et par période....
Nous avons vu plusieurs psychologues qui m'ont tous dit la même chose, c'est une petite fille très éveillée, qui n'a pas de réèl problème, à part celui d'être trop entourée et trop aimée !!! le comble
BREF !!! nous ne savons plus comment l'aider, ce geste est devenu un tic...
Merci de me donner votre avis et me dire si l'hypnose est réalisable sur une enfant.
Merci d'avance.
Une maman qui ne sait plus où chercher.
 

pacolascard

Membre
Mettez la en pension, chez une amie quelques jours..

L'hypnose ne peut pas l'aider en se substituant à sa contruction "accidentelle", par contre si vous avez le souvenir d'une irruption inopinée de votre fille dans un moment inopportun, alors..

Et puis finalement qu'en comme vous on ne sait plus où chercher, on revient à ce bon vieux proverbe africain : quand tu ne sais pas où tu va, regardes d'où tu viens.
 

Totopsy

Membre
Cissou as tu été voir des psychologues, psychiatres....psychanalystes ?

Je ne connais pas ta fille mais je doute qu'elle fasse cela par simple ennuis (il doit y avoir quelque chose derriere).
Je te conseillerais plutot de consulter un psychanalyste (j'ai l'impression de conseiller ca a tout le monde) competant en la matiere.
Peut etre pourrais tu en trouver en t'informant auprès des CMPP (centre medico psycho-pedagogique) proche de chez toi.
Je doute qu'un psychothérapeute en liberal puisse t'aider, par contre un spécialiste dont l'enfance est la spécialité (surtout si c'est un psychanalyste) t'aiderais beaucoup je pense.
 
A

Anonymous

Invité
Nous avons vu plusieurs psychologues qui m'ont tous dit la même chose, c'est une petite fille très éveillée, qui n'a pas de réèl problème, à part celui d'être trop entourée et trop aimée !!!
c'est à se demander si certains psy n'ont pas de graves problemes ...psychologiques.
Cette réponse d'un professionnel à une maman inquiéte me ferait presque rire, si ce n'était pas si grave!

Totopsy, tu as tendance à dénigrer l'hypnothérapie sans en connaitre les fondements. Ta foramation en psychologie t'as implanté quelques croyances très limitantes sur les autres pratiques.

Ce qui est un peu normal d'ailleurs car il y a une énorme difference entre un psy et un hypnothérapeute : avec le premier, c'est long, ca coute cher, et tu auras une interpretation du pourquoi du problème, avec le deuxieme, c'est l'opposé avec en plus un taux de guerison netement superieur!

Alors selon toi qu'apprend on en premier aux étudiants dans une formation en psychologie?
c'est simple, les psychothérapeutes sont les meilleurs, les autres sont nuls et essayent tous de nous piquer notre boulot!
 
A

Anonymous

Invité
joey à dit:
Nous avons vu plusieurs psychologues qui m'ont tous dit la même chose, c'est une petite fille très éveillée, qui n'a pas de réèl problème, à part celui d'être trop entourée et trop aimée !!!
c'est à se demander si certains psy n'ont pas de graves problemes ...psychologiques.
Cette réponse d'un professionnel à une maman inquiéte me ferait presque rire, si ce n'était pas si grave!

Totopsy, tu as tendance à dénigrer l'hypnothérapie sans en connaitre les fondements. Ta foramation en psychologie t'as implanté quelques croyances très limitantes sur les autres pratiques.

Ce qui est un peu normal d'ailleurs car il y a une énorme difference entre un psy et un hypnothérapeute : avec le premier, c'est long, ca coute cher, et tu auras une interpretation du pourquoi du problème, avec le deuxieme, c'est l'opposé avec en plus un taux de guerison netement superieur!

Alors selon toi qu'apprend on en premier aux étudiants dans une formation en psychologie?
c'est simple, les psychothérapeutes sont les meilleurs, les autres sont nuls et essayent tous de nous piquer notre boulot!
Je pense connaitre le minimum en ce concerne l'hypnose par contre, a lire tes propos, je pense que tu n'a aucune connaissance en psychopathologie...encore moins en psychanalyse.

Lis les premiers travaux de Freud et tu comprendras que certains traitement sont plus adapté que l'hypnose pour certaine maladie.
Pourtant, dans son oeuvre, Freud mettra toujours en valeure les vertues de l'hypnose dans d'autre domaine que la RESOLUTION des maladies psychique.

Je pense que l'hypnose peut apporter enormement, mais il ne faut pas non plus tout mettre sur ses epaules...
 

Purple

Membre
Cissou06 à dit:
Merci de me donner votre avis et me dire si l'hypnose est réalisable sur une enfant.
L'hypnose est un état naturel et accessible par tous.
Donc, l'âge de votre fille n'est pas une contre-indication.

L'hypnose donne de bons résultats dans les troubles du contrôle.
Pouvez-vous nous parler un peu plus de la trichotillomanie de votre fille ?

Mange t'elle les cheveux qu'elle s'arrache?
A t'elle d'autres troubles (mange t'elle la peau de ses doigts ?)

Fait-elle quelque chose de particulier avant de s'arracher les cheveux ? Suit-elle comme un rituel ? (quelque chose qu'elle fait qui change son état émotionnel et qui lui déclenche cet automatisme ?).

Se parle t'elle à elle-même juste avant ?

souffre t'elle de ce trouble en public ?
Que se passe t'il quand vous lui faites remarquer ?
Et comment lui faites-vous remarquer quand elle s'arrache les cheveux ?

Qui a t'il de différent dans les periodes ou elle ne s'arrache pas les cheveux? (Dans son comportement ? dans ses états internes ?)

Si son état interne est différent pendant cette période, comment faire pour qu'elle retrouve cet état à d'autres moments ?


Je sais, cela fait beaucoup de questions.
 
A

Anonymous

Invité
Je pense connaitre le minimum en ce concerne l'hypnose par contre, a lire tes propos, je pense que tu n'a aucune connaissance en psychopathologie...encore moins en psychanalyse.

Lis les premiers travaux de Freud et tu comprendras que certains traitement sont plus adapté que l'hypnose pour certaine maladie.
Pourtant, dans son oeuvre, Freud mettra toujours en valeure les vertues de l'hypnose dans d'autre domaine que la RESOLUTION des maladies psychique.

Comme tu le dis si bien, ta référence, Monsieur Freud, est mort en 1939. Ne crois tu pas que le monde à évolué depuis?
Avec le recul et les années, ne crois tu pas ne pas pouvoir le critiquer?
Penses tu sincèrement que ce que M. Freud nomait "hypnose" soit la même chose qu'utilisent les hypnothérapeutes aujourd'hui?

Comme tu le précises, tu dois connaitre le minimum en ce qui concerne l'hypnose.
je te rassure tu peux changer cela en étudiant et ainsi tu élargiras en ce faisant certaines limites que tu t'imposes.
 

Cath

Membre
Totopsy, ça me me gêne qu'on parle tant de psychanalyse sur ce forum... Freud, j'aimerais autant qu'on le laisse tranquille, il n'a pas assez de l'éternité pour se repentir d'avoir abandonné l'hypnose ;)
 

Totopsy

Membre
joey à dit:
Comme tu le dis si bien, ta référence, Monsieur Freud, est mort en 1939. Ne crois tu pas que le monde à évolué depuis?
Avec le recul et les années, ne crois tu pas ne pas pouvoir le critiquer?
Penses tu sincèrement que ce que M. Freud nomait "hypnose" soit la même chose qu'utilisent les hypnothérapeutes aujourd'hui?

Comme tu le précises, tu dois connaitre le minimum en ce qui concerne l'hypnose.
je te rassure tu peux changer cela en étudiant et ainsi tu élargiras en ce faisant certaines limites que tu t'imposes.
Mon discours sera sans doute hors du sujet de ce topic, peut etre serait il bon de déplacer la discution a partir de la.

Freud est mort mais son oeuvre n'en est pas moins remarcable... et d'autres psychanalystes theorisent encore aujourd'hui des idées interessantes sans sa continuation.
Meme si Einstein est mort, l'impact qu'il a laisser n'indiffere personne.
Je n'idealise pas Freud, je ne fais que retenir ce qu'il nous a laisser d'utile (je rappel qu'avant lui il n'y avait pas de maladie psychique repertorié, il n'y avait que : l'alienation mentale), tout comme je suis capable de critiquer certaines de ses erreurs (cf. "l'homme au loup" ou il a foutu la vie d'un patient en l'air pour defendre une theorie...)

Freud a critiquer l'hypnose dite traditionnel, pas seulement dans sa technique mais aussi dans son utilisation exclusive dans la guerison des maladies.
L'hypnose aussi, passionante soit elle, ne guerit pas la maladie mais masque ses effets.
Ce qui est complementaire mais pas substitutif a une psychotherapie dans le traitement de la maladie psychique.
Je reste convaincut que de ce coté, l'hypnose n'a pas changer.

Je crois et je m'interesse a l'hypnose (sinon que ferais je sur ce forum ?), mais je reste tout de meme realiste sur ses limites.
Peut etre que c'est cela que je critiquerais sur ta vision des choses.

De plus, meme si je reste modeste quand a mes connaissances sur l'hypnose, mes connaissances psychopathologiques me permettent de confronter ces deux approches.
Ce, qu'apparement tu ne possede pas.

Je m'aretterais ici pour ne pas finir en dissertation....



Ps (edit) pour Cath : On ne le dit pas assez mais Freud n'a jamais cracher sur l'hypnose.
Jusqu'a la fin de sa vie il n'a cesser de vanter ses capacités (ce que les autres generations de psychanalystes n'ont pas vraiment suivit...) et l'interet d'entreprendre des recherches sur l'hypnose.
Je rappel qu'il n'a abandonner l'hypnose simplement parce que la technique n'etait pas suffisante dans le traitement des maladies qu'il traitait.
 
A

Anonymous

Invité
"Elle fait ça dès qu'elle s'ennuie, qu'elle est fatiguée et par période....". L'ennui et la fatigue sont propices à l'induction naturelle de l'état d'hypnose. Elle ferait ces gestes lorsque son inconscient prend les commandes. Il me semble qu'un hypnothérapeute est formé pour utiliser le langage de l'inconscient. Utilisant des images, des histoires, à partir de dessins ou de marionettes, il peut l'aider à repérer l'intention positive pour elle et trouver une manière plus écologique de communiquer avec elle même.
Il est difficile de vous dire comment procèdera un hypnothérapeute avec votre enfant car son travail est justement de s'adapter à elle, à sa vision des choses et à sa perception du problème pour l'aider à utiliser ses propres ressources et trouver ses solutions.
 
A

Anonymous

Invité
L'hypnose aussi, passionante soit elle, ne guerit pas la maladie mais masque ses effets.
Ce qui est complementaire mais pas substitutif a une psychotherapie dans le traitement de la maladie psychique.
Je reste convaincut que de ce coté, l'hypnose n'a pas changer.
Voilà ce que j'appelle une jolie croyance limitante!

Qu'est ce qui te permet de dire que l'hypnose n'a pas changé :?:
Pourquoi cet entétement à toujours vouloir essayer d'interpreter les causes d'une maladie?
Tu dois surement croire que c'est la seule facon de l'éradiquer complétement, c'est ça? (si c'est le cas, alors voici une deuxieme belle croyance limitante!)
 

Totopsy

Membre
Pour les maladies nerveuse, par exemple, il n'est d'aucune utilité de traiter le symptome mais la cause socio-psychologique qui induit les troubles.
Voila pourquoi je parle de cause et que pour moi, il n'y a pas de soin complet et durable sans résolution de la cause.
Peut etre suis je limité dans mes ideologies, peut etre sur estimes tu aussi les capacités actuel de l'hypnose.
 

castorix

Membre
Cissou06 à dit:
une petite fille de 4 ans qui tortille et arrache ses cheveux depuis l'age de 1 an et demi. Elle fait ça dès qu'elle s'ennuie, qu'elle est fatiguée et par période....
c'est une petite fille très éveillée, qui n'a pas de réèl problème,
nous ne savons plus comment l'aider,...
Merci d'avance.
Bonjour Cissou, je reviens à votre question...

Une première réponse à vos difficultés, aurait pu intervenir avant d'attirer l'attention de votre petite fille sur ce tic (je veux dire par là qu'elle va maintenant faire plus attention à ce qu'elle dit à ce sujet, et donc répondre moins naturellement).

il serait possible de : non pas lui demander pourquoi elle fait cela, puisqu'à 4 ans comme à 40 je crois évident qu'elle ne saura pas répondre !! sinon elle n'aurait pas ce petit tic.
mais il serait possible de lui dire qqe chose comme : "j'ai peur que tu aies mal à cause de tes cheveux"
et d'écouter sa réponse (exemple : non, ça fait pas mal)
et de donner à nouveau une info qui vienne de vous par exemple :
"je ne sais pas pourquoi tu tires ces petits cheveux-là" (en espérant qu'il vienne une réponse un peu ouverte, de quoi "tirer sur la ficelle") et ainsi de suite

Bref je propose une communication de la part de la maman qui ne présente à aucun moment : un jugement, une critique dévalorisante (tu vas t'abîmer les cheveux...), un ordre de cesser, une menace, une supplique, ou encore une suggestion (est-ce que tu ne préfèrerais pas mettre un élastique pour une couette ?), et autres interventions qui sont de nature (plus ou moins) "agressives" en fait, car ressenties comme une forme de contrainte par l'enfant, empêchant à coup sûr de passer à une conversation où elle puisse s'exprimer d'une manière ou d'une autre sur le sujet.

Voilà une première phase Cissou06 et je reste à votre disposition pour parler... du cas de votre problème, plutôt que des théories d'adultes... :wink:
 
'Bonsoir à tous,

Je suis la maman d'une petite fille de 4 ans qui tortille et arrache ses cheveux depuis l'age de 1 an et demi. Elle fait ça dès qu'elle s'ennuie, qu'elle est fatiguée et par période....
Nous avons vu plusieurs psychologues qui m'ont tous dit la même chose, c'est une petite fille très éveillée, qui n'a pas de réèl problème, à part celui d'être trop entourée et trop aimée !!! le comble
BREF !!! nous ne savons plus comment l'aider, ce geste est devenu un tic...
Merci de me donner votre avis et me dire si l'hypnose est réalisable sur une enfant.
Merci d'avance.
Une maman qui ne sait plus où chercher.
bonjour Madame toute d'abord sachez k la route sera longue , cela dit AIMEZ LA le + possible bien-sûr, pour moi cela a commencer à 14 ans à la mort de mon père cela s'est arrêté comme par magie , j'avais 40 ans OUI madame 40 ans !!! 15 ans après RE depuis 1 semaine j ai TOUS RE ARRACHÉ imaginé mon désespoir! Fin mai j essaie !'hypnose , sachez que j ai 6 année de psychanalyse 4 ans avec psychiatre,psychologue bref j ai fais le tour!!! Est elle hyper active? Hyper ultra sensible à son environnement, aime t' elle énormément les animaux? Tous cela a son importance , pour moi et mon père se fut un abandons et moi même je suis tous se k je vous ai cité + haut , j'espère vous avoir un peu éclairé, elle à 4 ans ET CELA et un + je vous assure !!! En +elle vous a vous et c'est inestimable.
 

Lukas

Lukas
Humble proposition de solution:

Madame,
Voici une proposition simple a réaliser en famille qui pourrait régler le problème en quelques jours.
En tout cas, ce n'est pas dangereux, cela sera facile a mettre en œuvre, cela ne vous coûtera pas un centime et ce sera l'occasion de moment agréables et de rire avec toute la famille.

1)annoncez lui avec un ton de certitude:
J'ai la dans une revue scientifique qu'il n'y avait pas que des inconvénients à manger ses cheveux de temps en temps. Il parrait que cela donne des facilités pour faire des mathématiques à la grand école a condition de ne pas en manger plus que son age.

par exemple comme tu as quatre ans, il faudrait que tu en manges 4 morceau avant de te coucher.
et moi ( X selon mon age) et ton père ( Y selon son age)

2) Mettez en place un rituel du coucher pour tous les soirs; Vous vous réunissez en famille , vous coupez un cheveu et vous les coupez en Z morceaux et vous en attribuez le bon nombre a chacun qui doit les mettre dans sa bouche et aller se coucher.


il s'agit de prescrire le symptôme et c'est une stratégie très utilisé et très puissante en thérapie brève. Par ailleurs il y a un petit coté systémique qui se met en place en déplaçant métaphoriquement le symptôme sur les parents pour modifier le système. Il y a aussi dans la prescription des suggestions sur l’intérêt de grandir et d'abandonner le sympôme ( faire des mathématiques, ne pas en prendre plus que son age)

Essayez pendant une semaine; rire et bon moment assurés et très probable disparition du symptôme qui en étant prescrit devient fastidieux et abandonable.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Peut être qu’en cherchant à arracher cette sensation d’abandon en arrachant ses propres cheveux, elle cherche à oublier quelque chose, mais en oubliant ce quelque chose, elle oublie aussi autre chose, cette chose qui lui donnerait de bien s’occuper de ses cheveux, et plutôt que d’arracher ainsi ses cheveux, d’arracher simplement les vetements de sa poupée, pour qu’on lui en achète une autre.

A nos âges , s’il est un peu tard pour nous intéresser à cela, il n’est pas trop tard pour passer à autre chose de différent qui règlera ce problème.

Au propre comme au figuré, nous sommes en âge de le comprendre et d’y réussir, en tant qu’adulte.
 

Lukas

Lukas
« La pensée est l’esclave de la vie et la vie le bouffon du temps ; et le temps qui
prend la mesure du monde doit avoir une fin ! » William Shakespeare.
 
Mon témoignage sur le sujet.... A 14 ans il m'a fallut 2 ans pour tout arracher car le symptôme évoluait tranquillement!!!! Nous étions en 1978 < Côté médecine sur le problème était NUL 1 PHRASE en parlait sur le programme d'un future psychiatre > le 1er médecin m'a donnée de l'exomoile,le 2 ème de la BETADINE oui oui c'est vrai , je ne sais tjrs pas pourquoi, la 3ème c'est marré et m'a dit qu'il fallais que j'enlève les poils de mes fesses cela serait utile et surtout pas visible ,après j'ai essayée les psychiatre je repartait avec des anti depresseur que je n'ais JAMAIS prit ensuite psychologue pour finir avec 6 année de psychanalyse EN VAIN TOUJOURS CHAUVE !!!! le 4 novembre mon père décès, le 26 juin JE RÊVE QUE MON PÈRE est mort le 27 JUIN JE RECENT ENFIN un vide bref JE NE M'ARRACHE PLUS LES CHEVEUX COMME ÇA COMME PAR MAGIE UN JOUR 1 PSHY M'A DIT QUE CELA STOPPERAIS COMME C'EST VENU depuis 3 ans je re LUTTE et depuis 1 semaine CHAUVE pourquoi ???? Le pire est que m'a maman est toujours en vie , LE PIRE ETANT POUR MOI , je pense qu'elle est devenu malgres elle et moi la cause de m'a rechute, ainsi que m'a hyper sensibilité. Je vais ESSAYER l'hypnose le 29 mai j'ai hâte du coup jamais fait .AVEZ VOUS DES INFOS SUR LE SUJET SVP DES TÉMOIGNAGE EXISTE SUR UNE ÉVENTUELLE RÉUSSITE 15ANS SANS RIEN ARFACHER C'EST DUR !!!
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
15 ans de réussites,c'est merveilleux.Restez centrée là dessus.C'est parti comme c'est venu,alors ça peut repartir de même.
Travailler le stress,les angoisses.... s'il y en a ,pour être plus sereine.
Sachez que les femmes sous chimiothérapies perdent également leurs cheveux,pour gagner en durée de vie.
Alors ,pour l'aspect esthétique il existe des perruques avec des vrais cheveux.
Quel rêve de toujours être bien coiffée et de ne pas être obligée d'aller chez le coiffeur!
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Plus de 20% des patients mangent les cheveux après les avoir arrachés («trichophagie»), ce qui peut entraîner une obstruction gastro-intestinale et la formation de boules de poils intestinales («trichobézoards») nécessitant une intervention chirurgicale dans les cas extrêmes
'il n'y avait pas que des inconvénients à manger ses cheveux de temps en temps.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Parfois, il n’y a même pas besoin de s’arracher les cheveux pour qu’ils tombent également dans raison.
Perte diffuse ou alopécie localisée(s) en clairière(s): la pelade.

Même mystère que son apparition et sa disparition liée à des processus inconscients.
Chercher consciemment une cause reste le plus souvent inefficace.

La technique est d’accéder à l’inconscient, non pas pour trouver la cause, mais pour lui faire passer des suggestions dans le même type de principe que celui qui a déclenché le processus initial.

Là l’hypnose est super efficace en général avec un hypno compétent sur ce principe et ces processus.

Souvent le mystère restera entier tant pour le déclenchement, que pour la guérison...

:(
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut