Formation Hypnose

l'hypnose m'appelle...

Petite fleur

Membre
messages
452
Points
1260
C'est ridicule ça. Métaphore n'est d'accord avec moi que quand elle est d'accord avec moi. Sinon, elle me le fait savoir aussi vertement qu'avec n'importe qui ici. Nous avons souvent les mêmes façons de voir les choses, c'est pas mal tout et nous sommes venus ici en novice de l'hypnose. Mais vis à vis Métaphore, je ne m'inscris que dans la lignée des gens comme Mr Gaulgaut ou Mr Piérart avec qui elle a un peu le même genre de relation en phase.

Faudrait sortir un peu des intrigues de romance infantile de la polyvalente ici (la polyvalente c'est le lycée ici).
C'était un clin d'oeil à Métaphore... Et ça ne concerne pas la romance !

Elle comprends...
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
surderien à dit:
Leo Lavoie à dit:
esperence à dit:
Léo,la question était adressée a Métaphore

Mais au fait,comment vous savez qu'elle peut conclure que....???
vous avez l'air d'être sur de vous.
c'est pas plutot votre réponse a vous que vous me donnez là ?
Ben tiens, d'abord, oui, ce serait ma réponse. Mais si je la donne à sa place c'est que je suis assez sûr que ce serait la sienne aussi.

Voilà donc une relation fusionnelle dûment reconnue publiquement, analytiquement parlante, entre léo et métaphore !

et donc pas que purement métaphorique ?


J'espère qu'elle en restera virtuelle, sinon je m'inviterai à la noce...

:roll:
Mais ça c'est encore dans le ridicule. Je réponds parfois pour d'autres personnes et on me le reproche. D'ailleurs la dernière fois que c'est arrivé, j'avais répondu pour et à la place de Mr Altmaier et en sa faveur contre un argument de Métaphore que je trouvais excessif.

Je réponds pour les autres quand j'ai compris ce qu'ils ont dit, tout simplement et que je crois que j'ai compris ce qu'ils voulaient dire. Y'a pas de fusion, y'a pas de romance virtuelle. Je me tiens, d'ailleurs, très loin de ce genre de choses qui ne me dit rien du tout.
 
M

Métaphore

Invité
Petite fleur à dit:
C'est ridicule ça. Métaphore n'est d'accord avec moi que quand elle est d'accord avec moi. Sinon, elle me le fait savoir aussi vertement qu'avec n'importe qui ici. Nous avons souvent les mêmes façons de voir les choses, c'est pas mal tout et nous sommes venus ici en novice de l'hypnose. Mais vis à vis Métaphore, je ne m'inscris que dans la lignée des gens comme Mr Gaulgaut ou Mr Piérart avec qui elle a un peu le même genre de relation en phase.

Faudrait sortir un peu des intrigues de romance infantile de la polyvalente ici (la polyvalente c'est le lycée ici).
C'était un clin d'oeil à Métaphore... Et ça ne concerne pas la romance !

Elle comprends...
A non pas du tout , que fallait-il comprendre ?... :roll:
 
M

Métaphore

Invité
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
Ben c'est que les jeux de séduction les plus subtils peuvent entrainer une transe bien hypnotique. Si ces "jeux" de séduction sont dans l'écrit alors un écrit peut devenir hypnotique parce que séduisant et séduisant parce qu'hypnotique mais ce peut être aussi juste une juxtaposition de deux formes d'entrée en transe. L'écrit captivant et le jeu de séduction.

Le transfert en lui même a quelque chose d'hypnotique. Quand on est "en amour" on est en transe, pour moi c'est évident. Et je dirais que l'intensité du transfert rend cette "transe romantique" encore plus profonde. Et l'intensité du transfert est souvent reliée à des carences affectives. C'est là le lien que l'on peut faire avec ces gourous qui font faire n'importe quoi aux femmes qui sont en pamoison devant eux.
Ok c'est bien ce que je pensais, donc au final et et en globalisant, la séduction/transfert/écrit hypnotique peuvent faire partie d'un tout pour amener à une sorte de transe du moins à un ECM permettant un état agréable de lâcher prise total.


J'ai envie de rajouter que quand je parle de séduction à propos des écrits, ce n'est pas le côté séduction physique, puisqu'on ne voit pas la personne, on ne l'a connait pas physiquement, mais pourrait-on dire qu'il y a à travers les mots, que les deux personnes sont dans le même état ou bien une seule ? cette résonnance d'IC à IC pourrait-elle être rattachée à un besoin de l'un et à une attente de l'autre, globalement cette séduction/transe épistolaire ne serait-elle pas une résonnance de deux IC dans un besoin affectif ?
Bon je vais en remettre une ptite couche... :lol:

Léo vous ne m'avez pas répondu à mon dernier message, qu'en pensez vous ?
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
Ben c'est que les jeux de séduction les plus subtils peuvent entrainer une transe bien hypnotique. Si ces "jeux" de séduction sont dans l'écrit alors un écrit peut devenir hypnotique parce que séduisant et séduisant parce qu'hypnotique mais ce peut être aussi juste une juxtaposition de deux formes d'entrée en transe. L'écrit captivant et le jeu de séduction.

Le transfert en lui même a quelque chose d'hypnotique. Quand on est "en amour" on est en transe, pour moi c'est évident. Et je dirais que l'intensité du transfert rend cette "transe romantique" encore plus profonde. Et l'intensité du transfert est souvent reliée à des carences affectives. C'est là le lien que l'on peut faire avec ces gourous qui font faire n'importe quoi aux femmes qui sont en pamoison devant eux.
Ok c'est bien ce que je pensais, donc au final et et en globalisant, la séduction/transfert/écrit hypnotique peuvent faire partie d'un tout pour amener à une sorte de transe du moins à un ECM permettant un état agréable de lâcher prise total.


J'ai envie de rajouter que quand je parle de séduction à propos des écrits, ce n'est pas le côté séduction physique, puisqu'on ne voit pas la personne, on ne l'a connait pas physiquement, mais pourrait-on dire qu'il y a à travers les mots, que les deux personnes sont dans le même état ou bien une seule ? cette résonnance d'IC à IC pourrait-elle être rattachée à un besoin de l'un et à une attente de l'autre, globalement cette séduction/transe épistolaire ne serait-elle pas une résonnance de deux IC dans un besoin affectif ?
Bon je vais en remettre une ptite couche... :lol:

Léo vous ne m'avez pas répondu à mon dernier message, qu'en pensez vous ?

Bon alors oui, c'est souvent ça mais ce n'est pas toujours ça à mon avis. Les IC résonnent très souvent dans toutes sortes de relations, même les plus conflictuelles. S'ils ne résonnent pas tu tout alors c'est qu'y aura pas de relation du tout dans les cas ou les gens ont le choix.

D'ailleurs Freud avait fait mention de cette communication entre les subconscients qui servait au transfert et donc à la relation thérapeutique fructueuse.

Et, j'ajouterais aussi, dans le cas des attirances dans l'écrit, c'est que pour ceux qui sont visuels, ils se feront une image de l'aspect physique de l'autre et là c'est comme si y'avait aussi attirance physique.

Le cerveau, visuellement, ne fera pas la différence. Et si, par malheur, ces personnes venaient qu'à voir une photo de l'autre et que cet autre est laid comme un pou, obèse, plein de boutons plein la figure, et que même la photo est malodorante alors l'attirance finira là bien sèchement dans la plupart des cas.
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: Et, j'ajouterais aussi, dans le cas des attirances dans l'écrit, c'est que pour ceux qui sont visuels, ils se feront une image de l'aspect physique de l'autre et là c'est comme si y'avait aussi attirance physique.

Je ne pense pas que ces personnes se créront une image physique, peut être les hommes alors....mais je pense encore une fois que c'est uniquement les mots et le contenu de ce qui est dit qui fait résonnance quelque part dans l'IC.

Mais vous ne m'avez pas clairement répondu, pensez vous que dans ce cas de transe épistolaire, les deux personnes soient dans le même ECM ? ou une seule ?
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
:arrow: Et, j'ajouterais aussi, dans le cas des attirances dans l'écrit, c'est que pour ceux qui sont visuels, ils se feront une image de l'aspect physique de l'autre et là c'est comme si y'avait aussi attirance physique.

Je ne pense pas que ces personnes se créront une image physique, peut être les hommes alors....mais je pense encore une fois que c'est uniquement les mots et le contenu de ce qui est dit qui fait résonnance quelque part dans l'IC.

Mais vous ne m'avez pas clairement répondu, pensez vous que dans ce cas de transe épistolaire, les deux personnes soient dans le même ECM ? ou une seule ?
Ben on a chacun nos ECM je dirais. J'imagine que souvent les deux "protagonistes" sont aussi en transe l'un que l'autre mais pas toujours. J'imagine très bien que l'un puisse être totalement en transe alors que l'autre puisse ne l'être qu'à peine plus que quand on regarde la télé ou même moins que ça.
 
messages
3076
Points
2580
Si on ne voit pas l'autre, effectivement comme dans une lecture on va se l'imaginer. Le risque de déception est très grand, rien que parce que l'image qu'on s'est faite ne correspond pas à la réalité.

Quand la transe est plus profonde, on peut passer outre cette apparence physique et néanmoins etre séduit....

Quand les transes sont partagées (même un partage d'idées) quand ça touche quelque chose d'affectif ou d'important, ça peut déboucher sur plus... une et une seule transe pour deux, bah, oui... heureusement que ça existe!

Bon, z'alors, Léo, vous z'avez pas un coeur d'artichaud, difficile à émouvoir ?
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: Bon, z'alors, Léo, vous z'avez pas un coeur d'artichaud, difficile à émouvoir ?


Un peu rigide Léo... :lol: :wink:
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
katia (zoulouk) à dit:
Si on ne voit pas l'autre, effectivement comme dans une lecture on va se l'imaginer. Le risque de déception est très grand, rien que parce que l'image qu'on s'est faite ne correspond pas à la réalité.

Quand la transe est plus profonde, on peut passer outre cette apparence physique et néanmoins etre séduit....

Quand les transes sont partagées (même un partage d'idées) quand ça touche quelque chose d'affectif ou d'important, ça peut déboucher sur plus... une et une seule transe pour deux, bah, oui... heureusement que ça existe!

Bon, z'alors, Léo, vous z'avez pas un coeur d'artichaud, difficile à émouvoir ?
Une même transe pour deux vous dites? Ben voyons... Chacun son cerveau et chacun sa transe. Je ne dis pas que les deux ne peuvent pas être en phase presque parfaite mais je n'ai pas de raison de croire qu'un transe puisse être une seule transe que deux personne se partageraient.

Et je ne suis pas du tout difficile à émouvoir. Je vais au supermarché et je souris de vraie joie devant ce que font et disent les petits enfants. J'aii parfois la larme à l'oeil même et facilement quand j'entend un enfant chanter.
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: Une même transe pour deux vous dites? Ben voyons... Chacun son cerveau et chacun sa transe. Je ne dis pas que les deux ne peuvent pas être en phase presque parfaite mais je n'ai pas de raison de croire qu'un transe puisse être une seule transe que deux personne se partageraient.

Perso, je n'ai jamais dit ça, ma question était seulement de savoir si les deux protagonistes sont en phase tous les deux à ce moment là, où si finalement il n'y en avait qu'un des deux, mais j'ai eu ma réponse, car la transe chacun la vit différement c'est sûr.
 

xorguina

Membre
messages
4250
Points
4530
Localisation
Pays basque
Je vous rejoint léo comme beaucoup d'autres içi et ailleurs je suppose.......les enfants, quel bonheur , quel pureté , quel bel exemple ....

j'ai tendance a être encore comme une enfant...bon jme soigne car il le faut , que j'ai passé l'âge et que c'est ma naiveté qui m'a aussi beaucoup amené a tout ça mais "si" oui "si" je pouvais vivre comme un enfant, je le ferais, j'aime leur vision, leur spontanéité,il ne calcule rien,pas de stratégie de tous les coups tordus, mensonge et tous ça qui nous pourris....ils sont amour tout le temps........vous jugerez peut être que je suis une femme enfant ...jcrois pas..je cherche pas/plus à être protéger au contraire..finalement il n'y a que moi qui peut me protéger...mais j'aime les rires et la pureté d'un enfant...d'ailleurs je me sent un peu comme un enfant qui apprends a marcher, un chateau branlant qui fait bien attention ou il met ses pas,ses paroles aussi et avance résolument,sans se poser de question, confiant , naturel......
 

frederique1x

Membre
messages
9
Points
1690
Localisation
Montréal,Québec
Leo Lavoie à dit:
Et, j'ajouterais aussi, dans le cas des attirances dans l'écrit, c'est que pour ceux qui sont visuels, ils se feront une image de l'aspect physique de l'autre et là c'est comme si y'avait aussi attirance physique.

Le cerveau, visuellement, ne fera pas la différence. Et si, par malheur, ces personnes venaient qu'à voir une photo de l'autre et que cet autre est laid comme un pou, obèse, plein de boutons plein la figure, et que même la photo est malodorante alors l'attirance finira là bien sèchement dans la plupart des cas.
Je peux vous parler de mon expérience. Je ne me fais pas du tout d'image mentale du monsieur en question. Oui pourtant il y a une attirance, une sensualité. je sais qu'il est bien plus âgé que moi, je n'ai pas vu de photos et cela m'intéresse plus ou moins.

Par contre, on s'est parlé au téléphone et ce fut plus difficile de me laisser aller et entrer en transe. Malgré qu'il utilisait les mêmes termes, je devais m'habituer à la voix et comprendre que c'était la même personne. On a réussi sans être aussi profond et facile.

Il parle éventuellement de se rencontrer en personne et je pense que si nous poursuivons nos échanges longtemps et que la relation devient plus profonde, je pourrai faire abstractions de son physique. Mais je suis consciente que cela peut ne pas être évident. ça dépend aussi des valeurs des personnes aussi. Pour moi le physique est loin d'être le critère important. Quelqu'un pour qui ce l'est vraiment aura plus de difficulté a en faire abstraction.
 
M

Métaphore

Invité
Frédérique,

Si je peux me permettre, n'oubliez pas que vous avez rencontré cet homme sur un site de rencontres, donc il vous a séduit par son savoir faire (...) l'hypnose, mais c'est une manière comme une autre de séduire vu que si lui aussi est sur ce forum c'est qu'il est dans l'attente d'une rencontre amoureuse, vous voyez où je veux en venir, néanmoins si les deux sont consentants, peut être une belle histoire d'amour est en route... ou peut être une déception physique... qui sait...l'avenir vous le dira. Mais à votre place, je ne tarderais pas à le rencontrer, car plus la relation s'installera de façon virtuelle plus grande risque d'être la déception de façon réelle, et en attendant l'attache risque d'être forte sur le net... En tout cas c'est mon avis. Ne vous nourrissez pas de fantasmes, vérifier de visu votre attirance pour cet homme.
 

frederique1x

Membre
messages
9
Points
1690
Localisation
Montréal,Québec


T'inquiète, je suis une grande fille... C'est plus un jeu qu'autre chose... J'en ai vu d'autre et je suis capable de faire la différence entre le réel et le virtuel.


 

zorro

Membre
messages
212
Points
1520
Et le pauvre homme, s'il se fait engloutir par Frédérique, hein? Qui c'est qui le met en garde?
 
M

Métaphore

Invité
OK, en tout cas merci pour le témoignage de la transe épistolaire qui existe bel et bien.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 33 000 Membres + Accès Privé

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Accéder librement aux Vidéos MP3 et Livres d'Hypnose
Haut