1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

  1. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Je me suis remis à la lecture assidu du livre Manuel d'EMDR de Francine Shapiro (celle qui a découvert et élaboré la technique) avec la préface de David Servan Shreber. Le livre en français est traduit de l'américain par Valérie Mégevan avec révision scientifique de Jaques Rogues. J'ai presque terminé.

    Les pours:
    Le livre, en tant que tel, est complet. Tout y est, c'est une excellente référence, et pour cause; il a été écrit au départ par Francine Shapiro elle même. On y retrouve les bases, les applications, des annexes pleine d'outils et de références. Bravo. Y'a de la viande sur l'os et même du gras.

    Les contres: C'est très mal traduit. En fait c'est très mal écrit mais je ne peux que constater de ce que j'ai en main, c'est à dire la version traduite. Et même si ça avait été mal écrit en version originale anglaise, il n'y aurait pas eu lieu de mal écrire en traduisant. Un livre traduit peut être mieux écrit que l'original.

    Ciel que c'est laborieux à lire et lourd! C'est très redondant aussi mais c'est surtout difficile à lire. Le français n'y est pas fluide. L'on dirait que la personne qui a traduit n'aurait rien compris ou qu'elle n'avait aucune référence en science humaine pour faire couler la traduction. Bref, c'est une brique avec plein de choses utiles. Et l'on pourrait composer avec la répétition dans l'idée qu'elle fait mieux assimiler le contenu. Mais une brique mal écrite c'est tout un boulot fastidieux à lire.

    Il me faut lire et relire beaucoup de phrases plusieurs fois pour bien les assimiler et j'aime bien assimiler ce que je lis. Si je suis d'accord ou si je ne suis pas d'accord, je veux savoir pourquoi et ne pas me baser sur quelque chose que je n'aurais pas saisi. Mais là il s'agit pour le lecteur de bien apprendre une technique, il faut que ce soit clair et dans un français bien plus fluide. Je ne comprends pas comment un tel ouvrage en traduction a pu passer pour représenter un ouvrage aussi important alors qu'il me semble si mauvais dans sa traduction.

    Si vous l'avez lu ou que vous l'avez lu partiellement, peut-être pourriez vous dire ce que vous en pensez. Peut-être que c'est moi qui n'est pas assez intelligent ou qui est réfractaire à une certaine "technique" d'écriture.
     
  2. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Vous avez tout à fait raison, Léo, de faire cette remarque. Le livre est plutôt mal écrit. Il y a un véritable abus de périphrases et de détours à tel point qu'il y devient difficile de distinguer l'essentiel de l'accessoire. Pourquoi faire court quand on peut faire long !

    Actuellement j'ai ce livre en mains parce que je veux comparer ce que j'ai fait avec la technique officielle de l'EMDR.
    Il y a quelques années, j'utilisais une technique s'appuyant sur l'EMDR sans savoir qu'il s'agissait d'EMDR. Un peu plus j'inventais l'EMDR avant Shapiro ! Vraiment dommage ;-).

    Pour la petite histoire, mes résultats étaient cependant différents de ceux de l'EMDR : ma technique provoquait réeellement une sorte de prise de conscience qui s'accompagnait d'un ressenti d'illumination (que j'appelais d'ailleurs "dégagement"). Une fois ce résultat obtenu, je savais que le problème qu'on m'avait soumi était résolu. Il me fallait habituellement 2 h pour obtenir un dégagement. Pour l'instant Shapiro n'a fait aucune allusion à un quelconque dégagement, mais ça viendra peut-être...
     
  3. Schakine

    Schakine Membre

    Inscrit:
    11 Décembre 2005
    Messages:
    16
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Bièvres (91)
    Tout a fait d'accord..le livre de Shapiro est un pensum pas vrament necessaire...l'emdr ce n'est rien de plus qu'un mouvement alternatif inductif de transe.point!
     
  4. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Oui ben les choses qui fonctionnent s'imposent d'elles même souvent, si l'on est ouvert à tout pour que ça fonctionne. Ce que vous appelez le égagement devrait être ce sentiment de neutralité qui survient à la place d'une perturbation. Dans l'EMDR, une fois cela atteint, l'on installe une cognition positive réaliste.

    Notez bien que je ne juge pas le travail de Francine Shapiro. Je n'ai pas lu l'original en anglais. Ce que je trouve mauvais et indigeste c'est sa traduction. Peut-être que l'original est aussi mauvais, je n'en sais rien mais il est peut-être très fluide et facile à lire dans sa langue.

    Est-ce que votre technique impliquait le mouvement oculaire ou les stimulis bilatéraux?
     
  5. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Hmm pas sûr. La transe en soi n'est pas curative, la technique EMDR l'est définitivement. Quand les grands de la neurologie s'ôteront les doigts de dans leur nez et qu'ils trouveront ce qui marche dans cette technique et pourquoi, il sera peut-être encore plus facile de donner aux gens l'opportunité de guérir et ce même encore plus efficacement avec des techniques plus précises et sûres.

    À cause de ce scindement qu'il semble y avoir entre la psychologie et la neurologie, l'on nage encore et toujours dans l'eau trouble et l'on découvre les choses à tâtons.
     
  6. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Peut-être que c'est la traduction, peut-être Shapiro. Peu importe au fond. Tout le monde n'est pas doué en écriture et l'on peut parfois aussi comprendre ça.
    Le dégagement n'était pas juste une cogniton positive : c'était vraiment une prise de conscience. Mais c'est probablement liée à la technique que j'utilisais qui, en plus de l'EMDR, utilisait simultanément une mélange de confusion / créativité.... ce qui me fait pener que votre point de vue est peut-être tout aussi juste ;-)
    Concernant la valeur de l'EMDR face à l'hypnose, je suis d'accord aussi : l'EMDR n'est pas juste un inducteur de transe. C'est même très différent.
     
  7. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    l'emdr, spécialement en audio et en kinesthésique est à la fois un inducteur de transe, un opérateur d'autorecadrage, un accélérateur de changement et aussi un protocole pour évaluer.

    les cognitions positives (les croyances) se transforment automatiquement au fur et à mesure du travail.

    bon, je vais finir par me le coltiner pour voir un peu...
     
  8. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    L'EMDR peut se pratiquer également sans hypnose, donc l'EMDR n'est pas a proprement parler un inducteur de transe, c'est l'état hypnotique qui l'est.

    Pour le reste oui évidemment mais tout dépend comment s'est fait, il ne suffit pas simplement d'un balayage alternatif, il faut en même temps demander les croyances négatives par rapport à l'évènement visualisé, puis le recadrage se fait par une mise en place de la croyance positive.

    Mais encore faut-il le rappeler qu'une personne très fragilisée, donc très dissociée, l'EMDR n'aura pas l'effet désiré... ou encore si mais l'effet inverse et renforcera le mal être de l'individu.
     
  9. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    C'est bien pour ça qu'en hypnothérapie Intégrative, on est plus proche de cette approche pluridisplinaire. :D
     
  10. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6101
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Pas d'accord !

    Chez les personnes trés dissociées, la transe hypnotique peut-être un fabuleux outil ré-associatif

    Mais il faut oser l'utiliser sans se blesser ( se couper, se dissocier soi-même ! )

    Vous semblez en avoir encore beaucoup à apprendre en hypnose intégrative...

    :lol:


    Alors bon voyage !

    :)
     
Chargement...