Formation Hypnose

Mise en pratique en milieu hospitalier

Bonjour, je suis aide-soignante de nuit en clinique. Cela fait quelque temps que je n'ai pas participé à se forum, c'est donc comme si j'étais nouvellement inscrite.
J'ai eu il y a peu de temps une initiation à l'hypnose Ericksonienne et j'essaie de la pratiquer avec mes patients, essentiellement pour les aider à se sentir mieux. Mais j'ai un sentiment de réussite mitigé : je n'arrive pas à garder mes patients en transe (ils arrivent à se détendre mais ne gardent pas les yeux fermés et en reviennent toujours à ce qui les préoccupe : la hernie qui a été opérée il y a des années, la constipation, le mari qui est resté seul à la maison,etc...), est-ce que je suis trop scolaire, est-ce que je choisis mal le moment, est-ce que je dois persévérer ? Certains ont eu un début de transe et en sont sortis spontanément pour me dire "ça y est, là je suis prête à m'endormir, merci".
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Oui c'est bien,la relaxation avec l'hypnose,...l'accompagnement pour bien dormir;
après si c'est la constipation ou la hernie qui dérangent autant travailler avec:
imaginer les intestins qui se détendent sous les mains bien chaudes et le bol fécal qui avance,...
la vieille hernie est une petite chose qui demande qu'à être oubliée...
le mari qui attend à la maison sera heureux de retrouver sa femme en super forme,plus dynamique que jamais.
Il faut faire avec ce qui préoccupe le patient sur le moment et sortir souvent des sentiers tracés
Bonnes séances et continuez vous allez pouvoir faire de merveilleuses choses
accompagner une fin de vie,soulager des douleurs,calmer des anxiétés...
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Les oscillations en transe sont normales, on peut aussi être en transe les yeux ouverts, s'ils disent merci c'est bon c'est que c'est ok. N'oublie pas de bien partir de leur demande, de ce que eux veulent.
 
Les oscillations en transe sont normales, on peut aussi être en transe les yeux ouverts, s'ils disent merci c'est bon c'est que c'est ok. N'oublie pas de bien partir de leur demande, de ce que eux veulent.
Même s'ils le disent avant la fin de la transe ? Car dans ce cas c'est qu'ils en sont sortis.

Oui c'est bien,la relaxation avec l'hypnose,...l'accompagnement pour bien dormir;
après si c'est la constipation ou la hernie qui dérangent autant travailler avec:
imaginer les intestins qui se détendent sous les mains bien chaudes et le bol fécal qui avance,...
la vieille hernie est une petite chose qui demande qu'à être oubliée...
le mari qui attend à la maison sera heureux de retrouver sa femme en super forme,plus dynamique que jamais.
Il faut faire avec ce qui préoccupe le patient sur le moment et sortir souvent des sentiers tracés
Bonnes séances et continuez vous allez pouvoir faire de merveilleuses choses
accompagner une fin de vie,soulager des douleurs,calmer des anxiétés...
En fait, ce soir j'ai changé de service, donc nouvelles personnes et j'ai tenté un peu d'induction et de suggestions avec deux personnes atteint d'Alzheimer à un degré avancé pour les préparer aux gestes du change de protection pour les deux et à celui de la perfusion pour l'un (qui a l'habitude de beaucoup crier quand on le touche) et le résultat dans les deux cas a été intéressant.
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Même s'ils le disent avant la fin de la transe ? Car dans ce cas c'est qu'ils en sont sortis.
S'ils disent merci et qu'ils sortent de transe c'est peut être qu'ils ont eu ce dont ils avaient besoin.
Ça m'est déjà arrivé, j'allais lancer le retour et la personne est sortie toute seule très rapidement de transe en me remerciant et en me disant que c'était bon, j'ai été un peu surprise, et pourtant, nous on ne fait qu'accompagner, que suggérer, la personne qui a vraiment le contrôle c'est elle même.
Demande leur les retours, le feed-back (sans qu'ils décortiquent la séance), demander s'ils se sentent bien.
J'ai pris l'habitude de demander "comment vous sentez-vous?" à la fin d'une séance (la plupart du temps hypnose ou non d'ailleurs) ce feed-back est très précieux je trouve.
Enfin à ne pas faire s'ils embraient directement sur du sommeil, ce qui est très intéressant en hôpital dans leur chambre mais nettement moins en cabinet privé ^^.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
oui ils peuvent sortir de transe spontanément,être aussi en transe les yeux ouverts
Je fais toujours le "feed back" pour avoir leur ressenti et surtout m'assurer qu'ils sont bien "ici et maintenant" avec moi
et moi ,je baille aux corneilles pour sortir,si non je continue la journée en transe...pas top!
 
S'ils disent merci et qu'ils sortent de transe c'est peut être qu'ils ont eu ce dont ils avaient besoin.
Ça m'est déjà arrivé, j'allais lancer le retour et la personne est sortie toute seule très rapidement de transe en me remerciant et en me disant que c'était bon, j'ai été un peu surprise, et pourtant, nous on ne fait qu'accompagner, que suggérer, la personne qui a vraiment le contrôle c'est elle même.
Demande leur les retours, le feed-back (sans qu'ils décortiquent la séance), demander s'ils se sentent bien.
J'ai pris l'habitude de demander "comment vous sentez-vous?" à la fin d'une séance (la plupart du temps hypnose ou non d'ailleurs) ce feed-back est très précieux je trouve.
Enfin à ne pas faire s'ils embraient directement sur du sommeil, ce qui est très intéressant en hôpital dans leur chambre mais nettement moins en cabinet privé ^^.
Ce que je peux tout à fait comprendre.
oui ils peuvent sortir de transe spontanément,être aussi en transe les yeux ouverts
Je fais toujours le "feed back" pour avoir leur ressenti et surtout m'assurer qu'ils sont bien "ici et maintenant" avec moi
et moi ,je baille aux corneilles pour sortir,si non je continue la journée en transe...pas top!
Moi aussi j'ai le sentiment que ça m'apaise, la seule personne que ça n'a pas appaisé c'est mon infirmière qui a dû s'y reprendre à plusieurs fois pour perfuser le patient pour finir par échouer.

En fait, ce soir j'ai changé de service, donc nouvelles personnes et j'ai tenté un peu d'induction et de suggestions avec deux personnes atteint d'Alzheimer à un degré avancé pour les préparer aux gestes du change de protection pour les deux et à celui de la perfusion pour l'un (qui a l'habitude de beaucoup crier quand on le touche) et le résultat dans les deux cas a été intéressant.
Hier soir la personne qui a l'habitude de beaucoup crier n'a pas tant crié que cela, ni en fréquence ni en puissance (c'est le ressenti de l'ide qui le connaissait de la veille), il s'est non seulement moins "débattu", sauf au moment où l'infirmière l'a piqué. Elle est même arrivée à se détendre, à sourire et à ralentir son rythme respiratoire, voire s'endormir. Lorsque je lui disais votre main va se lever, je sentais un tressaillement voire l'esquisse d'un mouvement, et des réactions que j'ai compris comme positives lorsque je ratifiais. J'ai même eu droit à un sourire lorsque je l'ai fait "revenir parmi nous" en lui disant qu'il sentait être confortablement installé dans le lit au propre, au sec et au chaud.
Et puisqu'avec les personnes atteintes d'un Alzheimer en stade avancé la communication verbale est difficile, j'ai choisi de leur mettre la main sur l'épaule avant d'initier un yes set court et la même chose à la fin. Avec l'expérience, l'aisance arrivera et je détecterai mieux les signes de transe. En tout cas, merci pour vos encouragements.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Bon retour ici !

Les personnes qui perdent le fil de leurs idées, c'est très angoissant pour tout le monde : famille, soignants et à commencer par elles-mêmes +++

Etre à l'écoute et s'en occuper les rassure et s'appliquer à prendre son temps de le faire c'est tout à fait l' attitude qu'on se doit d'adopter pour réussir en hypnose.

J'utilise ainsi aussi les chansons d'enfance qui rassurent : meunier tu dors, fais dodo colin mon petit frère, dodo l'enfant do et qu'en général tous les anciens et les moins anciens connaissent...

On a alors la surprise de voir la personne agitée se calmer "en retombant dans le monde de son enfance" et retrouvant la sécurité "comme dans le temps avec sa maman"...
Et si jamais elles tombent en coma hypnotique on peut, en cas d'urgence, leur chanter "allo les pompiers la maison qui brûle"... et çà les réveille aussitôt... mais en les secouant doucement çà marche aussi bien...

Faire de l'hypnose en les amusant et en s'amusant c'est si rassurant...
Tant avec les enfants que les grands enfants si nous savons le rester...

Dans notre équipe soignante on adore les schtroumphs et c'est schtroumphement hypnotique !

:cool:
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
oui les toucher,parler leur langage même s'il est incompréhensible
les calmer en parlant doucement lentement..
Pour ton infirmière il faut que tu lui expliques en deux mots ce que tu fais
peut être est elle stressée car elle ne comprend pas ce qui se passe
et puis fais lui de l'hypnose pour lui dire que les veines sont des autoroutes ,qu'elle va suivre si le bras bouge...
 
oui les toucher,parler leur langage même s'il est incompréhensible
les calmer en parlant doucement lentement..
Pour ton infirmière il faut que tu lui expliques en deux mots ce que tu fais
peut être est elle stressée car elle ne comprend pas ce qui se passe
et puis fais lui de l'hypnose pour lui dire que les veines sont des autoroutes ,qu'elle va suivre si le bras bouge...
Elle a surtout envie que je lui fasse une petite séance pour l'aider à s'arrêter de fumer. Je lui ai proposé de commencer par l'aider à partir dans quelque chose qu'elle aime faire, mais on n'a vraiment pas eu de temps pour ça, je la revois en fin de semaine et je le lui proposerai à nouveau.
 
Cette nuit je suis allée faire de l'agriculture virtuelle, sentir l'odeur de la terre, la toucher, admirer sa couleur et l'entendre craquer sous le soc de la charrue. Mais pas de yes set avant, car je voulais avant-tout trouver une image moins terrifiante que celle d'enfants en danger qui sortaient d'une école avec pour seul vêtement une chemisette. J'ai donc dit au patient que oui, il fallait les aider qu'il pouvait peut-être le faire en les aidant à se nourrir et en leur faisant partager son expérience d'agriculteur et j'ai enchaîné sur la terre et le plaisir de la travailler. Cela dit, il s'agissait encore d'une personne "démente" et lui aussi n'a pas fermé les yeux. Au contraire, par son regard et ses gestes j'ai vu qu'il était tout content de pouvoir partager son amour de la terre avec moi.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Tu as fait de l'hypnose conversationnelle,pas besoin de fermer les yeux
Le yes set n'est qu'un procédé pour que le sujet accepte l'hypnose,mais il n'est pas obligatoire
 

Sissy

Membre
Bonsoir, travaillant en unité fermée auprès de personnes atteintes de la maladie d'alzheimer, je trouve que c'est facile de les amener dans cet état de détente, ils demandent que ça, alors laisse ton imagination faire ;)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
oui les toucher,parler leur langage même s'il est incompréhensible
les calmer en parlant doucement lentement..
Pour ton infirmière il faut que tu lui expliques en deux mots ce que tu fais
peut être est elle stressée car elle ne comprend pas ce qui se passe
et puis fais lui de l'hypnose pour lui dire que les veines sont des autoroutes ,qu'elle va suivre si le bras bouge...
Ou que la veine est "aimantée" et qu'elle va attirer l'aiguille.

Juste penser à utiliser son hypnose au bon moment et tout deviendra automatiquement automatique...

:cool:
 
Ou que la veine est "aimantée" et qu'elle va attirer l'aiguille.

Juste penser à utiliser son hypnose au bon moment et tout deviendra automatiquement automatique...

Ce sont de bonnes pistes, pourquoi pas ? Le frein principal étant toujours l'image de charlatanisme qui revient constamment : elle m'a dit à plusieurs reprises qu'elle se sentait stressée, pas bien dans sa vie, pas heureuse avec son mari, esclave de la cigarette, alors je lui ai proposé de l'aider à se détendre, mais elle m'a répondu en me demandant si je la prenais pour une neuneu et qu'elle n'était pas Alzheimer ! Cela dit, c'est quelqu'un qui est en hyperthyroidie depuis plusieurs années, à qui des médecins ont dit qu'elle devait se faire opérer. Mais elle se fait prescrire du néomercazole par un médecin de la clinique qui n'est pas endocrinologue du tout (il lui arrive donc d'être surdosée et de se retrouver en hypothyroidie avec tout ce qui peut aller avec : dépression, "désamour" de soi, baisse de la confiance en soi, lenteur, prise de poids,...) car elle dit avoir peur qu'on touche à son corps et d'être endormie. J'ai bien l'impression qu'il y a quelque chose de plus profond qu'un "simple" stress.

:cool:
Bonsoir, travaillant en unité fermée auprès de personnes atteintes de la maladie d'alzheimer, je trouve que c'est facile de les amener dans cet état de détente, ils demandent que ça, alors laisse ton imagination faire ;)
En tout cas, c'était super de le voir humer sa poignée de terre et l'amener devant sa bouche, comme s'il allait la goûter.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut