Formation Hypnose

Mon sacre

M

Métaphore

Invité
OK merci Léo et tous les autres de m'avoir donné votre position par rapport à ma question... :wink:
 

saladerouge

Membre
messages
379
Points
1290
Localisation
Suisse, jura, doubs
Bon...

Je m'agasse parfois avec les titres, combien d'idiot ont pu se prémunir de titre, parce qu'il était résistant à l'ennui profond, qui est souvent généreusement donné dans l'enseignement dit classique, qui fournit des titres et des salaires et aussi des monopoles, glups, arg... Je me sens touchée par cette façon humaine de distribuer le savoir et le pouvoir, à certain et pas à d'autre.... Je suis l'autodidacte et peut-être aussi parfois l'anarchiste.... :twisted:

Tout travail mérite salaire et tout don mérite la gratuité...

Parfois je suis dans une activité altruiste et parfois rémunéré. à quoi cela tient, à qui ???

Le pib à son importance tant que le pit (produit intérieur tendre) le contre balance....

Erickson, qu'il soit apprécié ou pas, suivi ou pas, à cueilli son savoir dans ses infirmités, dans la terre que travaillait ses parents, dans la polio qui l'a beaucoup touché... Tout cela l'amène à une observation du monde si fine, si particulière qu'il crée des compétences reprises aujourd'hui dans nos universités... Ce n'est pas le milieu scolaire, l'institution qui fait l'homme c'est l'homme qui fait l'institution... En Suisse donner un simple conseil de santé, quelque chose se rapprochant du bon sens populaire s'appelle « pratique illégale de la médecine »....

Comme si l’égarement, l’erreur était humaine que lorsque nous sommes des sans titres !!!! :roll:

Je me réjouis des validations possibles pour tous les autodidactes merveilleux et les autres aussi….
 

Couchetard22

Membre
messages
402
Points
3310
Localisation
Bretagne
Payer une consultation a une valeur symbolique importante pour les psy, c'est comme un "échange" qui valide un investissement personnel.
En ce qui me concerne, je demande que la personne aide quelqu'un qui en a besoin, sans se mettre en danger, une personne qu'elle n'aurait pas forcément aidée, en lui demandant pour tout "salaire" d'aider une autre personne,...
Je me dis qu'à force, çà va générer un mouvement d'entre-aide, d'autres rapports humains, mais çà, c'est une autre histoire et c'est en dehors de mon champs d'action, je me contente de donner une impulsion :wink:
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Couchetard22 à dit:
Payer une consultation a une valeur symbolique importante pour les psy, c'est comme un "échange" qui valide un investissement personnel.
En ce qui me concerne, je demande que la personne aide quelqu'un qui en a besoin, sans se mettre en danger, une personne qu'elle n'aurait pas forcément aidée, en lui demandant pour tout "salaire" d'aider une autre personne,...
Je me dis qu'à force, çà va générer un mouvement d'entre-aide, d'autres rapports humains, mais çà, c'est une autre histoire et c'est en dehors de mon champs d'action, je me contente de donner une impulsion :wink:
Super hyper idée ça... Bravo :idea: :D
 

zorro

Membre
messages
212
Points
1520
Il ne faut pas négliger le danger que cette personne que Méta cotoye régulièrement au sport finisse par se trouver mal à l'aise en sa présence après s'être déboutonnée. Se livrer sans payer, c'est comme raconter sa vie un soir de déprime à un inconnu dans le métro. On n'a pas envie de le revoir quand ça va mieux.
Alors un mois de thérapie gratos - chose promise chose due - après, on considère que Méta n'est plus une débutante et elle peut se faire payer.
 
M

Métaphore

Invité
Zorro, c'est un point de vue intéressant...

Je vais revoir cette personne certainement mercredi soir je pense ou jeudi sûr..., car nous allons souvent aux mêmes cours... donc je verrais si elle m'en reparle, je ne veux pas la forcer, mais je ne suis pas sûre qu'en un mois elle ait réglé ses problèmes, vu que je ne connais rien d'elle, mais je peux lui dire que jusqu'à la fin de l'année c'est gratos, après j'établis un tarif ..


C'est un bon compromis non ? comme ça j'aurais eu le temps de voir des résultats ou pas déjà et de tester mes compétences. Et si elle souhaite continuer par la suite même en payant et bien tant mieux, ou alors au bout d'un mois elle n'aura plus besoin de moi... :roll:

 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Voilà c'est une bonne idée.

Moi c'est le titre que j'ai choisi pour ce post qui m'agace... Ici, "mon sacre" ça veut dire "mon juron"... Les québecois auront compris que je ne parle pas de mes jurons... :lol:
 
M

Métaphore

Invité
Leo Lavoie à dit:
Moi c'est le titre que j'ai choisi pour ce post qui m'agace... Ici, "mon sacre" ça veut dire "mon juron"... Les québecois auront compris que je ne parle pas de mes jurons... :lol:
Heu ?... un juron est une insulte, quel rapport avec votre titre qui m'a d'ailleurs fait sourire... en fait vous souhaitiez dire mon sacrement pour exprimer votre validation d'hypnothérapeute, j'ai bien compris ?
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Leo Lavoie à dit:
Moi c'est le titre que j'ai choisi pour ce post qui m'agace... Ici, "mon sacre" ça veut dire "mon juron"... Les québecois auront compris que je ne parle pas de mes jurons... :lol:
Heu ?... un juron est une insulte, quel rapport avec votre titre qui m'a d'ailleurs fait sourire... en fait vous souhaitiez dire mon sacrement pour exprimer votre validation d'hypnothérapeute, j'ai bien compris ?
Oui comme quand quelqu'un est "sacré" quelque chose. Comme dans la phrase "Henry VIII fut sacré roi" ou Monseigneur fut "sacré" évêque. Je crois que l'on parle d'un "sacre" à ce moment là et non d'un "sacrement".

Mais un "sacre" ici c'est quand on dit des jurons avec des mots d'église catholique. "tabarnac" veut dire tabernacle et "câlisse" veut dire calice... et ainsi de suite. C'est officiellement un péché aussi. Mais ce n'est pas nécessairement une insulte. C'est comme quand on dit "nom de dieu" chez vous ben ici c'est "crisse" qui veut dire "christ"... C'est particulier au québec cette brochette de jurons faits de mots "sacrés" de l'église et on appelle cela des "sacres" et c'est aussi un verbe de "sacrer" dans ce sens là. Quand j'étais petit c'était l'enfer si on avait sacré avant de mourir sans avoir eu la chance de se confesser au curé. :roll:
 

xorguina

Membre
messages
4250
Points
4530
Localisation
Pays basque
Moi c'est le titre que j'ai choisi pour ce post qui m'agace... Ici, "mon sacre" ça veut dire "mon juron"... Les québecois auront compris que je ne parle pas de mes jurons...
Ben c'est quoi alors juron :roll: et pourquoi l'avoir mis si ça vous agace? pour faire parler les bavards??? :lol:

Super couchetard !! ouai une impulsion :wink: :D de générosité contre une autre...c'est un peu ça que je pratique aussi en ce moment 8) ....un service rendu contre un autre.......métaphore !! tu as pris la bonne impulsion d'après moi aussi...pour l'instant gratos comme tu l'avais dit !! qu'une parole!! et ensuite tu vois et si au bout d'un mois ou de l'hiver date que tu t'es fixée plus besoin de toi ben c'est tant mieux !! ça voudra dire que tu as fait du très bon travail en très peu de scéance!! ce qui est le cas a peu près en hypno non je crois.....
 
M

Métaphore

Invité

http://www.amazon.fr/Comprendre-Techniq ... 2100496476

Pour l’article homonyme, voir Sacre québécois (juron).

Le sacre est une cérémonie religieuse conférant à un souverain un caractère sacré (parfois même divin), le distinguant ainsi des autres laïcs. C'est une cérémonie distincte du couronnement.


Oui mais dans votre cas, il ne s'agit pas de cérémonie religieuse ?... donc pourquoi utiliser ce terme ? :roll:
 

Leo Lavoie

Membre
messages
2269
Points
5010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:

http://www.amazon.fr/Comprendre-Techniq ... 2100496476

Pour l’article homonyme, voir Sacre québécois (juron).

Le sacre est une cérémonie religieuse conférant à un souverain un caractère sacré (parfois même divin), le distinguant ainsi des autres laïcs. C'est une cérémonie distincte du couronnement.


Oui mais dans votre cas, il ne s'agit pas de cérémonie religieuse ?... donc pourquoi utiliser ce terme ? :roll:
Ben c'est de l'humour voyons. Je fais dans la grandiloquence et dans la religiosité pour faire de l'humour. :lol:
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 33 000 Membres + Accès Privé

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Accéder librement aux Vidéos MP3 et Livres d'Hypnose
Haut