1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Parler en public

Discussion dans 'Sophrologie - Bien être et Développement Personnel' créé par Carlos, 12 Juillet 2007.

  1. Carlos

    Carlos Membre

    Inscrit:
    29 Mai 2007
    Messages:
    31
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    bonjour,
    quels sont vos conseils pour s'améliorer et être à l'aise pour parler en public?
    quelle stratégie utilisée ?


    Comment l'hypnose ou la Pnl peuvent-t-ils m'aider ?
     
  2. Anonymous

    Anonymous Invité

    Bonjour,

    La majorité des personnes qui prennent la parôle en public connaissent ce sentiment pas forcément agréable: le trac.

    L'essentiel:

    - Connaître parfaitement son sujet et être entouthiaste à l'idée de le transmettre à son auditoire.

    - Prendre éventuellement contact avec chaque participant, de façon personnalisée, peut-être autour d'un café, juste avant le séminaire.

    - Garder en mémoire que vous vous libèrerez du trac en passant à l'Action. L'Action nous libère de la peur car ce que l'on craignait (l'inconnu) et à quoi l'on fait face nous semble ensuite plus familier...

    - Se souvenir (même s'ASSOCIER) aux précédents séminaires et formations aucours desquels "tout s'est bien passé".

    - IL N'Y A PAS DE DOULEUR INDISPENSABLE.

    - Laissez les papiers de côté, il faut que ça vive ! Transmettez votre passion, déroutez-les, surprenez-les, c'est un show !

    - Balayez la salle du regard, ne fixez pas trop longtemps une personne en particulier.

    - Les personnes constituant votre auditoire sont bien souvent autant voire plus stressées que vous !!!

    - Pour ce qui concerne l'Hypnose et la P.N.L., je réactive pour ma part un ancrage de ressources VISUEL / AUDITIF et c'est très efficace. Voilà peut-être en quoi l'Hypnose et la P.N.L. peuvent NOTTAMMENT vous aider, NOTTAMMENT car il y a mille et une façons de vous accompagner vers une manière plus positive pour vous de prendre la parôle en public.

    Si l'envie de transmettre l'information (j'insiste sur ce point) est suffisamment forte, vous ne connaîtrez pas le trac.

    C'est comme tout: Peut-être aviez-vous peur que l'on vous enlève les deux petites roues supplémentaires de votre vélo étant enfant... Puis vous vous êtes habité à cette pratique à force de répéter et encore répéter le comportement.
     
  3. Anonymous

    Anonymous Invité

    J'avais oublié de préciser ce qui suit:

    Pas de STRATEGIE pour parler en public, encore moins de recherche de CONTROLE, juste l'ACTION.
     
  4. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    il me semble que le paramètre nécessaire et commun a tout ce que tu expose ressemble et est a l'origine la confiance en soi.
    je vous salue en passant!
    merci
     
  5. esperence

    esperence Membre

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    716
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    Juillet 2007, Carlos écrivait ceci :
    "bonjour,
    quels sont vos conseils pour s'améliorer et être à l'aise pour parler en public?
    quelle stratégie utilisée ?
    Comment l'hypnose ou la Pnl peuvent-t-ils m'aider ?"


    Vu que j'ai vécu ceci, parler en public devant 41 personnes inconnus et étant de tempérement assez "timide " (même si ma façon d'être donne l'effet inverse), mes conseils seront ceci:

    - Pour avoir confiance en soi, il faut se prouver qu'on est capable d'affronter l'autre. J'appelle cela : se placer un objectif...
    -Ensuite écrire des mots ciblées sur une feuille de papier...ces mots là serviront de déclencheur à la fabrication de phrases...
    -Notre conscient au début est observateur de tout ses yeux qui le regarde..le rytme cardiaque pour ma part s'accélérait et je sentais un léger rougissement au niveau du visage monter...donc, j'avais réagit immédiatement demandant a mon corps-esprit de se calmer, de se détendre...je me parlais interieurement provoquant un apaisement.
    Le calme revenu, les pressions en moi descendu fini le rougissement.
    - Une fois lancé dans la conversation, la passion qu'on va vouloir faire partager sera tellement forte qu'on va oublier touS ses yeux....

    vu que j'ai une façon de parler assez particulière, je vais utiliser un mode bien a moi, un brin d'humour mélées a du sérieux, qui va provoquer des sourires et un relachement général de tension.
    Je vais provoquée naturellement juste par le biais de la parole un effet bien être.
    J'irai jusqu'a des moment , parler d'émotions, émotions forte qui feront parti de mon sujet et ou les gens seront pris dans mes paroles et j'irai jusqu'a les toucher.
    J'utiliserais le non verbal aussi..
    Si on regarde bien, j'utilise l'hypnose conversationnel en y mélant du magnétisme.
    Pourquoi je parle de magnétisme, tous simplement parce que je vais tacher de capter leur attention jusqu'au bout...sans relachement.
    Le magnétisme est "une énergie " donc un outil, l'hypnose " suggére."..
    Conclusion...ils sont complémentaires.

    Ce que j'ai écris là et propre à moi... :)
    Espérence
     
  6. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    jeter le jugement et le regard des autres envers vous car il n'a aucune valeur réelle. Déjà que 2 personnes ne sont pas forcément d'accord sur la couleur du mur....
     
  7. esperence

    esperence Membre

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    716
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    valikor, votre conseil est bien pour les personnes qui n'ont aucun souci niveau confiance en soi.
    Eux, passent outre tous ça.

    Mais il y a les autres..les gens timides, sensibles ou autres (hommes ou femmes) qui eux ne pourront pas mettre en application ce que vous avez écris.
     
  8. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    déjà décider de le faire est le premier pas décisif.

    * souvent les personnes ne prennent pas de décisions tant qu'ils ne savent pas comment faire. Ici, ce n'est pas comme cela que ça marche : votre conscience décide et l'inconscient donne les moyens ou les trouve. Pas de décisions? pas d'actions, pas d'évolution...et le problème se perpétue.

    * le manque de confiance en soi est la conséquence de tous ces blocages et mauvais souvenirs. Pas la cause.

    manque de confiance en soi = impression d'un manque de ressources (occupées ailleurs, immobilisées en raison de trop d'émotions/sensations/impressions négatives).

    bon aller, un peu d'Auto Hyp; pour récupérer...
     
  9. esperence

    esperence Membre

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    716
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    Je dirais que notre conscient suggére a notre inconscient de lui apporter les ressources positives pour avancer.

    Le jour ou j'ai pris la décision, je ne savais pas comment faire..pour parler devant autant de monde.

    c'est une force interieure qui m'a communiqué des informations, du style: avance, tu peux le faire..
    une forme de raisonnance..qui vous lâche pas.
    Comme si mon Moi interieure avait a me prouver quelque chose...

    Que répondez vous à mon écrit, ça m'interresse de savoir :)
     
  10. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    C'est une partie de vous, celle qui voulait avancer qui a pris le dessus sur la peur qui vous prenait... C'est possible que si la peur n'est pas trop forte et que si la personne peut lacher prise suffisamment. Elle vous a lancer dans l'action et toutes les compétences et réflexes se sont automatiquement mis en marche...

    Autre chose d'important : quand on parle en public d'un sujet, c'est forcément d'un sujet que l'on maitrise mieux que le reste de l'auditoire, sinon, notre place aurait été dans l'auditoire. Si on maitrise mieux que l'auditoire, tout ce qu'on dit sera forcément intéressant pour eux car ils en savent moins que nous.

    Autre cas de figure : ils nous ont fait confiance pour présenter quelque chose d'important, c'est qu'ils nous jugent capable de le faire et que nous sommes la personne la mieux placer pour en parler...

    Valikor
     
Chargement...