1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

phobie des araignées et des oiseaux

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par h.p.b., 25 Janvier 2012.

  1. h.p.b.

    h.p.b. Membre

    Inscrit:
    27 Janvier 2011
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    630

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour, j'ai une peur terrible des araignées. Mais au point d'être incapable de voir une image, ou bien un simple jouet en forme d'araignée ou encore un dessin. Plus les années passent et pire est ce phénomène. Parfois j’essaie de me contrôler pour maîtriser cette frayeur, alors quand je suis sereine j'arrive à me calmer, mais si je suis déjà stressé le contrôle est beaucoup plus difficile. Pour les toutes petites j'arrive à gérer et à passer mon regard dessus, mais dès qu'elle commence à devenir un peu plus grosse, c'est une catastrophe. Je sais que l'on peut soigner cette phobie mais j'ai beaucoup d'hésitation pour me confronter à ça.
    J'ai aussi peur des oiseaux. Là c'est un peu différent, je les regarde sans problème, mais de loin. Je suis incapable de toucher une plume et avoir un oiseau dans une pièce avec moi et surtout lâché je deviens complètement hystérique.
    Avec les années j'ai fait en sorte d'être constamment sur mes gardes, c'est devenue une habitude mais parfois avec du recul je me dis que ce conditionnement n'est pas bon du tout.
    Je sais qu'avec l'hypnose je pourrais peut-être me soigner, mais je ne sais pas trop vers qui me diriger et si les résultats serait probant.
    Si quelqu'un à une expérience similaire ou des conseils je serais ravie qu'il veuille bien les partager avec moi.

    Merci d'avance

    k.
     
  2. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Localité:
    Lille
    Le traitement de ce type de phobie est certainement l'une des choses les plus faciles en hypnose.
    Je pense que n'importe quel hypnothérapeute près de chez vous devrait pouvoir s'en occuper en thérapie brève, c'est à dire une ou deux séances.
     
  3. MARY3

    MARY3 Membre

    Inscrit:
    15 Décembre 2009
    Messages:
    122
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1620
    Localité:
    Mouscron Belgique
    Lors de ma formation en hypnose, le neuropsychiatre (lors d'une démonstration) m'a enlevé ma phobie des serpents en deux séances.

    oui l'hypnose fonctionne pour enlever des phobies, mais pour l'avoir pratiquer sur d'autres, j'ai découvert que l'envie et le bénéfice que l'on en tire doit être plus grand que le fait de garder sa phobie.
    Je m'explique par ex: chez certaine personne cette phobie permet d'être protéger pas sa famille, entourée ou d'autres raison ....
     
  4. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Localité:
    Lille
    On en revient à un principe cher à Freud qui dit que si on enlève un symptôme sans toucher à la cause, on provoque l'apparition d'un autre symptôme parfois plus gênant...
    C'est parfois vrai, mais pas toujours...
    Dans le cadre de ce type de phobie, une courte hypno-analyse, et ici une régression associée par pont affectif est sans doute la technique à employer en premier, permet de retrouver l'évènement déclenchant s'il existe.
    Et si, comme très souvent, on ne retrouve pas de cause primitive, on pourra se servir d'un épisode plus ou moins ancien pour travailler sur cette phobie, cette fois en régression dissociée.
     
  5. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250

    Bonjour k.,

    Vous décrivez une situation fréquemment rencontrée en population générale, mais qui (dans mon expérience professionnelle) ne conduit pas souvent à une demande de soins.

    Par ailleurs il me semble aussi que c'est relativement peu complexe à soigner (cette idée a été, du moins jusqu'ici, confirmée par la pratique).

    Je trouvais ce paradoxe un peu curieux au début, mais finalement cela me donne à penser que les personnes concernées ne signalent pas cette difficulté : c'est sans doute pourquoi la phobie peut exister depuis longtemps lorsque le thérapeute commence l'accompagnement.
    Un peu comme si le sujet ne s'en souciait pas... comme si le problème n'était pas assez gênant disent certains...

    Pour mon compte, je pense plutôt que les personnes ne sont pas informées que ça peut être pris en charge, et plus encore que si elles en entendent parler... elles n'y croient pas vraiment !!! :) :wink:

    Par ailleurs et cette fois pour répondre à triggermind :


    Là franchement je n'y crois absolument pas.

    Je dirais que si on s'est attaqué (si le sujet, accompagné par le T., s'est attaqué) à une difficulté en partant du principe que La Phobie est Le Problème et qu'ensuite "ça revient" après une amélioration, alors tout simplement le T. s'est planté de problème :roll:

    Exemple classique : le T. conduit le P. à travailler sur "une phobie" et presque aussitôt le souci "travaillé" et soulagé il en ressort un autre du même tonneau, il peut y avoir très simplement "une erreur de diagnostic" : au lieu de diagnostiquer une phobie spécifique, il aurait été par exemple correct de repérer un TAG (trouble anxiété généralisée) :? qui est le GAD des anglo-saxons (generalized anxiety disorder).

    Et pour cela il est vrai que les tactiques "habituelles" et bien connues depuis Grinder et Bandler, ne sont pas adaptées (je veux dire que, toujours dans ma façon de voir les choses, je n'irais pas attaquer les difficultés de cette manière et surtout pas d'emblée et en ne faisant que ça).
     
  6. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonjour h.p.b.,


    L'hypnose est efficace contre les phobies, mais faut-il que tu y sois réceptives.
    Donc si tu vas voir un hypnothérapeute demande lui une séance gratuite pour savoir si tu es suffisamment réceptive (s'il est honnête il acceptera). Le principe c'est de te confronter à tes peurs progressivement sous hypnose.

    Si toutefois tu n'es pas, ou pas assez réceptive à l'hypnose. Je te conseille une thérapie comportementale. Elle obtient de très bon résultat avec les phobies, mais demande un peu plus de temps. Ceci dit, c'est aussi une thérapie brève.
     
  7. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    C'est curieux, je pensais que tous les hypnothérapeutes travaillaient avec une palette de techniques, dont les TCC, l'hypnose, les stimulations alernatives, la régression, etc,... dans ma formation de d'hypnose Intégrative, on intègre toutes ces techniques, d'où mon étonnement sur votre réponse.
     
  8. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1380
    Localité:
    Lille
    Cela revient à la même chose, le symptôme, la phobie, n'est pas le diagnostic, ce n'est qu'un symptôme.
    Le diagnostic lui c'est la phobie spécifique, ou un TAG, ou n'importe quoi d'autre dans le vécu du patient qui s'exprimerait par cette phobie.
    J'ajouterai que si la connaissance des diverses classifications des maladies est indispensable, il faut aussi savoir s'en échapper car les patients ne rentrent pas forcément exactement dans ces classifications.
    Rappelons par ailleurs que l'homosexualité, par exemple, a été retiré du DSM je pense seulement en 1980...
    Comme quoi ces classifications ne sont pas des vérités absolus, mais bien utiles pour raisonner, a condition toutefois de savoir aussi s'autoriser à prendre une certaine distance avec elles.
     
  9. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour Intemporelle,

    Lorsque vous écrivez que votre formation intègre les TCC, je suis intéressé.

    Quelle formation aux TCC est-elle dispensée dans votre formation intégrative ?
    S'agit-il d'un enseignement théorique ou/et pratique ?
    De quelle durée (nombre d'heures) ?
    est-ce dispensé par des formateurs qualifiés ?

    Cette question est importante à mes yeux dans la mesure où, désormais, pour tout un chacun le nombre d'heures d'enseignement, de pratique (stages), compte lorsque l'on veut devenir psychothérapeute.
     
  10. Arobaz

    Arobaz Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2010
    Messages:
    137
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Voilà une conception de l'hypnose bien réductrice !
    Réceptif à quoi ?
     
Chargement...