Formation Hypnose

PNL pour commerciaux

  • Initiateur de la discussion Métaphore
  • Date de début
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Prenons un exemple un commercial "moyen" de cette boite, au fond de lui il pense que le vendeur doit répondre au mieux au besoin du client. Il va voir ses clients leur demande de quoi ils ont besoin, si le client réponds "rien, merci" il repart en laissant une brochure.

Ok, tout va bien pour lui, jusqu'au jour on lui apprends qu'il doit penser que la vente est un jeu, que le client est comme un ami avec qui on joue au monopoly et que le but du jeu c'est de plumer le client et de tout ramasser.

Là il a deux choix: soit il rentre dans le jeu, soit il prends la charette ...
 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
....jusqu'au jour on lui apprends qu'il doit penser que la vente est un jeu, que le client est comme un ami avec qui on joue au monopoly et que le but du jeu c'est de plumer le client et de tout ramasser.

Là il a deux choix: soit il rentre dans le jeu, soit il prends la charette ...

Si je suis votre raisonnement, bien comprendre la PNL (technique de vente ou jeu du Monopoly), c'est de plumer le client ?... :shock:

Votre exemple est clair :?
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Non, je pense que vous m'avez mal compris, "le but du jeu c'est de plumer le client et de tout ramasser" c'est ce que doit penser un commercial pour être un "bon" commercial. Le PNListe peut penser ce qu'il veut.

La PNL permet d'analyser ce que pense le "bon" commercial (celui qui rapporte le plus).

Avec la PNL on met à jour cette croyance "le but du jeu c'est de plumer le client et de tout ramasser".

Est ce que vous faites la distinction entre le contenu (les croyances du vendeur) et le contenant (l'opération du PNListe) ?

Je précise aussi que dans l'exemple et dans le reportage les "bons" commerciaux étaient déterminés suivant leur résultats en chiffre d'affaire, "bons" = qui rapporte le plus. C'était le critère.

Je précise encore que la croyance que je donne dans mon exemple "le but du jeu c'est de plumer le client", je ne suis pas sur que c'était bien ça la croyance des "meilleurs" vendeurs du reportage mais par contre, "la vente est un jeu" ça je l'ai déjà entendu comme croyance aidante dans la vente.

Perso, ma croyance sur la vente c'est qu'il faut répondre au mieux au besoin du client, je ne ferai peut-être pas un bon commercial du coup ...

a+
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: Est ce que vous faites la distinction entre le contenu (les croyances du vendeur) et le contenant (l'opération du PNListe) ?

Ben pour moi y a pas de distinction justement... c'est du pareil au même...

:arrow: La PNL permet d'analyser ce que pense le "bon" commercial (celui qui rapporte le plus).

:arrow: Avec la PNL on met à jour cette croyance "le but du jeu c'est de plumer le client et de tout ramasser".


Croyance ou pas, le but est le même , donc vous confirmez ce que j'ai toujours penser... même si je sais que dans certains cas elle peut être positive (communication difficile avec certains interlocuteurs) mais bon tout reste dans l'intention de ce que l'on veut en faire...

Rassurez vous moi non plus je ne serais pas une bonne commerciale si je ne suis pas moi même convaincu par le produit...et si je sais que ce que je propose est une arnaque comme les extensions de garanties sur le matériel électro-ménager...
:?
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Métaphore à dit:
:arrow: Est ce que vous faites la distinction entre le contenu (les croyances du vendeur) et le contenant (l'opération du PNListe) ?

Ben pour moi y a pas de distinction justement... c'est du pareil au même...

Le PNListe est comme un chauffeur de taxi, un client monte et lui dit "suivez cette voiture ... ".

Le chauffeur n'est pas responsable de là où on arrive mais du voyage, suis-je un peu plus clair ?
 
M

Métaphore

Invité
Ce que vous avez dit m'a permis d'interpréter la PNL de la manière suivante en repensant aux commerciaux/vendeurs :

C'est que tout ces individus formés à la PNL n'ont pas le même passé, le même parcours de vie, alors ceux qui ont vécu un abandon dans leur enfance ou un manque de reconnaissance important, ou tout autre chose du même acabit, ces vendeurs ne pourront jamais intégrer les techniques favorablement, car il faudrait d'abord qu'ils passent par un travail personnel, par contre les autres ont plus de chance d'intégrer le nouveau "jeu"...

Ce qui fait d'un côté les commerciaux moyens (par manque de ressources intérieures) et de l'autre les bons commerciaux dont les besoins vitaux leur ont été apportés dans l'enfance.

Bien sûr cela ne se résume peut être pas qu'à cette interprétation, mais de toute manière je pense que ça un impact significatif.

Qu'en pensez vous ?
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Pour être en phase, ma vigilance ayant fait défaut mais pour pour tous:wink:

Ma mère a pris par deux fois une extention de garantie sur deux machines a laver en 10ans...heureusement pour elle.....passé les deux ans de garanties normales, une la pompe qui a pt et l'autre pareil mais le moteur....si elle n'avait pas pris d'extention, elle aurait du payer la réparation qui lui serait revenu plus chère qu'en acheter une autre neuve ! .....voilà deux fois la machine a laver en 10ans !! extention donc pour 5ans de garanties .........il est vrai que les machines ont aujourd'hui une durée de vie plus courte que le matériel plus robuste qu'autrefois !! :arrow:
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Métaphore à dit:
C'est que tout ces individus formés à la PNL n'ont pas le même passé, le même parcours de vie, alors ceux qui ont vécu un abandon dans leur enfance ou un manque de reconnaissance important, ou tout autre chose du même acabit, ces vendeurs ne pourront jamais intégrer les techniques favorablement, car il faudrait d'abord qu'ils passent par un travail personnel, par contre les autres ont plus de chance d'intégrer le nouveau "jeu"...

Ce qui fait d'un côté les commerciaux moyens (par manque de ressources intérieures) et de l'autre les bons commerciaux dont les besoins vitaux leur ont été apportés dans l'enfance.
...
Qu'en pensez vous ?

Je suis pas sur que les meilleurs commerciaux soient ceux qui aient réglé tous leurs pblm. Les "bons" commerciaux peuvent avoir un gros besoin de reconnaissance et de pouvoir sur l'autre par exemple. Et un "mauvais" commercial peut être à l'écoute des besoins sans en rajouter, à mon avis. Mais je crains de ne pas être objectif sur la question.

a+
 
zorro

zorro

Membre
messages
211
Points
1 520
Un bon commercial est un commercial qui déniche suffisamment de clients ayant le besoin spécifique du produit qu'il vend sans devoir vendre son âme au diable pour faire son chiffre.
 
M

Métaphore

Invité
zorro à dit:
Un bon commercial est un commercial qui déniche suffisamment de clients ayant le besoin spécifique du produit qu'il vend sans devoir vendre son âme au diable pour faire son chiffre.

Vous répondez à côté Zorro, on parlait du plus qu'apporte la technique PNL, pourquoi certains resterons de mauvais commerciaux et d'autres meilleurs en ayant eu la même formation, et ci-dessus j'ai évoqué une des possibilités qui m'apparaît assez logique.

Les commerciaux ont une pression énorme et je pense que beaucoup sont prêt à vendre leur âme au diable pour continuer dans leur job...
 

Vous aimerez:

Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut