1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Point de vue sur le tabac

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Tout le monde il est beau, 26 Août 2012.

  1. Tout le monde il est beau

    Tout le monde il est beau Membre

    Inscrit:
    29 Octobre 2008
    Messages:
    256
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,
    Je crois l'avoir déjà dit, mais quand le seita était une société française il était de bon ton de fumer.
    Même nos grand père qui était militaire avait les cigarettes gratuites.

    Aujourd'hui la seita n'a plus de monopole, a fermé ses manufactures, donc il faut trouver le pognon ailleurs.

    D'un seul coup ce qui était super bien, devient prohibitif.

    Vous fumez, vous êtes montré du doigt, rejeté, banni de cette société.

    Mais vous rapportez pourtant beaucoup à la société, par les taxes.

    Le plus important c'est ce que cela rapporte, que vous fumiez ou pas n'a aucune importance, la preuve si vous allez sur le site officiel de lutte contre le tabac et que vous vouliez téléphoner pour avoir des conseils ça coûte 0,15 euro/mn .

    Sur un site officiel de lutte contre le tabac, j'avais trouvé un commentaire soulignant, entre autre, que l'hypnose n'apportait aucune aide contre le tabagisme.
    J'ai voulu rectifié et indiquer que l'hypnose pouvait aider à lutter contre le tabac.
    Mon message n'est pas resté plus d'une demie journée en ligne, effacé. Qui ai-je gêné ?

    Une question aux spécialistes:
    Peut on être dépendant à la nicotine ?

    A la suite de vos réponses, je vous indiquerai le pourquoi de cette question.
    Merci de votre attention.
     
  2. plume des remparts

    plume des remparts Membre

    Inscrit:
    25 Juillet 2012
    Messages:
    20
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Localité:
    lot et garonne
    La première chose à définir, c'est le mot dépendance.

    Sur le dictionnaire Larousse : "Assujettissement à une drogue, à une substance toxicomanogène, se manifestant lors de la suppression de cette dernière par un ensemble de troubles physiques et/ou psychiques."

    Sur Wikipédia : L' addiction, ou dépendance est, au sens phénoménologique, une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s'y soustraire. Le sujet se livre à son addiction (par exemple: utilisation d'une drogue, ou participation à un jeu d'argent), malgré la conscience aiguë qu'il a — le plus souvent — d'abus et de perte de sa liberté d'action, ou de leur éventualité.

    L'anglicisme addiction est au sens courant souvent synonyme de toxicomanie1 et désigne tout attachement nocif à une substance ou à une activité.
    Le terme d'assuétude, également noté bien que peu utilisé, a un sens similaire sans toutefois être aussi négatif (assuétude au chocolat mais dépendance à la cocaïne). Il complète la panoplie des termes français évitant l'usage de cet anglicisme à l'orthographe peu commune.

    Les problèmes engendrés par une addiction peuvent être d'ordre physique, psychologique, relationnel, familial, et social. La dégradation progressive et continue à tous ces niveaux rend souvent le retour à une vie libre de plus en plus problématique.

    En psychanalyse, le terme d'addiction est utilisé de manière plus large dans la mesure où il relève plus d'une attitude intrapsychique, d'un mécanisme, plutôt que des moyens pour y satisfaire. Des mécanismes parallèles peuvent intervenir dans les déterminants comme celui d'une anorexie mentale.

    L'addiction se rapporte autant à des conduites telles que le jeu compulsif, la dépendance au jeu vidéo ou à Internet2, les conduites à risques ou la pratique d'exercices sportifs inadaptés entraînant un syndrome de surentraînement qu'à la dépendance à des produits comme l'alcool, le tabac ou les psychotropes.


    Donc, on ne peut pas dire que les fumeurs soit dépendant de la nicotine mais plutôt de l'association qu'ils en ont fait avec du stress ou des moments de détente ou de l'habitude ou de l'envie de prendre régulièrement des moments "pour soi"......
     
  3. Tout le monde il est beau

    Tout le monde il est beau Membre

    Inscrit:
    29 Octobre 2008
    Messages:
    256
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    C'est pas la définition que je cherche, ça je sais rechercher.
    C'est peut on être dépendant à la nicotine, c'est tout.
     
  4. Tout le monde il est beau

    Tout le monde il est beau Membre

    Inscrit:
    29 Octobre 2008
    Messages:
    256
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Allez les réponses ce sera pour plus tard.
    Les vacances sont finies, demain c'est la reprise.
    Bon courage à tous et peut être à bientôt.
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
  6. Gaelic

    Gaelic Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Messages:
    161
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
  7. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    ho, une guerre hypnotique transemédia .

    :mrgreen:
     
  8. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    je me considère comme dépendant ayant des signes physiques et physiologiques.

    si il y avais pas de dépendances il y aurais pas de problèmes dit de santé public et pas de grosses boites exploitant le filon...
     
  9. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Dépendant à la nicotine? Bien sûr. Mais une définition des mots est nécessaire pour qu'une question soit pertinente; qu'elle ne soit pas n'importe quoi qui ne mène à rien.

    Je suis d'avis que l'on peut être dépendant aux mauvais glucides aussi mais bien des "experts" bien officiels vous diront le contraire. J'ai lu d'un médecin que l'on n'était pas dépendant des décongestionnants nasaux alors que l'on recommande de ne pas les utiliser plus de trois jours d'affilée pour ne pas créer d'effets "rebond". Voyez, y'a bien des nuances et des termes.

    Brièvement, oui, je suis d'avis que la nicotine crée une dépendance. Cependant, il reste que la dépendance à la cigarette est presque toujours surtout psychologique. Il faut ajouter que les deux types de dépendances ne se séparent pas comme ça. La dépendance physique ayant une forte influence sur la dépendance psychologique.
     
  10. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

    Perso, encore une fois, je trouve aberrant de parler d'hypnose pour l'arrêt du tabac, c'est qu'on si on disait l'hypnose (ECM) va me permettre d'arrêter de boire, d'avoir des TOC, etc...

    L'hypnose est un outil mais n'est pas la thérapie elle même, donc l'hypnose en elle même n'a pas de pouvoir magique sur un individu peu motivé. Même si l'hypnose est un super outil pour communiquer avec l'inconscient, mais il s'agit d'une thérapie avant tout.

    A ce sujet, j'ai été contacté récemment par une jeune femme qui fumait 1/2 paquet par jour, par tél je lui ai demandé ses motivations qui m'apparaissent bien faibles, et puis après m'avoir demandé mon tarif, elle m'a demandé le nombre de séances nécessaires, je lui ai répondu que je n'avais aucune idée sans la connaître, je lui ait évoqué le fait que l'hypnothérapie ce n'est pas de la magie (un truc du genre) bref elle m'a dit qu'elle réfléchissait,elle ne m'a jamais rappelé pour prendre RV, et bien tant mieux... :lol:

    Donc effectivement on peut comprendre que votre message ait été effacé... :roll:
     
Chargement...