Formation Hypnose

Point de vue sur le tabac

  • Initiateur de la discussion Tout le monde il est beau
  • Date de début
Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau
Membre
messages
256
Points
2 720
Bonjour,
Enfin de retour en we.
Cette question sur le tabac avait été posée suite à cette réponse lue sur le site de service info tabac, je cite:

" Peut-on devenir dépendant aux substituts nicotiniques ?

Aucune dépendance aux timbres (patchs) n’a été observée à ce jour. De rares cas de dépendance aux autres formes (en particulier les gommes à mâcher) ont été signalés. Aucune conséquence négative sur la santé n'a été observée chez ces personnes, bien au contraire, comparées à celles qui avaient repris la cigarette."

Voilà pourquoi j'ai posé cette question.
Suite à la réponse du site je pensais que la nicotine de la cigarette, entre autre, rendait dépendant mais pas les patchs à la nicotine !!! :roll:
Merci de vos réponses.
 
Tout le monde il est beau
Tout le monde il est beau
Membre
messages
256
Points
2 720
De tout pour faire un monde et c'est là que je dis que tout le monde il est beau !
Certains parlent du nombre de séances pour arrêter de fumer !
Sur ce site on vous promet la fortune et faire arrêter les fumeurs en 10 à 45 séances.
cette adresse
Edifiant !


:5: par ici la bonne soupe!
 
E
EPHEMERE
Invité
Tout le monde il est beau à dit:
De tout pour faire un monde et c'est là que je dis que tout le monde il est beau !
Certains parlent du nombre de séances pour arrêter de fumer !
Sur ce site on vous promet la fortune et faire arrêter les fumeurs en 10 à 45 séances.
cette adresse
Edifiant !


:5: par ici la bonne soupe!
Vous avez pu constater à quel point ce marché hypnotique sur "l'arrêt du tabac" est en hausse, les dépressifs, les phobies sociales on s'en fou, mais la cigarette est un marché tellement porteur et donc tout ce qui sont sur le marché de l'hypnose joue à fond la carte "ARRET DU TABAC" (par ici la bonne soupe, en effet très a propos... :wink: )
Ces étiquetages marketing en psychothérapie ça devient débile... :?
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
J'avais envie de rappeler une phrase de Bandler : "Actuellement, nous avons plus de difficultés à faire arrêter un fumeur de fumer, lorsque celui-ci ne veut pas arrêter... qu'a soigner une phobie"
Ceux qui veulent arrêter et qui sont prêt a payer pour cela, on peut dans la majorité des cas, plutôt bien les aider.
Ceux qui ne veulent pas arrêter... peut-être aussi parce que c'est le principe même de la forte dépendance "que d'avoir envie de fumer", ceux-là, seront plus difficiles à accompagner (d'autant plus qu'en général on ne les rencontre pas tellement en consultation... ce sont plutôt des amis, des connaissances)

Bandler racontait également cette autre histoire : vous amenez votre voiture chez le garagiste parce qu'elle est en panne... Quelques jours plus tard, le garagiste vous dit : je n'ai rien pu faire pour la réparer... La voiture résiste. Elle n'est pas prête pour le changement...

Pas assez la volonté d'aller mieux...
hum...
 
E
EPHEMERE
Invité
Ivan Schmitt à dit:
J'avais envie de rappeler une phrase de Bandler : "Actuellement, nous avons plus de difficultés à faire arrêter un fumeur de fumer, lorsque celui-ci ne veut pas arrêter... qu'a soigner une phobie"
Il ne faut pas sortir des grandes écoles pour sortir un truc pareil... :shock:
Quant à la phobie, avouez que le marché est moins porteur au point de vue financier...et il ne faut pas confondre une phobie d'animaux ou d'insectes avec une phobie sociale qui fou en l'air la vie d'un individu...


Désolée Ivan, votre commentaire ne change en rien mon point de vue précédent.

Quant à votre histoire de garagiste, j'aurais plutôt dit qu'il était incapable de la réparer, méconnaissance du mécanisme de la voiture...et celui qui n'est pas prêt au changement (à se remettre en cause) est bien le garagiste et non la voiture... hum...
 
G
Gaelic
Membre
messages
161
Points
1 490
Tout à fait d'accord. C'est aussi une question de méthodologie.
Bonne méthode + motivation = réussite probable

D'ailleurs, c'est étonnant comme des méthodes totalement différentes peuvent être efficaces. Et comme une bonne méthode permet de compenser parfois un léger manque de motivation.
 
M
mindy
Membre
messages
563
Points
1 790
Bonjour M. Gaelic,

Je voudrais me payer une Ferrari et serais donc très intéressée par votre méthode pour y parvenir plus rapidement.

Bien à vous
 
G
Gaelic
Membre
messages
161
Points
1 490
Bonjour,

C'est simple, si vous fumez un paquet par jour, vous dépensez environ 2 000 € par an. Une Ferrari coûte environ 200 000 €.

Il vous faudra donc 100 ans pour acheter votre Ferrari, c'est un peu trop malheureusement. :(

Si c'est vraiment votre objectif, ne vous lancez pas dans l'hypnose, c'est un métier qui rapporte trop peu. Essayez d'autres stratégies, comme le fait de monter une entreprise utile, ou de trouver un travail à haute valeur ajoutée.
 
G
Gaelic
Membre
messages
161
Points
1 490
Petit rectificatif au passage pour les personnes pensant que je gagne des millions :

Mon tarif est de 300 € pour l'arrêt du tabac. C'est autant que la plupart des spécialistes parisiens du sujet, qui parfois proposent ce tarif pour des séances de groupe.

Je ne fais que de l'individuel, la séance dure 1h45 à 2h. Et je propose aux gens de se voir 1, 2 ou 3 fois pour ce tarif, sachant que ma méthode est tellement efficace qu'il est probable d'arrêter de fumer en 1 séance.

3 séances de 2h à 300 € cela fait 50 € de l'heure. Je ne connais pas beaucoup d'hypnothérapeutes qui pratiquent en-dessous de ce tarif horaire (à part ceux qui ont 1 client par an). Bien sûr, c'est dans le "pire" des cas. Mais même dans ce cas, mes clients sont contents d'arrêter de fumer, alors je suis content aussi. Il m'est arrivé 2 fois de revoir un client une 4è fois.

Et si la personne arrête de fumer en 1 séance, alors c'est que j'ai fait du bon travail et la personne aussi. Donc tout le monde est content, 300 € c'est moins qu'un iphone, ou qu'un paquet de cigarette pendant 1 mois et demi. Évidemment, on ne peut comparer cela à la qualité de vie et de santé acquise grâce à l'arrêt du tabac, sinon on trouverait cela ridiculement peu onéreux.

Maintenant, dans le meilleur des cas, je gagne 150 € de l'heure (dans les faits, c'est moins). Vous pensez peut-être à la multiplication magique 150 * 150 heure par mois = 22 500 € !!
Vous rêvez en couleur, car ce calcul n'est qu'utopie. En effet, cela induit de trouver 75 clients par mois, rien que pour l'arrêt de la cigarette !

Combien d'hypnothérapeutes voient 75 clients par mois, toute problématique confondue ? Je n'en connais pas. J'en connais seulement un qui s'en approche, avec 60 séances par mois, et il revoit ses clients entre 2 et 6 fois, comme il est considéré "normal" dans la communauté de l'hypnose thérapeutique francophone). Il est très bon et très apprécié de ses clients. Disons que s'il voit ses clients 3 fois en moyenne, ca lui fait 20 nouveaux clients par mois.

Les autres hypnos que je connais sont largement en-dessous.

Bref, comment imaginez-vous que je puisse dépasser ce nombre facilement ? Et pour ce faire, il faudrait engranger des frais énormes en publicité, ce que je ne fais pas.

Mes clients, je les reçois à 70 % par bouche-à-oreille, 20 % par mon site web, et 10 % par recommandation d'un professionnel. Je ne pense pas qu'il faut sortir de polytechnique pour comprendre qu'un hypnothérapeute réussit à vivre de sa pratique avec du bouche-à-oreille uniquement s'il est compétent.
Et sans capital de départ suffisamment important, c'est comme cela que l'on commence, par quelques clients par-ci par-là, puis le bouche à oreille se met en place, et au bout de 2 ans on commence à vivre de son labeur, enfin !

C'est le parcours que j'ai suivi. Cela fait quelques années maintenant que j'ai passé avec succès la formation la plus longue en France d'hypnose thérapeutique, et je continue de me former. J'ai mis plus de 2 ans pour en vivre. Et je pense que ce chiffre va augmenter dans les années qui viennent, avec le nombre considérable de nouveaux hypnothérapeutes formés chaque année, à moins d'un changement majeur dans le monde médical peut-être.

Bref, je fais un travail de qualité, je travaille dur pour satisfaire mes clients au maximum, et il se trouve que pour l'arrêt du tabac, je suis très bon. Ce qui me permet de gagner de l'argent avec mon art. Quoi de plus normal ?

Je ne comprends plus la logique du "je veux aider les autres alors je travaille (presque) gratuitement". Ca n'a pas de sens ! Combien coûte une hypnothérapie avec un praticien respectueux de lui-même (car ce n'est pas si facile de devenir un bon hypnothérapeute, malgré peut-être les apparences). Cela coûte en moyenne 70 € * 4 séances soit 280 €. Cela correspond-il aux chiffres des hypnothérapeutes ici vivant de leur métier ? Certainement, on est donc dans la même tranche de prix (d'ailleurs, 4 séances d'une heure ou de deux heures ?).

Il faut se rendre à l'évidence : je propose une méthode unique, personnelle, en partie basée sur "Stopper le tabac en 1 heure" mais pas seulement. Je suis bon et recommandé, mes clients sont satisfaits, il y a donc de la place pour moi. Certains fumeurs sont juste tout à fait d'accord, volontaire, et même en recherche de ce genre de service. Il ne faut pas oublier, comme il a été dit plus haut, que les fumeurs n'arrivant pas à arrêter de fumer sont souvent en souffrance. Avoir accès à quelque chose "qui marche" avec un spécialiste les rassure et leur permet de s'engager dans un processus en étant sécurisé. Et c'est important. Vous n'êtes pas sans savoir que la confiance en soi et en son thérapeute sont essentiels lors d'une thérapie sur l'addiction ou l'habitude, et c'est que nous travaillons lors d'une thérapie aussi (surtout si elle est orientée solution).

Maintenant, je sais très bien qu'il y a des cas d'arrêt du tabac en 1 séance de 50 €, et c'est parfait. C'est même formidable ! Les hypnothérapeutes qui y parviennent peuvent en être fier. Et personnellement, je me fixe le standard d'1 seule séance parce que je suis exigeant. Je souhaite atteindre cela pour le maximum de clients.

Pas seulement pour 1 sur 5.

Je suis plutôt à 4 sur 5, et je m'améliore avec le temps.

Cependant, peut-être mes clients sont différents de ceux qui vont voir un hypnothérapeute à 50 € la séance. Et c'est juste très bien. J'ai régulièrement des clients venant me voir de province, parfois 5 heures de route ou plus. Ils savent très bien qu'il y a peut-être un hypnothérapeute bien moins cher près de chez eux. Ils savent très bien qu'ils auront peut-être à revenir une 2è ou 3è fois. Et ils sont content de venir pourtant.

Les hypnos qui sont frustrés de ne pas gagner d'argent ont plutôt à se remettre en question plutôt qu'à cracher sur les autres. Si vous ne gagner pas assez d'argent, c'est certainement que :
- le marché est saturé là où vous êtes, il y a trop d'hypno pour trop peu de clients
- vous n'êtes pas très bon dans votre métier d'hypnothérapeute
- vous communiquez mal sur vos compétences

Je travaille à 80 % sur l'arrêt du tabac, 20 % sur des problématiques plus diverses. Il m'arrive régulièrement de dire à un client potentiel "je ne suis pas à même de vous aider, votre cas dépasse ma compétence, allez voir untel".
Je ne prends que les cas que je suis susceptible de vraiment aider.

Et pour vous rassurer, je suis encore loin de gagner 6000 € par mois. Mais quand j'y arriverai, ce sera la juste récompense de mon travail. Je suis tout à fait à l'aise avec mon éthique de travail. Je me demande souvent combien d'hypnothérapeutes recontactent comme moi systématiquement leur clients pour savoir où ils en sont. D'après ce que j'ai vu dans certains supervisions, assez peu.

Si vous gagnez moins que ce que vous aimeriez gagner, cessez de vous plaindre et remettez-vous à l'ouvrage avec plus d'ardeur, plus de passion, et plus d'exigence.
Il y a de nombreuses façons de travailler.
Certains dont des micro-séances d'EFT à 30 € la demi-heure sur Skype. C'est super !
Certains font du coaching en entreprise et facturent 600 € la demi-journée. C'est super aussi !
Certains facturent 70 € l'heure d'hypnose, c'est très bien.
Certains font de la psychanalyse et font payer leurs clients même pendant les vacances ! C'est (parfois(rarement ?)) utile.
Chacun sa méthode, l'essentiel étant d'apporter une réelle valeur à nos clients. Après, chaque client se fait son jugement et dispose de son libre-arbitre.

Sur ce, je vous souhaite bonne réflexion sur votre vie professionnelle. Si vous voulez changer de vie, il existe d'excellentes ressources pour ça.
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
Superbe.

merci pour ce partage et du soin que vous avez pris.
 
E
EPHEMERE
Invité
Gaelic à dit:
Combien d'hypnothérapeutes voient 75 clients par mois, toute problématique confondue ? Je n'en connais pas. J'en connais seulement un qui s'en approche, avec 60 séances par mois, et il revoit ses clients entre 2 et 6 fois, comme il est considéré "normal" dans la communauté de l'hypnose thérapeutique francophone). Il est très bon et très apprécié de ses clients. Disons que s'il voit ses clients 3 fois en moyenne, ca lui fait 20 nouveaux clients par mois.
Ah bon ? mon formateur déjà, reconnu en France et conférencier à l'étranger, et ayant une forte clientèle qui redirige vers ses anciens éleves...
moyenne 5/6 clients/jour = 30 par semaine x 4 = 90 clients minium...
Bon je ne tiens pas son agenda, il peut faire des pauses d'une jounée par semaine.

Mise à part, je pense que le coût de la séance n'est souvent pas en rapport avec la compétence du thérapeute mais justement pour combler le manque à gagner (manque de clientèle), voilà mon point de vue surtout quand je lis certains sites à forte tendance marketing.

Vous ne doutez pas de vous, c'est bien, je vous enverrai peut être des personnes vu votre talent sur l'arrêt du tabac, mais je ne suis pas sûre que le tarif ne les freine pas dans leur démarche...
 
G
Gaelic
Membre
messages
161
Points
1 490
90 séances par mois, et non 90 clients voulez-vous dire ? C'est un très bon chiffre, et pour retrouver le nombre de clients, il faut diviser par le nombre moyen de séances. Voilà un cas de thérapeute bien installé, c'est super.
Mais y en a-t-il beaucoup dans son cas ? Et surtout : qui ne sont pas formateur / conférencier.

Et merci pour votre message ;)
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut