première experience d hypnose très perturbante

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par TOVA, 22 Mars 2012.

  1. TOVA

    TOVA

    Inscrit:
    22 Mars 2012
    y a t il parmi vous des personnes ayant eu une première experience d hypnose très perturbante
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    La question est un peu vague !

    qu'est-ce qu'une expérience d'hypnose ?

    Qu'est-ce qu'une expérience perturbante ?

    Comment peut-on de fait, relier les deux ? Dans quel contexte ?

    Suite à un essai d'autohypnose ? Suite à une séance chez un hypno ? Suite à des stimulations visuelles ? Kinesthésiques ?

    Avez vous une expérience personnelle vécue ?

    :shock:
     
  3. TOVA

    TOVA

    Inscrit:
    22 Mars 2012
    Une première séance d hypnose, suivie d'une seconde chez un thérapeute.
    Vécues comme quelque chose de très intrusif et créant de réelles angoisses
     
  4. Et vous pouvez développer ? qu'appelez vous intrusif ?

    Quel était le motif de votre consultation ?

    Il est difficile de vous répondre sans précisions de ces séances ...

    Je constate malgré tout que vous êtes à votre 2ème consultation, donc je suppose que cette intrusion n'était pas si terrifiante ?...
     
  5. Elisieu

    Elisieu

    Inscrit:
    24 Mars 2012
    Oui pourriez vous en dire un peu plus ? Les angoisses ont dû remonter par rapport au travail effectué, mais sur quoi avez vous travaillé pour faire remonter les angoisses, après moi je dirais que ce n'est que positif, les angoisses étant un signe de travail et que la séance a bien fonctionné, maintenant faut il savoir pourquoi vous avez eu des angoisses?
     
  6. TOVA

    TOVA

    Inscrit:
    22 Mars 2012
    ma première consultation avait pour objectif l'arret de tabac. le thérapeute m' a expliqué qu'il fallait aller cherher dans l'inconscient ce qui m empechait de stopper la cigarette ( je suis plutot une fumeuse compulsive mais non régulière), rechercher dans l'enfance ce qui faisait obstacle. Visiblement je répond vraiment bien à ce genre de pratique.Cauchemards et angoisses sont dès lors devenus quotidiens, très handicapants dans le cadre professionnel .Comme une remontée de souvenirs dont depuis trente ans je fais avec sans de réels problèmes .
     
  7. Et bien effectivement vous êtes très sensible à l'hypnose et ces cauchemars sont des réactions abréactives d'un trauma sous jacent.

    Donc je pense que votre thérapeute fait du bon boulot.

    Toutefois, pourquoi vous dites que ces cauchemars sont handicapants dans votre cadre professionnel ?

    Il y a une phase déstabilisante dans un travail sur soi, il faut l'accepter, néanmoins votre thérapeute doit travailler aussi ces moments d'angoisse avec vous par des séances de relaxation avec suggestions hypnotiques de renforcement du Moi, suggestions positives, sinon si les angoisses prendront le dessus, et ce n'est pas le but...

    Votre thérapeute vous a t-il appris l'auto hypnose avec des suggestions positives ? car normalement on commence par cela, vu que c'est votre 2ème séance, sinon on développe une angoisse, une fois les résistances diminuées.

    Beaucoup de thérapeutes ont tendance à oublier l'écologie du client et à démarrer trop vite dans la cause, sans s'assurer que son patient ait suffisamment de ressources, d'où la forte remontée d'angoisse pour vous.

    Il faudra en parler à votre thérapeute lors de la prochaine séance, ou éventuellement l'appeler si cela est difficile à gérer pour vous au quotidien.
     
  8. TOVA

    TOVA

    Inscrit:
    22 Mars 2012
    handicapant dans le travail, car je suis toujours entrain d'aller rechercher ma concentration ,meme sur des travaux que je faisais précédemment de façon quasi automatique
     
  9. Vous faites donc un parallèlle avec vos séances d'hypnose ? Je pense qu'il faudra en parler avec votre thérapeute.
     
  10. TOVA

    TOVA

    Inscrit:
    22 Mars 2012
    je ne fais aucun parallele avec les seances , je constate juste que là ou j'arrivais a rester concentrée sur mon travail ( qui demande une attention constante), aujourd'hui mon esprit est constamment entrain de "décrocher", cela est épuisant, et générateur d'erreurs difficiles à rattraper
     
  11. Et pourtant vous disiez précédemment :

    Donc cette cause à effet me semblait dans un 1er temps l'élément déclencheur... maintenant à vous de voir...
     
  12. TOVA

    TOVA

    Inscrit:
    22 Mars 2012
    ce que je voulais dire, c'est qu'avant cela, il me semblait que dans ma vie tout était bien à sa place: le temps du travail, le temps des enfants,le temps des amis, une vie normale quoi... aujourd'ui, j'ai l'impression que tout cet édifice est "branlant"; mais au bureau je ne suis pas sous hypnose que je sache...c'est pour cela que je disais ne faire aucun parallele entre le travail et les deux séances d'hypnose. Maintenant que cela soit a l'origine de ce déséquililibre est possible; c'est quand meme dommage de consulter pour un gain de bien etre (arret du tabac) et d'en ressortir en vrac et encore fumeuse (meme si je maitrise bien la réelle diminution du nbre de cigarettes
     
  13. Oui je comprends tout à fait, et c'est bien pour ça que je vous disais précédemment que votre thérapeute n'a pas fait ce travail écologique vous concernant, c'est à dire savoir vos ressources intérieures avant d'attaquer sur des choses plus profondes qui vous déstabilisent à présent.

    Le bénéfice actuel est peut être trop déstabilisant si votre thérapeute ne vous a pas informé de ce risque.

    Toutefois vous pouvez constater que le travail concernant votre dépendance à la cigarette s'est largement amélioré, donc n'hésitez pas à lui parler des effets secondaires lors de la prochaine séance.

    Et que finalement ce travail a ramené à la surface des choses bien plus profondes que la raison de votre consultation, si ce n'était pas le cas, vous n'auriez pas ses remontées d'angoisse, et cette perturbation que vous décrivez.

    Il est fort possible que votre thérapie ne s'arrête pas à un travail d'addiction, mais travailler sur vos émotions perturbatrices refoulées. Votre thérapeute a ouvert la boite de pandorre... faudra nettoyer tout ça...

    Bon courage
     
  14. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    C'est ce que je pense aussi. L'analogie peut être un peu boiteuse mais c'est un peu comme vômir. C'est pas jojo sur le coup mais l'indigestion se termine là. Il s'agit souvent d'abréactions et les abréactions sont toujours curatives. Néanmoins elle peuvent parfois être un traumatisme en soi. C'est pour cela qu'il est préférable d'y être préparé ou accompagné.
     
  15. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Oui, et Métaphorelle alias Intempophore a raison.

    C'est à dire que, d'abord ce que vous vivez comme perturbation est temporaire mais ce temporaire pourrait être racourci et digéré avec un suivi de votre thérapeute. S'il va jouer dans le subconscient pour l'habitude du tabac, je présume qu'il sait faire avec le subconscient. Il faut lui dire.

    Mais dites-vous que vous guérissez de quelque chose, c'est probablement en lien avec la cigarette ou peut-être pas. Si votre thérapeute est compétent, vous le verrez bien.
     
  16. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Je ne suis pas d'accord avec intemporelle (Intemporelle, laissez, ce coup-là c'est moi qui l'offre ;-) ) Ce qui explique votre angoisse c'est que tout simplement le travail de votre thérapeute n'est pas achevé. C'est à dire qu'il n'y a pas eu de catharsis ou d'abréaction complète. Vous êtes en quelque sorte bloquée entre un début de prise de conscience et ce qui vous permettrait de vous libérer définitivement de votre problème. C'est bon signe, mais il faut terminer le travail !
     
  17. papusza

    papusza

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    La cigarette vous aidait elle à vous concentrer ?

    Ou à vous libérer de votre stress ?

    Ressentez vous un manque de nicotine ?

    Vous maitrisez peut etre votre consommation de cigarette avec ces effets secondaires ?
     
  18. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Je remonte un peu dans le passé de vos commentaires

    Retourner dans l'enfance rechercher la cause ( thérapie gestion problème ) ne va pas forcément marcher

    (surtout s'il n'y a pas de cause à part entière à trouver ! : souvent c'est un ensemble de petits éléments dissociés qui créent un faux problème qui n'existe donc pas vraiment)

    la "gestion" solution, ressenti, meilleur vécu actuel et futur, est beaucoup plus porteuse de ré-assurance et de bien être


    il me semblait que dans ma vie tout était bien à sa place: le temps du travail, le temps des enfants,le temps des amis, une vie normale quoi... aujourd'ui, j'ai l'impression que tout cet édifice est "branlant

    "Avant vous restiez concentrée et maintenant vous décrochez"


    Cet édifice semblait bien structuré et maintenant vous le remettez en cause ?

    L'hypnose n'apporte pas d'instabilité dans un système, mais est source de conscience de sa cohésion

    elle n'amène pas à rechercher ce qui ne va pas, mais développe ce qui va bien, pour que cela prenne plus de place dans l'édifice, pour son mieux être et son mieux fonctionnement

    elle ne déconcentre pas à chercher le problème et/ou constater que çà ne va pas, c'est le contraire en général

    le développement du mieux être prend ainsi la place du reste qui n'est pas utile

    c'est une habitude à prendre que l'hypnose devrait peu à peu vous permettre

    8)
     
  19. Merci de dire que j'ai raison... mais ça je le sais... :D


    Toutefois Léo vous devenez un peu lourd au niveau des alias... faites vous une raison, sinon cela va devenir pathologique... :lol:



    Tova, il serait intéressant de nous tenir informés de votre décision pour continuer votre thérapie, car j'ai lu sur un autre post que vous souhaitiez arrêter... et nous dire ce que vous pensez des échanges des messages sur ce post...
     
  20. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Mais il y encore une autre explication... un peu pour prolonger le point de vue de Surderien (lorsqu'il disait que remonter dans le passé ne va pas forcément marcher).
    C'est un simple scénario, et je ne sais absolument pas si dans votre cas c'est une réalité...

    On va donc imaginer une personne qui a des problèmes d'angoisse... et, pour faire simple... elle a fréquemment l'habitude de se stresser, ce qui provoque des angoisses... angoisse contre lesquelles elle tente de lutter en se stressant plus encore (d'ou le cercle vicieux)
    Intervient la cigarette, qui elle, peut permettre de masquer l'angoisse et de diminuer le stress (jusqu'à la prochaine cigarette...). Voilà pourquoi la cigarette-calmant est consommée, (le problème étant bien sur qu'il faudra d'année en année devenir de plus en plus accroc avec tous les risques que cela comporte). Et, naturellement, lorsqu'on enlève la cigarette chez une telle personne elle se retrouve nez-à-nez avec son cycle de stress/angoisse.

    En ce qui vous concerne, si l'on tient compte de cette hypothèse, votre hypno pourrait donc vous aider à retrouver ce qui génère l'angoisse (le trauma, les expériences passées) et cela calmera votre stress (ainsi que votre angoisse, évidemment...)
    Soit encore, parce que parfois, le stress à lui seul suffit pour créer l'angoisse... soit encore, il vous apprend à moins vous surmener (en reprenant votre passé, et/ou, votre présent) ce qui aura le même effet.
     
  21. TOVA

    TOVA

    Inscrit:
    22 Mars 2012
    Qu'appelez vous l'écologie du patient et qu'est ce que c'est une "abréaction" en ce qui me concerne je préfère pour l'instant ne pas revoir ce thérapeuthe, rien que l'idée m'angoisse... quand à echanger sur ce forum,je trouve cela intéréssant, meme si c'est assez étrange de "parler" à des personnes que je ne connais pas. Mais c'est la première fois que je vais sur un forum, et pour moi c'est un peu impudique que de parler de soi ainsi. Il faut dire que je viens d'un milieu ou on ne parle pas franchement de soi, encore moins de ses émotions ou de son vécu .En tout cas, merci à tous
     
  22. Néanmoins, je suis étonnée du peu de commentaires de la part de thérapeutes qui fréquentent ce forum sur le sujet, car je sais que certains ont soit disant beaucoup d'idée sur l'arrêt du tabac, peut être alors qu'ils prennent conscience d'un problème potentiel si on ne prend pas garde à certaines mises en place pour le client au début d'une thérapie.

    Merci à vous d'avoir exposer votre problématique, c'est toujours intéressant autant pour vous que pour les thérapeutes d'évaluer les effets secondaires en cas d'une mauvaise prise en charge pour le client.

    Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas.

    Mon conseil serait de vous dire de rappeler votre thérapeute et de lui parler de vos troubles actuels.
     
  23. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    si ce premier forum vous montre que sur un forum on peut parler de ses ressentis, de ses émotions et de son vécu sans que cela soit finalement impudique et que çà puisse enrichir les autres et des thérapeutes en prime, parallèlement à ce que vous pouvez découvrir de vous en miroir, je dis SUPER ! :)

    ce qui m'étonne un peu c'est que vous n'ayez pas "ressenti" ce même principe lors des séances avec votre thérapeute...
    à suivre ?

    8)
     
  24. TOVA

    TOVA

    Inscrit:
    22 Mars 2012
    A Surderien: j'ai été très mal à l'aise, lors des deux séances, justement à cause de cet "étalage de souvenirs ou d'émotions". C'est aussi une des raisons qui me fait,pour l'instant, faire une pause avec ce thérapeute, l'important étant aujourdh'ui de" reboucher" les brèches " et de retrouver un peu de stabilité
     
  25. Je ne suis pas sûre que vous puissiez reboucher les brêches sans soutien (une fois la boite de pandore ouverte... :roll: ) si vous avez lu mon dernier message, vous comprendriez la raison pour laquelle je dis ça. Il est important de vous affirmer et de dire à votre thérapeute ce qui vous a déstabilisé dans ses séances.

    Maintenant vous avez la responsabilité de votre bien être, et vous ferez ce qui vous semble le mieux pour vous. :D
     
  26. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    J'appuie totalement les propos de d'Intemétaphoporelle. Parlez à votre thérapeute de ce que vous vivez et revenez nous dire ce qu'il en dit et ce qu'il en a fait.
     
  27. TOVA

    TOVA

    Inscrit:
    22 Mars 2012
    Je souhaite de bonnes fetes de Pessah (paques juive) a tous ce que cela concerne en esperant que les deux seders se sont bien passes
     
  28. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    oui tout mes voeux
     
  29. Oui merci et à part ça où en êtes vous ?
     
  30. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    La boite de pandore...très belle histoire ! pleine de sens profond à qui sait l'interprêter correctement .


    Une belle histoire sur l'espérance, pour redonner du courage à ceux pour qui "rien ne va plus..."

    Dans la mythologie grecque, Prométhée vola le feu aux Dieux pour le donner aux hommes. Pour se venger, Zeus ordonna à Vulcain de créer une femme faite de terre et d’eau. Elle reçut des Dieux de nombreux dons : beauté, flatterie, amabilité, adresse, grâce, intelligence, mais aussi l’art de la tromperie et de la séduction. Ils lui donnèrent le nom de Pandore, qui en grec signifie "doté de tous les dons". Elle fut ensuite envoyée chez Prométhée. Epiméthée, le frère de celui-ci, se laissa séduire et finit par l’épouser. Le jour de leur mariage, on remit à Pandore une jarre dans laquelle se trouvaient tous les maux de l’humanité. On lui interdit de l’ouvrir. Par curiosité, elle ne respecta pas la condition et tous les maux s’évadèrent pour se répandre sur la Terre. Une seule chose resta au fond de la jarre : l’espérance. Elle seule était le remède qui permettrait aux hommes de supporter les malheurs qui s’abattaient sur eux. C’est à partir de ce mythe qu’est née l’expression "boîte de Pandore".

    C'est Zeus le principal "responsable" .
    C'est lui qui manipule et qui offre la jarre à Pandore le jour de son mariage.
    Pandore est telle que Zeus l'a créée : elle est fidèle à elle-même et ne peut qu'exécuter son destin.
    Ce qui est intéressant de noter, c'est que Zeus donne le poison mais donne aussi le remède (l'espoir).
    C'est aux êtres humains de le trouver en eux et de s'en servir pour pouvoir se délivrer du mal.
    Pour cela, ils ont besoin de la connaissance (représentée par le feu de Prométhée).
    C'est donc un test de Zeus : Si les hommes utilisent le feu de la connaissance, alors, ils trouveront le remède au fond de la jarre )


    On se rappelle que nous créons notre réalité... nous possédons le feu de Prométhée, le feu divin. Nous pouvons donc créer le positif. Pour cela, il faut vraiment y croire. C'est peut être cela le plus difficile, surtout quand tout semble aller mal, et que tout autour de nous nous pousse à créer le négatif. Mais cela en vaut la peine...

    Quand mon coeur espère il attend..quand mon coeur attend, il espère donc créé...dans les deux sens il reste créatif en totale confiance ...
     
Chargement...