Formation Hypnose

probleme de santé

B

baija

Invité
J'aie pensé à la résilience . oui je l'aie fais me "moquer" , tourner en dérision ce qui se passe. mais au final c'est un remède, retrouver ma bonne santé, qu'il me faut pour me sentir bien et faire ce qui me plait . Retrouver du travail , un travail ou je m'épanouissais.je ne peux pas ne pas y penser, lorsque je me coiffe et je trouve plein de cheveux par terre et dans ma brosse chaque jour, et moins sur ma tete.quand je mange , j'appréhende car mes gencives sont douloureuses, quand je me met da sur le visage parce que ca picotte et que je vois que j'aie presque plus de sourcils...
ca casse le morale et il faut vraiment que je résolve ce problème, mais comment. je n'aie pas la solution malheureusement.
Je n'aie pas le temps. je suis au chômage depuis deux ans, je dois retrouver un travail pour subvenir à mes besoin, payer mon loyer...et là ca deviens grave...toute à l'heure une ancienne connaissance, une de mes "fameuse" amie qui avait disparue depuis cette maladie, me téléphone pour me demander un service, et au final me dit "profite de tes vacances tu as de la chance", pardon? je ne suis pas à hawaï, en train de me dorer la pillule . Je suis dans un sale état de santé! les vacances ca se prend ça se choisis, la maladie non ! bon je m'égare...
 
Dernière modification par un modérateur:

jumb

Membre
Top Posteur du mois
J'aie pensé à la résilience . oui je l'aie fais me "moquer" , tourner en dérision ce qui se passe. mais au final c'est un remède, retrouver ma bonne santé, qu'il me faut pour me sentir bien et faire ce qui me plait .
Est si tu inversais cette proposition, c'est à dire aujourd'hui, j'en suis là, avec la santé que j'ai, les possibilités qui vont avec, et que puis je faire ? Exemple, une personne malade, peut choisir de lire pour s'instruire. Peut-être que travailler, c'est pas tout de suite possible.
A partir du moment où tu t'imposes il faut, tu ouvres la porte à des souffrances supplémentaires. Car il y a ce que tu as, et tout ce que tu cogites autour. Toute la deuxième partie, tu peux la travailler, déjà en trouvant des occupations qui te plaisent, ou en te faisant aider pour trouver du positif, enfin pour aller mieux, vis à vis de la gestion de tout ceci.

Ce ne sont pas des vacances, d'accord, mais peut-être un temps à mettre à profit pour toi ?

* Il reste tout ce qui est intervenant sociaux pour régler les problèmes urgent matériels.
 
B

baija

Invité
Je voulais répondre avec de longues tirades, comme d'habitude; mais au final je sais qu'il faut que je me debarrasse de mes soucis de santé. merci pour tes suggestions que j'aie déjà fait...tant
 
B

baija

Invité
non du tout sauf que depuis un moment je me force pour deverser ma peine, ma tristesse ect...
 
J'aie pensé à la résilience . oui je l'aie fais me "moquer" , tourner en dérision ce qui se passe. mais au final c'est un remède, retrouver ma bonne santé, qu'il me faut pour me sentir bien et faire ce qui me plait . Retrouver du travail , un travail ou je m'épanouissais.je ne peux pas ne pas y penser, lorsque je me coiffe et je trouve plein de cheveux par terre et dans ma brosse chaque jour, et moins sur ma tete.quand je mange , j'appréhende car mes gencives sont douloureuses, quand je me met da sur le visage parce que ca picotte et que je vois que j'aie presque plus de sourcils...
ca casse le morale et il faut vraiment que je résolve ce problème, mais comment. je n'aie pas la solution malheureusement.
Je n'aie pas le temps. je suis au chômage depuis deux ans, je dois retrouver un travail pour subvenir à mes besoin, payer mon loyer...et là ca deviens grave...toute à l'heure une ancienne connaissance, une de mes "fameuse" amie qui avait disparue depuis cette maladie, me téléphone pour me demander un service, et au final me dit "profite de tes vacances tu as de la chance", pardon? je ne suis pas à hawaï, en train de me dorer la pillule . Je suis dans un sale état de santé! les vacances ca se prend ça se choisis, la maladie non ! bon je m'égare...
Courage à vous. Il faut arriver à faire le vide, prendre du recul sur ces sensations de "moqueries".
Personnellement je te conseillerais de t'intéresser à la philosophie aussi, notamment l'approche épicurienne ! En gros c'est considérer le bonheur avant tout et se détacher du reste. Ça fait un bien fou. Par exemple tu peux faire ça : https://umvie.com/philosophie-epicurienne-strategies-pour-trouver-le-bonheur/

Bon courage :)
 

valikor

Membre
ce que tu décris ça ressemble à des symptômes d'empoisonnement ou d'irradiation.... mais je ne suis pas spécialiste.
 
Bonjour Baija, je suppose que les dermatos t ont parlé de la pelade, cette maladie chronique peut toucher aussi les ongles et les gencives... Après, je ne veux pas être désagréable avec toi mais en lisant tout les messages je constate que tu t enfermes dans ta plainte, si j ai bien compris tu as fait tout les examens possibles, tout ce qui a été proposé par mes collègues tu l as essayé sans succès, tu n acceptes pas que ton "amie" compare ton chômage à des vacances alors qu elle essaye probablement de te remonter le moral en disant ça, toute cette énergie que tu mets dans la plainte, dans le désespoir, sers t en pour accepter la situation et faire avec, oui cette maladie te tombe dessus, oui tu souffres authentiquement, je ne cherche pas à nier ça mais sors du statut de victime car ça ne te mènera à rien...Tu vis, ok ta santé n est pas au top mais tu vis alors profites-en au mieux et avec tes capacités...
 

cl7777

Membre
Quand la médecine officielle n'a plus aucune réponse à donner face à une souffrance, il faut penser à une baisse du potentiel énergétique vital qui empêche l'organisme de fonctionner correctement avec apparition de nombreux symptômes et dégradation des fonctions.

Cette baisse devient chronique, l'organisme consommant plus d'énergie vitale qu'il peut en prélever dans l'environnement. Elle est détectable par un énergéticien vital de type canal possédant un potentiel très supérieur à la normale, cette détection étant déjà le début d'une compensation du manque énergétique.
Compenser totalement le manque permet à l'organisme de retrouver son intégrité et la consommation d'énergie vitale se réduit permettant un retour à la normale.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut