Problème d'énoncé d'un objectif.

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par Anjhti, 5 Octobre 2017.

  1. Anjhti

    Anjhti

    Inscrit:
    2 Juillet 2017
    Bonjour,
    j'ai défini un objectif qui est que 'je vais moins fumer pour ma santé', mais ça n'a pas d'effet.
    Comment définir un objectif, qui me parle?
    Merci pour vos réponses.
     
  2. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Vous devez avant tout parler en positif
    Je vais diminuer ma consommation de tabac
    Vous avez un mp3 pour l arrêt du tabac dans le site
    Vous pouvez aussi vous ecoeurer en vous suggérant qu à partir de maintenant votre cigarette a le goût et l odeur de ce que vous détestez le plus
    Après il faut occuper ses mains et sa bouche autrement:mâcher un chewingum ou autre chose et s amuner avec un stylo ou un élastique ou un trombone
     
  3. Anjhti

    Anjhti

    Inscrit:
    2 Juillet 2017
    J'ai amélioré ma formule par ' je veux moins fumer pour préserver ma santé '
     
  4. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Le problème pour moi est le mot fumer, qui incite quelque part à fumer.

    Humm les seuls mots qui me viennent sont :

    "Aujourd'hui pour ma santé, je laisse cette ridicule cigarette dans mon paquet, à la fin de la journée plus il y en à et plus ma santé s'améliore"
    Une autre
    "Si le mot cigarette arrive à mon esprit, alors je me laisse surprendre par quelque chose d'inhabituel"
    Une autre
    "Ma santé, c'est une bouffée d'oxygène"
     
  5. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Je veux , je vais. ?.même combat
    Enlever le mot fumer et moins
    Par j ai envie de faire cela ou cela
    À partir de maintenant je ...
     
  6. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    A partir de maintenant, dés qu'une envie me viendra, je me mettrai en hypnose...

    et je me sens si bien que j'en oublie tous mes besoins et mes obligations,

    je me sens entièrement libéré pour choisir ce qui est le meilleur pour mon confort et ma santé :

    de respirer à plein poumon...

    dans ma liberté retrouvée de profiter de cet air pur, qui me met en super forme pour aller, marcher, nager, courir et avancer, dans ce nouveau choix d'être libre et de respirer dans ce calme si vivifiant et régénérateur

    Puissent tous les êtres respirer ainsi pleinement cette pure sensation de joie, d'amour et de liberté...
     
  7. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Même chose pour toutes les idées qui cherchent à prendre le dessus, à m'obséder et à me dominer...

    Je ne crains plus ces idées négatives déprimantes : désormais je sais hypnotiquement, automatiquement, naturellement, les inverser.

    " Fini la déprime, vivent les projets ! "

    Et là, maintenant, c'est plus que du bonheur...


    :rolleyes:
     
  8. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    À chaque fois que l'envie de fumer me vient, je prends le temps de redéfinir mon objectif et de reperfectionner ma technique d'inversement.

    Je suis tellement passionné par ma technique et toutes ses capacités que j'en oublie tout le reste.

    Elle me rend tellement heureux de trouver désormais tout ce que j'ai toujours cherché depuis toujours...

    :cool:
     
  9. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Mitrailler son inconscient de messages positifs l'amène à comprendre l'intérêt de la chose...

    ;)
     
  10. Anjhti

    Anjhti

    Inscrit:
    2 Juillet 2017
    Merci pour vos réponses et bonjour.
    Est ce que si je remplace 'ne pas fumer le matin' par prendre un petit déjeuner à 7 heures et apprécier les parfums du café, du beurre et du pain, patienter 1 heure; Est ce que l'objectif est positif ?
     
  11. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Oui l'objectif est positif

    Idéalement tu peux même te projeter dans la différence du ressenti lorsque tu es dans le plaisir des sensations du petit déjeuner et de choisir ce que tu goûtes et qui te donne cette sensation : sucré, salé, neutre, tiède, chaud, frais, et en humant l'odeur du chocolat, du thé , du café...

    Ton objectif va alors plus loin dans la capacité de choisir les sensations que tu souhaites explorer pour te donner du choix et par cela même le choix de lâcher le caractère passif de certaines activités (comme de fumer toujours la même chose et de la même façon par un automatisme qui exclut tout choix, toute liberté et toute possibilité de nouvelle sensation beaucoup plus agréable)

    En explorant le processus et le ressenti de quand tu fumes, en t'imaginant dans la situation de fumer et de "savourer" cette sensation d'un moment de retrait et d'isolement de tout le reste pour faire "une pause" tu te rends compte que ce n'est pas une pause mais une impasse dont tu ressors sans avoir rien de plus que de retourner faire ce que tu faisais avant de fumer sans avoir rien savouré et juste avoir grillé et gaspillé un moment précieux de ta vie qui aurait finalement pû être vachement plus utile et jouissif que cet instant de pause stérile.

    Cette sensation de goûter, explorer, sentir, ressentir à partir de nouveaux arômes, au moment de cette dégustation du petit déjeuner qui me met vraiment dans une sensation de réceptivité de plaisir et de jouissance gustative, aromatique et objective: objectivement je me rend compte de l'erreur que ce serait de m'isoler et de me couper de ce vrai plaisir idéal.

    Ce plaisir peut se savourer aussi à deux et en famille, si on ne s'est pas conditionné à en griller une après pour se goudronner, ce qui foutrait en l'air toute ma bonne haleine et mon doux goût sucré du dessert

    Par la même occasion, le dessert était tellement bon que je peux me passer du café, ou temporairement passer au déca, avant de lâcher ensuite définitivement ce goût de café qui m'obligeait à me laver les dents si je ne voulais pas empester-cafeiner la personne à qui je parlais juste après et qui a toujours détesté se prendre ces odeurs de café et de tabac froid au visage.

    Elle n'aimait pas non plus que j'aille en allumer ainsi une autre, juste après les feux de l'amour...

    Ni le risque de cramer ses draps ou de dégueulasser la moquette avec les cendres ou un mégot, sans parler de l'odeur de tabac froid qui empestait après mon passage...

    Bref, c'est pour elle que j'ai définitivement arrêté de fumer
    et je ne regrette pas

    Vrai qu'au début, elle crapotait un peu aussi, mais nos petites grenouilles de filles, ont achevé, dans une idéale danse sans tabac, à nous donner vraiment l'hypnose.

    Et les grenouilles de nos grenouilles danseront aussi dans l'air pur de leur 20 ans...

    20 ans déjà que l'on a lâché la cloppe et que je rêvasse ainsi, en écrivant ces lignes, en savourant mon petit déj....

    :rolleyes:
     
Chargement...