Quand le rêve devient réalité...

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Métaphore, 13 Mars 2011.

  1. Métaphore

    Métaphore Invité

    Je voulais vous raconter un petit truc qui m'est arrivé tout dernièrement, un truc que peut être certains d'entre nous ont vécu..

    J'ai fait récemment un rêve nocturne sans importance, d'ailleurs le matin je ne m'en souvenais même plus... et je dirais 1 mois après environ peut être moins, j'ai eu une sorte de flash, je vous explique :

    J'avais rendez-vous dans une société, et là en attendant qu'on me reçoive je vais aux toilettes, et là en franchissant la porte des toilettes, j'ai eu un flash de quelques secondes qui m'a projeté comme dans une autre réalité, c'est difficile à raconter, car j'étais comme immobilisée et j'ai revu les images de mon rêve nocturne, c'était exactement l'endroit où je me trouvais, les mêmes baies vitrées, l'emplacement du mobilier, etc...

    Mais je n'ai toujours pas compris pourquoi cet endroit aurait-il de l'importance, peut être que la réponse me viendra plus tard... :roll:

    Qu'en pensez vous ?
     
  2. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque

    Celà voudrait dire que nous pouvons par le rêve, créer notre réalité?
    Celà voudrait dire que rêve et réalité n'existe pas, car tout deux sont continuités de nos projections ? focalisations ? ....

    Donc, celà voudrais dire que tu as crée dans ton rêve ce que tu voulais voir crée en réalité et que tu as vu....d'où l'importance de savoir ce que l'on projette ?
     
  3. Métaphore

    Métaphore Invité

    Désolée mais je ne vois aucun sens à tes propos... :?

    Puisque je dis que je ne comprends l'importance que pourrait avoir cet endroit pour moi ? pourquoi l'aurais je rêvé alors ?
     
  4. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    hihi...c'est plutôt drôle...j'ai parfois le même sentiment quand tu essaies de me parler....

    Je ne crois pas l'importance soit dans l'endroit, mais plutôt dans le fait que de prendre conscience que nous créons notre propre réalité ?


    Je ne peux te dire qu'elle est la signification, toi seule pourra y répondre.

    Je pense juste que nos nuits sont une continuités de nos jours(pas de séparation)...d'où l'iportance être focaliser sur kairos ou kronos....

    C'est mieux comme ça ?


     
  5. Métaphore

    Métaphore Invité

    Non je ne rentre pas dans ton discours qui n'a pas de sens pour moi....

    Je suis preneuse d'autres avis... :D
     
  6. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Je retente pour la dernière fois...

    Le Kairos représente le pouvoir de créer sa réalité (la Conscience Créatrice) à l'inverse du "Kronos" qui représente une dimension plate et linéaire correspondant à une réalité dans laquelle nous "croyons" subir notre vie ... !

    Celà m'est arrivée également plusieurs fois .
    Le dernière je l'ai dite içi me semble t'il .

    J'ai vu l'éclipse du soleil dans mes rêves...comment comprendre ça ? surtout que des éclipses solaires il y en plusieurs par an et partout dans le monde.....ben j'étais juste connecté avec kairos alors que j'ai cru que j'étais avec kronos .

    C'est à dire que j'ai cru que cette réalité deux jours après qui arrivait et se manifestait tout comme je l'avais vu était du à une prémonition, en fait j'ai juste crée la connection avec kairos....rien d'exeptionnel en Soi hein !

    Car il ne peut y avoir de séparation du "temps" dans Kairos, il est en spirale....donc passé, présent futur se rejoignent aussi, comme nuit jour, nuit jour etc.....

    Bon , si tu comprends tjrs pas c pas grave , j'aurais fais de mon mieux:D
     
  7. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Ou alors c'est un "bug" du cerveau.
    C'est ce qui créé l'impression de déjà-vu.

    Je viens de trouver ça à l'instant.
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***éjà-vu/

    On parle de l'hypnose en plus. Ca ne m'étonne pas. Vu que d'après les études 7/10 l'ont déjà expérimenté (j'en fais parti), c'est une situation déjà connu que l'on peut faire revivre à la personne.
     
  8. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Je pense que la réalité a créé le rêve.
     
  9. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
  10. Métaphore

    Métaphore Invité

    Mouais... j'ai lu le lien de Wikipédia, ce que j'ai retenu c'est ça :

    Il existe une quarantaine de théories qui tentent d'apporter une explication rationnelle à cette sensation. La difficulté d'étude provient de l'impossibilité, à l'heure actuelle, de déclencher cette sensation chez le sujet étudié


    Le reste ne m'éclaire pas vraiment...

    Surtout que là c'était une image précise dans un rêve qui se reflète dans la réalité.

    Bref je sais que le déjà vu, déjà ressenti est qqchose de fréquent, mais ces explications que je viens de lire ne m'interpellent pas...



    :arrow: Sándor Ferenczi ajoute que le déjà-vu peut signifier la répétition d'un rêve oublié de la nuit précédente. Puis, il applique cette hypothèse aux rêves anciens, voire à des souvenirs phylogénétiques.

    Si je retiens cette hypothèse, quel en serait l'intérêt dans mon cas, car je pense que chaque chose est à sa place donc a une signification...
     
  11. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Mais qui te dit que c'était un rêve ? N'as-tu pas dis toi même l'avoir oublié ? N'as-tu pas imaginé ce rêve pour expliquer de manière rationnel ton ressenti ?

    Oui, "il existe une quarantaine de théories qui tentent d'apporter une explication rationnelle à cette sensation. La difficulté d'étude provient de l'impossibilité, à l'heure actuelle, de déclencher cette sensation chez le sujet étudié " Cette affirmation parce que "Des psychologues pensent avoir reproduit la sensation de déjà vu avec l'aide de l'hypnose"

    Maintenant penses-y : as-tu créé le rêve AVANT ou APRES le ressenti? ;)
     
  12. Métaphore

    Métaphore Invité

    Non je ne partage pas ce point de vue, par contre plus je relis l'hypothèse de Ferenczi, plus j'y trouve qqchose qui me parle...

    J'ai une grande expérience des rêves nocturnes... de leurs significations, ce rêve je l'ai fait, j'en suis certaine... mais au réveil je n'ai pas voulu me le remémorer pensant qu'il n'avait pas d'importance...
     
  13. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Certains paramètres du rêve, qui se seraient "fortuitement" retrouvés dans ta réalité vécue, n auraient pas pu opérer une réorganisation de votre souvenir du rêve?

    Ce n est pas ca, cette impression de flash? le souvenir du rêve qui vient se calquer, tout en se déformant, sur le moment présent?
     
  14. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Kairos...plus de séparation entre passé présent futur....jsuis plus là :arrow:
     
  15. Métaphore

    Métaphore Invité

    Oui se calquer est le terme le plus approprié je trouve, plus j'y pense et plus je me dis que mon souvenir s'arrêtait à cette image de ce lieu mais que mon rêve nocturne était peut être plus long et que je n'ai retenu que ce lieu, mais comme je ne crois pas au hasard, l'avenir me donnera des éléments complémentaires si c'est important pour moi, pourquoi ce lieu...

    Néanmoins ça laisse perplexe ce interférences de déjà vu, déjà entendu, ressenti...
     
  16. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    Bonjour Métaphore,

    C'est un peu long à écouter mais je pense que vous trouverez dans la théorie du dédoublement exposée par Jean Pierre Garnier-Malet quelques éléments de réponse. Voici le lien: *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  17. Métaphore

    Métaphore Invité

    J'ai écouté partiellement, donc pourquoi pas... mais quel en serait l'intérêt ? je parle dans mon expérience précisément ...

    Bon je vais continuer à écouter la suite....
     
  18. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Je viens de lire sur ton forum d'analyse de rêve un rêve de tsunami fait le 27 février 2011....tout à fait révélateur de quand le rêve devient réalité.....tout y est !! sauf toi.

    tjrs dans l'analyse....est ce que celà t'ouvrira une autre porte aux possiblitées du rêve ? est ce que celà t'apporte une expérience sur l'inconnu ? acceptes tu la connexion ? j'en doute :roll:
     
  19. Métaphore

    Métaphore Invité

    Ma pauvre Xorguina tu en es encore là... je comprends que tu n'avances pas... :?

    Pas besoin de Tsunami ou de catastrophe naturelle pour que les rêveurs fassent ce type de rêve... partant de ton raisonnement ceux qui rêvent d'extra terrestre ou de zombies, on devraient les voir arriver ... :lol:


    Je pense qu'en matière de développement personnel (rêves éveillés, holotropiques), j'ai largement un pas d'avance sur toi...

    Certains disent dis moi ce que tu manges, je te dirais qui tu es, moi je dis : dit moi ce que tu rêves et je te dirais ce qu'il se passe en toi ... :idea:
     
  20. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    C'est bien ce qui me semblait....tu n'avances pas , tu restes coincées....j'en ai la preuve....dommage, car face à ta question du topic tu avais matière en plus de ton rêve a te poser les bonnes questions :? y voir une réponse inconnue que tu n'acceptes tjrs pas .


    Mais pourquoi ai je voulu aller faire un tour sur le site ? pourquoi suis je tombée sur ce rêve ?....bon... :idea:

    C'est pas grave hein !! chaque chose en son "temps"...kronos? kairos ? kairos? kronos ?.......ou pas.




     
  21. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    J ai entendu quelque part que le temps n existe pas.

    Il n y aurait que le mouvement, continuel, qui fait ressentir ce qu on a appelé temps.
     
  22. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6529
    J'aime reçus:
    630
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Ben oui !


    rien que l'illusion d' un long continuum rythmé par la relatitivé du mouvement infini des planètes

    qui a permis à l'homme d'identifier une horloge astronomique

    et lui donner l'équilibre physiologique du jour et de la nuit


    de bonnes journées et de bonnes nuits à tous

    dans la continuité rassurante de notre incertitude structurée



    une douce hypnose quoi !

    :)
     
  23. Métaphore

    Métaphore Invité

    Le temps n'existe pas, et vous n'êtes que le fruit de mes illusions, ouff...ça va déjà mieux!!! :lol: :idea:
     
  24. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    vous n etes pas d accord pour dire que le temps est une illusion d optique?

    Si je suis le fruit de vos illusions je vous prierai de mieux organiser vos illusions parce que ici bas c est le bordel!
     
  25. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Vouai, ben je trouve ça dommage quand même...comme tu as pu me dire, j'ai cru également voir dans ta question première une lueur de lucidité, une étincelle de lumière sur une réalité autre que ta façon habituelle de voir......mais on dirait que tu te poses des questions mais ne veut pas avoir de réponses, dumoins surtout aps celle qui ne t'arrange pas....alors que comme tu me dis, tu pourraîs tomber sur quelque chose que tu ne t'attends pas dutout.

    On dirait que l'accepter reviendrait à dire que tu as tord et qu'il faudrait remettre en question quelque parties de tes vérités dans ta façon de penser !

    Tu préfères donc t'appuyer sur tes croyances, tes analyses mentales, tes généralités, sans prendre en compte ceux qui pourraient venir remettre ça en question, te déstabiliser ou au mieux t'ouvrir à une autre perpective......au fond, je pense que c'est pas la première fois et loin de là que ça t'arrive, mais tu préfères les oeillères parce que tu n'as pas encore trouver d'explications rationnelles.
     
  26. Métaphore

    Métaphore Invité

    :10:
     
  27. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Lorsque nous parlons de temps, nous n'entendons pas par là le temps chronologique, le temps des horloges.Ce temps-là existe, et il doit exister. Pour prendre un autobus, ne pas rater le train ou le rv prévu pour demain, le temps chronologique est nécessaire. Mais d'un point de vue psychologique, demain existe-t'il? Psychologiquement parlant, demain a t'il une exostence réelle? Ou ce demain est'il créé par la pensée, qui, au vu de l'impossibilité de tout changement direct, immédiat, invente ce système de progression graduelle?

    La pensée_ c'est à dire vous_, la pensée avec tous ses souvenirs, son conditionnement, ses idées, ses espoirs et ses désespoirs, et cette solitude absolue de l'existence, c'est tout celà, le temps.......mais si nous voulons comprendre cet autre état_ qui est hors temps, dans lequel le temps s'est arrêté_ il faut parvenir à savoir si l'esprit peut être totalement libéré de toute expérience_c'est à dire libéré du temps.


    La pensée, c'est le temps; la pensée, c'est le mécanisme de la mémoire qui crée le temps sous forme d'hier, d'aujourd'hui et demain, sous forme de ce qui nous permet de nous accomplir, et qui nous tient lieu de mode de vie. Le temps revêt pour nous une importance extrème_ vie après vie, une vie menant à une autre vie, qui est modifié, qui continue. Il est évident que le temps est l'essence même de la pensée: la pensée, c'est le temps. Tant que le temps existe comme moyen de parvenir a quelque chose, l'esprit est incapable de se transcender_ aller au-delà de soi-même est la qualité propre à l'esprit neuf, qui, lui, s'est libéré du temps. Le temps est un élément de peur. Ce que je désigne par ce terme de temps n'est pas le temps chornolgique, celui que scandent les horloges_seconde, minute, heure, jour, année_ mais le temps sous forme de processus intérieur, psychologique. Là est le fait qui est responsable de la peur. Le temps, c'est la peur; le temps parce qu'il est pensée, engendre la peur; c'est le temps qui crée la frustration et les conflits, car la perception immédiate du fait, toute vision lucide du fait, est en dehors du temps......

    Donc, pour comprendre la peur, nous devons avoir pleinement conscience du temps_ le temps es tant que distance, d'espace, de "moi", crées par la pensée sous forme d'hier, d'aujourd'hui, demain, pensée qui utilise le souvenir de l'hier pour s'adapter au présent et conditionner ainsi le futur. Pour la plupart d'entre nous, donc, la peur est une réalité formidablement vrai; et tout esprit qui est piégé dnas les ramifications complexes de la peur ne peut jamais être libre, il ne peut jamais comprendre la peur dans sa totalité s'il ne comprends le temps dans toute sa complexité. La peur et le temps sont inséparables.


    Le temps c'est le mouvement qui part de ce qui est pour aller vers " ce qui devrait être " . J'ai peur, mais un jour je me délivrerai de la peur; le temps est donc necessaire pour se liberer de la peur_ en tout cas, nous le croyons. Passer de ce qui est à " ce qui devrait être " demande du temps. Et le temps implique un effort occupant l'intervalle entre ce qui est et " ce qui devrait être ". La peur me déplaît: je vais faire des efforts pour la comprendre, l'analyser, la disséquer, ou en découvrir les causes, ou bien je vais la fuir radicalement. Tout cela requiert des efforts_ et nous sommes habitués à en faire. Nous sommes pris dans un conflit permanent entre ce qui est et " ce qui devrait être ". " Ce qui devrait être " n'est qu'une idée, une fiction, qui ne correspond pas à " ce que je suis "_ qui , en revanche , est le fait réel; et " ce que je suis " ne peut subir de changement que lorsque je comprends ce désordre qu'engendre le temps.

    M'est 'il donc possible de me débarraser de la peur, de manière absolue, et instantanée ? Si je laisse le champs libre à la peur, je vais provoquer un désordre permanent; nous voyons donc que le temps est un élément de désordre, pas un moyen de venir à bout de la peur. Aucun processus graduel ne permet de se liberer de la peur, de même qu'aucun processus graduel ne permet de se débarrasser du nationalisme. Si vous êtes nationaliste, tout en proclamant l'avènement prochain de la fraternité universelle, en attendant, ce ne sont que guerre, haines, et misère, et toute cette abominable division et son semblable; c'est donc le temps qui suscite le désordre.


    Vous avez dans votre salle de bains un flacon étiqueté "poison", et vous savez que c'est du poison; vous faites très attention à ce flacon, même dans le noir. Vous vous en méfiez. Vous ne dites pas: " comment vais-je faire pour éviter tout contact avec ce flacon, pour faire attention ? " . Vous savez que c'est un poison, vous êtes donc extrèmement vigilant. Le temps est un poison; il suscite le désordre. Si ce fait est bien réel pour vous, alors vous allez comprendre de mieux en mieux comment vous délivrer instantanément de la peur. Mais si vous considerez tjrs le temps comme le moyen de vous libérer, alors aucune communication entre vous et moi n'est possible.

    Mais ce n'est pas tout: il se peut, en fait, qu'il y ait une tout autre espèce de temps. Nous ne connaissons que deux types de temps: le temps physique et le temps psychologique, et nous sommes piégés dans le temps. Le temps physique joue un rôle important dans le psychisme, qui à sont tour a une influence sur tout ce qui est physique.

    Nous nous trouvons pris dans cette bataille, soumis à cette influence. Il faut accepter le temps physique, si l'on veut pouvoir attraper un bus ou un train, mais si l'on rejette complètement le temps psychologique, alors on accède a un temps tout à fait autre, sans aucun rapport avec les deux autres forment de temps. J'aimerais tellement que vous pénétrer avec moi ce temps ! Alors, le temps n'est plus le désordre, mais l'ordre le plus formidable qui soit .



     
  28. Métaphore

    Métaphore Invité

    Tu me fatigues Xorguina avec tes copier/coller, c'est pas le but de mon topic...
     
  29. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Ben si....quand le rêve devient réalité ! j'y vois un rapport et un sacrérapport......tu continues de saparer rêves et réalité....ça à bien un rapport avec le temps espace...espace temps ....kairos, kronos....
     
  30. Métaphore

    Métaphore Invité

    T'as raison, il est urgent que tu consultes... :idea:
     
Chargement...