Formation Hypnose

Recherche hypnothérapeute

  • Initiateur de la discussion FIFINE
  • Date de début
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Cqfd pour la conspiration permanente on dirait oui...

Certains feraient peut-être bien de respecter ces textes de loi soit dit en passant. :wink:
 
selenite
selenite
Membre
messages
68
Points
2 190
Pourquoi diable un charlatan serait forcément non diplômé et un diplômé ne pourrait être charlatan. Il y a des cas dans l'histoire. :lol:

Parfois, une concierge bien dans sa peau et ayant du bon sens peut être fort habile et réaliser une réelle relation d'aide...

Certes, il faut des gardes fous et il est bien que les diverses écoles de psychothérapies se soient organisées pour définir et reconnaître les formations et les maîtrises.

Mais je me méfie profondément de certaines instances officielles qui se permettent de juger sans rien connaître à l'affaire. Surtout que certains mandarins en font un stérile conflit d'écoles (voir les épisodiques guéguerres entre les tenants de la psy "scientifique" et la psychanalyse).

D'ailleurs, nous pouvons trouver d'excellents thérapeutes qui ne sont pas passés par les facultés de médecines ou de psychologies.

Enfin, il y a facultés et facultés et, heureusement en Europe, l'avant et l'après Bologne. Avouez que ce fut anciennement assez disparate.

De plus, dans certaines régions du globe, il vaut mieux allez voir le rebouteux que le médecin.:D

Il est toujours, hélas, difficile de définir la bonne compétence dans les sciences touchant l'humain et nous devons bien faire confiance à ce dernier, l'humain, pour faire les bons choix (et puis, peut être n'est-il pas de mauvais choix mais plutôt de choix mal compris).

Rien n'est donc simple.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
MAGILIUS à dit:
Qu'est-ce que l'exercice illégal de la médecine ?

L'exercice illégal de la médecine est prévu par l'article L 378 du Code de la santé publique. Il est constitué lorsqu'une personne non titulaire d'un diplôme médical, établit un diagnostic et/ou préconise ou applique un traitement et laisse croire en une guérison.
Il peut s'agir :
de professionnels de la santé qui dépassent les limites de leurs compétences et activités : infirmiers, sages-femmes, chirurgiens dentistes, pharmaciens... de professionnels de la beauté : esthéticiennes, coiffeurs... de personnes qui se prétendent faussement être médecin : des usurpateurs de titres. des herboristes, magnétiseurs... dans le cadre des médecines dites parallèles.[/color]
Ah mais que c'est rigolo ces machins trucs légaux... Et c'est pareil ici hein... Donc la médecine serait responsable de la guérison? Et la seule valable en plus? Quel délire! LOL :lol:

En 2010 tout le monde ou presque sait que toute guérison est de l'autoguérison. La médecine ne guérit rien et les médocs non plus. Elle peut parfois mettre en place des conditions favorable à notre auto guérison. Mais ça c'est comme l'attitude positive, l'air pur, la bonne bouffe. Personne ne peut prétendre que sa discipline "guérit" qui ou quoi que ce soit. Mais nous sommes encore dans l'élitisme social qui prévalait au temps du drame "Les misérables" Monsieur le Docteur, c'est quelqu'un ça.

Une question devient pertinente cependant. Entre l'hypnothérapie et la médecine, maintenant et au cours des années passées, laquelle des deux discipline a le plus NUI à cette autoguérison et laquelle lui a été le plus favorable?
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Bonjour Léo,

On marche toujours un peu sur des oeufs concernant ces questions parce qu'on peut prouver le tout et son contraire, le mieux ne serait-il pas de trouver un juste milieu?

De l'auto-guérison oui parfois (effet placebo etc...) mais souvent bien aidée par des traitements médicamenteux, chirurgicaux tout de même.

Je prends un exemple déjà utilisé sur ce forum mais sans l'aide de traitements désormais utilisés pour les ulcères, on pouvait l'attendre pendant pas mal d'années l'auto-guérison.

Après j'entends bien l'influence parfois déplorable des médicaments dans certains cas. Certains ont dû voir le reportage sur les antidépresseurs qui bien souvent nuisent plus qu'ils n'aident (même si dans certains cas ils aident quand même).

Donc oui la médecine est très loin d'être parfaite et d'avoir une vision suffisamment large mais si par malheur un jour l'un de nous se retrouve avec une tumeur, on sera sans doute bien content d'avoir recours à la médecine classique.

Bonne journée !
 
katia (zoulouk)
katia (zoulouk)
Membre
messages
3 075
Points
2 580
6 Millions de français avec des ad....

Une honte....

Il est urgent de changer quelque chose, la médecine, nos conditions de vie, la façon de voir la vie, peut être un peu tout....

1 personne sur 11.... ENORME !
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
laurenzo à dit:
Bonjour Léo,

On marche toujours un peu sur des oeufs concernant ces questions parce qu'on peut prouver le tout et son contraire, le mieux ne serait-il pas de trouver un juste milieu?

De l'auto-guérison oui parfois (effet placebo etc...) mais souvent bien aidée par des traitements médicamenteux, chirurgicaux tout de même.

Je prends un exemple déjà utilisé sur ce forum mais sans l'aide de traitements désormais utilisés pour les ulcères, on pouvait l'attendre pendant pas mal d'années l'auto-guérison.

Après j'entends bien l'influence parfois déplorable des médicaments dans certains cas. Certains ont dû voir le reportage sur les antidépresseurs qui bien souvent nuisent plus qu'ils n'aident (même si dans certains cas ils aident quand même).

Donc oui la médecine est très loin d'être parfaite et d'avoir une vision suffisamment large mais si par malheur un jour l'un de nous se retrouve avec une tumeur, on sera sans doute bien content d'avoir recours à la médecine classique.

Bonne journée !
Même avec la chirurgie, les antibiotiques, la chimiothérapie et tout ce que l'on peu trouver dans la médecine officielle, il reste que l'on peut guérir ou pas et si l'on guérit c'est de l'autoguérison. Toutes ces tehcniques, je ne les rejette pas d'emblée mais ce sont des techniques dans le but de favoriser l'autoguérison. Le concept que c'est la technique médicale qui a guéri quelqu'un ou que ce sont les médocs, c'est un concept erroné.

La médecine dans toutes ses pratique ne peut mieux faire que de favoriser le processus de guérison qui est déjà en nous et tous les être vivants. Mais ce concept de médecine officielle qui guérit, c'est une confusion qui entretient le piedestal sur lequel trop de médecins se plaisent à demeurer bien vissés. Et ma question de la fin, je persiste à la reposer et je signe.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Leo Lavoie à dit:
Même avec la chirurgie, les antibiotiques, la chimiothérapie et tout ce que l'on peu trouver dans la médecine officielle, il reste que l'on peut guérir ou pas et si l'on guérit c'est de l'autoguérison.
De l'auto-guérison bien assistée alors quand même.

Leo Lavoie à dit:
Toutes ces tehcniques, je ne les rejette pas d'emblée mais ce sont des techniques dans le but de favoriser l'autoguérison. Le concept que c'est la technique médicale qui a guéri quelqu'un ou que ce sont les médocs, c'est un concept erroné.
Si un jour vous avez une tumeur, ne prenez pas de traitement, ne vous faites pas opérer, je pense que le concept d'auto-guérison en prendra un coup.
Sans les facultés propres à l'humain la personne ne guérira pas, sans le gros coup de pouce de la médecine, je ne suis pas persuadé non plus que ce soit la grande forme.

Leo Lavoie à dit:
La médecine dans toutes ses pratique ne peut mieux faire que de favoriser le processus de guérison qui est déjà en nous et tous les être vivants. Mais ce concept de médecine officielle qui guérit, c'est une confusion qui entretient le piedestal sur lequel trop de médecins se plaisent à demeurer bien vissés.
Pour le coup c'est très perso mais connaissant la difficulté des études de médecine et les responsabilités qui incombent aux médecins, ça ne me choque pas plus que cela qu'ils aient un statut parfois un peu idéalisé. Et pourtant nous sommes bien d'accord, ils sont loin de tout savoir sur tout comme on peut naïvement le penser de l'extérieur !


Leo Lavoie à dit:
Et ma question de la fin, je persiste à la reposer et je signe.
Entre l'hypnothérapie et la médecine 'classique', je crois que la réponse la plus consensuelle serait de dire qu'elles sont plutôt complémentaires, pas comparables...
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
laurenzo à dit:
Leo Lavoie à dit:
Même avec la chirurgie, les antibiotiques, la chimiothérapie et tout ce que l'on peu trouver dans la médecine officielle, il reste que l'on peut guérir ou pas et si l'on guérit c'est de l'autoguérison.
De l'auto-guérison bien assistée alors quand même.

Parfois oui et parfois non à mon avis. Mais vous avez raison sur le fond.

Leo Lavoie à dit:
Toutes ces tehcniques, je ne les rejette pas d'emblée mais ce sont des techniques dans le but de favoriser l'autoguérison. Le concept que c'est la technique médicale qui a guéri quelqu'un ou que ce sont les médocs, c'est un concept erroné.
Si un jour vous avez une tumeur, ne prenez pas de traitement, ne vous faites pas opérer, je pense que le concept d'auto-guérison en prendra un coup.
Sans les facultés propres à l'humain la personne ne guérira pas, sans le gros coup de pouce de la médecine, je ne suis pas persuadé non plus que ce soit la grande forme.

Encore ici, vous avez raison dans bien des cas. Cependant, on a pas encore tout vu de l'hypnothérapie et ça c'est pas mal la faute de la médecine officielle qui se place devant tout, la main dans la main, avec des sociétés à but plus que lucratif.

Leo Lavoie à dit:
La médecine dans toutes ses pratique ne peut mieux faire que de favoriser le processus de guérison qui est déjà en nous et tous les être vivants. Mais ce concept de médecine officielle qui guérit, c'est une confusion qui entretient le piedestal sur lequel trop de médecins se plaisent à demeurer bien vissés.
Pour le coup c'est très perso mais connaissant la difficulté des études de médecine et les responsabilités qui incombent aux médecins, ça ne me choque pas plus que cela qu'ils aient un statut parfois un peu idéalisé. Et pourtant nous sommes bien d'accord, ils sont loin de tout savoir sur tout comme on peut naïvement le penser de l'extérieur !

Je suis d'accord avec les nuances que vous apportez. Aussi, je ne m'attaque pas tant aux médecins même qu'à la sructure sociale et à l'ignorance et au manque de nuances à la base de certaines lois. L'On pense que la masse est stupide alors des lois trop nuancées seraient trop compliquées et donc inapplicables. Le pire c'est que quand on "juge" la masse de cette façon, on a trop souvent raison.

Leo Lavoie à dit:
Et ma question de la fin, je persiste à la reposer et je signe.
Entre l'hypnothérapie et la médecine 'classique', je crois que la réponse la plus consensuelle serait de dire qu'elles sont plutôt complémentaires, pas comparables...

Ben ça devrait mais quand la médecine touche à quelque chose, il faut qu'elle l'englobe, qu'elle le vampirise, qu'elle le régisse.

Y'a des états en amérique qui ont décrétés que seul un médecin ou un psychologue avait le droit de pratiquer l'hypnothérapie... Mais personne n'a pensé à décréter que le médecin ou le psychologue en question devrait avoir une formation pertinente en la matière... Voyez comme c'est con! Je ne sais pas trop chez vous, mais aux USA si l'on intepelle un médecin en l'appelant "Monsieur Untel" il vous corrigera en disant "DOCTEUR Untel"
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
62
Localisation
lacaune
il y a de plus en plus d' hypnotherapeutes ( charlatans?) au usa qui proposent un traitement a base d'hypnotherapie pour les gens souffrants de cancer et ....il s'avère que de nombreux cas de rémission, d'élimination de ces souches cancéreuses sont reportées!
bien sur il ne veulent pas dire si l'hypnose guérit ....haut et fort... car ils ont les mêmes problèmes que nous avons ici avec l'ordre!
les résultats parlent d'eux même!
et de toutes façon ils s'en foutent
car pour eux ce qui est vraiment important c'est que le client soit satisfait....et bien portant....pas de qui et de quoi est a récompensé pour la rémission/guérison....
un exemple éthique que bien des médecins qui ont juré sur Hippocrate devrai se souvenir!


((((((((lorenzo cette fois il vous faudra faire les recherches tout seul....!
vous avez dans le passé eu cette opportunité de le vérifier que vous avez décliné vous en souvenez vous?)))))
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Je me souviens plutôt de nombreuses grandes affirmations rarement accompagnées de preuves, point sur lequel je vous avais interrogé, ce qui me vaut une petite rancoeur apparemment. :oops:

Là encore vous nous parlez de résultats qui parlent d'eux-même, j'en serais le 1er ravi mais vous avez progressé, désormais vous dites directement que vous n'avez pas les résultats sur lesquels vous basez vos affirmations. :wink:

Léo,

En France il me semble que n'importe qui peut se décréter hypnothérapeute (n'hésitez pas à me corriger) et exercer en pratiquant des tarifs exorbitants qu'un médecin n'oserait pas afficher.

C'est une réflexion que je n'ai pas réellement poussée mais j'ai l'intuition que l'essor de l'hypnose devrait plutôt venir de la Psychologie et pas de la Médecine. C'est un peu toujours la même chose: lorsque les étudiants en fac de psycho entendront déjà que l'hypnose obtient de bons résultats, que les élèves multiplieront les thèses à ce sujet, que les directeurs de recherche lanceront des études, ce sera déjà un 1er souffle important.
Après, il est sûr qu'un médecin médiatique aide beaucoup à l'essor d'une méthode (je ne dis pas que c'est bien). En France David Servan Schreiber a joué ce rôle pour l'EMDR, pour l'acupuncture aussi, des psychiatres médiatiques eux aussi pourraient favoriser l'essor d'une méthode. Bien, pas bien, à la limite peu importe pour le moment c'est comme ça.

Gardons également à l'esprit que les thérapies dites brèves sont un marché très juteux. Si on se place d'un point de vue très matérialiste, que préfère-t-on faire? Se taper 7-8 années d'études ultra-complexes et sélectives pour devenir médecin à 22 Euros la consultation ou faire 3 mois de formation en hypnose et demander 80 Euros de l'heure?

Compliqué tout ça parce que je crois que l'on peut défendre tout et son contraire à ce sujet.
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
laurenzo à dit:
Je me souviens plutôt de nombreuses grandes affirmations rarement accompagnées de preuves, point sur lequel je vous avais interrogé, ce qui me vaut une petite rancoeur apparemment. :oops:

Là encore vous nous parlez de résultats qui parlent d'eux-même, j'en serais le 1er ravi mais vous avez progressé, désormais vous dites directement que vous n'avez pas les résultats sur lesquels vous basez vos affirmations. :wink:

Léo,

En France il me semble que n'importe qui peut se décréter hypnothérapeute (n'hésitez pas à me corriger) et exercer en pratiquant des tarifs exorbitants qu'un médecin n'oserait pas afficher.

C'est une réflexion que je n'ai pas réellement poussée mais j'ai l'intuition que l'essor de l'hypnose devrait plutôt venir de la Psychologie et pas de la Médecine. C'est un peu toujours la même chose: lorsque les étudiants en fac de psycho entendront déjà que l'hypnose obtient de bons résultats, que les élèves multiplieront les thèses à ce sujet, que les directeurs de recherche lanceront des études, ce sera déjà un 1er souffle important.
Après, il est sûr qu'un médecin médiatique aide beaucoup à l'essor d'une méthode (je ne dis pas que c'est bien). En France David Servan Schreiber a joué ce rôle pour l'EMDR, pour l'acupuncture aussi, des psychiatres médiatiques eux aussi pourraient favoriser l'essor d'une méthode. Bien, pas bien, à la limite peu importe pour le moment c'est comme ça.

Gardons également à l'esprit que les thérapies dites brèves sont un marché très juteux. Si on se place d'un point de vue très matérialiste, que préfère-t-on faire? Se taper 7-8 années d'études ultra-complexes et sélectives pour devenir médecin à 22 Euros la consultation ou faire 3 mois de formation en hypnose et demander 80 Euros de l'heure?

Compliqué tout ça parce que je crois que l'on peut défendre tout et son contraire à ce sujet.
Euh...z'allez pas me dire que les médecins sont pauvres chez vous? 22 euros? On parle de quoi là 15 minutes? Pas une heure tout de même? :shock:

Et ici aussi pour confirmer vos dires on peut se déclarer hypno demain matin. C'est très semblable les trucs chez vous et ici.

M'enfin... je trouverai toujours douteux cette acoquinage (le mot est juste? Sais pas...) entre les médecins et les compagnies phamaceutiques. Déjà pour moi là, ça vient jeter un bloc de béton dans la balance en faveur des hypnothérapeutes. Et comme Mr Paulélie, je crois bien qu'un jour, si l'on cesse de couper l'herbe sous le pied de tout ce qui n'est pas "médecine officielle" ben on traitera bien plus de gens avec succès pour des trucs comme le cancer ou la fybrose kystique avec l'hypnose.

Mais c'est une croyance disons..."conclusive" dont je n'ai pas de preuves.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Leo Lavoie à dit:
Euh...z'allez pas me dire que les médecins sont pauvres chez vous? 22 euros? On parle de quoi là 15 minutes? Pas une heure tout de même? :shock:
Non pas du tout. Je vous dis juste que le médecin aura le salaire horaire d'un hypnothérapeute (sur Paris souvent moins même) pour 7-8 ans où la sélection est féroce et le niveau très élevé d'études comparés à quelques semaines de formation bien souvent. (aucun jugement de valeur par ailleurs, je ne suis 'pour' personne c'était plutôt pour expliquer à quel point ce métier d'hypnothérapeute pouvait être tentant à travers certains aspects).

Leo Lavoie à dit:
M'enfin... je trouverai toujours douteux cette acoquinage (le mot est juste? Sais pas...) entre les médecins et les compagnies phamaceutiques. Déjà pour moi là, ça vient jeter un bloc de béton dans la balance en faveur des hypnothérapeutes.
Pas en faveur des hypnothérapeutes, plutôt en défaveur des médecins. Nous sommes d'accord, cette relation très capitaliste est à mon sens le pire défaut de la médecine actuelle.

Leo Lavoie à dit:
Et comme Mr Paulélie, je crois bien qu'un jour, si l'on cesse de couper l'herbe sous le pied de tout ce qui n'est pas "médecine officielle" ben on traitera bien plus de gens avec succès pour des trucs comme le cancer ou la fybrose kystique avec l'hypnose.

Mais c'est une croyance disons..."conclusive" dont je n'ai pas de preuves.
J'en serais le 1er ravi ! Je préfère aller consulter un hypnothérapeute plutôt que de perdre mes cheveux et vivre des moments aussi terribles qu'une chimio. Mais pour le moment faute de preuve, l'hypnose n'est qu'un complément aux protocoles reconnus. Espérons que cela évolue !
 
M
Métaphore
Invité
laurenzo à dit:
Mais pour le moment faute de preuve, l'hypnose n'est qu'un complément aux protocoles reconnus. Espérons que cela évolue !
Si vous attendez les preuves scientifiques de l'hypnose..., effectivement si on doit les attendre, et bien beaucoup de personnes auront le temps d'avoir développé des "vraies" maladies avec des traitements plus lourds.

Des malaises réguliers ou psychosomatiques sont déjà une alerte que notre organisme ne supporte pas qqchose... que nous n'arrivons pas à digérer qqchose, etc... si nous ne prêtons pas attention à ces signaux de mal être, alors oui un jour, "la maladie" se déclenchera...

Je ne parle pour vous Laurenzo mais pour tout ceux qui pensent comme vous.

Ce que je veux dire c'est que globalement, une tumeur ne se déclenche pas de jour au lendemain, on la constate souvent tardivement quand la maladie est là, ou l'organe endommagé, mais que s'est t-il passé avant ? les prémisses d'un mal de vivre, de symptômes psychosomatiques ? ...

Le médecin soigne la maladie par médicament, l'hypnothérapeute soigne l'être tout entier en commençant par son psychisme.

Toutefois je comprends que votre septicisme sur la formation d'un hypnothérapeute et le marché juteux (80 € la séance voire plus...) pas facile tout ça... :?
 
M
Madgicdream
Membre
messages
5
Points
1 590
Bonjour Fifine,

Dans quels régions habite tu??
Je connais quelqu'un de très bien qui a de bons résultats et qui fait la séance à 50€ seulement.
Cette personne se situe dans les alpes maritimes.
Si cela te convient, contactes moi en MP, je ne sais pas si j'ai le droit de faire de "pub"....
a bientot
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut