Recherche suggestions pour modifer le métabolisme

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Cath, 13 Juillet 2009.

  1. Cath

    Cath

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Bonjour !

    Pourriez-vous m'aider à trouver des suggestions visant à transformer un métabolisme lent en métabolisme normal ?

    Il s'agit d'un d'un homme en surpoids (1m93 - 103 kg) qui aimerait pouvoir manger normalement (il tourne à 2000 calories).

    habitudes : sédentaire (voile de temps en temps)
    passion : électronique


    Objectif : 90 kg sans souffrir de la faim (et sans aérobic !)


    J'espère que vous vous surpasserez, car il s'agit de mon prince charmant et que je cuisine merveilleusement bien.

    Merci
     
  2. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    La raison principale pour les métabolismes lent est la "crainte" du corps de manquer de nourriture. Il se place donc, plus ou moins de façon générale ou ponctuelle, en état de "famine" ou de "préfamine" ou en état de préhibernation. Son corps alors utilise un mécanisme, par ailleurs naturel, pour emmagasiner du gras. Un vrai mécanisme naturel basé sur une fausse croyance ou certitude de l'inconscient; comme bien des problèmes de santé physiologique ou psychologique.

    Il faut donc convaincre l'inconscient de la personne qui est, évidemment, la partie de sa psyché qui est la plus proche du corps, qu'il y a abondance de nourriture et qu'il n'en manquera pas. Même s'il y a vraiment abondance de nourriture dans sa vie, son corps garde cette crainte là. .. Tout à fait comme celui qui est multi milionnaire depuis des décennies garde sa crainte de la pauvreté et c'est cette crainte qui lui fait accumuler de l'argent.

    Le corps alors devrait ne plus faire d'excès d'économie énergétique et, ce faisant, sera aussi alors plus ouvert à l'idée de faire de l'exercice régulièrement. Il ne s'agit pas de le faire pour perdre du poids mais le faire comme nous devrions tous le faire, parce que c'est un réel besoin du corps et de l'esprit.

    Un autre point aussi pour inclure dans les suggestions serait de remplacer tout ce qui est fait de farine blanche et de sucre par tout ce qui est fait de grains entier et de trouver son sucre dans les aliments qui en contiennent naturellement comme dans les fruits.
     
  3. Cath

    Cath

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Merci Léo.
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    J'ai pratiqué cette méthode (comme l'explique Leo) sur moi même... J'avais prévu de perdre 5 kgs... et c'est fait. Lentement sans souffrance!

    Et ce n'est pas tant le poids qu'une transformation corporelle. Au point que mes collègues ont cru que je faisais de la muscu!

    Reellement ça marche! Et comme il le dit...!
     
  5. nathalie75

    nathalie75

    Inscrit:
    11 Mai 2009
    ça me fait penser à la méthode du docteur Zermati, connaissez??
     
  6. Cath

    Cath

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Non, je ne connaissais pas. Je suis donc partie aux infos. D'après ce que j'ai pu lire, il semble que la méthode s'adresse à des personnes qui ont des troubles comportementaux alimentaires. Mais effectivement on retrouve les conseils donnés par Léo pour rassurer la partie qui stocke.

    Extrait :

    "Il s'agit dans un premier temps d'abandoner dans sa tete l'idee de faire un regime pour le reste de sa vie, et ensuite rassurer aussi son corps dans une premiere etape en lui faisant comprendre qu'on ne va plus jamais le priver, que la nourriture sera toujours la, et qu'il peut enfin abandonner le mecanisme de 'stocker pour les periodes de famine. C'est ainsi que dans un tout premier temps on mange tout ce qu'on veut, TOUT, meme ce qu'on considerait comme etant le plus interdit, dans des quantites qu'on veut... et ça, evidemment, ça fait flipper au premier abord, on se dit 'je vais rester a cette premiere etape toute ma vie, et je vais finir par peser 250kg'. Or, ce n'est pas le cas. Car une fois qu'on arrive enfin a rassurer notre corps qu'on va lui donner tout ce dont il a envie, il commencera a nous demander ce dont il a besoin.... et peu a peu, on commencera a manger non pas par compulsion, mais parce que notre corps nous le demande, par faim physiologique, et il nous demandera ce dont il a besoin (que ce soit du broccoli ou un hamburger), dans les quantites dont il a besoin (oui, un carre de chocolat, et un seul, parce qu'on a envie de ça et pas plus, ça existe). Bien sur, il y a tout un travail a cote, il ne suffit pas d'appliquer que la pratique que je vous decris, il faut parvenir a comprendre et a assimiler tout un tas de choses. "

    De mon côté j'ai utilisé un petit truc de pnl qui semble avoir porté ses fruits, puisqu'au petit déjeuner, Mr H m'a demandé un jus d'orange, chose tout à fait nouvelle, les fruits n'étant pas son truc (c'est plus appétissant dans les pays chauds)
    Le truc ? Je me suis émerveillée de sa capacité à emmagasiner la misérable quantité de calories qu'il prend par jour, en lui demandant de m'expliquer sa façon de faire afin de pouvoir proposer sa méthode aux populations affamées... J'ai beaucoup insisté, son conscient ne savait pas si c'était du lard ou du cochon mais l'inconscient a peut-être réagi au paradoxe.
     
  7. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ah ben moi je ne savais même pas que c'était déjà utilisé et formulé comme ça. J'ai pris ce que je sais de l'hypnose et ce que je sais déjà, depuis que je m'y intéresse, des problèmes de poids sous ses formes endocrinologiques pschologique et nutritionnelles.

    Bref, c'est évident qu'un corps qui prend du poids le fait parce qu'il "croit" que c'est nécessaire. L'idée simpliste qu'une calorie de trop se transformera nécessairement en graisse est une bêtise sans nom. Le corps peut métaboliser ou ne pas métaboliser. On a tous connu des gens qui mangaient comme s'ils n'y avait pas de fond à leur estomac mais qui restaient minces.

    Et, dans la nature, les animaux accumulent de la graisse pour quelques raisons spécifiques qui sont la famine, la disette, l'hibernation. Ils ne mangent que ce que leurs instincts leur donnent envie de manger aussi et ils mangent presque tout le temps...Mais ils dépensent aussi beaucoup d'énergie à trouver la nourriture en question. Il faut modéliser sur cet équilibre et l'adapter à notre vie humaine.

    Mais il est clair que l'on doit "bien informer" le corps qu'il sera inutile et nuisible d'accumuler de la graisse comme un ours qui va hiberner ou comme quelqu'un qui doit économiser son énergie et la stocker sous forme de graisse, et qu'il est nécessaire de se débarrasser de celle déjà accumulée et qu'il y a et aura abondance de nourriture variée délicieuse et nutritive.

    La seule façon dont le corps sait stocker de l'énergie, c'est sous la forme de graisse d'ou il pourra puiser quand il n'y aura plus de nourriture.

    D'abord les deux raisons les plus communes qui font que le corps croit qu'il doit stocker sont quelque formes évidentes ou subtiles de malnutrition à n'importe quel moment de l'enfance, et les diètes de privation de nourriture. Il va sans dire qu'un enfant très mal nourri bien que nourri pourra percevoir, au niveau du corps, une forme de malnutrition. Il va sans dire aussi qu'un enfant laissé trop souvent pleurer de faim parce qu'on croit qu'il a des "coliques" aura aussi cette tendance à accumuler du gras.

    Mais, et l'on voit cela surtout chez les femmes, les diètes de privation sont la cause numéro 1 des problèmes de métabolisme et d'accumulation incongrue de graisse. Le corps croit à la rareté de la nourriture et il se met en mode "famine" il économise son énergie et accumule de la graisse pour "survivre" . Voilà.
     
  8. nathalie75

    nathalie75

    Inscrit:
    11 Mai 2009
    c'est tellement vrai, et simple à comprendre...malheureusement qd on lit les magazines féminins, et le nombre de femmes qui y croient... c'est triste!
     
  9. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    J'aime bien votre théorie Léo, mais peut on la généraliser?

    Et si oui, comment expliquer que la plupart des fumeurs qui réussissent à s'arrêter prennent du poids?
    il n'y a pas là de pénurie de nourriture.
    Ou bien alors le corps réagit contre une pénurie, (nicotine) en croyant à une pénurie de nourriture?

    J'aimerais bien savoir si quelqu'un a une explication et un traitement adéquate à proposer.

    Jurgen :wink: 8)
     
  10. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Jurgen, la nicotine est très connue pour augmenter le métabolisme de base, donc un corps au repos total, consomme plus d'énergie pour assurer sa survie chez un fumeur.

    D'ailleurs les conséquences bien connues du tabac (pour ces raisons et d'autres conjointes) en sont que, en anesthésie ou en psychiatrie les doses de produits nécessaires pour obtenir des effets thérapeutiques, sont différentes chez le fumeur (jusqu'à 30 % de différence sur la dose de médicament).

    Mais il y a d'autres facteurs, participant à la prise de poids qui se produit souvent dans la période suivant immédiatement le sevrage en tabac :

    - le sujet retrouve odorat et goût, il reprend goût à la bonne nourriture

    - le tabac est un peu anorexigène

    - le métabolisme de base variant rapidement, l'adaptation n'a pas le temps de se faire lors d'un sevrage soudain

    - le sujet en sevrage est souvent stressé par son tabac (ce n'est pas d'être non-fumeur qui est stressant, c'est d'être un fumeur en manque) et une des réactions d'adaptation au stress est éventuellement de se mettre à manger n'importe quand, voire n'importe quoi

    - les sujets fumeurs sont moins souvent sportifs, l'équilibre entre nutrition et activité est donc souvent moins harmonieux, et dès les effets mentionnés ci-dessus disparus, le sujet rejoint les statistiques de ratio taille /poids des sédentaires ?
     
  11. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Bonjour Castorix,
    Oui, je connais ces explications basées essentiellement sur le physique.
    Mais il ne me conviennent pas. :roll:

    Je suppose que vous aviez compris que je parlais de moi. :oops:

    La première fois que j'ai arrêté de fumer, à l'age de 25 ans, c'est aussi ce que je croyais.
    Pris 20 kilos, reperdu 10 kilos, rechute trois ans plus tard sans reperdre les 10 kilos restants.
    Deuxième arrêt au début de ma carrière d'hypnothérapeute, Pris 30 kilos sans manger plus, sans être stressé, car aidé par des séance AH, reperdu péniblement 15 kilos, Depuis près de 20 ans, je vis avec 25 kilos en trop.
    Vu ma taille, ce n'est pas vraiment disgracieux, mais pour ma santé???

    Alors les explications purement physiques ne me conviennent pas. L'approche de Léo me parait une bonne approche, mais pas suffisamment dirigé vers mon problème, j'allais dire spécifique, mais je pense général aux ex fumeurs.

    Alors, si quelqu'un a une explication plus psychique??? puisque nous sommes sur un forum d'hypnose!! :arrow: :idea:

    Cordialement,

    Jurgen :wink: 8)
     
  12. onlytotry

    onlytotry

    Inscrit:
    2 Février 2009
    Je pense que le sevrage tabagique engendre beaucoup d’anxiété et c’est cette anxiété qui pousse quelqu’un à manger plus. Je pense aussi que la nicotine a une influence sur le métabolisme
     
  13. Cath

    Cath

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Jurgen, à ton prochain voyage en Métropole, tu peux prendre un rendez-vous avec un hypnothérapeute et te débarasser de ce problème une fois pour toutes. A moins qu'il y ait des hypnos sur ton île bien sûr. Auquel cas, pas de temps à perdre, ce problème ressort souvent dans tes écrits, il faut le traiter :) .
     
  14. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Avant de prendre un RDV j'aimerais que vous m'expliquiez comment vous comptez vous y prendre, ou bien comment s'y prendra un Hypno pour m'aider.

    Oui, j'ai besoin de comprendre, je suis resté cartésien.

    A bientôt.

    Jurgen :wink: 8)
     
  15. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ce qu'il faut comprendre pour toutes ces afflictions....
    a fin d'avoir trous les atouts en main pour offrir la meilleure
    approche....celle qui réussit et qui évite le yo-yo effet
    est:
    tous ces problèmes sans exceptions ont une racine commune
    la perte de confiance en soi et la décision mal informé
    que le subconscient
    prend
    de choisir le premier palliatif qui se présente....
    le poids, la drogue,le tabac j'en passe et des meilleures!

    cette racine n'est pas advenue par hasard...
    un événement "traumatique" souvent en a été le déclenchement et/ou la cause
    il peuvent être de caractère divers et varié , mais jamais
    en concordance avec la réalité logique du conscient!
    et c'est pour cela que la plupart des médecines occidentales
    n'ont pas cru nécessaire de s'occuper de cet origine

    pour rester pragmatique et observer la causalité dans son œuvre....
    il suffit de résoudre le conflit initial pour que comme par magie
    l'affliction disparaisse....
    j'exagere ce n'est pas magique....mais démontré efficace!
     
  16. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    J'aime bien votre théorie Léo, mais peut on la généraliser?

    Et si oui, comment expliquer que la plupart des fumeurs qui réussissent à s'arrêter prennent du poids?
    il n'y a pas là de pénurie de nourriture.
    Ou bien alors le corps réagit contre une pénurie, (nicotine) en croyant à une pénurie de nourriture?

    J'aimerais bien savoir si quelqu'un a une explication et un traitement adéquate à proposer.



    parce que ce n'est pas vous qui décidez mais votre subconscient qui
    privé du tabac se mettent a remplacer le vide par un pare choc!
    le traitement est simple et doit etre basé sur une regression pour trouver le probleme initial
    vous connaissez la suite j'en ai déjà parlé!
    pour ce qui vous concerne jurgen je ne pense pas qu'un traitement soie nécessaire ,si vous êtes heureux et que vos clients le sont!
    nous avons tous un boulet que nous trainons et qui nous définit dans notre humanité!
    dans un monde parfait nous ne serions qu'esprit!
    ce n'est pas le cas....

    si ça vous rassure ...une confession
    j'adore la bonne chaire, le bon pinard , un bon joint de la meilleure herbe
    rarement mais bienvenue tout comme un bon whisky...de plus pour aggraver mon cas je baise le plus souvent possible....
    vous sentez vous moins seul!? :D
     
  17. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ben voilà, comme Castorix le dit, le fait de fumer accélère le métabolisme. D'ailleurs la nicotine est un stimulant.

    Cependant il est vrai aussi de dire qu'il y a un lien qui se fait avec la cigarette et la nourriture, et ce, au niveau le plus primaire. Le fait de téter sa cigarette s'apparente beaucoup au fait de téter le sein. Le "corps", autrement dit, l'inconscient, ne fait pas la différence entre l'un et l'autre parce que c'est une action primale qui s'accompagne de la satisfaction d'un "besoin". Alors, oui, absolument, vous avez bien saisi en supposant qu'il pouvait être possible que le corps croie en une pénurie de nourriture.

    Malheureusement vous allez rarement rencontrer des hypnos qui sont au courant de tout ça. C'est pour cela que les échecs et les "rechutes" sont souvent au rendez vous. Dommage que l'on soit si loin vous et moi, j'ai l'impression que je pourrais vous aider sur ce point, soit dit, bien humblement. :)
     
  18. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ok nous avons une explication "scientifique et medicale"....
    quel traitement préconisez vous donc?
    votre analyse a beaucoup de trous....
    parce que n'expliquant pas vraiment pourquoi cela n'est pas une généralité
    si c'etait vrai.....
    pourquoi seulement certain fumeurs prenne du poids et pas d'autres?


    moi j'aimerai revenir a la première question et demander a cath...
    si son prince pense qu'il a un probleme de poids
    et /ou
    si cath pense qu'il a un probleme de poids.....
    lequel des 2 amenés le sujet sur la table en premier?
    tu dit pratiquer le pnl.....professionnellement?
    quelle est ta profession?
     
  19. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Merci de votre sollicitude. :D :D
     
  20. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Le traitement? Ben si c'est un traitement abréactif, alors c'est le même qu'avec tous les autres problèmes. Si l'on régresse à l'événement initial, il est possible que l'on se trouve en face d'une carence nutritionelle et ou affective en lien avec le nutritionel. Il est possible que l'on se retrouve devant un enfant qui a tout simplement faim et qui n'est pas assez nourri ou qui est sevré trop vite avec de la nourriture de mauvaise qualité. Bref, je dirais que l'événement initial se définirait par la faim, de façon générale.

    Donc il faut informer l'enfant que sa faim n'est due probablement qu'à l'incompréhension de ses pleurs par ses parents qui croyaient que le petit avait des coliques ou un autre truc imaginaire comme ça.

    Ensuite ben c'est la même chose que les autres étapes de la thérapie abréactive. Y'a le pardon et le pardon à soi et ainsi de suite.

    Mais bon, rien n'empêche de suggérer bien directement à l'inconscient par l'hypnose que, non, le corps n'a pas besoin de se mettre en état de famine ou en état d'hibernation et que le sujet a accès à une abondance de nourriture à volonté. Si ce n'est pas aussi efficace que la thérapie abréactive, ça ne peut certainement pas nuire.

    Et pourquoi ce n'est pas une généralité? D'abord ç'en est une mais avec des exceptions. La généralité de base c'est que le corps accumule de la graisse parce qu'il est convaincu qu'il doit le faire.

    Ensuite on a tous nos vrais métabolismes de bases qui nous sont innés, qui ne rendront personne obèse mais qui auront plus tendance à économiser l'énergie que d'autres. De plus, on a pas tous les mêmes raisons de fumer sur une échelle de un à dix, il y aura beaucoup de variante dans la fixation orale impliquée dans cette habitude. Mais on peut dire qu'en général, celui qui cesse de fumer prendra du poids.

    Celui qui arrête de fumer mais avait une forte fixation orale impliquée aura plus tendance à s'empiffrer de trucs pas trop nutritifs mais engraissants. D'autres mangeront plus mais pas tant que ça, d'autres se mettront à boire plus. D'autres mangeront plus mais que de bonnes choses et etc. C'est du cas par cas sur une base assez générale je dirais...non? :)
     
  21. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    "paulelie"ok nous avons une explication "scientifique et medicale"....
    quel traitement préconisez vous donc?
    votre analyse a beaucoup de trous....
    parce que n'expliquant pas vraiment pourquoi cela n'est pas une généralité
    si c'etait vrai.....
    pourquoi seulement certain fumeurs prenne du poids et pas d'autres?


    leo:
    Le traitement? Ben si c'est un traitement abréactif, alors c'est le même qu'avec tous les autres problèmes. Si l'on régresse à l'événement initial, il est possible que l'on se trouve en face d'une carence nutritionelle et ou affective en lien avec le nutritionel. Il est possible que l'on se retrouve devant un enfant qui a tout simplement faim et qui n'est pas assez nourri ou qui est sevré trop vite avec de la nourriture de mauvaise qualité. Bref, je dirais que l'événement initial se définirait par la faim, de façon générale.
    de façon générale on ne peut prédire ce que sera l'événement initial et si il y en a un! il faut etre un peu plus prudent et a l'ecoute avant de se plonger dans un diagnostic et d'une theorie....
    avec la petite experience que j'ai...au contraire j'ai remarqué en fait que les problemes de poids de yo-yo avec la cigarette sont surtout le fait d'une perte de confiance en soi... et rarement reliée avec la faim et la nourriture.


    Donc il faut informer l'enfant que sa faim n'est due probablement qu'à l'incompréhension de ses pleurs par ses parents qui croyaient que le petit avait des coliques ou un autre truc imaginaire comme ça.
    ??????????????

    Ensuite ben c'est la même chose que les autres étapes de la thérapie abréactive. Y'a le pardon et le pardon à soi et ainsi de suite.

    Mais bon, rien n'empêche de suggérer bien directement à l'inconscient par l'hypnose que, non, le corps n'a pas besoin de se mettre en état de famine ou en état d'hibernation et que le sujet a accès à une abondance de nourriture à volonté. Si ce n'est pas aussi efficace que la thérapie abréactive, ça ne peut certainement pas nuire.
    pour ce qui concerne l'efficacité je vous conseille de pratiquer avant de lancer des affirmations si cathegoriques!

    Et pourquoi ce n'est pas une généralité? D'abord ç'en est une mais avec des exceptions. La généralité de base c'est que le corps accumule de la graisse parce qu'il est convaincu qu'il doit le faire.
    vous faites un melange qui n'as pas convaincu mon corps!

    Ensuite on a tous nos vrais métabolismes de bases qui nous sont innés, qui ne rendront personne obèse mais qui auront plus tendance à économiser l'énergie que d'autres. De plus, on a pas tous les mêmes raisons de fumer sur une échelle de un à dix, il y aura beaucoup de variante dans la fixation orale impliquée dans cette habitude. Mais on peut dire qu'en général, celui qui cesse de fumer prendra du poids.
    essayer d'expliquer un phenomene de l'esprit avec une theorie psy est une cascade perrilleuse....

    Celui qui arrête de fumer mais avait une forte fixation orale impliquée aura plus tendance à s'empiffrer de trucs pas trop nutritifs mais engraissants. D'autres mangeront plus mais pas tant que ça, d'autres se mettront à boire plus. D'autres mangeront plus mais que de bonnes choses et etc. C'est du cas par cas sur une base assez générale je dirais...non? :)
    en effet non....et je ne sais comment vous dire délicatement
    que votre théorie ne tient pas la route....
    je respecte votre enthousiasme et votre passion... mais ne pensez vous pas qu'il serait sage avant de proposer une théorie ... de l'avoir expérimenté et prouvée par la pratique?
     
  22. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
     
  23. Cath

    Cath

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Bonjour Paulélie,
    Mon prince est ce que ma fille appelle un "vieux beau" qui soigne son apparence. Il est comme toi, il adore la bonne nourriture et le bon vin, mais à cause d'un métabolisme lent il doit manger comme une midinette. Comme je suis une cuisinière hors pair et qu'il a maintenant un job sédentaire, il a depuis mon arrivée dans sa vie dépassé le poids dans lequel il se sent bien, sité aux alentours de 95 kg (pour 1m93). J'ai appris, récemment je l'avoue, qu'à rien ne sert de vouloir changer un homme ou de vouloir lui dicter sa conduite et donc jamais je ne me serais hasardée à lui demander de perdre du poids, au demeurant, il avait un simple surpoids et j'aime bien les grassouilles. Par contre, dès sa décision prise, j'ai adapté les repas. Comme j'ai un métabolisme parfait, c'est moi qui perdais du poids... Il n'a pas bougé (ou pas assez vite à sa guise) et a donc décidé de se priver de manger. C'est là que j'ai commencé à faire des recherches pour comprendre pourquoi avec la même nourriture mon géant grossissait alors qu'avec 30 cm de moins je me maintenais à mon poids forme. C'est là que j'ai fait la connaissance des différents métabolismes et que j'ai pensé mettre en pratique ma toute petite expérience en hypnose pour suggérer à l'Inconscient de mon prince d'accélérer le sien. J'ai feuilleté mes livres et pensé demander conseil aux professionnels du forum. J'ai utilisé l'induction de Dave Elman revue et corrigée par tes soins pour la première séance. Je n'ai pas pratiqué depuis des mois et des mois, et j'aurais bien laissé le soin à quelqu'un d'autre de s'en occuper... D'ailleurs moi je faisais plutôt de la relaxation associée à la pensée positive.
    Il a perdu 8 kg depuis qu'il a pris sa décision, mais on aimerait bien qu'une fois à 95 kg il puisse manger normalement sans reprendre la spirale vers le haut...
     
  24. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    bonjour;
    ok puisque vous semblez vivre un compte de fées je suggérerai que vous essayez une cuisine végétarienne accompagnée de longues marches romantiques
    ...vous devez avoir de splendides paysages la bas dans le nord!
    pour ce qui est de l'hypnose ma limite a toujours été la famille car on manque toujours d'objectivité par devers ceux qu'on aime....ceci dit c'est faisable
    mais il faut toujours faire très attention aux rapports de force qui s'établissent dans un couple avouées ou non!
    si c'est vraiment un probleme pour lui la seule façon de le résoudre
    est s'il fait quelques chose pour....
    car on peut vraiment pas espérer qu'une suggestion tienne de façon permanente...si on le l'a pas vraiment voulu.
    si tu l'aimes comme il est, a mon avis tu serai beaucoup plus efficace en lui montrant que tu le respecte trop pour prendre cette responsabilité a sa place!
    il serai beaucoup plus efficace de l'aguicher a courir après toi...que de le lui suggérer de la faire!
    maintenant si c'est des suggestions hypnotiques...il faut voir un hypnotherapeute et parler de choses plus privés, sexuelles , l'age etc pour vraiment construire des suggestions pointues et efficace...
    je ne crois pas on one size fits all!
     
  25. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Bonjour Léo,

    Personnellement je ne penche pas, moi non plus, vers l'approche que vous décrivez ci-dessus.

    Pour commencer, voici ce que je crois comprendre de vos explications :

    - parfois le conscient a beau savoir des choses (p. ex. : fumer tue un fumeur sur deux prématurément)...
    - eh bien le sujet peut persister dans un comportement (continuer à fumer, bien qu'étant informé)
    - et une théorie pourrait être : par une thérapie par l'hypnose le T se met à parler à l'IC, ce qui serait plus efficace que de dire qqe chose au conscient (genre : c'est dangereux de fumer tu devrais penser à cesser).

    Est-ce bien ce que vous voulez dire ?
     
  26. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    En quelque sorte, oui, mais il s'agit de parler au subconscient en hypnose, donc de faire en sorte que le subconscient saisisse ce qu'on lui dit. Pour ça, il faut savoir ce que le subconscient ne savait pas. C'est tout simplement un recadrage des raisons erronnées et mal informée pour lesquelles un individu a commencé à fumer. Ce n'est pas "une théorie" ou "ma théorie" c'est de l'hypnose tout simplement il me semble. Un recadrage mais un recadrage qui cible les vraies choses. Ben justement, si vous avez une opinion contraire, je serais très heureux de la connaître. Au moins, vous, on saisit ce que vous dites et vous parlez avec votre tête.
     
  27. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    je vais donc parler avec mes pieds!

    >>>>>>Pour ça, il faut savoir ce que le subconscient ne savait pas.

    le subconscient ne sait rien...c'est simplement une énorme collection de d'informations et d'événements qui sont organisés sans la logique qui vit dans le conscient...donc lorsqu'une personne vient vous voir avec une phobie par exemple structuré et irrationnel contre toute logique....
    nous savons qu'il y a eu un court circuit a un moment donné qui c'est construit dans le subconscient, créant un univers parralele illogique et irrationnel
    mais qui est devenu un systeme de valeur pour le patient.
    qui est devenu faux dans la réalité.
    ce n'est pas un savoir mais une croyance qu'il faut démonter et remplacer!
    c'est un point très important et la différence entre l'analyse psy et les concepts d'hypnotherapie....

    >>>>>>C'est tout simplement un recadrage des raisons erronnées et mal informée pour lesquelles un individu a commencé à fumer.

    il ne s'agit pas d'un recadrage mais d'un remplacement qu'il faut faire...pour avoir des résultats qui tiennent! et ce ne sont pas des raisons erronées mais en fait une association de bonne raisons:
    souvent en rapport avec la sécurité de l'individu qui les poussent soient a fumer soit a mettre un pare-choc de poids supplémentaire que le subconscient
    construit. et c'est pour cela qu'enlever le pare choc ou la cigarette ne suffit pas pour arriver a des résultats permanents.
    mais en ce qui concerne l'hypnose il n'est pas question d'analyse pour arriver a cette fin....mais contrairement au protocole psy. de démonter la mécanique
    et remplacer les pièces qui fonctionnent mal par des suggestions qui vont changer le comportement.
    cela comprends un nettoyage en profondeur de toutes les valeurs que j'appelle de support qui se fabriquent avec le temps et pour garder une vision analogique comparable au effets secondaire des médicaments...
    j'espère que vous n'y voyez pas un jugement ici !
    seulement une tentative d'expliquer l'irrationnel structuré du subconscient qui construit ces maladies de toutes bonne volonté pour protéger notre client des dangers extérieurs!
     
  28. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Dites donc vous, quand vous partez en guerre avec quelqu'un vous dites n'importe quoi? Tout est "bon" pour vous opposer? S'avez que vous êtes seul sur le ring là?

    Je ne vais pas commencer à me chamailler avec vous comme "tout le monde il est beau" ici. Vous me soupçonnez de vouloir miner votre crédibilité mais vous le faites très bien tout seul. Mais bon, pour ne pas que les gens soit trop confondus je vais quand même débattre.

    Vous dites que le subconscient ne sait rien? Quand je dis que l'inconscient ne sait pas, c'est une façon de dire, oui. Mais, de plus, il est ridicule de dire que le subconscient ne sait rien. Il est le siège des automatismes acquis. Je touche une flamme, je me brûle, c'est dans le subconscient ça. C'est un savoir acquis qui n'est pas erroné.

    Par contre "je fume, donc je suis un adulte" c'est un "savoir" erronné. Et il est dans le subconscient. Si on connait ce savoir erronné, on peut "enseigner" autre chose à l'inconscient. Pour cela il faut recadrer les événement qui ont fait en sorte que le type croie qu'il est un adulte parce qu'il fûme. Un recadrage c'est ça. Ce que fait Banyan et Kein en régression avec les patiens c'est du recadrage des événement initiaux. Du recadrage fait avec des faits plus "vrais" que ce que l'enfant a perçu alors à ce moment là et qui lui a causé ces croyances.

    Je ne fais pas de jugement de valeur sur ce que vous faites Mr Paul mais vous devriez sérieusement considérer lâcher l'herbe. D'abord ça brouille le cerveau, de un, et ça rend un peu parano... Pas autant que la coke mais, tout de même. Je suis très sérieux.
     
  29. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    très bien leo, puisque vous avez raison...je ne vous répondrai pas!

    de plus vos attaques personnelles sur ma soit disant habitude de drogué
    ne vous honore pas ...peut être bientôt nous direz nous comment pouvez vous ne connaitre si bien et me juger a distance!.
    par thelepatie sans doute?
    de plus c'est vous qui provoquer en affichant des croyances que vous voulez faire passer pour un savoir....
    vous même avouez n'avoir aucune pratique de l'hypnotherapie....sauf peut être livresque....et vous voila un specialiste !....

    donc une dernière fois je vais mettre les points sur les i....
    pas pour vous puisque vous semblez être convaincu mais pour d'autres lecteurs qui pourrai être interressé!
    en effet le subconscient ne sait rien...il est un formidable réservoir, une mémoire qui enregistre sans sélectionner...
    ce qui devient le "savoir" est en fait analysé et organisé par le conscient. bien sur en relation avec l'inconscient et le subconscient.
    la raison pour laquelle les gens fument ou prennent un certain poids est la suivante....du moins c'est une hypothèse car on ne pourra la prouver que par certain résultats....
    qui n'ont rien a voir avec l'origine du mal!
    tout comme la psy ne peut rien prouver de façon tangible et matérielle!
    l'esprit restera longtemps un mystère pour ceux qui n'ont pas d'imagination !
    mais enfin la voila... c'est une théorie générale pour la plupart des cas 70%.

    un trauma léger ou lourd qui vient de l'enfance tire une sonnette d'alarme dans le subconscient et des protocoles sont établis pour empêcher l'émotion qui est attaché au trauma de se reproduire....
    quand un événement similaire arrive après le trauma...dans le temps
    l'alarme sonne et le subconscient change l'information qui était enregistrée pour faire face a la nouvelle occurrence
    quand le déclencheur se répète trop le subconscient demande a l'inconscient de changer d'habitudes (prendre du poids ou fumer ou déclencher une phobie)
    ou même dans certain cas crée une maladie...a cause de la déficience temporaire du système immunitaire...
    bien sur le subconscient et l'inconscient sont partie de ce qui se passe, mais la décision de faire ou de ne pas faire se passes au niveau du conscient....
    l'analytique et le rationnel...
    car pour le fumeur comme pour celui qui met du poids au début et dans l'action de fumer par exemple...
    pour eux est une activité normale....
    plus tard en lisant le "fumer tue" sur les paquets de cigarettes le subconscient autorise le conscient dans le déni....
    parce qu'au départ le subconscient a mal enregistré un trauma qu'il a considéré comme un danger..;alors que souvent c'est subjectif!
    pour reelement comprendre comment ça marches il faut considérer
    la machine de l'esprit, surtout pas d'(une façon rationnelle/consciente)
    mais comme des milliards de causes a effets, qui forment un réseau et qui donnent des résultats pas toujours désirables...mais qui forment notre individualité notre personnalité.
    bien que difficile a expliquer j'espère avoir été clair!

    dans le cas des afflictions "hypnosomatiques" cette théorie colle a notre pratique quotidienne.ce qui la différencie et la sépare des psys et du téton que nous n'avons pas assez sucés!

    j'ai essayé de vous prévenir par pm pour empêcher cette petite discussion....
    mais par votre insistance et les vérités que vous exposez....
    vous m'obligez a réagir publiquement.
    désolé.
     
  30. Paulélie vous êtes en train de vous fourvoyer totalement, ça en devient affligeant :?

    Vous devriez reprendre vos esprits afin de sauvegarder un peu de digniter face à votre savoir (?), ou ne serait que pour vous même.

    Comment voulez vous qu'on vous prenne au sérieux quand vous proposez votre formation dans l'hypnose...
    :x

    Contrairement à ce qu'on pourrait croire, je ne cherche pas à raviver le conflit, au contraire, je pense que vous avez beaucoup de connaissances mais vous êtes en train de vous perdre dans des considérations qui vous discréditent.

    Ce message est à considérer comme amical.
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Jupiter007
    Réponses:
    4
    Affichages:
    546
  2. dide70
    Réponses:
    4
    Affichages:
    499
  3. lilou06
    Réponses:
    5
    Affichages:
    1964