1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

si je voulais y dessiner...

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Pieds crouteux, 3 Novembre 2010.

  1. Pieds crouteux

    Pieds crouteux Membre

    Inscrit:
    30 Août 2010
    Messages:
    156
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    ça, en réponse sur le forum psycho de quelqu'un qui cherchait des idée sur les traumatisme... a fait BANNIR le compte et effacer le sujet...

    pourtant... ils devraient comprendre ce modèle.

    si je voulais y dessiner...

    je verrais la concience comme une sorte de lumière qui rayonne du centre et les couches de mental comme des couches transparente en oignons mais qui peuvent être déformées, donc disperser ou focaliser la lumière.
    La conscience ordinaire, est la surface d'une couche de vécu

    La conscience unitaire c'est la lumière centrale. Au centre, pas de savoir, c'est la conscience uniquement... unitaire.
    en vivant, on devient comme les ogres, on grandi comme un oignon en superpsant des couches de mental sont chacune est un souvenir.
    la conscience "normale" c'est se ballader sur la surface correspondante au présent tout en disposant de la lumière qui filtre à travers les couches des expériences passées avec une possibilité de regarder à travers les couches pour se souvenir du passer, mais sans y aller.

    leçon psycho façon schrek
    schrek "les ogres c'est comme les oignons"
    âne "ils schlinguent"
    schrek "non.. ils ont des couches... de ... heu... et toi t'en tient une!"

    un traumatisme, c'est comme une cabossure de cette couche... la lumière de la conscience unitaire s'y dévie et alors, dans les couche du dessus il y a des zones moins éclairée, et cela s'apelle "un voile" (dans le bouddhisme) ou un trauma.., il fausse l'éclairage de ce que l'on vit dans le présent, et chaque couche qui s'empile au dessus de la couche "cabossée" par le trauma possède des zones d'ombre (censure mentale) ou de lumière focalisée (fixation mentale)
    Une distorsion donc qui affecte le présent, mais aussi les souvenirs dans l'axe de cette distorsion de "lumière" qui filtre du centre...
    un traumatisme "filtre" la conscience en continu...

    si on fait une expérience "holotropique" (une régression), cela revient à prendre conscience de la surface d'une ancienne couche d'oignon qui est "cabossée par le trauma" Mais en la liant à une action corrective vécu dans le présent, par exemple recevoir l'affection qui a manqué pour vivre l'évènement traumatique, on peut la corriger et du coup, le pan de savoir qui était dans "l'ombre" à cause de ce trauma, l'éclairage du vécu plus récent récent change!
    ça change le vécu actuel. ça réactualise d'un coup toute la vision des chose.
    décabosser une couche demande de l'énergie, qui s'évacue (abréaction) en pleurant généralement... l'émotion qui cabosse les couche, était... ce qui la maintenait déformée... régresser en déchargeant les émotions éclaire donc la conscience "ultérieure" au trauma quon d'écharge... cela fait l'effet de révélations importante, et après une "décharge", vient une période de conquête, mentalisation de ce nouveau savoir... ça remonte dans les jours qui vienne car trop de données changent d'un coup pour qu'il soit possible de le conscientiser... long travail de traduction.

    quand j'examine le traumatisme avec lequel j'ai joué à cache cache...


    L'abandon au sortir d'un coma de la petite enfance.

    mail d'un ancien ami de tous les espoirs qui a réveillé des attentes d'enfance......
    24 octobre 2009
    JE NE T'ABANDONNERAIS PAS.

    cet ami ne tient pas sa promesse, il m'abandonne...
    chagrin énorme et ressenti de tristesse... et amplificateur: ressentit d'ABANDON en résonnance avec un traumatisme d'ABANDON inconscient.

    Un an après. 17 octobre
    conscient: manque d'être entouré enfant.
    inconscient: traumatisme du coma

    écoute symphone de Berlioz visions de mort et de coma... sans émotions
    chiffre 21 dans la date 21 octobre... 21 ans, mon ami actuel va avoir 21 ans il va m'abandonner.

    conscient: manque d'être entouré enfant.
    inconscient: traumatisme du coma
    INCONSCIENT: ABANDON. mais il est RESSENTI

    22 octobre

    conscientisation avec une déviation par le traumatisme, croire que c'est autre chose à coté.
    BERLIOZ!!! pas envie de mourir... les émotions montent
    réalisé... LE COMA, à l'hopital... Puni (conscientisé: l'hopital vécu comme une punition), n'ose plus me défendre à l'école et me fait battre toute l'enfance... Envie de me blottir pour la nuit dans des bras protecteurs, non obtenu dans l'enfance besoin de se rattraper... je veux quelqu'un pour la nuit.
    INCONSCIENT: ABANDON. mais pourtant très forte détresse, appel au secours d'avoir de la compagnie pour une sensation de manque amputé à la peur de la violence à l'école...
    l'ami ne vient pas et provoque un ressenti d'abandon DANS LE PRÉSENT, encore plus fort.
    ça charge..

    23 octobre
    REFOULÉ:
    la validité de la symbolique et la charge. "c'était un délire pour faire venir "mon doudou""
    Ressenti: l'abandon au présent par L'AMI, mais inconscient: l'abandon avec lors du coma
    J'ABANDONNE MA THÉRAPIE qui est un véritable délire... ne croyant plus à "ce délire" qui était des "message" émotionnels.
    nuit blanche sans dormir avec sentiment d'être ABANDONNÉ par l'ami... vraient, il a été vache là... le jésus.

    24 octobre... Tout est refoulé... journée normale.
    l'ami passe enfin.... défaillance. crise émotive, en le voyant: tombé raide. puis une pratique qui consiste à faire un petit coma, et en revenir, bien entouré... après avoir régressé à la concience unitaire et "reparcouru" les coucjes de conscience (expérience holotropique)
    Le retour de coma est revécu NON ABANDONNÉ et du coup l'ABANDON du coma de l'enfance est COMPRIS et le traumatisme guéri, tous les souvenirs qui s'y arpportaient, les situations chargées du sentiment d'abandon se trouvent allégée de ce sentiment.

    24 octobre 2010... c'est pas par hasard... le cerveau TRAUMATISÉ avait FLASCHÉ sur le "je ne t'abandonnerais pas" et déjà orienté les émotions DEPUIS UN BON MOMENT pour "cette rencontre" SYNCHRONIQUE entre inconscient et conscient!
    à l'approche de cette date, le ""je ne t'abandonnerais pas" chargait de ressenti l'ABANDON.
    de quoi faire une expérience très forte qui permet... enfin de "sortir" le traumatisme.

    l'envie de se blottir dans les bras... finalement, c'était SURTOUT pour aller dans le "coma du sommeil" entouré et non pas abandonné... (et non pas seulement pour consoler le se faire battre à l'école, L'ABANDON était déjà refoulé à cette époque!)

    et une fois ce trauma résolu... découverte que l'ami de tous les espoirs était attendu... c'était le jumeau perdu... il n'y a pas mieux qu'un schizo pour vous faire le coup de faire le miroir pour faire un double de vous et vous abandonner ensuite

    MERCI LES ANGES vous avez envoyé qu'il il faut... pour me secouer...
    résultat: mystifié en un an et demi..

    ils sont dur, je vous assure.. quitte à se fracasser les os...
     
  2. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Point de vue oignon, il est vrai que c'est enlever les épluchures une à une, même parfois ça fait pleurer un peu...

    Le Soi est Sacré. La préséance interne est féminine. Ne jamais laisser la moindre "autorité", qu'elle soit de l'inframonde national, planétaire, galactique ou universel, violer ce sanctuaire.


    Une "ascension" se déroule toujours par l'interne. Personne ne quitte jamais personne dans le Un.

    Par ce passage, on rencontre l'autre Soi. C'est vraiment très fun.



    Nous sommes aujourd'hui dans la carte du tarot le monde !!
    regarde la bien, elle est la fusion du féminin et masculin..... androgyne.....elle est l'individuation
     
  3. Pieds crouteux

    Pieds crouteux Membre

    Inscrit:
    30 Août 2010
    Messages:
    156
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    quand j'étudie les enneagrammes sachant que je suis bel et bien un 5 avec un peu de 4...
    le copain "schizophrène" semblait être un 8 alpha ou un 2mu (dur à dire... vu la lucidité qu'il avait)

    (j'y regroupe ici)

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    je trouve la description dans mon type d'un mécanisme de défense associé au 5 "isolation" qui ressemble à ce que je nomne "dissociation mentale"

    je trouve comme définition.
    En psychanalyse, l'isolation est un mécanisme de défense caractéristique de la névrose obsessionnelle, que l'on distingue du refoulement. Il consiste en la rupture des chaînes associatives menant au contenu à isoler. Le contenu est alors inaccessible. L'isolation se traduit par des pauses dans le déroulement de la pensée, des arrêts, des rituels, de la sidération.
    la sidération définit un brusque arrêt de toutes les fonctions psychiques perceptives, chute dans la pétrification émotionnelle. La sidération est consécutive à une effraction soudaine, imprévisible d'un objet ou d'une situation qui plonge le sujet dans une sorte de coma éveillé, une déroute du moi débordé de toutes parts par des affects ingérables. Cela fait songer à l'état de panique, à l'accident grave, à l'irruption de contenus inconscients, au coup de foudre, à la catatonie.

    ceci explique peut être ma "crise" de mutisme du 25 juin que "jésus" (l'étudiant en psycho) a "guéri" et cette "dissociation"... elle apparaît en effet tout le temps que J'AI TROP SOUFFERT.

    Le contenu isolé contient la CHARGE ÉMOTIVE et quand je le chiale dans les bras de "jésus", c'est consolé et du coup moins... sidérant: moins tétanisant, ça n'est alors plus isolé et je peut y conscientiser. je remarque cela plusieurs fois (des crises de tétanie je ne comprend pas trop, je vais me mettre un peu dans les bras de "jésus", et puis je suis calmé, mais du coup je pleure et du coup comprend (c'est différent de la catharsis ou c'est se projeter dans le passé et tout revivre en conscience holtoropique, tout y sortir d'un coup, ça fait aussi bien chialer).

    Ma thérapie, ça serait donc une thérapie pour les "5" surtout.. ça marche assez bien ces trucs, c'est un autre asperger qui a réussi à se sociabiliser en assimilant cela qui m'a mit sur cette piste des enneagrammes, il a passé 3 ans à bien y assimiler pour réussir à gérer ses amis et ses collègues. Il a été "sauvé" par sa femme qui est une 2 alpha comme moi j'ai été "soigné" par un ami qui est 2 alpha aussi..
     
  4. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Je suis 8 sagesse(image du vautour)....mais je ne pense pas que ça peut aider dans ton énéagramme puisque celà n'a rien avoir avec:lol:

    Suivre le flux intérieur et ne pas trop se prendre au sérieux sinon ça arrête tout :wink:
     
  5. Pieds crouteux

    Pieds crouteux Membre

    Inscrit:
    30 Août 2010
    Messages:
    156
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    oui, c'est aller dans le monde des dieux au lieu de se libérer...

    j'avais traduit ça en aviron.

    boudherie en compétition d'aviron.
    [​IMG]
    Vajra rameur+ qui garde reste impertubable en toute situation comme si l'eau était lisse comme un miroir. d'ailleurs laisse l'eau semblable à un miroir... très maniaque sur les réglages et étudie tout dans le moindre détail.
    Vajra rameur- en colère contre les éléments, qui se bat, et éclabousse et qui dit "connard" à ceux qui gêne
    l'affectation par l'eau et l'agressivité caractérise les rameurs vajra

    karma rameur- jaloux de ceux qui sont plus fort qu'eux, et qui si ils gagnent doutent d'eux mêmes, il dit "connard" à ceux qui gagne seulement, en colère par rapport à ce qui le fait perdre.
    karma rameur+ qui rame à 40 de cadence à exactement 250m avant l'arrivée.
    le vent de la vitesse et l'action juste quand il faut caractérise les rameurs karma

    padma rameur+ qui devient entraîneur compétant, aide tout le monde.
    padma rameur- rameur qui entraîne les filles à un autre sport.
    la chaleur caractérise les rameurs padma. Un rameur padma adore soigner l'hypothermie des filles qui viennent de tomber à l'eau en les chauffant contre eux, dans un sac de couchage.

    ratna rameur- qui est exité d'avoir une médaille ou qui sinon se dit avoir le potentiel, qui une fois s'être assis sur la victoire ne risque plus à s'assoir sur un bateau aligné pour un nouveau départ.
    ratna rameur+ qui n'est pas perturbé par l'enjeu d'une course et reste humble.
    le ratna exibe son orgeuil une fois sur son élément, la terre, ou du moins sur ce qui s'y rattache (le ponton d'honneur)

    rameur boudha - rame comme un boeuf, c'est une bête d'ailleurs... notez qu'il peut aussi ramer... comme un dieu.
    rameur boudha+ rameur qui constate que là n'est peut être pas le but ultime de l'existence: rame comme un être humain qui désire ni être une bête, ni devenir un dieu déchu plus tard.
     
  6. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Le karma.....bonne question, encore faut 'il y croire ? :wink:
     
  7. Pieds crouteux

    Pieds crouteux Membre

    Inscrit:
    30 Août 2010
    Messages:
    156
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Le karma n'est rien d'autre qu'une charge traumatique en l'esprit qui programme donc nos actes futurs. C'est pour cela que le conscientiser et le décharger en libère.
    si on étend cette notion à l'esprit collectif et aux vies antérieures. On a le karma au sens bouddhisme.
     
  8. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    oui, pour moi le karma c'est l'exemple type d'une programmation mentale

    :evil:


    La liberté c'est de savoir gérer ses contraintes...

    Pas de s'y résigner en boudant...

    8)
     
  9. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Le karma sous entends le lien de cause à effêt et tant que nous considèrerons la cause, l'arrière plan, le conditionnement, comme étant sans lien avec l'effêt, il y aura forcement conflit entre la pensée et cet arrière plan .

    La question est donc comment agir ?

    L'action peut 'elle jamais nous liberer de cet enchainement de causes et d'effêts ?

    J'ai fait certaines choses dans le passé; j'ai vécu des expériences, et tout celà conditionne évidement mon mode de réponse actuel.; or la réponse d'hier conditionne celle de demain.
    C'est tout le processus du karma: la cause et l'effêt, même si ce mécanisme est susceptible d'être une source de plaisir, ène en fin de compte à la douleur.

    Le véritable noeud de la question est: la pensée peut elle être libre ?

    Toute pensée, action vraiment libre n'est ni cause de douleur, ni source de conditionnement .

    Le point crucial de la question est donc:

    peut 'il donc y avoir une action qui soit sans aucne connection avec le passé ?
    peut 'il y avoir une action qui ne soit pas fondée sur l'idée ?

    L'idée c'est la continuation d'hier sous une forme modifiée, et cette continuation va conditionner demain, ce qui signifie que toute action fonde sur l'idée ne peut être jamais libre.
    Tant que l'action aura pour fondement l'idée, elle engendrera inévitablement des conflits ultérieurs.

    peut 'il y avoir une action déconnectée du passé ?
    Une action qui ne soit pas plombé par le fardeau de l'expérience , par le savoir d'hier ?

    Tant que l'action est le fruit du passé, elle ne peut jamais être libre, or ce n'est que dans la liberté que l'on peut découvrir la vérité.

    Ce qui se passe en fait, c'est que l'esprit , n'étant pas libre, ne peut pas agir: il ne peut que réagir, et c'est la réaction qui est la base de nos actions, ne sont que le prolongement de réactions, car elles sont l'expression de la mémoire, de l'expériences des réponses d'hier.

    Donc la question qui se pose à nouveau est donc celle çi:

    L'esprit peut 'il se liberer de son conditionnement ?
     
Chargement...