Formation Hypnose

TCC et hypnose : complémentarités et limites - Hypnothérapie

jean touati

Membre
Exerçant au Centre de Traitement et d'Evaluation de la Douleur (CETD) de l’hôpital Ambroise Paré à Boulogne je co-animais, aux côtés d'une psychologue clinicienne et d'un médecin psychothérapeute, une thérapie de groupe en Thérapie Comportementale et Cognitive - TCC - destinée à des patientes souffrant de fibromyalgie (douleur chronique).

Sur la base de cette expérience je présente dans ces textes, illustrés de vignettes cliniques, tout d'abord les principes des TCC ainsi que le programme TCC proposé à ce groupe de patientes.
Je présente ensuite, tout en portant un regard croisé basé sur ma pratique d’hypnothérapeute, la mise en œuvre de certains outils et méthodes des TCC au cours de cette thérapie de groupe : l'analyse fonctionnelle utilisant la grille SECCA, les méthodes de relaxation - contrôle de la respiration et méthode Jacobson -, le travail sur les schémas de pensée dysfonctionnels ainsi qu'une discussion sur la gestion de la relation thérapeutique.

Je conclus par une réflexion sur les limites de l'approche TCC en ouvrant une perspective vers une démarche intégrative se nourrissant à la fois de l'hypnose et des TCC.

En effet, même si l’hypnose d’inspiration éricksonienne dans laquelle s’inscrit ma pratique peut paraître très éloignée du formalisme et de la rigueur des TCC, je montre, à l’instar de François Thioly (in Bioy, Michaux, 2007) comment ces approches thérapeutiques peuvent s’enrichir mutuellement.

Lire les articles : TCC et hypnose : complémentarités et limites
Au plaisir d'échanger,
Jean Touati Hypnothérapeute Cabinet Orgadia Paris
www.orgadia.com

Les articles : http://www.orgadia.com/hypnotherapeute- ... ypnose.htm


Quand je mets un vert,
ça ne veut pas dire de l'herbe,

Quand je mets du bleu,
ça ne veut pas dire du ciel.

Henri Matisse
 

laurenzo

Membre
Bonjour Jean,

Merci pour ce retour.

Concrètement que peuvent espérer les personnes touchées par la fibromyalgie avec ces méthodes? Une réduction de la douleur je présume mais a-t-on pu mesurer de quel ordre était cette réduction?

Merci d'avance pour votre réponse
 
M

Métaphore

Invité
M. TOUATI,

J'ai parcouru rapidement vos liens mais je peux vous dire déjà que ma formation d'hypnose clinique intégrative rentre tout à fait dans cette perspective. Et je suis ravie que vous parliez entre autres de Cottraux et des schémas de pensée dysfonctionnels basé sur l’auto-questionnaire abrégé de Young, car a priori sur ce forum, personne ne connaît.

Votre site est très bien fait et explicite sur votre démarche intégrative.
 

valikor

Membre
marrant la croyance de la psychologue sur les schémas "Juste un point. Non, on ne change pas un schéma ! Je suis d’accord avec toi pour l’assouplir, pour dire que ça fait écho et on peut induire des choses, mais par contre il ne changera jamais !"

alors qu'on peut tout à fait prendre tellement de distance avec qu'il cessera de contionner...

mais cela ne peut se faire qu'avec l'hypnose ou l'emdr...


frappant de voir confirmer que la fibromyalgye est le reflet sur leur corps de tous les ressentis négatifs accumulés... A ce titre, l'anxiété c'est ravageur...
 

laurenzo

Membre
valikor à dit:
frappant de voir confirmer que la fibromyalgye est le reflet sur leur corps de tous les ressentis négatifs accumulés... A ce titre, l'anxiété c'est ravageur...
Bonsoir Valikor,

Je crois que c'est justement très loin d'être confirmé. La fibromyalgie est encore pleine d'énigmes mais elle est désormais classée dans les maladies rhumatologiques après avoir été considérée pour une maladie psy. Beaucoup d'incertitudes pour le moment.
 

valikor

Membre
laurenzo à dit:
valikor à dit:
frappant de voir confirmer que la fibromyalgye est le reflet sur leur corps de tous les ressentis négatifs accumulés... A ce titre, l'anxiété c'est ravageur...
Bonsoir Valikor,

Je crois que c'est justement très loin d'être confirmé. La fibromyalgie est encore pleine d'énigmes mais elle est désormais classée dans les maladies rhumatologiques après avoir été considérée pour une maladie psy. Beaucoup d'incertitudes pour le moment.
vous savez qu'on peut tout à fait demander à une personne à quel point elle à mal sur une échelle de 0 à 10 et, en transe, lui demander de remonter le lien entre cette douleur et qqchse de son passé ou qqn, et qu'elle le trouve, qu'elle fasse un travail dessus, pour qu'après, la douleur soit plus faible... et qu'il faille recommencer pour trouver une autre cause...

ca marche bien et c'est reproductible.
 

laurenzo

Membre
valikor à dit:
vous savez qu'on peut tout à fait demander à une personne à quel point elle à mal sur une échelle de 0 à 10 et, en transe, lui demander de remonter le lien entre cette douleur et qqchse de son passé ou qqn, et qu'elle le trouve, qu'elle fasse un travail dessus, pour qu'après, la douleur soit plus faible... et qu'il faille recommencer pour trouver une autre cause...

ca marche bien et c'est reproductible.
Je ne dis pas que l'EMDR ou qu'une TCC n'aura aucun impact sur la fibromyalgie. Simplement à ma connaissance excepté sur la gestion de la douleur où l'hypnose peut avoir un impact tout comme le tai-chi par exemple, aucune méthode n'a prouvé une efficacité durable ou une guérison sur cette maladie qui semble demeurer un vrai mystère.
 
M

Métaphore

Invité
M. TOUATI, j'ai repris vos liens et je vois que vous faites référence (entre autres) à Stéphanie Hahusseau, excellent livre de poche qui développe très simplement mais efficacement la mise en place des schémas.

:arrow: (2003, p.28 ) explique très simplement : « un schéma agit en quelque sorte comme des œillères qui nous empêches d’avoir une vision réaliste du monde.

A l’âge adulte, il est responsable d’une souffrance pour nous ou pour notre entourage et il est à l’origine de comportements qui le perpétuent ou le renforce. » Elle précise 7 besoins capitaux de l’enfant qui, n’ayant pas été respectés dans cette expérience, expliqueraient les schémas dysfonctionnels...


En fait tout ce que vous développez dans ces liens, c'est ce que j'ai appris dans ma formation et donc je partage totalement ces points de vue.

Et à partir de là, rien ne demeure mystérieux...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
La gestion des schémas c'est simplement de la modélisation !

Pas besoin de compliquer avec beaucoup d'analyse ce qui est si simple intuitivement ...

mais là je risque encore de heurter des murs...

toujours les mêmes d'ailleurs.

:roll:
 
M

Métaphore

Invité
surderien à dit:
La gestion des schémas c'est simplement de la modélisation!

Non, je pense que nous ne parlons pas de la même chose, l'évaluation des schémas d'après Young & Klosko permette de mettre en avant l'approche cognitive des troubles de la personnalité et/ou de ses dysfonctionnements.

Pas besoin de compliquer avec beaucoup d'analyse ce qui est si simple intuitivement ...

Un minimun requis est nécessaire pour comprendre la structure pscychique d'un individu et son mode de fonctionnement et cette évaluation des schémas est très intéressante.

mais là je risque encore de heurter des murs...toujours les mêmes d'ailleurs.

Je ne sais pas de quoi vous parlez ?... :roll:

A ce sujet un des liens de M. Jean TOUATI est clair sur le sujet où il aborde également ces notions.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut