Formation Hypnose

technique d'Erickson "mon ami john"

I

Intemporelle

Invité
valikor à dit:
eh bien il avait tort....

d'abord il n'y a pas une infinité d'etres humains

ensuite, il n'y a qu'une façon de se construire : caractère des parents = modèle de départ+enregistrement de son propre état qui renforce les traits ou qui permet d'en créer de nouveaux

et langage commun....

bref un ensemble de regles restreint sur un ensemble ... donc oui il y a une théorie qui explique la construction générale, dans son ensemble...
Pas d'accord du tout...

Une même fatrie n'aura pas forcément les mêmes traits de caractère ni la même vie, ni les mêmes objectifs, et pourtant issue des mêmes parents, donc votre conclusion est erronée... même s'il est vrai que le contexte familial/éducatif à sa part d'influence, certes, mais il est loin de modeler l'individu qui est à la base créatif et unique...

Seriez vous encore coincé dans un schéma restrictif pour avancer de telles choses ?...
 

valikor

Membre
Intemporelle à dit:
valikor à dit:
eh bien il avait tort....

d'abord il n'y a pas une infinité d'etres humains

ensuite, il n'y a qu'une façon de se construire : caractère des parents = modèle de départ+enregistrement de son propre état qui renforce les traits ou qui permet d'en créer de nouveaux

et langage commun....

bref un ensemble de regles restreint sur un ensemble ... donc oui il y a une théorie qui explique la construction générale, dans son ensemble...
Pas d'accord du tout...

Une même fatrie n'aura pas forcément les mêmes traits de caractère ni la même vie, ni les mêmes objectifs, et pourtant issue des mêmes parents, donc votre conclusion est erronée... même s'il est vrai que le contexte familial/éducatif à sa part d'influence, certes, mais il est loin de modeler l'individu qui est à la base créatif et unique...

Seriez vous encore coincé dans un schéma restrictif pour avancer de telles choses ?...
Métaphore, de même que toutes les touffes d'herbes de la prairie sont différentes, néanmoins, ce ne sont toutes que des touffes d'herbe qui partagent un bagage génétique commun (avec une très très légère variabilité) et une façon de pousser commune...
 
I

Intemporelle

Invité
valikor à dit:
Intemporelle à dit:
valikor à dit:
eh bien il avait tort....

d'abord il n'y a pas une infinité d'etres humains

ensuite, il n'y a qu'une façon de se construire : caractère des parents = modèle de départ+enregistrement de son propre état qui renforce les traits ou qui permet d'en créer de nouveaux

et langage commun....

bref un ensemble de regles restreint sur un ensemble ... donc oui il y a une théorie qui explique la construction générale, dans son ensemble...
Pas d'accord du tout...

Une même fatrie n'aura pas forcément les mêmes traits de caractère ni la même vie, ni les mêmes objectifs, et pourtant issue des mêmes parents, donc votre conclusion est erronée... même s'il est vrai que le contexte familial/éducatif à sa part d'influence, certes, mais il est loin de modeler l'individu qui est à la base créatif et unique...

Seriez vous encore coincé dans un schéma restrictif pour avancer de telles choses ?...
Métaphore, de même que toutes les touffes d'herbes de la prairie sont différentes, néanmoins, ce ne sont toutes que des touffes d'herbe qui partagent un bagage génétique commun (avec une très très légère variabilité) et une façon de pousser commune...
Je ne partage toujours pas votre point de vue...

Attention aux amalgames, est ce un manque de discernement ou bien votre subjectivité qui est en cause, je ne sais pas...

2 personnes ayant le même problème ne sera pas du toujours sensible à la même thérapie, en doutez vous ? alors l'herbe de la prairie pourra être agréable pour l'une et détestable pour l'autre...
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
valikor à dit:
eh bien il avait tort....

d'abord il n'y a pas une infinité d'etres humains

ensuite, il n'y a qu'une façon de se construire : caractère des parents = modèle de départ+enregistrement de son propre état qui renforce les traits ou qui permet d'en créer de nouveaux

et langage commun....

bref un ensemble de regles restreint sur un ensemble ... donc oui il y a une théorie qui explique la construction générale, dans son ensemble...
Pas d'accord non plus. (On note au passage la différence entre "il a tort"/"tu as tort" et "je ne suis pas d'accord avec lui/toi", si si c'est très important cette différence)

Déjà: au chiottes la résilience? et les résiliences partielles? Ah! et le fait que les parents sont différents avec chacun de leurs enfants (au sein d'une fratrie il est très fréquent que seulement certains enfants soient battus, on remarque aussi le comportement des parents en fonction de leurs croyances sur l'enfant "il/elle est fragile -> surprotection fréquente)? Et l'environnement de l'enfant ne se réduit pas à ses parents, non? Pas de tuteurs de résilience? pas de rencontre? pas d'imagination? pas d'ami imaginaire? pas de mentors/d'idoles?

Je suis assez intriguée, c'est la toute première fois que j'entends ce type de théorie et j'aimerai bien savoir d'où ça sort. Si tu as des sources ça m'intéresse.
 

valikor

Membre
Prudence à dit:
valikor à dit:
eh bien il avait tort....

d'abord il n'y a pas une infinité d'etres humains

ensuite, il n'y a qu'une façon de se construire : caractère des parents = modèle de départ+enregistrement de son propre état qui renforce les traits ou qui permet d'en créer de nouveaux

et langage commun....

bref un ensemble de regles restreint sur un ensemble ... donc oui il y a une théorie qui explique la construction générale, dans son ensemble...
Pas d'accord non plus. (On note au passage la différence entre "il a tort"/"tu as tort" et "je ne suis pas d'accord avec lui/toi", si si c'est très important cette différence)

Déjà: au chiottes la résilience? et les résiliences partielles? Ah! et le fait que les parents sont différents avec chacun de leurs enfants (au sein d'une fratrie il est très fréquent que seulement certains enfants soient battus, on remarque aussi le comportement des parents en fonction de leurs croyances sur l'enfant "il/elle est fragile -> surprotection fréquente)? Et l'environnement de l'enfant ne se réduit pas à ses parents, non? Pas de tuteurs de résilience? pas de rencontre? pas d'imagination? pas d'ami imaginaire? pas de mentors/d'idoles?

Je suis assez intriguée, c'est la toute première fois que j'entends ce type de théorie et j'aimerai bien savoir d'où ça sort. Si tu as des sources ça m'intéresse.
je te réponds en mp et un peu plus tard.

je fais références à certaines choses communes absolument à tous : tout le monde a des traits de caractère et des mauvais souvenirs et accepte plus ou moins mal des symptômes....
et aussi à la façon dont un trait de caractère est à la fois construit et maintenu dans le présent.
 

papusza

Membre
Dans un pré, il y a beaucoup de brin d'herbe, mais la terre n'est pas exactement la même à chaque endroit.

Tous les brins d'herbe n'ont pas la même taille, la même épaisseur. Il y en a de chetifs, il y en a qui crament au soleil, d'autres qui sont bien vigoureux, parce que le soleil n'arrive pas exactement au même endroit, qu'il y en a certains qui sont protégés par les arbres etc...

Tous les brins d'herbes ont rencontré des difficultés dans leur pré, certains se sont fait ecraser par les pieds d'une vache, d'autres se sont fait brouter, d'autres encore on leur a mis un engrais qui ne leur a pas fait du bien

Et même si tous les brins d'herbe, parce qu'il sont herbe, dessechent sans pluie, le brin d'herbe qui s'est fait ecraser par une vache et celui qui a eu un mauvais engrais souffrent, mais souffrent différement, et peut être qu'il ne faut pas leur appliquer le même traitement exactement.

Meme si un brin d'herbe est un brin d'herbe.

Chaque brin d'herbe est unique dans sa prairie
 

valikor

Membre
papusza à dit:
Et même si tous les brins d'herbe, parce qu'il sont herbe, dessechent sans pluie, le brin d'herbe qui s'est fait ecraser par une vache et celui qui a eu un mauvais engrais souffrent, mais souffrent différement, et peut être qu'il ne faut pas leur appliquer le même traitement exactement.

Meme si un brin d'herbe est un brin d'herbe.

Chaque brin d'herbe est unique dans sa prairie
si chacun est unique, ils ont tous besoin de nourriture, d'eau, d'engrais, à des degrés divers, bien sûr.
 
I

Intemporelle

Invité
valikor à dit:
papusza à dit:
Et même si tous les brins d'herbe, parce qu'il sont herbe, dessechent sans pluie, le brin d'herbe qui s'est fait ecraser par une vache et celui qui a eu un mauvais engrais souffrent, mais souffrent différement, et peut être qu'il ne faut pas leur appliquer le même traitement exactement.

Meme si un brin d'herbe est un brin d'herbe.

Chaque brin d'herbe est unique dans sa prairie
si chacun est unique, ils ont tous besoin de nourriture, d'eau, d'engrais, à des degrés divers, bien sûr.
Ce message est contradictoire avec le précédent ci-dessous :

valikor à dit:
même que toutes les touffes d'herbes de la prairie sont différentes, néanmoins, ce ne sont toutes que des touffes d'herbe qui partagent un bagage génétique commun (avec une très très légère variabilité) et une façon de pousser commune...
Que cherchez vous à exprimer car là je ne comprends plus... :roll:
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Intemporelle à dit:
valikor à dit:
si chacun est unique, ils ont tous besoin de nourriture, d'eau, d'engrais, à des degrés divers, bien sûr.
Ce message est contradictoire avec le précédent ci-dessous :

valikor à dit:
même que toutes les touffes d'herbes de la prairie sont différentes, néanmoins, ce ne sont toutes que des touffes d'herbe qui partagent un bagage génétique commun (avec une très très légère variabilité) et une façon de pousser commune...
Que cherchez vous à exprimer car là je ne comprends plus... :roll:
Chaque brin d'herbe va avoir un code génétique... même si deux sont identiques, ils n'occuperont pas la même place dans le monde et seront donc différents.
On doit tous naître, manger, respirer, déféquer et pourtant chaque être humain est différent des autres, unique; même si on partage des points communs.
On a beau être tous des êtres humains on est tous différents.
 
I

Intemporelle

Invité
Prudence à dit:
Intemporelle à dit:
valikor à dit:
si chacun est unique, ils ont tous besoin de nourriture, d'eau, d'engrais, à des degrés divers, bien sûr.
Ce message est contradictoire avec le précédent ci-dessous :

valikor à dit:
même que toutes les touffes d'herbes de la prairie sont différentes, néanmoins, ce ne sont toutes que des touffes d'herbe qui partagent un bagage génétique commun (avec une très très légère variabilité) et une façon de pousser commune...
Que cherchez vous à exprimer car là je ne comprends plus... :roll:
Chaque brin d'herbe va avoir un code génétique... même si deux sont identiques, ils n'occuperont pas la même place dans le monde et seront donc différents.
On doit tous naître, manger, respirer, déféquer et pourtant chaque être humain est différent des autres, unique; même si on partage des points communs.
On a beau être tous des êtres humains on est tous différents.
Valikor dit le contraire a priori :

valikor à dit:
d'abord il n'y a pas une infinité d'etres humains

ensuite, il n'y a qu'une façon de se construire : caractère des parents = modèle de départ+enregistrement de son propre état qui renforce les traits ou qui permet d'en créer de nouveaux

et langage commun....

bref un ensemble de regles restreint sur un ensemble ... donc oui il y a une théorie qui explique la construction générale, dans son ensemble...
Il ne faut pas croire que tout se construit sur l'influence parentale, un échec scolaire peut être dû à un prof très humiliant, où à un handicap de base alors que les parents auront été protecteurs, mais les copains un peu moins... :roll:
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Intemporelle à dit:
Prudence à dit:
Intemporelle à dit:
valikor à dit:
si chacun est unique, ils ont tous besoin de nourriture, d'eau, d'engrais, à des degrés divers, bien sûr.
Ce message est contradictoire avec le précédent ci-dessous :

valikor à dit:
même que toutes les touffes d'herbes de la prairie sont différentes, néanmoins, ce ne sont toutes que des touffes d'herbe qui partagent un bagage génétique commun (avec une très très légère variabilité) et une façon de pousser commune...
Que cherchez vous à exprimer car là je ne comprends plus... :roll:
Chaque brin d'herbe va avoir un code génétique... même si deux sont identiques, ils n'occuperont pas la même place dans le monde et seront donc différents.
On doit tous naître, manger, respirer, déféquer et pourtant chaque être humain est différent des autres, unique; même si on partage des points communs.
On a beau être tous des êtres humains on est tous différents.
Valikor dit le contraire a priori :

valikor à dit:
d'abord il n'y a pas une infinité d'etres humains

ensuite, il n'y a qu'une façon de se construire : caractère des parents = modèle de départ+enregistrement de son propre état qui renforce les traits ou qui permet d'en créer de nouveaux

et langage commun....

bref un ensemble de regles restreint sur un ensemble ... donc oui il y a une théorie qui explique la construction générale, dans son ensemble...
Il ne faut pas croire que tout se construit sur l'influence parentale, un échec scolaire peut être dû à un prof très humiliant, où à un handicap de base alors que les parents auront été protecteurs, mais les copains un peu moins... :roll:
Mais je crois (à lui de confirmer) qu'on est d'accord sur le fait qu'on est tous différents avec une base commune... (mais qu'on n'est pas d'accord sur la base et son importance)
Perso je ne suis pas d'accord avec ce que j'ai mis en rouge et dont la synthèse est ce que tu as souligné.

Je sens que ces citations vont terminer avec du gras, du souligné, de la couleur partout!
 

xorguina

Membre
Je retrouve plus le fil, mais savez vous qu'il existe des personnes qui ne mangent pas ? elles sont surveillées pour voir si justement c pas un fuck !

Elles se nourrissent de prana...bon, c pas nouveau hein !

Alors que dire de ces être humains ?

Tout est possible n'est ce pas ?

Alors chaque être est individuel oui, et nous sommes tous ré/unis oui, mais à mon avis c'est pas par le on ne doit tous naître, ou manger ou déféquer....ca, pour moi, c'est la réunion de ce que l'on a voulu nous faire croire ! elle est même pour moi, une croyance de peur erronée pour nous empêcher de re/co/naître nos autres possibilités...je trouve ça, très limités pour l'humain, comme si nous étions unis par des besoins primaires, de survie ....

Pareil pour les parents...je pense pas non plus qu'ils faillent dire que tout vient des parents ! même s'il y en a une bonne partie...

Ok, je sors :arrow:
 

saladerouge

Membre
Le bouquin sur la prana nourriture a incité des personnes à jouer avec leur vie... C'est une possibilité de grand Yogi qui demande une discipline, une pratique et une rigueur que très peu de nos vie modernes permettent...
 

xorguina

Membre
saladerouge à dit:
Le bouquin sur la prana nourriture a incité des personnes à jouer avec leur vie... C'est une possibilité de grand Yogi qui demande une discipline, une pratique et une rigueur que très peu de nos vie modernes permettent...

CC :D

Je ne connaîs pas le bouquin....oui, celà est pour ceux qui savent ce qu'ils font, dumoins ceux qu'ils sont ! je pense.....

Mais c'est une possibilité autre qui ferait donc prendre conscience quelque part d'autre possibiltés soi disant impossible que l'on veut nous faire croire existe et que pourtant nous avons a disposition, mais ça bien évidment personne ne nous l'apprends, ou dumoins nous le rappelle, nous le fait rédécouvrir....


C'est peut être très utopique, mais imagine que nous apprenions a nos enfants, a monde comment se nourrir de prana, ben, il y en a qui serait aps content, surtout pour leur portefeuille lol mais par contre d'autres ne mouriraient plus de faim.....et d'autres encore, moi compris, ne regarderait plus combien il reste pour remplir le frigo, d'ailleurs, il n'y auraitplus de frigo ! plus d'animaux tué ! plus ...plus...plus....ok je sors :arrow:
 

saladerouge

Membre
Ouaip, j'ai juste mon côté flémarde qui me taquine et remplir le frigo me semble moins difficile !!! Tempérament morose passager, j'apprécie ton enthousiasme... :wink:
 

xorguina

Membre
saladerouge à dit:
Ouaip, j'ai juste mon côté flémarde qui me taquine et remplir le frigo me semble moins difficile !!! Tempérament morose passager, j'apprécie ton enthousiasme... :wink:
Qui sait, si ça se trouve c'est aussi facile que de respirer ! du....prana mdr

J' apprecie aussi de te lire et ta façon de penser et j'apprecie tjrs autant tes interventions qui reste trop rare à mon goût.....ça fait du bien de te revoir :wink:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
xorguina à dit:
Je retrouve plus le fil, mais savez vous qu'il existe des personnes qui ne mangent pas ? elles sont surveillées pour voir si justement c pas un fuck !

Elles se nourrissent de prana...bon, c pas nouveau hein !

Alors que dire de ces être humains ?

Tout est possible n'est ce pas ?

Alors chaque être est individuel oui, et nous sommes tous ré/unis oui, mais à mon avis c'est pas par le on ne doit tous naître, ou manger ou déféquer....ca, pour moi, c'est la réunion de ce que l'on a voulu nous faire croire ! elle est même pour moi, une croyance de peur erronée pour nous empêcher de re/co/naître nos autres possibilités...je trouve ça, très limités pour l'humain, comme si nous étions unis par des besoins primaires, de survie ....

Pareil pour les parents...je pense pas non plus qu'ils faillent dire que tout vient des parents ! même s'il y en a une bonne partie...

Ok, je sors :arrow:
Plus on va consommer, plus on va accélérer son fonctionnement de digestion, plus on va déféquer...

Intellectuellement c'est le même cogito, plus on va en assimiler, plus on va devoir en découvrir...

Et plus l'homme vogica en stocke pour survivre...

c'est inscrit dans notre patrimoine ?

non, on s'en est persuadé que c'est indispensable pour survivre...

Faut faire fi de nos réflexes archaïques pour évoluer vers le moderne

oublier le passé, les musées, les souvenirs, les vraies valeurs d'antan, le bon temps de jadis ?

Impossible...

Car c'est la base accumulative d'un futur plus riche...

Les parents font aussi partie de cette base nutritive...

Incontournable.

:roll:



A moins de vivre complétement nu et désocialisé

de se détacher de tout

comme mon ami John

en vivant de prana

:)


mais alors surderien...
 

xorguina

Membre
surderien à dit:
xorguina à dit:
Je retrouve plus le fil, mais savez vous qu'il existe des personnes qui ne mangent pas ? elles sont surveillées pour voir si justement c pas un fuck !

Elles se nourrissent de prana...bon, c pas nouveau hein !

Alors que dire de ces être humains ?

Tout est possible n'est ce pas ?

Alors chaque être est individuel oui, et nous sommes tous ré/unis oui, mais à mon avis c'est pas par le on ne doit tous naître, ou manger ou déféquer....ca, pour moi, c'est la réunion de ce que l'on a voulu nous faire croire ! elle est même pour moi, une croyance de peur erronée pour nous empêcher de re/co/naître nos autres possibilités...je trouve ça, très limités pour l'humain, comme si nous étions unis par des besoins primaires, de survie ....

Pareil pour les parents...je pense pas non plus qu'ils faillent dire que tout vient des parents ! même s'il y en a une bonne partie...

Ok, je sors :arrow:
Plus on va consommer, plus on va accélérer son fonctionnement de digestion, plus on va déféquer...

Intellectuellement c'est le même cogito, plus on va en assimiler, plus on va devoir en découvrir...

Et plus l'homme vogica en stocke pour survivre...

c'est inscrit dans notre patrimoine ?

non, on s'en est persuadé que c'est indispensable pour survivre...

Faut faire fi de nos réflexes archaïques pour évoluer vers le moderne

oublier le passé, les musées, les souvenirs, les vraies valeurs d'antan, le bon temps de jadis ?

Impossible...

Car c'est la base accumulative d'un futur plus riche...

Les parents font aussi partie de cette base nutritive...

Incontournable.

:roll:



A moins de vivre complétement nu et désocialisé

de se détacher de tout

comme mon ami John

en vivant de prana

:)


mais alors surderien...

:D L'humain évolue hein ! et quoi qu'il en dise, tout évolue, tout est en perpetuelle évolution.....

Alors il est aussi dans une présente présence consciente, d'un présent tjrs évolutif, une autre notion du temps présentement :lol:

Et cette présence est présentement là pour accueillir , honorer et re/co/naître le tout !
:wink:
 

xorguina

Membre
Une autre pensée.....

Le Zen dit que si vous lâchez le savoir – et dans le savoir tout est inclus, votre nom, votre identité, tout, parce que cela vous a été donné par les autres – si vous lâchez tout ce qui vous a été donné par les autres, vous aurez une qualité d’être totalement différente – l’innocence.
:D
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut