Formation Hypnose

Thérapeute ou technicien ?

  • Auteur de la discussion Intemporelle
  • Date de début
I

Intemporelle

Invité
Bonjour à tous,

Si vous êtes un thérapeute en exercice ou en devenir , vous reconnaissez vous dans ces podcats audios ? pour cela je vous les laisse découvrir, ceux ci-cités ci-dessous sont très pertinents, à écouter absolument, mais les autres sont aussi excellents.

http://jean-charles.bettan.pagesperso-o ... dcast.html

- Thérapeute ou technicien ?

- Les errants thérapeutiques

- Ils sont fous, ces Gaulois !


Personnellement, j'ai apprécié particulièrement la singularité et l'engagement de ce thérapeute dans ces discours.

Et vous remarquerez ce qu'il dit : l'hypnose ne fait pas la thérapie (contrairement à ce que j'ai pu lire souvent sur ce forum), le praticien ne fait pas le thérapeute s'il exclu les concepts fondamentaux de la structure psychique.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Merci Intemporelle pour ces informations passionantes notamment sur le « titre de psychothérapeute »


Je fais partie d’une génération de "thérapeutes officiels" médecins chez qui une formation expériencielle en compagnonnage

a permis de développer le savoir faire et le savoir être auprès des patients

Je pense que l’auteur de ces témoignages a manifestement suivi le même chemin…

L'attention flottante est bien là une des clefs du processus !

Concilier l’éthique, la technique, la souplesse, la curiosité et le bon sens fait entrer naturellement dans ce processus d’hypnose

de la thérapie intégrée !

8)



Et les beaux diplômes, les formations de Maître Praticien de n ième niveau pompeux et brillants me font bien rigoler !

:lol:
 

laurenzo

Membre
Donc là on ne serait plus dans une thérapie orientée solution mais dans une thérapie orientée cause c'est ça?
 

papusza

Membre
Un placebo sous hypnose est toujours plus efficace :lol: :lol:

Pourquoi ? :lol: :lol:

Un placebo n est plus un placebo sous hypnose, il devient un medicament, ce qu il était déjà auparavant, mais il le devient encore plus. :wink:
 
Intemporelle a dit:
Bonjour à tous,

vous reconnaissez vous dans ces podcats audios ?

Personnellement, j'ai apprécié particulièrement la singularité et l'engagement de ce thérapeute dans ces discours.

Et vous remarquerez ce qu'il dit : l'hypnose ne fait pas la thérapie (contrairement à ce que j'ai pu lire souvent sur ce forum), le praticien ne fait pas le thérapeute s'il exclu les concepts fondamentaux de la structure psychique.
Je ne peux me reconnaître, ou très partiellement dans ces podcasts de Bettan, excellent thérapeute par ailleurs, dont l'humanisme et la compétence ne font aucun doute, mais qui reste très marqué par sa formation première, la psychanalyse, qu'il ne peut s'empêcher de pratiquer au travers de l'hypnose.
D'autres part son absence de formation scientifique mathématique ou physique ne lui permet pas d'appréhender des notions philosophiques comme l'idée positive qu'il rejette systématiquement.
Si les plus rigoureux des scientifiques se tournent facilement vers des notions philosophiques, la réciproque est hélas bien plus rare, peut être trop difficile.

Quelqu'un de passionnant, excellent praticien, mais à mon sens trop marqué par la psychothérapie.
On retrouve de façon récurrente cette notion propre à la psychanalyse,
qu'il faut avoir pratiqué une analyse pour devenir thérapeute, et qu'il voudrait appliquer à la pratique de l'hypnose.
 
Il est tard, et je découvre les podcasts. Il y a une vidéo qui propose une expérience, message inconscient 2.
Entre le premier et le deuxième mot il y a différence chez moi. Pour vous quel est le premier mot ?
Ensuite j'entends le deuxième, mais à intervalles réguliers le premier.

La confusion est assez instructive d'ailleurs !
 
I

Intemporelle

Invité
surderien a dit:
Merci Intemporelle pour ces informations passionantes notamment sur le « titre de psychothérapeute »


Je fais partie d’une génération de "thérapeutes officiels" médecins chez qui une formation expériencielle en compagnonnage

a permis de développer le savoir faire et le savoir être auprès des patients

Je pense que l’auteur de ces témoignages a manifestement suivi le même chemin…

L'attention flottante est bien là une des clefs du processus !

Concilier l’éthique, la technique, la souplesse, la curiosité et le bon sens fait entrer naturellement dans ce processus d’hypnose

de la thérapie intégrée !

8)



Et les beaux diplômes, les formations de Maître Praticien de n ième niveau pompeux et brillants me font bien rigoler !

:lol:
Bonjour Surderien,


Oui j'ai lu sur le forum que cette question a été souvent abordée concernant le titre de psychothérapeute.

Concernant "les thérapeutes officiels" pour reprendre votre terme... à vrai dire, je pense surtout que J.C. BETTAN voulait souligner que ce métier de thérapeute passe avant tout par une analyse de soi même afin d'éviter toute projection sur le sujet, et de connaître un minimum le processus de la construction psychique, et je ne pense pas qu'il mettait en avant une formation médicale prépondérante.

Concernant l'éthique, souplesse, etc... oui tout à fait, mais là encore j'insisterais dans le même sens que JC BETTAN, soyons au clair avec nous même (nous les thérapeutes)

Et pour finir, les beaux diplômes ... oui vous avez raison, le titre n'a que la valeur qu'on lui accorde, je pense que le contenu d'une formation et le chemin parcouru (analyse de soi même) par le futur praticien est là je pense la qualité du thérapeute, comme le souligne très justement JC BETTAN.
 
I

Intemporelle

Invité
Triggermind a dit:
Intemporelle a dit:
Bonjour à tous,

vous reconnaissez vous dans ces podcats audios ?

Personnellement, j'ai apprécié particulièrement la singularité et l'engagement de ce thérapeute dans ces discours.

Et vous remarquerez ce qu'il dit : l'hypnose ne fait pas la thérapie (contrairement à ce que j'ai pu lire souvent sur ce forum), le praticien ne fait pas le thérapeute s'il exclu les concepts fondamentaux de la structure psychique.
Je ne peux me reconnaître, ou très partiellement dans ces podcasts de Bettan, excellent thérapeute par ailleurs, dont l'humanisme et la compétence ne font aucun doute, mais qui reste très marqué par sa formation première, la psychanalyse, qu'il ne peut s'empêcher de pratiquer au travers de l'hypnose.
D'autres part son absence de formation scientifique mathématique ou physique ne lui permet pas d'appréhender des notions philosophiques comme l'idée positive qu'il rejette systématiquement.
Si les plus rigoureux des scientifiques se tournent facilement vers des notions philosophiques, la réciproque est hélas bien plus rare, peut être trop difficile.

Quelqu'un de passionnant, excellent praticien, mais à mon sens trop marqué par la psychothérapie.
On retrouve de façon récurrente cette notion propre à la psychanalyse,
qu'il faut avoir pratiqué une analyse pour devenir thérapeute, et qu'il voudrait appliquer à la pratique de l'hypnose.
Bonjour Triggermind,

Je pense justement le contraire, il a su adapter l'hypnose et l'intégrer à sa formation initiale la psychanalyse qui quand même est un départ incontournable pour comprendre les schémas fondamentaux. Même si le futur hypnothérapeute n'a pas besoin de faire une psychanalyse ce n'est pas ça que je veux dire.


Heu... je ne vois pas ce qu'une formation scientifique mathématique ou même physique apporte, je pense justement que son ouverture philosophique est plutôt présente dans son discours.


Oui je le pense aussi, même si je n'ai pas fait de psychanalyse au sens pur du terme, mais pour moi la psychothérapie intègre les notions de la psychanalyse entre autre,il y a bien d'autres concepts à intégrer également...

Jusqu'à présent c'est le site le plus sérieux où j'ai entendu des discours cohérents d'une thérapie intégrant plusieurs concepts.

Mais je vous l'accorde son discours est quand même très orienté psychanalyse, mais ses podcasts audios démontrent une clarté dans son discours et non une langue de bois comme on l'entend souvent.

J'entends ou lis très souvent des thérapeutes n'ayant qu'une formation de PNListes, ou de hypnose Ericksonnienne, pour moi ces bases sont loin de faire une psychothérapie complète.

Comme le précise JC BETTAN, il y a plusieurs interventions thérapeutiques, symptômatique ou allant à l'origine du problème, je pense que chaque individu vient chercher une solution, maintenant le podcast des "Errants thérapeutiques" est très pertinent... ce qui se confirme souvent dans la réalité, et même sur des forums...

Bonne journée
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Intemporelle a dit:
surderien a dit:
Merci Intemporelle pour ces informations passionantes notamment sur le « titre de psychothérapeute »


Je fais partie d’une génération de "thérapeutes officiels" médecins chez qui une formation expériencielle en compagnonnage

a permis de développer le savoir faire et le savoir être auprès des patients

Je pense que l’auteur de ces témoignages a manifestement suivi le même chemin…

L'attention flottante est bien là une des clefs du processus !

Concilier l’éthique, la technique, la souplesse, la curiosité et le bon sens fait entrer naturellement dans ce processus d’hypnose

de la thérapie intégrée !

8)



Et les beaux diplômes, les formations de Maître Praticien de n ième niveau pompeux et brillants me font bien rigoler !

:lol:
Bonjour Surderien,


Oui j'ai lu sur le forum que cette question a été souvent abordée concernant le titre de psychothérapeute.

Concernant "les thérapeutes officiels" pour reprendre votre terme... à vrai dire, je pense surtout que J.C. BETTAN voulait souligner que ce métier de thérapeute passe avant tout par une analyse de soi même afin d'éviter toute projection sur le sujet, et de connaître un minimum le processus de la construction psychique, et je ne pense pas qu'il mettait en avant une formation médicale prépondérante.

Concernant l'éthique, souplesse, etc... oui tout à fait, mais là encore j'insisterais dans le même sens que JC BETTAN, soyons au clair avec nous même (nous les thérapeutes)

Et pour finir, les beaux diplômes ... oui vous avez raison, le titre n'a que la valeur qu'on lui accorde, je pense que le contenu d'une formation et le chemin parcouru (analyse de soi même) par le futur praticien est là je pense la qualité du thérapeute, comme le souligne très justement JC BETTAN.
Ce n'est pas la formation "médicale" qui est fondamentale mais la formation "expériencielle" en compagnonnage

Apprenti artisan, se forger en co-formation pour savoir toujours mieux forger !

l'apprenti thérapeute peut apprendre à être toute sa vie un apprenti de la thérapie pour ne pas se croire le maître spécialiste

de toute thérapie...

moi mon hobby c'est de rester l'apprenti du "toujours mieux"


mais surderien, comme d'hab !

8)
 

Paul Elie

Membre
quelle hypnose?


bravo j'applaudis!
cette personne fais preuve d'une energie et d'une transparence... remarquable.... que je veut citer en exemple!
que je vais suivre et imiter!
j'ai ainsi découvert que j’étais un "clinique" hypnothérapeute analyste.... qui utilise les techniques de suggestions directes.... :D
 
I

Intemporelle

Invité
paulelie a dit:
quelle hypnose?


bravo j'applaudis!
cette personne fais preuve d'une energie et d'une transparence... remarquable.... que je veut citer en exemple!
que je vais suivre et imiter!
j'ai ainsi découvert que j’étais un "clinique" hypnothérapeute analyste.... qui utilise les techniques de suggestions directes.... :D
Je suis ravie M. Paulélie que vous adhérez à cette thérapie énoncée par JC BETTAN, néanmoins ayant lu pas mal de vos interventions, je n'ai pas souvent ressenti ce discernement de votre part et surtout cette clarté d'esprit sur vous-même... j'ai souvent ressenti un discours confus de votre part, néanmoins il est possible que vos approches sont similaires à ces podcasts présentés par JC BETTAN.

Toutefois un hypno analyste n'est pas seulement un thérapeute qui utilise les suggestions directes...

Bonne journée
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut