Formation Hypnose

Hypnothérapeute: Personnalité ou technique ?

AdrienS

Membre
Je sais que ce sujet va faire énormément débat mais c'est justement là l'intérêt!
L'objectif n'étant, bien-sûr, pas de dire qu'il ne faut pas de techniques, il en faut, mais la personnalité de l'hypnotiseur ne serait-elle pas la chose la plus thérapeutique qu'il soit?

Milton Erickson n'a cessé de mettre en avant l'idée "d'influence positive" du thérapeute sur son patient.
Napoléon Hill défendait également, au travers de l'idée de cerveau collectif, l'existence d'une influence inconsciente des personnes nous entourant...
Toutes ces influences ne découlent-elles pas, justement, de la personnalité plus que de la technique ?
Une personne recherche de la confiance, du charisme chez son thérapeute, or cela ne s'apprend pas, ça se développe par un travail personnel et non des techniques.

Je désirais poster ce débat car j'entends trop de personnes qui ne parlent que de diplômes, de formations, etc... Bien-sûr, les techniques sont importantes mais prétendre que ce sont les formations qui enseignent la personnalité nécessaire, c'est une forme d'illusion...

Si vous n'avez jamais été empathique, vous ne le deviendrez pas par magie. Vous voulez apprendre à écouter activement? La pratique prônera sur la formation. Vous n'arrivez pas à raconter des histoires émotionnellement intéressantes à vos patients? N'y a-t-il pas un travail à faire sur vous avant une quelconque formation?

Voyez-vous où je veux en venir? Nous sommes dans une société qui ne sait parler qu'au travers de diplômes. Nous en oublions la personnalité de l'individu qui détermine pourtant ses compétences dans de nombreux domaines, l'hypnose n'échappant pas à cette règle!

De nombreuses personnes emploient des termes ultra-techniques pour se donner bonne image alors que des mots plus simples pourraient expliquer tout ça.

Chaque personne possède des avantages dans sa personnalité, on peut même dire qu'une personne très direct voire crue peut avoir un avantage elle aussi: par exemple, la thérapie provocatrice...

De plus, il n'est pas rare, par exemple, de voir des médecins tellement confiant de leur diplôme, qu'ils arrêtent d'évoluer, "se croyant au dessus des autres"... Ainsi, on se retrouve avec des professionnels de la santé qui rencontrent des maladies nouvelles et sont totalement désarmés car cela vient perturber leur cadre instauré.

Je défends également l'idée de l'autodidactie, au travers de ce message.

Et vous, qu'en pensez-vous ?
 

Sarahmaya

Membre
Bonjour Adrien,

Comme je suis contente de trouver vos mots...C'est tellement ce que je pense et ressens...Nous sommes nous mêmes, avec notre personnalité , notre vécu, notre amour des autres,ce profond désir d'aider , d'accompagner...
Bien sûr la "technique" est un support, on invente pas comment pratiquer une induction(quoique....),nos formations nous rassurent et nous donnent confiance...Mais ce ne sont que des supports!L'essentiel, nous l'avons ou nous ne l'avons pas. C'est aussi clair que cela!
Notre meilleure "formation", ce sont tous ces livres que nous avons lu, tous ces films que nous avons vus, toutes nos rencontres ,toutes ces émotions qui nous traversent, nous transcendent et nous portent...
Notre sensibilité, notre accuité de coeur, notre écoute totale et bienveillante sont,à mon avis, ce que l'on a à offrir de mieux à nos patients, bien loin des grandes théories dont ils se moquent bien au bout de leur détresse parfois tellement profonde...
Restons nous mêmes pour être forts, laissons grande ouverte la voie royale de notre imagination,de notre si belle créativité...

Merci Adrien, je me sens un peu moins seule avec mes convictions profondes...
Très belle journée.

Fabienne
www.hypnose-fabienne-sechet.fr
 

Jmardab

Membre
Bonjour,
En fait cette idée peut s'appliquer à de nombreuses activités professionnelles, notamment en France où on met systématiquement le diplôme en avant, même si l'on a une expérience qui le surpasse (ayant vécu à l'étranger j'ai constaté la différence ...).
En hypnose, en effet, la technique seule me semble insuffisante si l'on veut devenir un bon praticien ...
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
L'idée du diplôme est malheureusement très (trop ?) ancrée....

Un jeune diplômé ou un vieux sans diplôme avec de l’expérience ? perso je vais chez le deuxième.
Mais bon, je prône pour l'autodidacte, puisque c'est ma manière de fonctionner (et qu'elle a toujours bien fonctionné).
Attention comme partout il a des gens avec diplôme qui sont nul, des autodidactes qui sont nul aussi.....

Bien sur la technique est importante, je pense même que c'est le plus facile, c'est vrai on peu vous expliquer la technique pour rattraper une voiture qui dérape en plein virage, mais quand elle glissera qu'est ce qui va vous aider ? La connaissance de la technique ou l'expérience.....

L'expérience est donc le meilleur des diplômes et celle la ne s’achète et ne se vend pas, elle est bien personnelle ;)
 

jumb

Membre
Etre thérapeute, à mon sens ça ne s'improvise pas. Ni hypnothérapeute par ailleurs.

Coach, oui pourquoi pas. On peut l'apprendre dans le sport, dans toutes les activités de groupe, qu'on a précédemment exercé un métier de conseil ou d'écoute.. etc...etc.. qu'on se forme, qu'on apprend des techniques tout en pratiquant. Ca ne fait pas de nous , de vous, un "thérapeute" dans le sens de quelqu'un qui est dans le soin, qui va pouvoir prendre en charge des pathologies qui peuvent être lourdes.
Si on apprend les techniques hypnotiques, on peut alors devenir hypno-coach, mais on ne sera pas thérapeute pour autant.

Une question de personnalité, ou de traits de caractères, oui bien sûr, mais ça ne suffit pas, tout comme le diplôme ne suffit pas.
Il y a besoin de savoir théorique, de pratique, d'expérience, de s'intéresser à son métier, et d'avoir une personnalité qui génère la confiance, de ne pas être une éponge etc, etc...

En quelque sorte, ça réclame beaucoup d'atouts, de connaissances, pour qu'en fin de compte le client vous fasse confiance ou pas.
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour à tous.
Je parlais de ce sujet cet après midi:feeling....formation,...expérience,....,supervision,....,transmission,....
Je lui ai répondu ce que l'on m'a appris justement:c'est le patient qui est au centre de ce travail ,il faut le prendre là où il est et l'amener là où l'on pense qu'il doit aller:le fameux pacing and leading....certes oui l'empathie,le charisme,tout ce que vous voulez ,mais avec les connaissances,plus vous en avez plus vous pouvez vous servir d'une ou plutôt d'une autre et pas vous dire premièrement je fais ça ,deuxièmement ça...et je te prépare un jolie métaphore trois mois à l'avance et le sujet n'est plus le même quand il vient vous voir et votre belle métaphore ne vous sert plus à rien!
 
Bonjour,
En fait cette idée peut s'appliquer à de nombreuses activités professionnelles, notamment en France où on met systématiquement le diplôme en avant, même si l'on a une expérience qui le surpasse (ayant vécu à l'étranger j'ai constaté la différence ...).
En hypnose, en effet, la technique seule me semble insuffisante si l'on veut devenir un bon praticien ...
l'hypnose interactive, qui est proche de l'hypnose clinique, suppose une formation complémentaire, même si évidemment le lus important est le feeling thérapeutique
 
Bonjour,

Je rejoins Nossolar. Le diplôme, la technique sont, à mon sens, insuffisants pour qualifier un thérapeute de "bon".
La personnalité, l'expérience, la compassion, l'empathie, la capacité d'écoute et d'analyse... sont importants. Je suis certaine que les gens le ressentent.

Alexandrine Fournier
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Je pense que pour être un bon hypnothérapeute, il faut avoir good heart, et être un bon peace-maker.

;)
 
Les deux mon général car l'une sans l'autre c'est un peu fade, un surdoué sans technique et un technicien pas doué ne mènent pas au professionnalisme et le deux ne garantissent pas l'ouverture d'esprit et l'humilité qui sont les premières qualités du thérapeute, car notre seule vertu c'est de convertir des croyances en d'autres croyances, d'ouvrir le territoire,
 

donlyd

Membre
Oui, je suis d'accord également! Il faut une formation de base suffisante, mais la personnalité, l'esprit inventif et la psychologie sont primordiaux! J'insiste sur les notions de psychologie. .... on tombe parfois sur des problèmes inattendus qu'il faut savoir gérer. .....
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut