Formation Hypnose

Travailler avec les jeunes

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Plus des enfants pas encore des adultes. Je n'ai pas vraiment d'expérience de travail, mais sinon j'ai pu remarquer des réactions beaucoup plus explosives, des petites choses qui prennent des proportions démeusurées, beaucoup d'agitation ou au contraire d'apathie chez les ado/jeunes adultes par rapport aux adultes ou même enfants.
Egalement une chose très particulière sur les premières amours, là où ils commencent à vraiment sortir ensemble, j'ai croisé des adultes ayant des gros problèmes dans leurs relations amoureuses et tous (sur plus d'une dizaine) avaient eu une première relation à problème ou dont la rupture avait été très difficile. Pour une de ces personne il en souffrait encore plus de 20 ans plus tard. Pour tous cela avait conditionné la suite (perte de confiance et refus de s'investir, ou répétition du schéma).
Sinon je dirai qu'il faut peut être plus de tact, d'humour et de capacité à désamorcer les situations tendues que peut être avec des enfants ou des adultes.
Il y a le livre "Adolescence, repères pour parents et professionnels" sous la direction de Jammet dont je garde un bon souvenir. Je ne sais plus si ils abordent l'AAA dans ce livre ou dans un autre, mais c'est aussi une piste particulièrement intéressante pour les adolescents.
 

Framboisine

Membre
Le travail avec les jeunes, j'adore parce que c'est super dur.

quand je serais une très grande hypnothérapeute je vous raconterai comment je recadre en switchant les boites de jeux de X Box.

Pour le moment, je m'abstiens ce serait de la concurrence déloyale à l'égart des hypno renomés ici présents.

Biz !
 

Paul Elie

Membre
le travail avec les enfants donnent a l’hypnothérapeute l’occasion de "retomber" en enfance...
don mottin a écrit un super article( bouquin) sur la question...
http://www.donmottin.com/Pages/TrainingAids/B33-RaisingChildrenBook.html
et un dvd plus complet sur l'hypnose pédiatre
avec un focus sur l'autisme
http://www.donmottin.com/Pages/webpages/F230PediatricHypnosis.html
c'est tout a fait facile si,on se place a leur niveau
qui quand leur "esprit" n'est pas tout a fait formé, pas embarrassé de logique et de rationnel ,mais plus dans l’expérience de l'imagination présente...
ce qui est important ,pour toute pathologie est d’être a l’écoute de leur monde,présent, sans jugement et d’enquêter sur l’environnement
familial, sans être trop précis dans les faits...
sans avoir l'air de le faire,sans jugement
mais plutôt en rapprochant leur réalité d'un imaginaire de télévision ou de jeux vidéos...
ou de ce qui est ce qui les captive dans l'instant
pour moi la thérapie enfantine est contingente d'une thérapie d'au moins un des adultes (parents) en simultané..
car on retrouve souvent dans les pathologies, l’influence de ce que vivent les adultes, donc ici l'opportunité est de faire comprendre a l'adulte sa responsabilité et de renforcer la dynamique "familiale" dans cette guérison,faite ensemble...
c'est un grand sujet!
et le point clef pour moi est d’établir un pont complice entre ces deux mondes ,
adultes et enfants,
non seulement dans la relation T/client, mais aussi entre le T/parents pour imaginer un autre pont entre l'enfant/parent ( 3parties)
en gros,si vous voulez éduquer un enfant,
il faut éduquer le parent
or
souvent en hypnothérapie il s'agit d'ouvrir une porte a une réalité nouvelle et réfléchie sur un chemin plus bénéfique...or
le parent est souvent la cause!
du problème
diplomatie énergique!
 

Framboisine

Membre
Hormis les familles recomposees, ce qui n est evoque dans aucun livre, a ma connaiissance.
Edivament, je suis vos liens si vous avez un livre referent.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut