Formation Hypnose

Truc pour se libérer d'une pensée négative

dide70

Membre
Posteur du mois
Bonjour,
Une pensée négative peut nous pourrir une journée entière et plus encore, je ne vous apprends rien.
J'aimerais ici lister quelques astuces permettant de sortir du cercle infernale entretenu par une pensée négative et éventuellement vos avis sur ceci :
- décompte de chiffre, écrire à l'envers,
- focaliser sur un point en se concentrant sur la vision périphérique,
- acceuillir la pensée
- le swich
- stop puis ancrage
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Si c'est une idée négative puissante, fixée, obsédante, on est comme envouté par elle, elle nous a mis totalement en transe bloquante.
Impossible d'en sortir...si on n'en prend pas conscience.
Mais comme c'est précisément sa technique de bloquer toute prise de conscience...

Comment se rendre compte qu'on est pris au piège d'un tel processus ?
avant/afin de pouvoir en sortir ?
 
Dernière édition:

dide70

Membre
Posteur du mois
Mais comme c'est précisément sa technique de bloquer toute prise de conscience
En ce qui me concerne, j'arrive à en prendre conscience, et ma méthode est précisément d'essayer de penser à autres choses, mais évidemment ça revient...
Donc si je te suis bien, en prendre conscience est la phase la plus difficile et importante...
Comment fais-tu surderien quand tu dois te libérer d'une pensée envahissante ?
Après, je pense qu'avec toute la pratique (hypnose etc...) pour apprendre à lâcher prise la pensées négatives sont presque inexistantes...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Les pensées négatives sont la contrepartie des idées positives, elles sont donc indispensables pour entretenir l'existence des pensées positives !

Sans le mal il n'y aurait pas le bien
Sans le "non bien" il n'y aurait pas l'existence même du bien.
Sans le rien il n'y aurait pas le quelque chose...
Jung disait que la nature humaine est "enantiodromique"
L'énergie mentale est comme le courant électrique et est alternative
Si elle était stable et continue nous n'aurions pas d'autre alternative que de ne pas avoir d'autre choix.
Nous n'aurions pas le choix de faire un bon choix par rapport au mauvais choix.
Nos mauvaises pensées ne nous rappellent elles pas que nous avons alors le choix d'en préférer de meilleures ?
Et que certaines mauvaises pensées négatives, un peu cabotines, un peu osées, peuvent parfois nous faire avancer hypnotiquement ?

Alors méditons sur cela lorsque des idées négatives apparaissent et qu'elles disparaîtront au choix...

Si on développe cette capacité de repérer que ce sont des idées négatives, ce que sont ces idées négatives, on a alors aussitôt la possibilité immédiate de les inverser...

Et de ne plus se laisser éblouir par elles...

:cool:
 
Dernière édition:

moune

au soleil
Membre de l'Équipe
La transformer en pensée positive, voir le bon côté des choses, ramener des souvenirs agréables, se distraire avec un bon livre ou film, faire l amour, manger un morceau de chocolat....faire du sport...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Varier ses idées
Ne pas regarder que des films d'horreur et d'épouvante
Ne pas s'entourer de personnes maléfiques
Ne pas attirer le mal
Ne pas baigner dans le négatif

Savoir s'entourer de positivité
Cultiver les idées bienfaisantes et s'habituer à les attirer
Avec le sourire, tout devient hypnotique...

:)
 

Nossolar

La vie est un mystère qu'il faut vire !
Membre de l'Équipe
Donc si je te suis bien, en prendre conscience est la phase la plus difficile et importante...
Oui, je rajoute aussi de savoir en tirer des leçons, style, qu'est ce que cela a a m'apprendre sur moi, pourquoi je reste "bloquer" sur ce truc, c'est sans doute parce que cela révèle une partie de moi que je n'ai pas envie de voir, pas envie de travailler.
 

Chaka14

Membre
de manière générale évitez de gérer les choses en "ne pas..." faire ceci, penser cela etc...
c'est pour "le systeme" pour l'IC comme une perte, un deuil à faire de quelque chose dont n'oublions
pas : chose/réaction qui a été, à un moment donné, "la meilleure solution trouvée par l'IC"
Donc au lieu de "ne pas ..." construisez autre chose ; quelque chose de différent, de positif qui va
prendre la place de l'ancien comportement.
testez
 

Hyp974

Membre
La Mindfulness est intéressante pour çà.
Et si lorsqu'on prend conscience de cette pensée négative, on apprenait à l'observer sans jugement.
L'accepter telle qu'elle est, sans vouloir la supprimer et en lui laissant un maximum de place.
En faisant un pas de côté, en prenant du recul, en remarquant comment notre corps réagit,où les tensions apparaissent...
Puis remarquer peut être que d'autres choix sont possibles.
"Ce à quoi je résiste, persiste, ce que j'embrasse s'efface"
 

Ambael

Membre
C'est tellément facile à vous lire et ... a froid... mais quand elle est la, on a beau essayer de chercher ce que ça nous apporte, la laisser exister, faire plein de chose, ca reste dans la tete a prendre toute la place êt le cerveau fume...
 
Pour moi, une pensée négative, c'est quelque chose qui rentre en soi sans se faire sentir, sans se laisser voir, sans se donner à comprendre. Ce n'est pas très perturbant au début, il suffit de mettre en place quelques pratiques pour conjurer la pression qui s'amorce. Très rapidement, cette satanée pensée s'affirme, vous mange toute la tête et deviens plus forte que toute vos capacités réunies.
Aucune pensée positive, aucun rituel ne peux contrecarrer son grignotage.
Seul l'engagement outrancier sous toute ses formes, ( travail, sport, lecture même inconsciente, refus de sommeil) peut arriver à certains moment à gagner quelques précieuses heures. Je pense que personne ne peut tout seul lutter contre elle. Il faut malheureusement que cela devienne carrément un handicap, pour prendre l'initiative de demander de l'aide.
Je dis aussi que même lorsque on croit la re-connaitre parceque on retourne à nouveau dans les mêmes travers. tout simplement parcequ'il arrive parfois que cette tueuse puisse revenir et bien, malgré la connaissance acquise par l'antériorité rien à faire, il faut encore appeler à l'aide. Alors si quelqu'un est capable de mieux merci de le dire. ( PS avec des mots accessibles à tous... Merci.
 

jumb

Membre
En fait, ton esprit, cerveau, inconscient, comme tu voudras le nommer, t'envoie en mode direct sur ces pensées. Que t'invitent elles à faire ?
C'est à dire, un jour, ou quelques heures ça prend fin, finalement t'es tu déjà demandé comment ça se passait ?
Qu'est ce qui se passe pour qu'il y ait abandon de ces pensées ?
Toujours le même processus ou des variations ?

Et puis surement qu'on a du en changer une poignée de fois de pensées négatives, depuis nos 4 ans par exemple. Nous devrions donc avoir cette capacité à sortir de là...
 

htruchon

Membre
Je suis bien d'accord avec toi, Ambael, je suis envahie quotidiennement par ce type de pensées malgré le fait que je pratique l'hypnose depuis plus de 2 ans, que j'ai même fait quelques régressions, que je médite, que je cherche, par suggestion en auto-hypnose, l'événement qui fait en sorte qu'il n'est pas facile d'avoir un flux de pensées positives, mais ça revient me hanter à chaque occasion, comme un vautour autour de sa proie facile, mais j'aime bien l'idée Hyp974 de dissociation mais en temps réel, comme si je me dissociait de moi pour m'observer. je sais que je vais le réaliser, de voir le mal que cela peut produire en moi et sur mon corps, de lui redonner l'image opposé, en positif et de voir le résultat de ce changement d'énergie, je vous reviendrai bientôt là-dessus, à suivre...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Une méthode c'est de réaliser un nettoyage sur soi, remettre à zéro et retrouver son écologie naturelle clean +++

Ces pensées négatives qui s'insinuent incidieusement sont comme ces nouveaux virus: les malwares.
Ils s'infiltrent dans nos programmes de pensée et essaient de prendre le contrôle...

Comment les contre-carrer ?

Fonctionner en mode sans échec dans un premier temps pour fonctionner avec un système safe minimal.

Puis découvrir comment inventer, développer des fonctionnements adaptés...

A suivre...
 

dide70

Membre
Posteur du mois
Pour ma part je ne suis pas envahi constamment, c'est périodique. Mais ressassement j'en ai eu une qui a durée une journée entière, et ma également perturbé la nuit.
j'ai essayer quelques techniques en rapport avec le premier mail mais ça revient après,
j'ai essayé de l’accueilli, de la laisser passer, en situation je ne vois pas comment faire...
J'ai vu aussi qu'il fallait positionner sa langue afin quelle ne rentre pas en contact avec le pourtour (car beaucoup de récepteurs simulateurs) ceci stoperait instantanément la pensée. Je n'ai pas essayé, mais à mon avis sa doit reprendre après...
Une méthode c'est de réaliser un nettoyage sur soi, remettre à zéro et retrouver son écologie naturelle clean +++
Concrètement tu fais ça comment ? Netoyage des chakras ?
 

Ambael

Membre
En fait la dissociation est une bonne méthode, j'ai remarqué en effet que ça arrivait quand j'avais pleins de "soucis"
Ou "tracas"
Tout se mélange êt la j'arrive plus à faire la part des choses caf mon cerveau cherche des solutions que je n'ai pas forcement immédiatement donc ca fuse...
Êt ces dans ces moments là que les pensées négatives arrivent...
Mais je crois que j'ai un soucis pour dissocier et prioriser les choses...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
En te dissociant tu changes de mode de fonctionnement : tu passes en mode par défaut ( l'équivalent du mode sans échec pour ton PC s'il est vérolé par un virus) ce mode permet de reprendre la main sur ton mental qui s'était laissé emballé.
Alors tu peux te réorganiser et reprendre un à un les éléments de fonctionnement de ton ordinateur mental

Si tu n'es pas rodé à la dissociation il vaut mieux consulter un informaticien pro pour qu' il t'aide à reconfigurer le fonctionnement de ton ordinateur mental

(Le bidouillage sur internet pour trouver des logiciels d'auto-hypnose c'est quand tu sais faire et que ton PC mental est bien équipé en antivirus+++)

Le tout c'est de trouver un bon informaticien cogniticien.

:cool:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Pour ma part je ne suis pas envahi constamment, c'est périodique. Mais ressassement j'en ai eu une qui a durée une journée entière, et ma également perturbé la nuit.
j'ai essayer quelques techniques en rapport avec le premier mail mais ça revient après,
Concrètement tu fais ça comment ? Nettoyage des chakras ?
Travailler sur les chakras commence à faire partie des techniques ésotériques scientifiques
En occident on est souvent bloqué sur un niveau chakral sans savoir changer de niveau
Daech reste au niveau 1 :survivre en tuant l'autre et en tuant l'autre on se tue en même temps ...une anti évolution mortifère .
Certains sont addicts du Niveau 2 : sexe, sexe, sexe, copuler, se reproduire, se cloner pour continuer d'exister.
D'autres restent bloqués dans la dualité analytique : dans une sorte de psychanalyse sans fin...

Peu accèdent à la conscience intuitive globale, chakralique, hypnotique, quantique, holistique +++

Apprendre à explorer ses chakras
En comprenant que toutes ces techniques relèvent de la même capacité métaphorique d'accéder à la connectique cognitive, au fondamental.

En sachant donner du temps au temps
En restant disponible à des idées plus positives
Paris ne sait pas fait en un jour...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
J'ai vu aussi qu'il fallait positionner sa langue afin quelle ne rentre pas en contact avec le pourtour (car beaucoup de récepteurs simulateurs) ceci stoperait instantanément la pensée. Je n'ai pas essayé, mais à mon avis sa doit reprendre après...
Moi je fais l'inverse je me passe la langue en faisant le tour des lèvres en les humidifiant, comme font les enfants avant de manger un super gâteau ou de sucer une belle glace : ça met le plaisir à la bouche !
( 4 éme chakra : activation du plexus cervical qui ouvre ensuite la porte du chakra cérébral )

Si j'étais sur un forum de sexo je serais un peu plus direct, mais ici on est sur un forum d'hypnose où il est toujours bon de garder son âme d'enfant...
:oops:

(Et que sinon on repasserait au 2ème chakra)

PS en fait je pense que l'enfant qui se lèche les lèvres de plaisir en voyant un super gâteau est déjà bien plus haut dans les chakras +++
Les nerfs gustatifs des lèvres et de la langue dépendent du nerf facial donc des noyaux de la base, très rapides à activer les autres niveaux supérieurs...
 
Dernière édition:

Hyp974

Membre
Ambael a dit:
C'est tellément facile à vous lire et ... a froid... mais quand elle est la, on a beau essayer de chercher ce que ça nous apporte, la laisser exister, faire plein de chose, ca reste dans la tete a prendre toute la place êt le cerveau fume...
Ça serait trop beau si c'était facile ;). On n'en parlerait peut être pas
Il faut pratiquer et être patient. C'est un long chemin à parcourir...
Mon cerveau fume pas mal aussi :)
Je suis complétement novice en autohypnose et méditation de pleine conscience.
Si j'ai bien retenu quelque chose c'est que chacun à sa propre expérience, tout est impermanent et qu'il faut expérimenter et s'exercer pour obtenir des résultats

htruchon a dit:
dissociation mais en temps réel, comme si je me dissociait de moi pour m'observer, je sais que je vais le réaliser, de voir le mal que cela peut produire en moi et sur mon corps, de lui redonner l'image opposé, en positif et de voir le résultat de ce changement d'énergie, je vous reviendrai bientôt là-dessus, à suivre...
Oui c'est exactement çà.
Une de mes expériences:
Il m'est déjà arrivé de prendre conscience de pensées négatives, d'observer comment çà se passe en moi à ce moment là (la respiration, les tensions, des émotions,le battement du coeur) et de prendre du recul.
Et je me suis dit "Si çà ne me convient pas, qu'est-ce qui m'empêche de le voir autrement? Et si je pense plutôt comme çà, est ce que çà me conviendrait plus"... Puis après une nouvelle phase d'observation, j'ai bien ressenti la différence.
Et même si c'est de courte durée, çà m'a permit de voir qu'on peut toujours avoir le choix, de ne pas se laisser enfermer et qu'il est possible de voir les choses autrement.
En "Méditation Pleine conscience", comme je l'apprend avec le protocole MBSR (https://www.association-mindfulness.org/mbsr.php), on essaie de prendre conscience que la pensée nous happe, on ne se laisse pas entraîner par elle , on l'accepte telle qu'elle est, on l'observe, sans vouloir la changer, on la laisser partir et on revient à la respiration qui est notre ancrage.
Comme si notre pensée était un bateau qui passe et qu'on observe depuis la berge.
C'est simple mais pas facile!

J'essaie de le prendre comme un jeu ;) :)

Je conseille de Jon Kabat-Zinn: "Au coeur de la tourmente, la pleine conscience: MBSR, la réduction du stress basée sur la mindfulness"

Belle pensée pour vous :)
 

Ibiscus

Membre
En ce qui me concerne, j'utilise soit la technique du nuage qui permet de changer d'état émotionnel de manière quasi instantanée. Imaginez l'émotion que vous ressentez comme un nuage autour de vous et identifiez les submodalités. Ensuite posez-vous la question; en quoi cette émotion m'est utile? qu'Est-ce qu'elle me communique? si elle ne vous est pas utile, imaginez que vous soufflez sur ce nuage. Ensuite, choisissez une émotion plus utile et imaginez la vous envelopper comme un nuage autour de vous.
Le switch est également très efficace si on le pratique bien. L'objectif est que cela devienne un réflexe de pouvoir passer d'une émotion négative à une émotion positive. Vous pouvez vous entraîner régulièrement.
 

theraTER

Membre
j'aime beaucoup la technique du nuage.
Ce qui m'est utile : La respiration ( au moins 11 fois), me positionner dans une vision périphérique globale ( celle des bébés et des inductions) + point fixe,pour revenir aux sensations simples et concrétes, puis me poser simplement dans l'émotion telle qu elle est en l'acceptant l’accueillant comme un phénomène, une réalité, une tempète, par exemple en la visualisant. Puis j'observe que comme tout phénomène qu'elle varie d'intensité, qu'elle a un début et une fin, et que je peux meme observer des sous phénomènes( le vent, la pluie...comme la tristesse...Etc..). Et que ce phénomène est indépendant de moi, ce phénomène n'est pas moi. Qu elle qu'en soit la cause. D'ailleurs en se posant là, parfois les causes nous apparraissent sans rien chercher. ( ce qui a déja été dit plus haut sous une autre forme).
Bien souvent l'agitation et l'anxiété ne sont liés qu'à une sorte de combat stérile entre le corps et le mental qui ne s'accordent pas . LEs japonais appellent ça "le HARA" descendre le mental dans le ventre, au niveau du cerveau émotionnel. (un exercice à visualiser) . Alors le mental peut se poser et arreter de tout vouloir maitriser alors qu'il ne maitrise rien. Qu'il est là simplement pour aider le corps à observer, ressentir.
Quand les deux fonctionnent ensemble c'est extraordinaire. Le calme, l'amour, la paix, la joie ( qui sont extérieurs à nous) peuvent traversser l'un et l'autre de ces deux recepteurs et les inonder. Prendre le temps de penser à ces phénomènes ( la joie/l'amour/la paix..) prendre le temps de les ressentir, de les differencier, est un bon exercice.
En réalité nous sommes faits pour relayer ces ondes, qui sont là, partout dans le monde. C'est notre nature profonde.Qu'est ce qui bloque notre capacité à les identifier, les recevoir ?
Si je 'ny parviens pas, et que je tourne en rond dans le bocal du mental, se faire aider est nécessaire, et nous permet aussi en nous reliant aux autres de nous relier à la confiance qui est la racine de base du calme.
 

dide70

Membre
Posteur du mois
La flamme violette est très utilisée pour le côté purification et protection du négatif, perso j'ai un peu de mal avec ce genre de notions même si je n'ai aucun doute sur le pouvoir de la visualisation. S'imaginer une flamme violette autour de son corps...
A expérimenter...
 

Lizaliza

Membre
Avez vous essayé la Méditation ??? Simple et rapide ... Elle peut nous permettre de laisser passer des pensées négatives sans s'y arrêter ... :)
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut