Formation Hypnose

Truc pour se libérer d'une pensée négative

  • Initiateur de la discussion dide70
  • Date de début
dide70

dide70

Membre
messages
3 281
Points
6 260
Localisation
Belfort
Bonjour,
Une pensée négative peut nous pourrir une journée entière et plus encore, je ne vous apprends rien.
J'aimerais ici lister quelques astuces permettant de sortir du cercle infernale entretenu par une pensée négative et éventuellement vos avis sur ceci :
- décompte de chiffre, écrire à l'envers,
- focaliser sur un point en se concentrant sur la vision périphérique,
- acceuillir la pensée
- le swich
- stop puis ancrage
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 203
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Lorsque c'est dans un état bloquant, idée fixe, obsession, bug out, panique, peur siderante, crise de folie furieuse, auto-suicidante qui paralyse le mental, il est impossible de méditer calmement et positivement en s'observant le nombril ...

Dur de mettre autre chose à la place de cette sidération cognitive qui ne laisse plus rien entrer.

Les neuroleptiques sont alors une voie de secours utilisable...

SOS SAMU...

:cool:
 
Lizaliza

Lizaliza

Membre
messages
8
Points
680
Localisation
Metz, France
Nous parlons alors se schizophrénie ... ou paranoïa etc ... Maladies mentales !!! Pas de pensées négatives ...
 
  • J'aime
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 203
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Non ce sont des états émotionnels passagers bloquants
La sidération d'une mauvaise nouvelle : l'annonce d'un cancer, d'un licenciement, d'avoir une grossesse imprévue, un accident grave de la vie, une rupture, la perte de quelqu'un ou de quelque chose de très cher
Un Burn out, une hypersensibilité qui paralyse
La peur de devenir fou, ruiné, impotent
Des idées qui deviennent obsédantes et dont on arrive pas à se débarrasser car elles reviennent sans cesse +++
C'est le cas des syndromes post traumatiques ou de la peur qu'une douleur atroce revienne.
 
  • J'aime
Lizaliza

Lizaliza

Membre
messages
8
Points
680
Localisation
Metz, France
oui je l'entends mais excusez mon entêtement ... les Pensées négatives peuvent entraîner ces symptômes ... mais pas toujours ... traumatismes et pensées négatives ... rien à voir ... :) ... c'est un avis personnel ... on ne traite pas de la même manière une personne traumatisée et une personne qui a des pensées négatives ... Entre Maladie et Mal Etre il y a quand même une différence ... Le traitement ...
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 203
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
oui je l'entends mais excusez mon entêtement ... les Pensées négatives peuvent entraîner ces symptômes ... mais pas toujours ... traumatismes et pensées négatives ... rien à voir ... :) ... c'est un avis personnel ... on ne traite pas de la même manière une personne traumatisée et une personne qui a des pensées négatives ... Entre Maladie et Mal Etre il y a quand même une différence ... Le traitement ...
Je pense que c'est le niveau d'intensité qui est différent entre une idée négative et un souvenir traumatique.
Mais le mécanisme de leur construction mentale est à la base identique et les thérapies vont agir là.
 
  • J'aime
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 176
Points
6 710
Localisation
là bas,
Quid des "trucs " ?

il y en a...

je me permettrais donc d'en poster quelques un ici prochainement ici


Il semble que surderien en a un peu contre moi...

L'utilisation de neuroleptiques sur les traumas on largement démontré leurs inefficacité.
Pire leurs utilisation semble faire glisser les consultants dans des complications tel que les troubles dissociatifs à personnalités multiples !
Contre les quels ils se montrent encore plus inefficace .
Pourtant la psychiatrie les utilisent largement tout en reconnaissent que dans certains cas une évolutions positive interviens au delà de 10 ans.
En suite apparait d'autres pathologies liée à l'utilisation de ces médicaments neuro-toxiques .

De la coupe au lèvres il y a un trajet non conscient, un pattern dont visiblement n on pas pris conscience les psys.
Ne jetons pas la pierre, on a toujours fait comme cela, c'est la seule solution...ext, nous fonctionnons un peut tous comme cela..
D'ailleurs c'est pour cela que nous les consultons, si on savais comment faire, ils n'existerais pas..

mais en effet il s'agis de pensées que nous interprétons comme négative et surtout gênante .

Une première piste :

Ne pourrions pas imaginer que le cerveau peut s entrainer, changer évoluer ?
Il est d'ailleurs établis qu il y a neuro-placticité !
En clair souplesse modifications

Pourtant on est amené a penser (de plus en plus) que on ne peut pas gérer les pensées .
Ce serais comme la pensée qui pense...
OK, alors pensons...
remplissons ce cerveau de pensées, de travail intrapsychique, gavons le..
avec quoi alors ?
Première clef :
Si... une pensé parviens a notre conscience qu'on y travaille...
C'est qu'elle à un début.
Or ce qui commence vis, et ensuite meure .
Oui je sait, c'est terrible de penser ainsi.
Car on ne peut pas ignorer notre finitude.

Alors pensons à ce qui viens, comme pensées, observons....
Observons quand ca viens, quand c'est remplacé, modifié,
il y a pas par moments, des brefs instants ou il y a rien?
comme un vide ou un " noir" ?
Quelque chose d'un peut flippant en quelque sorte du rien ou alors un vide...

Observons, restons attentif à ce qui se passe en nous, restons en quelque sorte concentré....
Cela ressemble pas un peut à certaines techniques dite de méditations ?
 
  • J'aime
Lison de la roque

Lison de la roque

Membre
messages
140
Points
2 960
Localisation
Pertuis
[jeangeneve à dit :OK, alors pensons... remplissons ce cerveau de pensées, de travail intrapsychique, gavons le.. avec quoi alors ?]

Voilà une idée quelle est bonne, je me suis trouvée une super technique, quand une pensée négative est trop prégnante et qu'elle tourne en boucle, je cherche à l'intérieur de moi une petite musique que j'attrape et sur laquelle je fixe toute mon attention. Elle me berce et je sais que tant que je l'entends, je vais vivre et que rien ne peut m'atteindre. Ce qui est important en sommes c'est qu'il faut que je la trouve.
 
Dernière modification par un modérateur:
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 203
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Si l'on est conscient qu'on est dans une pensée négative, juste à switcher et penser à autre chose, déclencher du positif par une association d'idées qui amène dans le positif ou une autre porte sensorielle musique, film, odeur de parfum ou de nature, massage, qui amène à changer d'idée

En général dés que je suis conscient "du problème" j'ai aussitôt la solution d'hypno méditation ou d'ancrage remodelisation PNL

Mais lorsque je suis pris dans une émotion dominante et aveuglante, c'est une autre affaire
Lorsque l'on m'a vraiment énervé et que je suis trés en colère, très difficile d'en sortir quand je suis hors de moi +++

Le fou furieux n'a plus aucune autocritique et d'interiorisation possible, il a perdu toute capacité de d'en sortir et seule une "contention protectrice" permet d'attendre qu'il se soit calmé

La crise de folie de celui qui pète un plomb peut survenir chez une personne normale, sans aucun antécédent, lorsqu'un environnement explosif l'a amenée à disjoncter.

Tous les niveaux d'intensité sont possibles, mais dépassé un certain niveau c'est ininversable par la personne elle-même +++

Là ce sont les proches qui, impuissants, appellent du secours...
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 176
Points
6 710
Localisation
là bas,
Dialogue de "sourds" avec sur de rien qui campe sur la psychopathologie et les dogmes figé de la psychiatrie et une vraie question simple du quotidien auquel tout le monde peut être confronté.
Et je suis dans le truisme !

A quoi bon tout psychiatriser et dramatiser voir culpabiliser.
C est d'ailleurs un biais que me gène dans la psychologie institutionnelle, se focaliser sur LE problème en faire des tonnes, plonger dans le problème
et quand il y en a pas en créer un, dramatiser et replonger et répéter à l'infini, ou faire revivre encore et encore un événement marquant ou traumatisant en espérant que les larmes vont s'assécher que tous vas permettre de s'évacuer sur la base d'une croyance de concepts et de protocoles appelé abréaction .

Alors que imposer cette véritable torture mentale voir physique imposée pour ce qui serais le bien du consultant dans ce qui serais une sorte de crise libératrice ou plus le patient est maternée et plus il est dans la souffrance plus cela permettrais de le libérer de façon spectaculaire ou magique .
Ne serait t il pas possible que ces façons de faire puissent provoquer en fait des traumas de plus ?
ok pour la PNL et justement+++ pratiquer de la sorte durant des années en promettant la délivrance cela ne ressemblerais pas à un empilement d'ancres ?

Faire peur à chaque posts sur des pensées négatives et plonger de façon dramatique dans la psychiatrie parce que on pense ?

ce sujet de conversation me rend positif car à vous lire je vois à chaque commentaires une vision positive, des compétences, des idées de la créativité
Vous êtes orienté sur vos ressources et orienté solutions.

Mais c'est pas bien, c'est faux, c'est mauvais, non en fait c'est pathologique !
voilà bien là une pensée négative.

C'est dingue comme vous réagissez si positivement, on se croirais dans une thérapie provocative et paradoxale...

N'hésitez plus a proposer et a nous partager votre bien être et votre fierté à nous partager les solutions que vous avez trouvée (s)
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 203
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Jeangeneve mes propos semblent vous faire sortir de vos gonds

J'exprime un vécu personnel qui un jour, il y a bien longtemps m'a fait connaître un Burn out pétage de plombs début 2000 ...le bug...
Pour un ancien médecin SAMU çà a été une expérience de résilience hors du commun
Le 13/11/15 je me suis trouvé à Paris au cœur du volcan
J'ai connu l'extrême et j'en suis sorti

Heureusement car la France connaît actuellement une crise comme jamais

J'ai été réquisitionné ce week end à l'hôpital car çà déborde de partout avec les insuffisances cardiaques et respiratoires liées à la grippe

Des malades qui devraient être en réanimation se retrouvent dans le premier lit de gastro ou de rhumato disponible !

Notre ministre est incompétente et du coup tous les médecins pètent les plombs

C'est pas du Burn out, c'est du bug out / çà nous met hors de soi, hors de notre fonction de base

Alors pas étonnant que les psychiatres soient aussi en bug out !

Oui, je suis en transe ce soir, mais je contrôle désormais un Burn out, qui, à l'époque, m'aurait poussé à foutre le feu à la bagnole de Marie-sole...

Mais je vais repartir dormir cette nuit en pleine conscience +++

Et en pleine forme je serai pour ma réquisition de demain...

:rolleyes:
 
  • J'aime
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 176
Points
6 710
Localisation
là bas,
Bonne nuit,

Je vous trouve insistant et meme pire presque aussi répétitif que moi dans vos Warnigs sur somme toute une question simple spontanée...
Vous percevez que je sort de mes gonds...
je vous rassure...
Je me fesais du soucis.
Dans votre partage vous êtes amené a vous justifier j'aime pas quand cela arrive .
Il y a une part de projection sur la sycronicité que vous chérissez tant .
OK, c'est pas top.
et c'est pas le moment !

revenons au pensées qui passent,
comment ca se passe chez vous ?
ca entre en haut et ca sort en bas ?
ou cela explose ou deviens transparant ?
Les nouvelles pensées passe devant la précédente ?
comment ca se visualise chez-vous une pensée ?
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 203
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Depuis longtemps, J'aurais peut être mieux fait de rester enfermé dans ma grotte à méditer peinardement comme le bouddha

Lui, n'a pas trouvé mieux que de transmettre des pensées qui ont été pour lui guérissantes mais peu agissantes pour réanimer les personnes en détresse cardiaque...

Si nos ministres faisaient un peu de SAMU et de massages cardiaques, çà les sortirait de leur théories dans leurs bureaux dorés

Et ils sauveraient vraiment des vies

C'est pour moi ma plus belle bouddhéique illusion...

Oui, mes pensées se visualisent chez moi idéalement

Et Ça me tue à petit feu finalement !

Çà explique le Burn out soignant
La solution c'est finalement le bug out et de laisser les autres se démerder tout seul +++

Je vais rester au lit demain.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 203
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Mon réveil à sonné
La pensée m'est venue :
Je suis trop con
Je ne vais pas répondre à la réquisition
J'ai trouvé une autre solution
Je lâche toutes ces idées négatives .


La question était très simple
Il suffisait de la mettre en pratique.
 
Vous aimerez:
xorguina
  • Question
  • xorguina
Réponses
0
Affichages
1 K
xorguina
xorguina
xorguina
  • Question
  • xorguina
2
Réponses
47
Affichages
5 K
EricL
E
Nouveaux messages
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
2 3 4
Réponses
115
Affichages
4 K
Pat68
Pat68
Nossolar
  • Question
  • Nossolar
Réponses
5
Affichages
82
Lukas
Lukas
surderien
  • Question
  • surderien
Réponses
0
Affichages
56
surderien
surderien
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut