Formation Hypnose

Une petite fille blessée...

HYPNOBABOU

Membre
Une petite fille blessée et perdue, voilà mon sentiment...

Un copier/coller de ma présentation.

Je me présente :
Je suis une femme de 29 ans, qui a "quelques soucis" avec son corps.
Depuis toute petite (environ l'âge de 4 ans) j'ai commencé à prendre du poids... sans véritable raison.
Ensuite, dans mes souvenirs, j'ai commencé à avoir des TCA (Troubles du Comportement Alimentaires) dans le sens boulimique.

J'ai fait le yoyo toute ma vie côté poids... jamais de stabilité.
Beaucoup de blessures morales face au regarde des gens et des enfants, plus jeune.

Ensuite ma mère est tombée malade (cancer qui a duré 8 ans) j'étais encore ado lorsque ça a commencé.

Lorsque j'ai compris qu'on allait pas en sortir tous vivants de cette maladie, j'ai commencer à sombrer... et j'ai aussi commencé une, puis au fil des années plusieurs psychothérapies.
Cependant, on m'a surtout "bourrée de médicaments"... résultat, après le décès de ma mère, entre le choc émotionnel et les médocs, j'ai prix + de 30 kg sur, on va dire une grosse année.

Le résultat aujourd'hui, c'est que plus rien ne va du fait que je me sente mal, très mal dans ma peau, dans ma vie, dans cette lutte contre moi même... je suis fatiguée de lutter contre moi-même, c'est comme ça que je résume souvent les choses.

Je me reprends en mains depuis fin septembre... avec un psychiatre et hypnothérapeute.
Lors de mes précédentes thérapies, j'avais "goûté" seulement une fois à l'hypnose (j'avais d'ailleurs aimé !).
Mon thérapeute actuel m'a dit qu'on aurait dû creuser un peu plus sur ce terrain là... donc, j'ai fait déjà plusieurs séances avec lui et en complément à la maison, je tente l'auto-hypnose pour l'entrainement.

J'ai soif de connaitre les vraies grandes sensations de l'hypnose... j'aimerai avoir vos conseils/expériences et votre soutien pour y arriver le plus vite possible, je suis persuadée que l'hypnose donnera que du positif sur moi et je suis impatiente de pouvoir atteindre ma transe hypnotique.

Merci de m'avoir lue et à bientôt

Babou
 
:D Bonsoir et bienvenue Hypnobabou,

En effet, la pratique de l'hypnose et de l'auto-hypnose est vraiment efficace et amène tellement de positif dans l'existence...Belle impatience ! :arrow:

Vous dites que vous suivez des consultations avec un hypnothérapeute, et que vous avez soif de connaître les grandes sensations de l'hypnose. :idea:
De quelle manière déjà, avez vous connu, ressenti la transe hypnotique et que voulez vous en plus ?


:D Nathalie
 

HYPNOBABOU

Membre
Tout d'abord, merci d'avoir répondu :D

En fait, je sais que je pars en transe "légère ou moyenne" d'après mon médecin, et moi aussi je sens que c'est léger, car je ne déconnecte pas du lieu où je me trouve (son cabinet).

J'ai des sensations dans mon corps, comme chaleur, fourmillements, comme si je sentais mon sang couler dans mes veines, et une sensation au niveau de la tête comme si "mon cerveau se mettait à tourner"...
Les paupières qui clignotent et plus récemment (dernière séance) de petits tremblements dans les doigts.

... pas facile de mettre des mots sur des sensations/émotions. :lol:

Ce que je suis impatiente de vivre c'est cette transe profonde... et savoir s'il y a des petites astuces pour y arriver plus facilement.

Ce que j'aimerai savoir aussi, c'est comment doit-on réagir par rapport aux paroles du thérapeute ? Doit-on le suivre et essayer d'imaginer ce dont-il nous parle, ou doit-on laisser son esprit faire ce que bon lui semble ?

Merci d'avance pour toutes ces précisions.

Je prends cette expérience hypnotique comme "la dernière chance"...
 

Altmaier

Membre
HYPNOBABOU à dit:
Tout d'abord, merci d'avoir répondu :D

En fait, je sais que je pars en transe "légère ou moyenne" d'après mon médecin, et moi aussi je sens que c'est léger, car je ne déconnecte pas du lieu où je me trouve (son cabinet).
Même en transe plus profonde, vous ne déconnecterez pas de l'endroit où vous êtes

J'ai des sensations dans mon corps, comme chaleur, fourmillements, comme si je sentais mon sang couler dans mes veines, et une sensation au niveau de la tête comme si "mon cerveau se mettait à tourner"...
Les paupières qui clignotent et plus récemment (dernière séance) de petits tremblements dans les doigts.
Vous êtes sur la bonne voie

... pas facile de mettre des mots sur des sensations/émotions. :lol:

Ce que je suis impatiente de vivre c'est cette transe profonde... et savoir s'il y a des petites astuces pour y arriver plus facilement.
C'est votre inconscient qui détermine la profondeur de votre transe, en fonction de vos besoins

Ce que j'aimerai savoir aussi, c'est comment doit-on réagir par rapport aux paroles du thérapeute ? Doit-on le suivre et essayer d'imaginer ce dont-il nous parle, ou doit-on laisser son esprit faire ce que bon lui semble ?
Il n'y a pas de règle, mais je pense qu'il faille mieux imaginer que ce que vous dit le thérapeute se réalise.

Merci d'avance pour toutes ces précisions.


Je prends cette expérience hypnotique comme "la dernière chance"...
Vous avez choisi la bonne solution, et votre expérience démontre que l'hypnose ne se pratique pas en une seule séance. Insistez, et vous y arriverez.
Bon courage,
Jurgen
 
:D Hypnobabou,

Avant de répondre plus précisément à votre message, je pensais justement à Altamaier qui pratique aussi l'hypnose classique, depuis plus longtemps que moi, et qui de plus en est l'un des spécialistes sur ce site... :idea: et pourquoi pas lui demander si il est possible de faire par soi-même de l'hypnose classique qui, pourrait vous donner satisfaction dans votre objectif de connaître la transe profonde.


:wink: A bientôt pour un message plus complet :arrow:

Nathalie
 

HYPNOBABOU

Membre
Altmaier :C'est mon médecin qui m'a dit que le fait de rester connectée au lieu où je suis, c'est signe de transe légère à moyenne :!: :?:

Pouvez-vous m'expliquer (assez simplement :lol: ) comment savoir si je fais de l'hypnose classique ou ericksonienne ? Quelle est la différence fondamentale ?

Merci à vous 2 pour votre avis et vos conseils.

Une fois, j'ai particulièrement éprouvé un sentiment de dégoût de devoir me SORTIR de transe... comme si je ne voulais pas quitter cet état.
J'ai régulièrement cette sensation génante de devoir me "tirer" en dehors de l'état hypnotique contre ma volonté.
C'était un moment un peu sombre pour moi et il m'a dit que ce sentiment était lié à mon état acuel : idées sombres par rappor à la vie.
:arrow:
Qu'en pensez-vous ?

Babou
 
:D Hypnobabou,

Ah, c’est amusant, quelle coïncidence !!! En vous conseillant de demander des informations à Altamaier, j’étais loin de penser qu’il était votre thérapeute !


La différence entre les deux pratiques : l’hypnose classique passe par des suggestions directes, imposées. Elle s’accorde aussi avec des personnes qui ont la croyance que l’hypnose est une forme d’ascendant sur autrui. Tout en sachant, toutefois, que nul ne sera en transe s’il ne veut pas ! Donc, il y a un accord confirmé avec le consultant.

Quant à l’hypnose éricksonienne, elle passe, le plus souvent par des suggestions indirectes qui sont plus souples et laissent à l’inconscient la possibilité de mieux choisir par lui-même. C’est une forme de proposition au consultant d’apprendre par soi-même, de libérer son potentiel…L’hypnotiseur éricksonien est un simple guide, un accompagnateur vers les propres solutions du consultant.


Selon les cas de figures, j’utilise l’une ou l’autre pratique et j’ai pu constater que l’hypnose classique était plus spectaculaire quant à la profondeur de la transe mais ce n’est pas la profondeur de la transe qui conditionne les résultats attendus !

Ici sur ce site, vous trouverez encore plus de précisions et je vous invite à explorer les très intéressants messages à ce sujet ainsi qu’à propos de la profondeur de la transe en hypnose….

Ensuite, il semblerait que vous aimiez cet état très particulier de l’état hypnotique et sachez que c’est juste un tout petit apprentissage pour en sortir en toute quiétude et bien-être. Vous pouvez poser ce que l’on appelle des fusibles et demander à votre inconscient de raffiner, d’ennoblir et de revaloriser votre retour car c’est bien dans l’intention de vous faire mieux apprécier l’état de conscience qu’il travaille durant la transe, n’est-ce pas

D’autre part, avez-vous remarqué, que pour qu’il y est de l’ombre, il faut bien qu’il y est de la lumière… :idea:

:D Nathalie
 

Altmaier

Membre
HYPNOBABOU à dit:
Altmaier :C'est mon médecin qui m'a dit que le fait de rester connectée au lieu où je suis, c'est signe de transe légère à moyenne :!: :?:
Je n'ai peut être pas bien compris le sens que vous attribuez au mot "Connection"

Pouvez-vous m'expliquer (assez simplement :lol: ) comment savoir si je fais de l'hypnose classique ou ericksonienne ? Quelle est la différence fondamentale ?
Il n'y a pas différentes hypnose, il y a les méthodes d'induction qui changent et les formes de suggestion;
En regle générale, l'induction en hypnose dite traditionnelle est plus rapide qu'en hypnose dite ericksonienne.
Les suggestions sont plus directes en traditionnelle et en ericksonnienne, ce sont plutôt des métaphores. Je pense que les deux modes peuvent amener au même résultat. Et je pense qu'il n'y a pas de différences fondamentale. A mon avis, mais cela n'engage que mois, l'hypnose dite traditionnelle apporte des résultats plus rapides


Merci à vous 2 pour votre avis et vos conseils.

Une fois, j'ai particulièrement éprouvé un sentiment de dégoût de devoir me SORTIR de transe... comme si je ne voulais pas quitter cet état.
J'ai régulièrement cette sensation génante de devoir me "tirer" en dehors de l'état hypnotique contre ma volonté.

C'était un moment un peu sombre pour moi et il m'a dit que ce sentiment était lié à mon état acuel : idées sombres par rappor à la vie.
:arrow:
Qu'en pensez-vous ?
Souvent, les sujets répugnent à sortir de la transe hypnotique, on y est si bien, mais pas au point d'éprouver du dégout. et ce que votre thérapeute vous a dit est juste
J'espère avoir répondu a vos questions.
Bon courage,
Jurgen


Babou
 

Paul Elie

Membre
vous êtes sur la bonne voie... n'oubliez pas que votre hypnotherapeute n'est qu'un guide...ce qui va enclenché le changement est uniquement le fait de votre "travail" et des décisions que vous prendrez...
vous allez découvrir le pouvoir de votre esprit ....progressivement.
ayez confiance au bout du tunnel il ya toujours la lumiere...
amicalement.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
coucou hypnobabou

tu écris

"J'ai régulièrement cette sensation génante de devoir me "tirer" en dehors de l'état hypnotique contre ma volonté"

"comme si je ne voulais pas quitter cet état. "


comment te ressens tu plus précisément quand tu es en état hypnotique ?

Quelle différence alors avec le vécu dans ta réalité quotidienne?

peux tu redéclencher ce même ressenti par auto hypnose ?


A+

:)

PS Hypnobabou c'est un joli pseudo avec une jolie photo
 

HYPNOBABOU

Membre
Comment je me sens pendant l'hypnose :
Je me sens détendue, j'ai le sentiment de sentir mon sang couler dans mes veines, j'ai parfois comme une sorte d'étourdissement dans lequel j'ai envie de plonger profondément, mais il ne dure pas... et après je me sens l'esprit léger

Dans la vie réelle :
C'est pas facile, je dirai tout l'inverse de l'état d'hypnose ; contractée, angoissée certainement, mal dans ma peau, peur du regard des autres, de leur jugement aussi...

Et oui, je suis capable de faire de l'autohypnose.
J'en fais régulièrement, je me sens bien.

J'ai eu particulièrement ce sentiment d'avoir du mal à me tirer de l'hypnose un jour où j'étais pas bien, le moral bien bas, et que mon médecin m'avait fait faire une séance...
Il m'avait expliqué que c'était lié à mon état d'esprit, voire même à ce dégoût face à la vie à ce moment là. (il n'y a pas longtemps)

Je me sens bien en transe, après, je suis incapable de dire si ce que je fais seule, ou même avec mon doc, si pour l'instant ça a un impacte sur moi, enfin mon moi profond ?!

Pour la photo, c'est l'oeil de mon fils :wink: celui qui fait que je reste debout... :wink:
 

HYPNOBABOU

Membre
Et bien voilà du changement dans ma vie...

L'hypnose, c'est terminé pour moi. Après avoir vu 2 thérapeutes différents, l'hypnose n'a rien changé à mon obésité.

Ma vie devrait changer le 6 avril 2010 grâce au by-pass... (Intervention de l'estomac)

Après avoir analysé vraiment la façon dont je me nourris, je sais maintenant que c'est de l'hyperphagie... et honnêtement, je doute aujourd'hui sur le fait que l'hypnose puisse stopper ce comportement.

J'ai voulu m'accorder cette dernière chance de l'hypnose avant une éventuelle intervention... sachez que je ne regrette rien, mais suis déçue de ne pas avoir eu de vrais résultats.

Merci pour tous vos conseils.

A bientôt de vous lire.
Cordialement,
Hypnobabou
 

Altmaier

Membre
V ous n'avez certainement pas eu affaire à de vrais professionnels :roll: :roll: :roll: désolé pour vous. :cry:
 

valikor

Membre
HYPNOBABOU à dit:
Et bien voilà du changement dans ma vie...

L'hypnose, c'est terminé pour moi. Après avoir vu 2 thérapeutes différents, l'hypnose n'a rien changé à mon obésité.

Ma vie devrait changer le 6 avril 2010 grâce au by-pass... (Intervention de l'estomac)

Après avoir analysé vraiment la façon dont je me nourris, je sais maintenant que c'est de l'hyperphagie... et honnêtement, je doute aujourd'hui sur le fait que l'hypnose puisse stopper ce comportement.

J'ai voulu m'accorder cette dernière chance de l'hypnose avant une éventuelle intervention... sachez que je ne regrette rien, mais suis déçue de ne pas avoir eu de vrais résultats.

Merci pour tous vos conseils.

A bientôt de vous lire.
Cordialement,
Hypnobabou
eh bien c'est qu'ils n'ont pas assez bien nettoyé votre passé et les héritages familiaux...
gardez la technique changez de personnes
 

corfinas

Membre
valikor à dit:
eh bien c'est qu'ils n'ont pas assez bien nettoyé votre passé et les héritages familiaux...
gardez la technique changez de personnes
Hello Valikor,

Dis moi, le nettoyage de l'attachement au passé, ça marche aussi sur les effets sur plusieurs générations ? A ton avis tout passe par les parents "directs" ?


Hello Hypnobabou,

Je suis déçu aussi pour vous. J'espère que le by-pass vous apportera les résultats attendus. Je vous encourage à continuer l'auto-hypnose pour votre bien-être et notamment pour préparer l'intervention.

a+
 

valikor

Membre
corfinas à dit:
valikor à dit:
eh bien c'est qu'ils n'ont pas assez bien nettoyé votre passé et les héritages familiaux...
gardez la technique changez de personnes
Hello Valikor,

Dis moi, le nettoyage de l'attachement au passé, ça marche aussi sur les effets sur plusieurs générations ? A ton avis tout passe par les parents "directs" ?
a+
par les parents "directs" ou ce qu'ils ont raconté de leurs parents (j'ai au moins 1 exemple), ou leurs grands parents s'ils ont beaucoup contribué.

le mieux c'est de dire qu'on travaille sur la copie du caractère des parents inclus dans leur esprit et que les parents leur ont donné...à charge à eux de faire le tri.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
on travaille sur la copie du caractère des parents inclus dans leur esprit et que les parents leur ont donné...à charge à eux de faire le tri.


un travail de prise de conscience similaire peut aussi être imaginée en proposant de travailler sur une feuille de papier avec un crayon à dessin et une gomme:

avec deux colonnes :

à gauche, on place ce qu'on veut oublier, effacer, supprimer, nettoyer

à droite, ce qu'on veut privilégier, garder, ajouter, rajouter

on a le droit finalement d'intervenir sur toute cette page de "nouvelle vie"

gommer, rajouter, nettoyer,

et garder sur cette copie, le meilleur ce qu'on veut pour nous mêmes !

j'en avais montré un exemple en thérapie

8)


moi c'est vrai que je planifie beaucoup sur mon agenda...au crayon de papier...je note, j'ajoute, j'efface...

et je garde tous mes agendas sur dix ans dans une boite...prêts à être jetés..mais où je peux encore les consulter...si besoin...

:roll:
 

HYPNOBABOU

Membre
Altmaier à dit:
V ous n'avez certainement pas eu affaire à de vrais professionnels :roll: :roll: :roll: désolé pour vous. :cry:
Altmaier : C'est possible, mais j'en ai fait 2 différents sur l'Ille et vilaine et je trouve que c'est toujours assez difficile de devoir repartir à 0 à chaque fois... surtout que l'hypnose, c'était la "dernière chance" que je m'accordais.


valikor à dit:
eh bien c'est qu'ils n'ont pas assez bien nettoyé votre passé et les héritages familiaux...
gardez la technique changez de personnes
Valikor : Certainement, mais même si d'après ce que vous dites ce sont ces thérapeutes qui ont échoués, aujourd'hui c'est moi qui le vie comme un échec supplémentaire... d'où ma décision pour l'opération.


Xorguina à dit:
C'est gentil d'avoir donné des nvlles

Xorguina :
J'ai beaucoup surfé sur ce forum lorsque je me suis lancée dans une thérapie par l'hypnose, alors il était tout naturel que je revienne donner les dernières nouvelles.


Corfinas à dit:
Je suis déçu aussi pour vous. J'espère que le by-pass vous apportera les résultats attendus. Je vous encourage à continuer l'auto-hypnose pour votre bien-être et notamment pour préparer l'intervention.
Corfinas : Merci pour vos encouragements, j'espère également que cette opération m'apportera enfin un peu de sérénité... et il est clair que je continue, quand j'en sens le besoin, l'auto-hypnose, car même si cela ne m'a pas "guérit", l'hypnose me relaxe et me fait du bien...

Merci à vous tous pour vos conseils.

Bien cordialement,

Hypnobabou.
 

Paul Elie

Membre
je m'inscrit en faux a cette affirmation.....
Certainement, mais même si d'après ce que vous dites ce sont ces thérapeutes qui ont échoués, aujourd'hui c'est moi qui le vie comme un échec supplémentaire... d'où ma décision pour l'opération.
car le thérapeute n'est qu'un guide!
votre soi disant échec n'est en fait qu'un mauvais choix.... vous en avez d'autres! entre autre celui de reussir
 

selenite

Membre
Quelle force et quelle énergie de votre inconscient dans le maintien de votre choix de vie ! Certes le thérapeute est comme l'arrosoir mais que peut-il faire si le terrain est miné...
Ratée ? La thérapie ? Mais quelle réussite personnelle !
Je le sais car j'ai forte tendance allant-bon-point. :D
Il est vrai que la prise de poids peut sembler un problème et l'est sur un plan santé mais qu'elle jouissance ! Outre la joie de la fourchette physique, reste la cuillère symbolique plongeant dans le gâteau de tous les bénéfices secondaires.
Mais que diable ! Boulimique ou non, nous en avons le contrôle ! Certes, maigrir est difficile mais grossir...
Puis l' "on" ne peut perdre que ce que l' "on" a pris.

Essayez de contrôler la prise de "pois" comme celle déversée du haut des donjon sur l'ennemi en assaut. Car la pois ou le poids est une protection contre les autres aussi...

Vous pouvez vous donner, par exemple, le but de grossir d'un kilo en une semaine. Puis essayez de le reperdre la semaine suivante.... Puis de le reprendre.

Ensuite, vous pourriez déterminer un "petit pois" médian car tout est relatif. Non mince, certes, car il y aurait trop à perdre mais non trop gros non plus. Ne point être ballon mais ne point être picot, juste coussin.

En effet, il est plus facile de grossir que de maigrir mais apprendre à maitriser le grossissement est la voie pour maitriser le "maigrissement"....

Amitiés.
 

selenite

Membre
Mille pardon, petite fille blessée, si mes propos sont parfois abruptes. Prenez cela comme la stratégie du bouffon mais n'y voyez nul manque de respect.
Il est une histoire dans Alice au pays des merveilles..... Si je prends ceci, je peux grandir ou rape-dit-sais (j'aime les jeux de mots). Bof, qu'importe, si je grandis, je passerais par dessus le mur, si je rapetisse, je passerais sous la porte." Donque", où est le problème ?

Amitiés
 
M

Métaphore

Invité
Selenite vous qui aimez les jeux de mots, que lisez vous là ? (c'est une phrase qui rentre dans le contexte du sujet)...

G.a.
 

selenite

Membre
@ Métaphore : serait-ce le G.a. (un lien ? Si c'est le cas, je ne sais l'ouvrir)
Sinon la formulation est jolie, poétique et envoutante : "vous qui aimez les jeux de mots, que lisez vous là"


A chère petite fille (je vous appelle ainsi par tendresse) et à celles ou ceux qui se trouvent gros :
Petite précision sur le sujet :
J'aimerais signaler que nous sommes tous une totalité et qu'il faut toujours prendre cette totalité en compte sous tous ses aspects.
Maigrir (sans s'aigrir, car alors "on" peut dire je m'aigris * :D ) n'est pas ......une mince affaire.
Voir son médecin (où un autre, où n'importe lequel) et faire un bilan complet est utile.
Prendre le temps : changer de régime alimentaire peu à peu et changer d'habitude plutôt que de jouer au yo-yo. Il n'y a pas le feu au lac comme disent les suisses.
Voir un nutritionniste....
Évitez certaines.....sectes (il existe notamment un machin qui vous promet "monstres" et merveilles par un régime hyperprotéiné et cachets du bonheur ! L'amaigrissement est assuré....pour le portefeuille.....)
Votre corps (gros ou non) est important et vaut mieux qu'un déversoir pour mies du pain du professeur Gudule...
Euh ! Les opérations en tous genre comme "hypo-succion" (ça mériterait une analyse freudienne :D ) ou anneau... Peut être pour des cas où la santé est vraiment en cause mais......bon. J'éviterais la charcuterie (surtout pour une question de poids)

Amitiés

m'aigrir : résultat avéré de nombreux régimes qui sont très satisfaisant su le besoin de mortification mais non pour résoudre l'embonpoint)
 
Métaphore....

G.a

J'ai (G) point aaaaaaaaahhhhhhhhh

La forme du G..... à vide.... avide.....

??????????



...... J' AI à plein.....

.......et suis contente.....
 

selenite

Membre
Certes et jeux de mots devient jeux de lettres mais je devais être homme-nu-bilé par mon sujet.

Le G de gueule aussi puisque G comme bouche ouverte mais avec la langue en dedans, tournée vers l'intérieur..... G , JE dévore et pendant que je dévore, j'in-Gère..... J'ai A mais à quoi...... Puisque j'ai d'abord. avoir;a(breu)voir....
 
M

Métaphore

Invité
Beaucoup plus simple, voici la réponse :


G = j'ai grand (il s'agit d'un g majuscule)

a = a petit


Donne : j'ai grand appetit
 

selenite

Membre
Houps ! Encore une preuve que l'esprit s'ingénie parfois à compliquer ce qui est simple. Bravo à vous.

Amitiés.
 

mindy

Membre
Bonsoir tout le monde,

Ce message m'évoque ma petite croyance à moi, croyance non pas limitante mais boostante, créatrice et à laquelle j'aime m'accrocher: l'échec d'une patiente n'est pas 'son' échec c'est 'notre' échec, l'échec des stratégies thérapeutiques mises en place, l'échec de notre lecture de ses difficultés, de notre relation. Certes parfois c'est inconfortable de se dire ça, nous n'aurons peut-être jamais 100% de réussite mais cette croyance me permet de chercher à toujours améliorer ma pratique, c'est aussi pour cela que je l'aime bien ma petite croyance.

HYPNOBABOU, ne prenez pas ces échecs de l'hypnose comme votre échec, on ne contrôle pas tout et je ne pense pas que lorsque l'on va poser un by-pass, on soit dans le refus de changer. Je vous souhaite beaucoup de réussite.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut