Formation Hypnose

Vos conseils d'auto-hypnose

  • Initiateur de la discussion Hallak
  • Date de début
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Petite fleur à dit:
Hum hum... j'ai demandé un avis tout à l'heure.
Est-ce posible que le contrôle de la douleur (en auto-hypnose) soit un truc inné en nous mais non accessible pour la plupart ? Quelqu'un aurait-il un avis à ce sujet ?
Ah ben je crois que oui moi. Surtout pour ce qui concerne l'accouchement, ce n'est pas une expérience ordinaire, ni qui devrait, en principe, être aussi douloureuse. Quoique, encore ici, le corps de la femme n'est pas adapté à cette grosse tête que nous avons. Une autre chose pas prévue par la nature.

Mais bon, oui... D'ailleurs très souvent, des gens qui sont très préoccupés par quelque chose ne ressentent pas la douleur. Si je travaille manuellement et que je me blesse, parfois, je ne m'en rend compte que parce que je tache mes vêtements de sang.

L'enfant qui s'écorche le genou est un bon exemple à savoir à quel point la douleur est suggestive. Dès qu'on lui met un bandage "ça ne fait plus mal"
 
Leo Lavoie
Leo Lavoie
Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Métaphore à dit:
Si vous voulez Léo..., nous avons pratiqué l'hypno analgésie en cours, ben j'avais pas l'impression d'être en transe profonde loin de là...
Je n'ai pas parlé d'analgésie mais d'anesthésie... Pas pareil... Un erreur sur laquelle vous auriez, vous, fait beaucoup de tapage.

L'analgésie c'est de soulager la douleur. L'anesthésie c'est de couper la sensation au complet. Et vous me dites à moi de me "documenter". :roll:

Z'êtes bien rigolote vous... :lol:
 
M
Métaphore
Invité
Leo Lavoie à dit:
Métaphore à dit:
Si vous voulez Léo..., nous avons pratiqué l'hypno analgésie en cours, ben j'avais pas l'impression d'être en transe profonde loin de là...
Je n'ai pas parlé d'analgésie mais d'anesthésie... Pas pareil... Un erreur sur laquelle vous auriez, vous, fait beaucoup de tapage.

L'analgésie c'est de soulager la douleur. L'anesthésie c'est de couper la sensation au complet. Et vous me dites à moi de me "documenter". :roll:

Z'êtes bien rigolote vous... :lol:
Oulala, vous n'avez pas pris de vacances ou quoi..., je vous trouve bien remonté contre moi... :shock:

Bref... cela ne change en rien l'AH...
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
la douleur est un signal d'alarme pour nous prévenir que quelque chose ne fonctionne pas correctement ou que quelque chose est cassé.... dans notre corps....
en ce moment je perds mes dents, la vieillesse! et c'est la pire douleur que je connaisse.....je peut en auto hypnose si j'agis immédiatement !(important) d'abord la soulager et si je parviens a rentrer en transe profonde l'éliminer!
mais c'est difficile... de rentrer en transe quand vous ressentez la douleur! en AH....

quand vous avez les "commandes" et dans l'urgence vous pouvez intervenir rapidement car le patient est en etat de choc ( hypnotisé par la douleur et le sang....
un ouvrier (amateur!) élaguait un arbre au fond de mon jardin.... un accident et il c'est entaillé la jambe sérieusement avec une tronçonneuse....
on l'a descendu de l'arbre le sang coulait....
a l'époque j'étais tout jeune de savoir ( a propos de l'hypnose) mais dans l'urgence, dans la voiture qui le conduisait a l'hôpital... je lui ai demandé de me faire confiance de fermer les yeux et d'écouter ma voix....
il est rentrer très profond très rapidement... le choc a aidé!
il m'as surpris!
et lui ai demandé de contrôler le sang qui pissait....
un demi heure plus tard arrivé a l'hôpital il ne saignait plus beaucoup et ne sentait plus la douleur!
ce driver m'as demandé ce que je lui avais fait! il m'entendait parler sur la banquette arrière!
est ce que c'est a cause de l'hypnose?
je n'en sais rien!
mais je puis vous dire que cela a renforcé ma confiance en l'hypnose profonde!
 
Petite fleur
Petite fleur
Membre
messages
451
Points
1 260
Concernant le contrôle de la douleur, je sais le faire naturellement depuis que je suis toute petite et c'est ce qui me fait croire que c'est une chose innée. Mais de quel pulsion s'agit-il ? Ma reflexion me fait pencher vers la libido, au sens jungien du terme.

Qu'en pensez-vous ?

En effet Paulélie, les maux de dents sont pour moi aussi la pire douleur que je connaisse...

--------------
 
M
Métaphore
Invité
Petite fleur à dit:
Concernant le contrôle de la douleur, je sais le faire naturellement depuis que je suis toute petite et c'est ce qui me fait croire que c'est une chose innée. Mais de quel pulsion s'agit-il ? Ma reflexion me fait pencher vers la libido, au sens jungien du terme.

Qu'en pensez-vous ?

En effet Paulélie, les maux de dents sont pour moi aussi la pire douleur que je connaisse...--------------
J'ai souvent remarqué que les personnes qui contrôlaient aussi bien la douleur avaient dû instaurer très jeune un système de défense afin de se protéger des blessures émotionnelles ou abus physiques à leur encontre... ceci étant une manière de se dissocier de l'émotion et du ressenti face à la douleur/menace... Mais adulte ce type de personnes ont dû mal à pratiquer l'hypnose, le lâcher prise, la dissociation étant importante et donc la connexion à l'émotion ne se fait pas car elles vivent les choses sur un plan conscient.
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
>>>>>>>J'ai souvent remarqué que les personnes qui contrôlaient aussi bien la douleur avaient dû instaurer très jeune un système de défense afin de se protéger des blessures émotionnelles ou abus physiques à leur encontre... ceci étant une manière de se dissocier de l'émotion et du ressenti face à la douleur/menace... Mais adulte ce type de personnes ont dû mal à pratiquer l'hypnose, le lâcher prise, la dissociation étant importante et donc la connexion à l'émotion ne se fait pas car elles vivent les choses sur un plan conscient.
oui l'observation est bonne mais comme dit leo c'est une question de vocabulaire entre analgésie (contrôler la douleur.... qui n'est pas nécessairement faite sous hypnose) et anesthésie qui par contre a besoin de l'outil!)
et pour ces raisons l'analyse de ....."ces personnes".... qui vivraient sur un plan conscient n'est pas correcte!
puisqu'il est reconnu que le

>>>>le lâcher prise, la dissociation étant importante et donc la connexion à l'émotion ne se fait pas...
dépends en fait de l'habileté de l'hypno ,en contournant le problème... a amener le subconscient a reconnaitre.... que son intérêt est:
d'expérimenter le debloquage pour avancer!
donc en etablissant le bon contrat au depart avec le client....
ces problèmes disparaissent!

>>>>>>ceci étant une manière de se dissocier de l'émotion et du ressenti face à la douleur/menace...
il faut être plus précis car si c'est vrai pour certaine douleurs et menaces... chez ces cas particuliers....ce n'est pas vrai pour toutes les douleurs et menaces.... une nuance très importante qui permet au thérapeute de pénétrer le subconscient et si il en a compris l'enjeu...
aller en profondeur et traiter... puisque pour ces cas.....
le problème est le trauma initial le résoudre ( les 5 phases..en ce qui me concerne!)
pour éliminer le problème!


c'est la la différence essentielle entre l'analyse livresque et ce qu'on peut faire en hypnose pour utiliser une "faiblesse" et la transformer en une force!
et par consequend la difference de traitement.... des années pour l'approche psy.... contre des seances pour l'hypnose comme je l'utilise!
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Rejoindre la communauté maintenant
Haut