1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Agoraphobie

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Chirine, 31 Janvier 2014.

  1. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1180
    Localité:
    Ile-de-France

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonsoir à tous ^^

    Je vais probablement avoir 2 agoraphobes en séances d'hypnose bientôt. Une à qui ça arrive par intermittence et dans certaines conditions et une autre qui ne peut pas sortir plus de 10 minutes de chez elle.

    Je voulais savoir si vous aviez des conseils sur les choses que je pouvais mettre en place pour les aider, et en général (si vous en aviez déjà eu en séance), en combien de temps on peut voir une amélioration (jusqu'à 5 séances, ou plus ? ). Ce sont mes premières phobiques, donc je ne suis pas très sûr de moi pour trouver ce qu'il faut comme protocoles ou phrases intéressantes...


    Je vous remercie par avance pour vos conseils (en espérant ne pas déranger en le faisant)
     
    surderien apprécie ceci.
  2. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    28
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Hum...mon premier conseil à vous donner est que vous allez travailler un cas d'agoraphobie, pas un agoraphobe. Si vous le définissez vous-même comme agoraphobe, comment peut-il changer si c'est ce qu'il est ? ;)
    Personnellement, j'aime bien travailler les phobies avec des ancrages qui ramènent un état de calme. Cet ancrage servira lors des visualisations dans les séances d'hypnose mais également "in vivo" quand la personne sera confrontée à l'élément phobique. Tranquillement, l'inconscient va apprendre et reprogrammer un nouveau pattern !

    Avec cette méthode, je vois de bons résultats assez rapidement ! :)
     
  3. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    28
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Si j'ai été suivie ? Ça veut dire quoi ça ? Tu questionnes encore mes compétences ??
     
  4. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1180
    Localité:
    Ile-de-France
    Max-ence, je ne suis pas sûr que ce soit la peine de répondre vu ce que je qualifie comme une agressivité permanente, mais lorsqu'on me parle directement... malheureusement.. je réponds toujours.

    "J'ai l'impression que vous vous intéressez qu'aux symptômes, faut creuser un peu, car souvent derrière le symptôme, il y a autre chose."

    C'est évident, mais premièrement, comme je l'ai écrit dans mon message je n'ai pas encore eu de rendez-vous, donc je n'ai pas eu l'occasion de discuter avec ces personnes. Ce qui fait que je souhaite des conseils, que j'adapterais ensuite en fonction de ce que les clients me diront au cours de l'anamnèse. Ensuite, je ne suis pas psy pour discuter du pourquoi du comment, c'est un travail que l'inconscient fait. C'est ce qui fait la différence entre l'hypnose et la psycho, c'est que les clients n'ont pas besoin de raconter leur vie en long en large et en travers. Si ils ont besoin de comprendre exactement ce qu'il y a derrière (ce qui est somme toute de tout intérêt également), les psy sont fait pour ça.

    Deuxièmement, même avec un diplôme on peut vouloir avoir l'avis de personnes qui ont plus d'expérience, pour moi c'est même logique. Oui j'ai mon petit cahier avec l'expérience que j'ai eu en formation, mais ça ne veux pas dire que je n'ai plus rien à apprendre des autres. C'est en écoutant qu'on acquiert des connaissances, pas en se basant sur ses prétendus connaissances, ce serait bien prétentieux. En tout cas c'est ainsi que je le vois.

    Diane V : je parle d'agoraphobe sur le forum, je ne vais certes pas les appeler ainsi, je sais à quel point les mots peuvent être autant créateurs que destructeurs. J'ai donc utilisé ces termes pour que la discussion soit plus claire ici ^^.
    Donc vous utilisez les ancrages, est-ce tout ? Vous n'utilisez rien d'autre au cours de l'hypnose elle-même ?
     
  5. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1180
    Localité:
    Ile-de-France
  6. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    28
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    C'est parfait, je voulais juste être sûre ;) Ça me fait penser à la mère d'un client qui a pointé son fils en disant, et en répondant à sa place, "Mon fils c'est un nerveux". Aouch ! Recadraaaage

    En fait, ma façon de faire (et là je parle de MA façon pas LA façon) c'est qu'à la première séance on fait un topo sur la raison de consultation, démystification de l'hypnose, on se fixe un objectif ... ensuite, première séance d'hypnose qui servira à "installer" l'ancrage (que j'appelle signe-signal) de calme. Evidemment je fais du travail thérapeutique au travers, dépendamment de ce que la personne m'a dit :) La personne repart, si elle le veut, avec l'audio de la séance si elle désire changer son signe-signal ou juste la ré-écouter pour le plaisir.
    Les séances subséquentes servent à faire un retour sur comment ce sont passées les "rencontres" avec l'élément phobique, on ajuste au besoin, et si le signe-signal est bien ancré on débute les visualisations!

    Je ne sais pas si je me suis bien exprimée ? :)
     
  7. Chirine

    Chirine Membre

    Inscrit:
    8 Janvier 2014
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1180
    Localité:
    Ile-de-France
    Merci pour l'explication c'est très clair :)

    Quand tu parles des visualisations, c'est en incorporant à chaque fois l'élément phobique, en mettant un cadre où la personne à accès aux ressources qui avait été ancré pour y faire face ?
     
  8. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    28
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    J'incorpore l'élément phobique selon une certaine gradation...par exemple, si la personne a peur des chats, on va graduer ça en 3 éléments, par exemple :
    3- voir une photo de chat
    2- être dans la même pièce qu'un chat
    1- un chat la touche

    C'est un exemple bien sûr :) au fur et à mesure que la personne est à l'aise avec la situation la moins anxiogène, elle verra des résultats "in vivo" également.
    Je me rappelle entre autre une cliente extrêmement phobique des serpents et elle habite en campagne sur un terrain où il y a beaucoup de couleuvres. En 3 rendez-vous elle a vu une énorme différence dans ses réactions, elle n'y croyait pas elle-même. Son mari était très fier d'elle, et elle aussi. De réaliser qu'elle avait un contrôle sur sa peur lui a redonné une belle confiance. C'était touchant de la voir au dernier rendez-vous me dire à quel point elle était fière et ne regrettait pas de s'être écoutée !
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    c'est un agoraphobe mais il a "osé" venir jusque chez toi consulter !

    Peut-être partir de cette capacité et élargir ses possibilités par des ancrages et des suggestions: que penserais tu de m'accompagner (virtuellement) à traverser la place de... (remplie par la foule) lors de la fête de...-phrases à reconstruire d'une manière métaphorique différente, bien sûr adaptées au contexte du consultant- et explorer ses ressentis et réactions pour qu'il se les ré-approprie différemment ?

    le considérer comme phobique ou comme une personne au comportement un peu trop bloqué par la "sécurité" et qu'on peut aider à comment gérer différemment les choses ?

    Diane me semble souligner que lorsque quelqu'un s'est ancré dans une personnalité, "phobique" "dépressif" "schizo" il se "catalogue" à vie et ne s'en sort plus de son étiquette.

    Simplement accéder métaphoriquement à son étiquetage "erroné"...

    Ce ne sont là que des propositions qui te proposent d'en faire trouver d'autre en miroir à ton consultant...

    Tiens nous informé de tes choix

    Si tu n'as pas peur d'attraper ici la forum-phobie...

    :cool:
     
    DianeV apprécie ceci.
  10. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    toutes les phobies se classent en niveau de gravité
    1.les phobies "légères ou accidentelles"
    2.les phobies profondes et évolutives (de la peur des serpents vers une agoraphobie..par ex)

    l'ancrage ou remplacement temporaire d'une sensation par une autre est un très bon début
    pour engager la thérapie( comme en parle diane)
    mais dans les pathologies plus "graves" on aperçois très vite
    qu'un recadrage ne vas pas être une solution permanente
    quand "l'origine" profonde du "mal" n'as pas été résolue
    ex: traumas ou héritage phobique
    il faut donc s'engager dans une thérapie plus profonde ou le rôle play
    la visitation du trauma pour en comprendre le lien a la phobie
    la négociation pour un abandon de l’ancrage phobie
    et autres techniques
     
Chargement...