Formation Hypnose

Séances d'hypnose agoraphobie

  • Initiateur de la discussion Chirine
  • Date de début
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
les concepts psy n'ont pas grand chose a voir avec l'hypnotherapie...
bien qu'il est utile de les connaitre..mais pas necessaire!
la street hypnose ne peut pas etre partie d'une therapie
l'ancrage sert a remplacer une sensation par une autre
ça marche ou pas!
clique sur mes liens dans ma signature!
pour + d'infos sur la methode des 5 phases (cas lourd/therapie "profonde")
 
C

collinmad

Membre
messages
92
Points
1 610
Age
52
Chirine,tu sembles d'excellente volonter et il faut bien commencer un jour par se lancer,mais je ne me lancerais pas dans l'hypnose pour la 2 em personne dont tu parles...
Non pas parce que ce n'est pas une therapie adaptee,mais a cause de ton manque d'experience.
Pourquoi pas te faire superviser pour ce cas:non via intenret mais que quelqu'un d'experimenter t'accompagne ?
Dit toi que le probleme des patients psychiatriques c'est la succession de therapie qui n'ont pas reussit...
Au point de les decourager a ne plus tanter quoi que se soit.
Si ce n'est pas indiscret,comment tes clients te parviennent t'ils?
Enfin la street hypnose,ce n'est pas de l'hypnotherapie dans la rue...
 
Chirine

Chirine

Membre
messages
75
Points
1 710
Localisation
Ile-de-France
Quand je parlais de street hypnose, je me suis mal exprimée. Je ne parlais pas du côté spectacle, mais dans le sens thérapeutique.

Allez dans des lieu compliqué avec la personne, et si angoisse il y a, revenir à un état léger de conscience modifié pour retrouver un état serein, comme en utilisant le cercle d'excellence par exemple, ou en retrouvant l'état ressource etc.. le temps de lui montrer que sa perception de la situation peut changer et redevenir positif pour qu'elle déclenche elle-même cet état par la suite. Je pense, que faire le travail seulement dans un cabinet pour des gens avec des phobies/peur pareil n'est peut-être pas suffisant et qu'il peut être intéressant de les accompagner sur le lieu dit, pas seulement comme un coach qui dirait "resspiiire" mais en y mettant la valeur ajouté de la pnl et de l'hypnose sur l'instant angoissant vécu réellement.

Collinmad, j'ai déjà réfléchis à ça effectivement. Je veux déjà discuter avec la personne en question et si je vois que ça me dépasse appeler un formateur qui pratique professionnellement et en qui j'ai confiance pour s’occuper d'elle. Je ne veux pas m'en écarter dès le départ, parce que sait on jamais c'est peut-être bien le moment pour elle de déclencher un changement et que peut-être le problème de base qui lui semble énorme, ne l'ai peut-être pas au sens thérapeutique du terme.

Après je me trompe peut-être dans mes réflexions et je veux bien avoir vos avis d'expérience là dessus.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 079
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Bonjour
Je pense que la "street hypnose" avec des hypnos pros peut déboucher sur une thérapie efficace des phobies sachant que l'agoraphobique qui descend (se plonge) dans la rue est déjà dans une forme d'hypnose, qu'il reste simplement à exploiter/modifier
Pour la deuxième personne, je travaillerai plutôt par l'imagination progressive pour ne pas la plonger trop brutalement dans le bain et la noyer...surtout si tu n'es pas maître nageuse pro...
à +
:cool:
 
Dernière édition:
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 893
Points
9 260
Localisation
Nancy
J'arrive un peu tard mais me voilà.
Effectivement les phobies sociale et agoraphobie sont un peu particulières mais je partage l'avis de Diane sur l'exposition progressive.
Perso je choisirai de travailler deux axes en parrallèles:
1. Gestion de l'angoisse/stress
2. Exposition progressive

Je conseille vivement ce site à toutes les personnes souffrant de phobies sociales ou d'agoraphobie, ainsi qu'à leurs proches et aux soignants/aidants/psy etc. : Déploie tes ailes. Il y a vraiment des bons conseils, des techniques, de la théorie etc.
 
Chirine

Chirine

Membre
messages
75
Points
1 710
Localisation
Ile-de-France
Merci Prudence, effectivement ton site est vraiment intéressant j'avais déjà commencé à le parcourir !

Finalement la très très agoraphobe qui ne sort pas de chez elle ne veut pas être traitée par l'hypnose en tout cas, pour le moment.

L'autre économise et elle vient me voir après.
 
cjc

cjc

Membre
messages
8
Points
1 420
Age
69
Localisation
ROANNE
Bonjour, j'ai eu à traiter des cas de phobies avec succès rapides en mélangeant facilement plusieurs paramètres: Les ancrages de ressource (comme le préconise Diane) puis, selon l'anamnèse, des appropriations métaphoriques. Le paramètre principal, pour moi, est le fait que l'Inconscient ne différencie pas le réel de l'imaginaire et que l'on reconstruit donc très aisément des synapses en faisant vivre en visualisation au sujet la situation phobique d'abord en dissocié puis progressivement en associé lorsque la calibration donne le feu vert. Je ne m'intéresse que très peu aux origines supposées du traumatisme, partant du principe que c'est un raisonnement conscient à partir de paramètres du moment... Reconstruire de nouveaux métaprogrammes est bien plus aisé et suppose de ne pas se croire aussi fort que l'Inconscient du sujet.. Mais il s'agit de MA conception et non de LA conception (comme le dit encore Diane que je considère, malgré son jeune âge comme "un Maître"..)
 
Dernière modification par un modérateur:
  • J'aime
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
cjc à dit:
Bonjour, j'ai eu à traiter des cas de phobies avec succès rapides en mélangeant facilement plusieurs paramètres: Les ancrages de ressource (comme le préconise Diane) puis, selon l'anamnèse, des appropriations métaphoriques. Le paramètre principal, pour moi, est le fait que l'Inconscient ne différencie pas le réel de l'imaginaire et que l'on reconstruit donc très aisément des synapses en faisant vivre en visualisation au sujet la situation phobique d'abord en dissocié puis progressivement en associé lorsque la calibration donne le feu vert. Je ne m'intéresse que très peu aux origines supposées du traumatisme, partant du principe que c'est un raisonnement conscient à partir de paramètres du moment... Reconstruire de nouveaux métaprogrammes est bien plus aisé et suppose de ne pas se croire aussi fort que l'Inconscient du sujet.. Mais il s'agit de MA conception et non de LA conception (comme le dit encore Diane que je considère, malgré son jeune âge comme "un Maître"..)
l'ennui est que la raison pour laquelle vous ne vous intéressez pas a l'origine du traumatisme...
ce principe dont vous parlez:
partant du principe que c'est un raisonnement conscient à partir de paramètres du moment...
n'est pas tout a fait juste!
en effet la plus part des traumatismes sont des accidents ou des "viols" psy ou phy... qui si ils était raisonné par le conscient
comme vous dites, ne serait pas le probleme enterré que bien des therapeutes ont tant de mal a résoudre...
sans une recherche dans la ligne du temps (régression)
vous devriez peut être...
regardez un peu plus a éventualité ,
pour les cas lourd et l'agoraphobie en est un...
a un mecanisme de cause a effet, progression et repetitions et empilage donc agravation.... qui genere le symptome auquel vous êtes confronté.
la facilité ( metaprogrames) et se "croire plus fort que l'inconscient du sujet" n'ont jamais été dans les méthodes de tous les hypno que je connais....même si ils n’utilisent pas mes méthodes!
 
cjc

cjc

Membre
messages
8
Points
1 420
Age
69
Localisation
ROANNE
Bonjour, tu as le droit de suivre ta conception de l'hypnose, chacun évolue selon son expérience.. Je suis les préceptes des neurosciences, ma seule référence après quelques années de recherche fructueuses, et je constate que mes résultats sont rapides et nets en considérant la facilité de produire de nouvelles synapses sans avoir besoin de chercher dans le passé.... Je préfère donc continuer à procéder de cette manière.. mais, encore une fois, il s'agit de Ma conception et non de LA conception...
 
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 160
Localisation
Quimper
On peut aussi allez voir du côté des liens de protection, de loyauté...
 
H

hypno11

Membre
messages
3
Points
790
Age
29
Hypnose contre la phobie sociale

Personne n’est à l’abri de ressentir de la peur, du stress ou de l’anxiété. Ceux-ci sont d’ailleurs bien souvent à l’origine des plaintes qui amènent à consulter un psychologue.

Ce n’est pas surprenant! Vous n’avez qu’à penser au grand nombre de pressions que vous vivez chaque jour à la maison ou au travail. La société semble exiger qu’on améliore indéfiniment nos performances et qu’on devienne constamment plus efficace et plus rapide. Cela en devient épuisant, et votre corps l’exprime!

Le stress: une reaction face au danger.

Le stress est une réaction bien humaine qui sert à vous protéger lorsque vous faites face à une situation dangereuse, que le danger soit réel ou imaginaire.

Dans certains cas, le danger provient d’une source interne comme une crainte qui existe au niveau de votre inconscient. Par exemple, certaines personnes ont peur de décevoir leur famille ou leur patron alors que d’autres personnes craignent de finir leurs jours sans amis et sans famille.

hypnose-mons.be
 
Dernière modification par un modérateur:
Deoune

Deoune

Membre
messages
6
Points
680
Localisation
MARTIGUES
Bonsoir à tous
Décidément les forums entre Hypno sont animés...
Je me déplace demain au domicile d’une dame souffrant de phobie sociale entraînant une obésité morbide (160kg) et une perte quasi totale de sa mobilité avec une prise en charge psy et une vraie volonté de changement.
En venant sur ce forum ce n’est pas un crêpage de chignon que je souhaitais trouver mais vos façon de traiter ce type de problématiques car quels que soient nos avis et nos formations respectives, derrière il y a des patients et une réelle souffrance et lorsqu’ils nous demandent de les accompagner c’est à nos compétences pas à nos divergences qu’ils font appel.
Aussi, peut-être que les façons différentes d’aborder les phobies -sociales en l’occurgence- en fonction de nos formations respectives peuvent-elles enrichir nos pratiques.
Qu’en pensez-vous ?
 
  • J'aime
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 893
Points
9 260
Localisation
Nancy
Je pense qu'il est très intéressant d'avoir des outils variés et différents car ce qui convient à l'un ne convient pas forcément à l'autre. Cependant il y a aussi des thérapies qui ont prouvé leur intérêt grâce à des études scientifiques. Mais même si les TCC partent avec un avantage de méthode et d'efficacité il ne faut pas oublier que l'alliance thérapeutique ou rapport collaboratif est essentiel et sûrement le facteur principal de la réussite ou de l'échec d'une psychothérapie.
Le post date d'il y a trois ans.
Pour avoir plus d'expérience qu'à l'époque je confirme que: gestion du stress et exposition progressive ça marche très bien. Des ancrages d'apaisement, des recherches de ressources peuvent être faites en parallèle et dans la gestion du stress, les premières expo peuvent être réalisées en hypnose.
 

Vous aimerez:

Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut