1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

AHTR (Double Tranchant)

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par darkanen, 18 Mai 2014.

  1. darkanen

    darkanen Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2013
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Salut, je me rend compte que ça fait un sacré bout de temps que j'ai pas posté ici. J'étais hyper occupé à apprendre le fonctionnement de la Pleine Conscience, ou Auto-Hypnose en Temps Réel (AHTR).

    Pour résumer, c'est un processus qui ressemble à l'hypnose, et qui, en bout de ligne, permet de développer le meilleur système psychomoteur qui existe, tout en élargissant notre champ de vision, ainsi que notre conscience de tous les autres sens en même temps. La conscience du monde tel qu'il est, dans sa totalité, sans jugement.

    Je serai ravis d'entrer dans les détails sur cette pratique que je fais depuis le premier Janvier 2014, mais je dois d'abord me me rendre au point crucial:

    Pendant que mon intelligence émotionnel, et mon atroce empathie, croissent sans cesse, chaque fois que je pratique l'AHTR, c'est mon intelligence sociale qui écope. Sur le coup, je me sens mieux dans ma peau, mais au bout de quelques jours, invariablement, je deviens aussi stupide socialement qu'un trisomique. Je fais des conversations pourries, je dis des conneries sans m'en rendre compte, je dis du mal sans le vouloir, et je me rend à peine compte des gens à l'entour de moi.

    Pourtant, je sais que je ne suis pas con, parce qu'à l'intérieur, je fais des maths et des réflexions pas possibles. C'est mon radar extérieur qui est déréglé.

    Ça fait 5 mois que je recommence le processus chaque semaine. LA BONNE NOUVELLE, c'est qu'au début, je pouvais seulement faire ça pendant 10 secondes une fois par semaine, puis il fallait attendre une semaine de trisomie pure, sans bénéfices, avant de récupérer. À présent, je fais ça 4-5 fois par semaine puis une semaine de récupération, 70% de trisomie, et pour mon humeur, les effets son plutôt intéressants.

    Je trouve ça juste bizarre qu'une pratique aussi légendaire donne de tels effets sur moi. Peut-être est-ce parce que je suis autiste, après tout, on parle bien de mauvaises connexion cérébrales dans ce cas-là . . .

    J'aimerais bien avoir votre avis.
     
  2. EricL

    EricL Membre

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    28
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    450
    Jamais entendu parler mais bon, il semble y avoir un effet yoyo ici, potentiellement due à l'effort de quelques jours (la volonté, a conscience) puis le retour à ce qui es t encore le naturel ...
    Bref pour le reste plutôt que de considérer
    , l'idéal serait peut être de commencer à l'accepter telle qu'elle est , complétement. En acceptant les choses telles qu'elles sont, elles se modifient plus que qd on force dessus comme une brute....
    et ça la rendra plus facile à vivre.
    Bref c'est le diffèrentiel idéal/réel qui frappe encore une fois !

    Si vous cherchez vous trouverez des tas de gens qui pourront vous vendre plein de développement personnel, cher et prenant du temps (et il ya des chances que ce soit de la frustration qui en ressorte principalement)

    Que dire de plus à part d'aller voir qqun ? de compétent, pas forcément un hypno-chose mais même peut être plutôt qqun de remboursé par la sécu (et il y a des chances qu'il n'y est que l'étiquette hypno chose qu'il n'ait pas)

    Bonne continuation.

    Eric

    PS :: et je ne parle pas de la croyance d'"autisme" qui pointe le bout de son nez ... redoutable !
     
  3. Fab-72

    Fab-72 Membre

    Inscrit:
    19 Janvier 2014
    Messages:
    16
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    Lyon
    Cela ressemble plutôt à de la méditation.
     
  4. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    La pleine conscience développerait elle l'intelligence sociale, j'ai des doutes !? Entre toutes les formules toutes faites qui n'interrogent rien, par exemple la question réponse comment ça va ? et toi ?, enfin tous les automatismes, un peu bidon, l'effet n'est il pas un peu logique ?? La plupart des conversations parlent pour ne rien dire, (et zut si je ne t'ai rien dit)... Je salue ton effort, et ta persévérance dans l'exploration de nos possibilités.

    Peux tu nous expliquer en quoi consiste les exercices en quelques mots ?
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    La pleine conscience, l'AHTR permet de choisir de partir ou pas en état trisomoïde ou autistoïde, ou de choisir de rester comme on est, finalement libre de ses choix.
    Le fait que tu témoignes comme tu en témoignes c'est que tu sais te sortir de ces états +++
    Alors pourquoi y retournes tu contre ton souhait ???
    Reste dans la pleine conscience sociale qui te conviens et tu y seras au mieux, non ?
    Reste à travailler en auto-hypnose sur la conscience sociale qui te réussit le mieux.

    Quand au trisomique, il lui manque une couche et les connexions sont difficiles
    L'autiste a structuré ses couches d'une certaine façon en s'interconnectant au minimum ( notamment socialement )
    L'hypnose permet de développer et d'améliorer ses connexions
    Sauf si on préfère rester autiste parce que cette construction, peu interconnectée socialement, on veut pas la changer.
     
    Dernière édition: 20 Mai 2014
  6. darkanen

    darkanen Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2013
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Le vide.

    L'espace.

    Le rien du tout.

    Ce sont les mots qui définissent l'exercice de l'AHTR.
     
  7. darkanen

    darkanen Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2013
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Je ne crois pas qu'il s'agisse de quelque chose que je choisis, en tout cas, pas pour tout de suite. L'AHTR permetra peut-être de choisir ma conscience sociale, mais en dehors de l'AHTR, en état normal, je suis livré à moi-même et aux dégâts que j'ai causé durant la semaine :(. De toute façon, pour l'instant, je n'y reste pas plus de 5 à 10 minutes à la fois, et jamais en interaction avec mon environnement.

    C'est bien ce que je souhaite, crois-moi, et éventuellement, j'arriverai à y rester de façon permanente. Mais pour l'instant, si j'y reste trop longtemps, le lendemain je perd les pédalles :confused: et je mets mon job en jeu. Crois-moi, faut pas jouer au con avec ça, un dernier avertissement, et je suis dehors.

    Oui, comme avoir l'impression d'être dans un film, c'est ce que je recherche depuis le début. :D


    Tu viens de résumer mon raisonnement à la perfection. Bravo ! :cool:

    Et l'AHTR automatise le processus de développement pour que ces connections soient à leur meilleur. Parce que sérieusement, qui de mieux pour choisir son interaction sociale que le cerveau lui-même ?:rolleyes:
     
  8. darkanen

    darkanen Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2013
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Dites-moi, c'est moi ou aucun de vous n'a jamais entendu toutes ces conneries de cerveau fatigué ?

    Vous savez, je me débrouille bien même sans conseils, mais si je viens ici, c'est pas pour attirer l'attention ou d'écrire toutes sortes de merdes sur le net pour le plaisir.

    Si vous ne pouvez pas m'aider ou quoi que ce soit, y-a qu'à le dire.
     
  9. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Entendu parfois, vécu oui... par exemple quand il y a de gros effort de mémorisation à effectuer, mêlés à du stress (par exemple l'apprentissage du pavé des cours d'histoire pour le bac, les dates, les cartes...etc...). Peut -être que le terme ne convient pas, il s'agit de saturation psychique et nerveuse. Trop de concentration (dans la douleur ou la peine ou encore le stress) créent cet effet, pour des trucs qu'on fait que parce qu'il faut etc... Dans le burn out, on pourrait aussi parler de cerveau fatigué, "ça décroche"... ou fonctionne mal.

    Le coeur peut fatiguer, comme le genou, enfin à mon sens tout peut fatiguer.. ou être plus fragile chez certains que d'autres.

    Pour reposer le cerveau, toutes les activités qui se font sans penser seront bénéfiques
     
  10. darkanen

    darkanen Membre

    Inscrit:
    11 Mars 2013
    Messages:
    75
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Ouai, comme quand je fais du karaté. À l'origine, si je ne me trompe pas, le karaté a été inventé spécialement pour arriver à ce genre d'état d'esprit. Pas étonnant que les asiatiques soient aussi intelligents après des milliers d'années de pratique.
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. darkanen
    Réponses:
    22
    Affichages:
    2066