Formation Hypnose

Alexithymique depuis longtemps je souhaite enfin changer...

I

Intemporelle

Invité
surderien à dit:
tixela à dit:
:D C'était une "coach", je n'ai jamais rencontré de psychiatre et n'ai heureusement jamais été mal au point d'avoir à prendre des médicaments... Je n'ai jamais fait de dépression en fait, j'ai juste été très anxieuse mais jamais au stade de l'arrêt maladie...
Si mes proches voyaient tous ces échanges, il seraient stupéfaits, je suis plutôt considérée comme quelqu'un ayant eu une enfance heureuse et de bons parents.
Et d'ailleurs, c'est vrai, j'ai eu (j'ai encore ma mère) des parents très gentils.................... :) :shock:
Difficile de parler de maltraitance dans ce cas et pourtant j'ai longtemps eu le comportement de quelqu'un qui a été maltraité... (repli sur moi)
A l'époque je culpabilisais sans trop savoir pourquoi...
Si difficile que puisse être une enfance réellement maltraitée (insultes, coups que je n'ai heureusement pas connus), la malheureuse personne a au moins la possibilité de dire "c'est à cause de ..."
Dans mon cas j'étais anxieuse mais sans en comprendre la raison (parents et entourage "gentils") ce qui augmentait ma culpabilité...
Suite à un MP de papusza je lui ai parlé d'un livre datant de 1956 sur l'amour, je vais essayer de vous en retrouver une citation trouvée sur le net (je n'ai pas encore lu ce livre)
<<p 121: “(…) Une autre forme d’amour névrotique se caractérise par le recours à des mécanismes projectifs dans le but d’éviter ses propres problèmes, toute l’attention se concentrant sur les imperfections et les faiblesses de la personne «aimée».”>> L'art d'aimer - 1956
Ce "diagnostic" a aussi été posé pour moi concernant ce que j'ai vécu... :?
Personnellement je pense que ce diagnostic ne correspond en rien à votre façon de vous exprimer

mais s'il vous rassure, gardez le bien au chaud !


8)
Je partage totalement ce point de vue.
 
I

Intemporelle

Invité
tixela à dit:
Pour revenir à Intemporelle, le mécanisme de la projection est connu, on le fait tous inconsciemment, je ne vois pas en quoi cette phrase vous choque... :?
Uniquement si l'individu fonctionne sur des distorsions cognitives... et cette phrase : "Ce "diagnostic" a aussi été posé pour moi concernant ce que j'ai vécu." ne me choque pas, je la trouve aberrante, c'est différent, vous vous appropriez un diagnostic qui ne correspond pas du tout à ce que vous racontez sur le forum....

Je pense que vous avez un grand besoin d'attention, en fonctionnant sur un bénéfice secondaire.

Concernant l'enfant intérieur, tout thérapeute devait comprendre ce qu'est l'enfant intérieur, pour moi c'est le B.A.BA d'une thérapie.

Intemporelle à dit:
faut travailler uniquement sur les ressentis de l'individu en hypnose
Intemporelle à dit:
tixela à dit:
Ah, pas de problème, si l'hypnose peut arriver à me faire ressentir quoi que ce soit, alors je suis preneuse ! 8)
Bien sûr puisque l'état hypnotique est un moyen d'accéder à une commnication inconsciente à du matériel refoulé, et non sur une communication consciente comme chez un psy conventionnel où on peut y passer 10 ans... sans beaucoup de changement, seulement une compréhension... :roll:

tixela à dit:
Toutefois je vois bien que dans ma vie j’ai encore tendance à répéter certaines situations...
Donc cela confirme ma phrase ci-dessus...

Il est certain que si vous avez passé plusieurs années sur un divan freudien, l'hypnothérapie va vous paraître compliquée, car là on ne passe pas son temps à s'apesantir verbalement sur le passé... on agit sur les émotions refoulées avec des techniques appropriées.


Car à vous lire vous intellectualisez vos symptômes et vous vous éloignez de vos émotions, en fait c'est comme une sorte de fuite, de ne pas faire face...

Vous évoquez à un moment "la thérapie des schémas" oui c'est tout à fait adaptée pour vous, toutefois il faut trouver l'hypnothérapeute qui l'inclut dans sa thérapie, et pour cela pour l'instant je ne connais que l'hypnothérapie Intégrative qui intègre la thérapie des schémas.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Intemporelle à dit:
Vous évoquez à un moment "la thérapie des schémas" oui c'est tout à fait adaptée pour vous, toutefois il faut trouver l'hypnothérapeute qui l'inclut dans sa thérapie, et pour cela pour l'instant je ne connais que l'hypnothérapie Intégrative qui intègre la thérapie des schémas.[/color]
Tout hypnothérapeute ayant un minimum de bagage en psycho et en PNL sait utiliser un modèle de schémas mentaux, de brain mapping ou de modélisation !

Mais c'est la guidance hypnotique, qui permet de mener vers l'objectif...

8)
 
I

Intemporelle

Invité
surderien à dit:
Intemporelle à dit:
Vous évoquez à un moment "la thérapie des schémas" oui c'est tout à fait adaptée pour vous, toutefois il faut trouver l'hypnothérapeute qui l'inclut dans sa thérapie, et pour cela pour l'instant je ne connais que l'hypnothérapie Intégrative qui intègre la thérapie des schémas.[/color]
Tout hypnothérapeute ayant un minimum de bagage en psycho et en PNL sait utiliser un modèle de schémas mentaux, de brain mapping ou de modélisation !

Mais c'est la guidance hypnotique, qui permet de mener vers l'objectif...

8)

Rien à voir avec la thérapie des schémas qui s'intégre et s'articule simultanément avec les techniques hypnotiques.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Intemporelle à dit:
surderien à dit:
Intemporelle à dit:
Vous évoquez à un moment "la thérapie des schémas" oui c'est tout à fait adaptée pour vous, toutefois il faut trouver l'hypnothérapeute qui l'inclut dans sa thérapie, et pour cela pour l'instant je ne connais que l'hypnothérapie Intégrative qui intègre la thérapie des schémas.[/color]
Tout hypnothérapeute ayant un minimum de bagage en psycho et en PNL sait utiliser un modèle de schémas mentaux, de brain mapping ou de modélisation !

Mais c'est la guidance hypnotique, qui permet de mener vers l'objectif...

8)

Rien à voir avec la thérapie des schémas qui s'intégre et s'articule simultanément avec les techniques hypnotiques.
Bon on ne sera jamais sur la même longueur d'onde.

Je vous laisse à votre analytique prédominance prétendûment intégrative.

:roll:
 
I

Intemporelle

Invité
surderien à dit:
Intemporelle à dit:
surderien à dit:
Intemporelle à dit:
Vous évoquez à un moment "la thérapie des schémas" oui c'est tout à fait adaptée pour vous, toutefois il faut trouver l'hypnothérapeute qui l'inclut dans sa thérapie, et pour cela pour l'instant je ne connais que l'hypnothérapie Intégrative qui intègre la thérapie des schémas.[/color]
Tout hypnothérapeute ayant un minimum de bagage en psycho et en PNL sait utiliser un modèle de schémas mentaux, de brain mapping ou de modélisation !

Mais c'est la guidance hypnotique, qui permet de mener vers l'objectif...

8)

Rien à voir avec la thérapie des schémas qui s'intégre et s'articule simultanément avec les techniques hypnotiques.
Bon on ne sera jamais sur la même longueur d'onde.

Je vous laisse à votre analytique prédominance.

:roll:
Oui effectivement nous sommes rarement sur la même longueur d'ondes... donc votre guidance hynotique avec moi c'est raté définitivement... :lol:

Sinon n'a rien à voir avec l'analytique, mais bien souvent parce que vous ne connaissez pas ce dont je parle et cela vous dérange... dommage d'être aussi fermé pour un thérapeute... :?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Intemporelle à dit:
surderien à dit:
Intemporelle à dit:
surderien à dit:
Intemporelle à dit:
Vous évoquez à un moment "la thérapie des schémas" oui c'est tout à fait adaptée pour vous, toutefois il faut trouver l'hypnothérapeute qui l'inclut dans sa thérapie, et pour cela pour l'instant je ne connais que l'hypnothérapie Intégrative qui intègre la thérapie des schémas.[/color]
Tout hypnothérapeute ayant un minimum de bagage en psycho et en PNL sait utiliser un modèle de schémas mentaux, de brain mapping ou de modélisation !

Mais c'est la guidance hypnotique, qui permet de mener vers l'objectif...

8)

Rien à voir avec la thérapie des schémas qui s'intégre et s'articule simultanément avec les techniques hypnotiques.
Bon on ne sera jamais sur la même longueur d'onde.

Je vous laisse à votre analytique prédominance.

:roll:
Oui effectivement nous sommes rarement sur la même longueur d'ondes... donc votre guidance hynotique avec moi c'est raté définitivement... :lol:

Sinon n'a rien à voir avec l'analytique, mais bien souvent parce que vous ne connaissez pas ce dont je parle et cela vous dérange... dommage d'être aussi fermé pour un thérapeute... :?


Dommage que vos estocades finales soient toujours aussi désintégratives.

Ce sera envers moi la dernière.

8)
 

tixela

Membre
Bonjour,
Je me suis permise de parler de "diagnostic" car Boris me demandait + haut quel diagnostic avait été posé.
J'en profite au passage pour dire que ma psy en + de Palo-Alto faisait également de la PNL, de L'EMDR (corrigez moi si je me trompe de sigle).
C'est une jungienne et elle déteste Freud ! (alors le divan...)
Je n'ai pas coupé les ponts, je peux envisager d'aller la revoir...
La thérapie des schémas elle doit connaître, elle connaît pas mal de trucs mais pour le moment elle ne m'a jamais parlé d'hypnose.
C'est une personne qui est complètement dans le ressenti, elle ne cherche pas à intellectualiser, moi non plus car je ne suis pas une intello, j'essaye juste de comprendre les gens et surtout de me comprendre.................... :shock:
Je relirai vos "estocades" à tête reposée car là c'est un peu technique pour moi !
Mais ressentir des "émotions" en lisant des trucs intéressants même si on ne comprend pas tout c'est déjà pas si mal.
J'ai compris de toute façon que je suis pas la seule dans mon cas, j'espère encore progresser et comme dit Surderien j'ai compris au moins certaines choses et ne suis pas si malheureuse. 8)
J'ajouterais de façon cynique que ce blindage, ça aide dans certains cas, une anesthésie ça a parfois du bon... :lol:
 
I

Intemporelle

Invité
tixela à dit:
Bonjour,
Je me suis permise de parler de "diagnostic" car Boris me demandait + haut quel diagnostic avait été posé.
J'en profite au passage pour dire que ma psy en + de Palo-Alto faisait également de la PNL, de L'EMDR (corrigez moi si je me trompe de sigle).
C'est une jungienne et elle déteste Freud ! (alors le divan...)
Je n'ai pas coupé les ponts, je peux envisager d'aller la revoir...
La thérapie des schémas elle doit connaître, elle connaît pas mal de trucs mais pour le moment elle ne m'a jamais parlé d'hypnose.
C'est une personne qui est complètement dans le ressenti, elle ne cherche pas à intellectualiser, moi non plus car je ne suis pas une intello, j'essaye juste de comprendre les gens et surtout de me comprendre.................... :shock:
Je relirai vos "estocades" à tête reposée car là c'est un peu technique pour moi !
Mais ressentir des "émotions" en lisant des trucs intéressants même si on ne comprend pas tout c'est déjà pas si mal.
J'ai compris de toute façon que je suis pas la seule dans mon cas, j'espère encore progresser et comme dit Surderien j'ai compris au moins certaines choses et ne suis pas si malheureuse. 8)
J'ajouterais de façon cynique que ce blindage, ça aide dans certains cas, une anesthésie ça a parfois du bon... :lol:
Tixela, pour conclure sur votre post, je trouve dommage de passer autant d'années chez un psy pour dire après :

:arrow: Toutefois je vois bien que dans ma vie j’ai encore tendance à répéter certaines situations...

Car cette phrase a toute son importance et souligne que certains schémas erronés sont toujours en place.

Votre psy a utilisé l'EMDR avec vous ?

Je pensais que le praticien qui utilisait l'EMDR connaissait automatiquement les techniques hynotiques, donc ce que vous dites me surprend un peu...

Sur ce, je vous souhaite bonne continuation :D
 

castorix

Membre
Bonjour,

Ce n'est sans doute pas très important mais Intemporelle me surprend (une nouvelle fois). D'où, il me vient une question.


Intemporelle à dit:
(...)
Vous évoquez à un moment "la thérapie des schémas" oui c'est tout à fait adaptée pour vous, toutefois il faut trouver l'hypnothérapeute qui l'inclut dans sa thérapie, et pour cela pour l'instant je ne connais que l'hypnothérapie Intégrative qui intègre la thérapie des schémas.
Voulez-vous dire Intemporelle que vous avez étudié la Thérapie des Schémas ?
 
I

Intemporelle

Invité
castorix à dit:
Bonjour,

Ce n'est sans doute pas très important mais Intemporelle me surprend (une nouvelle fois). D'où, il me vient une question.

Mais c'est un plaisir de vous surprendre ?... de plus une nouvelle fois... :lol:


Intemporelle à dit:
(...)
Vous évoquez à un moment "la thérapie des schémas" oui c'est tout à fait adaptée pour vous, toutefois il faut trouver l'hypnothérapeute qui l'inclut dans sa thérapie, et pour cela pour l'instant je ne connais que l'hypnothérapie Intégrative qui intègre la thérapie des schémas.
Voulez-vous dire Intemporelle que vous avez étudié la Thérapie des Schémas ?
Et si je vous dis oui, j'espère que la sentence ne sera pas trop lourde... :lol:
 

castorix

Membre
OK - dans ce cas, je souhaite savoir comment votre formation articule hypnose et Thérapie des Schémas

(en résumant le processus ; si besoin au travers d'un exemple, car je ne vais pas vous demander de détailler trop sur un forum :wink: )

peu de personnes en parlent en effet sur le forum, et je pense qu'il s'agit de pistes qui s'élargiront dans l'avenir
 
I

Intemporelle

Invité
castorix à dit:
OK - dans ce cas, je souhaite savoir comment votre formation articule hypnose et Thérapie des Schémas

(en résumant le processus ; si besoin au travers d'un exemple, car je ne vais pas vous demander de détailler trop sur un forum :wink: )

peu de personnes en parlent en effet sur le forum, et je pense qu'il s'agit de pistes qui s'élargiront dans l'avenir
Je suis ravie de l'intérêt que vous portez à la thérapie des schémas, mais de là à vous expliquer l'articulation avec tous les autres protocoles qui font partie de l'hypnothérapie intégrative ne peut se faire en 3 lignes, d'une formation de 3 ans.

Donc il est impossible pour moi de satisfaire votre demande...

Simplement qu'il faut bien comprendre que les schémas sont la représentation des croyances profondes sur nous mêmes et sur le monde, croyances acquises dans la plus tendre enfance.
Ainsi les schémas erronés contiennent : des distorsions dans les pensées, les émotions pénibles, et souvenirs inconscient qui dérangent.
Les schémas exercent une influcence sur nos pensées, comportements et relations.

Ensuite il faut travailler avec tous les protocoles à dispositions (TCC, hypno analyse, stimulations alternatives, et autres...) en les articulant de façon judicieuse.
 
tixela à dit:
Bonjour,
Je me suis permise de parler de "diagnostic" car Boris me demandait + haut quel diagnostic avait été posé.
:
merci d'avoir répondu au mieux,
je signale tout de même au passage qu'un diagnostic est posé par un médecin à la base. Même un psychologue, qui lui est reconnu contrairement au psychothérapeutes (souvent de bazar d'après ce que j'ai pu voir), ne pose pas de diagnostic, il peut aider tout au plus.

Sinon, je pense que tu as dis que ta coach pratiquait la Pnl, dans un bouquin de Pnl j'ai pu lire une phrase qui disait que lorsqu'un comportement ne fonctionne pas, il faut tenter autre chose et ne pas le répéter sans cesse. (quid pour une thérapie aussi longue qui visiblement n'apporte pas les résultats voulus? tu devrais poser cette question à ta coach)

Maintenant, si je peux me permettre même si c'est tres tentant de faire de la webthérapie(ou forum thérapie, à toi de voir :wink: ) le mieux est tout de même de consulter un professionnel reconnu (dont la formation est reconnue par l'état entre autres).
 
I

Intemporelle

Invité
boris110784 à dit:
tixela à dit:
Bonjour,
Je me suis permise de parler de "diagnostic" car Boris me demandait + haut quel diagnostic avait été posé.
:
merci d'avoir répondu au mieux,
je signale tout de même au passage qu'un diagnostic est posé par un médecin à la base. Même un psychologue, qui lui est reconnu contrairement au psychothérapeutes (souvent de bazar d'après ce que j'ai pu voir), ne pose pas de diagnostic, il peut aider tout au plus.

Sinon, je pense que tu as dis que ta coach pratiquait la Pnl, dans un bouquin de Pnl j'ai pu lire une phrase qui disait que lorsqu'un comportement ne fonctionne pas, il faut tenter autre chose et ne pas le répéter sans cesse. (quid pour une thérapie aussi longue qui visiblement n'apporte pas les résultats voulus? tu devrais poser cette question à ta coach)

Maintenant, si je peux me permettre même si c'est tres tentant de faire de la webthérapie(ou forum thérapie, à toi de voir :wink: ) le mieux est tout de même de consulter un professionnel reconnu (dont la formation est reconnue par l'état entre autres).
Toujours les mêmes phrases, l'hypnothérapie n'est pas reconnue par l'Etat et des tas d'individus en ressortent pleinement satisfaits, alors arrêtez de dire n'importe quoi... surtout quand on voit un suivi de psy (psychaitre ou psychanalyste) qui au bout de 10 ans son patient se plaint d'avoir les mêmes comportements...

La plupart du temps les individus se dirigent vers des thérapies alternatives car leurs problèmes n'ont pas été réglés par la médecine, ou les psys conventionnels... tout simplement...
 
en fait en disant ca, je n'attaquait pas l'hypnose, mais plutôt toutes ces personnes qui n'ont de thérapeutes que le nom.

Au passage, si tu lis les premiers messages que j'ai posté je signale que je me renseigne sur l'hypnose car il y a différentes choses qui me plaise dans l'hypnose(pas forcément pour la thérapie d'ailleurs).

Ensuite, un vrai "thérapeute" reconnu qui utilise l'hypnose pour ce qu'elle est, c'est à dire un outil, au même titre que d'autres outils aidant pour la thérapie n'a pour moi rien à voir avec un hypnothérapeute qui lui soigne ou essaye de soigner par l'hypnose.

Ensuite, désolé pour ceux qui se sentent attaqués lorsque l'on dit que les psychothérapeutes ou coach, ect, n'ont pas suivi de formation reconnue, mais le fait est que même si il y a des incompétents parmis les psychiatres ou psychologues, le risque est tout de même moins élevé car on sait tout de même ce qui a été suivit comme formation par la personne et on sait que cette formation a été validée, et malgré tout, on tombe parfois sur des surprises :D

C'est pas méchament, mais si demain je fous une plaque devant ma maison où est inscrit que je suis magnétiseur et coach, j'aurai probablement un tas de client crédules, mais je soignerai pas grand monde.

en plus, quand tu vois des concepts psychanalytiques mélangés avec un peu de comportementalisme, un peu de jung et du watzlawick, et une bonne petite tambouille faite avec tout ca, saupoudré d'un tas de termes techniques sur l'hypnose... mit à part se la raconter en disant des jolis mots compliqués(dont certains concepts sont parfois en opposition juste en passant) je vois pas ce qui était apporté à la personne qui s'intérrogeait sur sa personnalité et qui est venue demander de l'aide sur ce forum
 
Intemporelle à dit:
boris110784 à dit:
tixela à dit:
Bonjour,
Je me suis permise de parler de "diagnostic" car Boris me demandait + haut quel diagnostic avait été posé.
:
merci d'avoir répondu au mieux,
je signale tout de même au passage qu'un diagnostic est posé par un médecin à la base. Même un psychologue, qui lui est reconnu contrairement au psychothérapeutes (souvent de bazar d'après ce que j'ai pu voir), ne pose pas de diagnostic, il peut aider tout au plus.

Sinon, je pense que tu as dis que ta coach pratiquait la Pnl, dans un bouquin de Pnl j'ai pu lire une phrase qui disait que lorsqu'un comportement ne fonctionne pas, il faut tenter autre chose et ne pas le répéter sans cesse. (quid pour une thérapie aussi longue qui visiblement n'apporte pas les résultats voulus? tu devrais poser cette question à ta coach)

Maintenant, si je peux me permettre même si c'est tres tentant de faire de la webthérapie(ou forum thérapie, à toi de voir :wink: ) le mieux est tout de même de consulter un professionnel reconnu (dont la formation est reconnue par l'état entre autres).
des tas d'individus en ressortent pleinement satisfaits, alors arrêtez de dire n'importe quoi... surtout quand on voit un suivi de psy (psychaitre ou psychanalyste) qui au bout de 10 ans son patient se plaint d'avoir les mêmes comportements...

La plupart du temps les individus se dirigent vers des thérapies alternatives car leurs problèmes n'ont pas été réglés par la médecine, ou les psys conventionnels... tout simplement...
C'est vrai, les gens consultent des "psy" parfoit ca foire,
alors ils cherchent des méthodes alternatives, l'hypnose entre autre, et parfois ca fonctionne, même très bien parfois,
et quand c'est avec ce que j'appelle les psychothérapeutes de bazar, 9 fois sur 10, ils se retrouvent en hopital psy :D
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
boris110784 à dit:
tixela à dit:
Bonjour,
Je me suis permise de parler de "diagnostic" car Boris me demandait + haut quel diagnostic avait été posé.
:
merci d'avoir répondu au mieux,
je signale tout de même au passage qu'un diagnostic est posé par un médecin à la base. Même un psychologue, qui lui est reconnu contrairement au psychothérapeutes (souvent de bazar d'après ce que j'ai pu voir), ne pose pas de diagnostic, il peut aider tout au plus.

Sinon, je pense que tu as dis que ta coach pratiquait la Pnl, dans un bouquin de Pnl j'ai pu lire une phrase qui disait que lorsqu'un comportement ne fonctionne pas, il faut tenter autre chose et ne pas le répéter sans cesse. (quid pour une thérapie aussi longue qui visiblement n'apporte pas les résultats voulus? tu devrais poser cette question à ta coach)

Maintenant, si je peux me permettre même si c'est tres tentant de faire de la webthérapie(ou forum thérapie, à toi de voir :wink: ) le mieux est tout de même de consulter un professionnel reconnu (dont la formation est reconnue par l'état entre autres).
En France, pour info :

Les psychothérapeutes sont inscrits au registre national sur justificatif de leurs formations théoriques et pratiques
(et validées par les Agences Régionales de Santé) http://www.ars.basse-normandie.sante.fr ... 066.0.html

les psychopraticiens et les hypnothérapeutes ne possédant pas le titre de psychothérapeute ou sans diplome de profession de santé associé, sont hors cadre officiel

8)
 

castorix

Membre
Intemporelle, je crois qu'il y a méprise :

Intemporelle à dit:
castorix à dit:
OK - dans ce cas, je souhaite savoir comment votre formation articule hypnose et Thérapie des Schémas
Je suis ravie de l'intérêt que vous portez à la thérapie des schémas, mais (...) ne peut se faire en 3 lignes, d'une formation de 3 ans.
Donc il est impossible pour moi de satisfaire votre demande...

Simplement qu'il faut bien comprendre que les schémas sont la représentation des croyances profondes sur nous mêmes et sur le monde, croyances acquises dans la plus tendre enfance.
Ainsi les schémas erronés contiennent : des distorsions dans les pensées, les émotions pénibles, et souvenirs inconscient qui dérangent.
Les schémas exercent une influcence sur nos pensées, comportements et relations.
Hmm, je suis surpris de votre réponse. :?

Il me semble que ce que vous donnez comme définition des Schémas, correspond plutôt au concept des Schémas cognitifs de Beck :

"ce sont des structures abstraites de représentations de connaissances et d'expériences antérieures inscrites dans la mémoire à long terme"

Mais, laissons les différences entre le concept de Schémas chez Beck et chez Young.

Surtout, vous ne décrivez absolument rien des méthodes de Young dans votre réponse :


Intemporelle à dit:
Ensuite il faut travailler avec tous les protocoles à dispositions (TCC, hypno analyse, stimulations alternatives, et autres...) en les articulant de façon judicieuse.
En effet je me suis laissé dire que les propositions de Jeffrey Young sont particulièrement bien structurées et identifiées.
Et que dans son ouvrage maître, il prend soin de les distinguer de toutes celles que vous mentionnez (ci-dessus).
 
I

Intemporelle

Invité
Castorix, avec tout mon respect vous ne pensez pas que je vais décrire tout ce que j'ai pu apprendre en 3 ans... :lol: ; j'ai cru que vous l'auriez compris, néanmoins votre surprise concernant mon post me confirme le contraire...

Je ne vois pas où vous voyez de la méprise ?... :shock:

Le modèle cognitif du développement des traits de BECK et de YOUNG ont une approche complémentaire et sont très influents autant dans les milieux de la recherche que de la pratique clinique.

Les schémas sont un ensemble de construction psychique complexe basés sur des distorsions cognitives elles mêmes construites sur des traumas ou ressentis comme tels.
 
surderien à dit:
boris110784 à dit:
tixela à dit:
Bonjour,
Je me suis permise de parler de "diagnostic" car Boris me demandait + haut quel diagnostic avait été posé.
:
merci d'avoir répondu au mieux,
je signale tout de même au passage qu'un diagnostic est posé par un médecin à la base. Même un psychologue, qui lui est reconnu contrairement au psychothérapeutes (souvent de bazar d'après ce que j'ai pu voir), ne pose pas de diagnostic, il peut aider tout au plus.

Sinon, je pense que tu as dis que ta coach pratiquait la Pnl, dans un bouquin de Pnl j'ai pu lire une phrase qui disait que lorsqu'un comportement ne fonctionne pas, il faut tenter autre chose et ne pas le répéter sans cesse. (quid pour une thérapie aussi longue qui visiblement n'apporte pas les résultats voulus? tu devrais poser cette question à ta coach)

Maintenant, si je peux me permettre même si c'est tres tentant de faire de la webthérapie(ou forum thérapie, à toi de voir :wink: ) le mieux est tout de même de consulter un professionnel reconnu (dont la formation est reconnue par l'état entre autres).
En France, pour info :

Les psychothérapeutes sont inscrits au registre national sur justificatif de leurs formations théoriques et pratiques
(et validées par les Agences Régionales de Santé) http://www.ars.basse-normandie.sante.fr ... 066.0.html

les psychopraticiens et les hypnothérapeutes ne possédant pas le titre de psychothérapeute ou sans diplome de profession de santé associé, sont hors cadre officiel

8)
merci d'avoir préciser comment ca se passe pour la France (c'est récent non?), mais bon, une partie de ma réponse reste correcte :D
 

tixela

Membre
Bonsoir,
Je viens "défendre" ma thérapeute, psy ou coach, appelez la comme vous voudrez...
Elle m'a ENORMEMENT aidée au cours de toutes ces années et je ne sais pas si j'en serais au même point sans elle...
Bien sur il reste des trucs à trouver mais qui peut se vanter d'être "top-parfait" et d'avoir vraiment fini une thérapie ??
C'est moi qui avait fait un "break" fin 2009 et effectivement, je cherche des solutions alternatives.
Je ne voudrais pas que l'on se méprenne, j'ai vraiment été bien suivie, c'est peut-être moi qui ai eu tendance à tout "intellectualiser" et je n'ai peut-être pas réussi à tout lui dire malgré ma confiance totale mais dans ce cas je fais mon "méa culpa" ça ne vient pas d'elle...
Maintenant n'ayant pas connu d'autre psy... (ah, si une vers l'âge de 20 ans mais qui, elle, ne m'avait rien apporté, donc j'avais arrêté au bout de 10 séances)...
Question tout bête, connaissez-vous d'autres cas de personnes qui se plaignent d'un "émoussement émotionnel" et qui ont pu le résoudre via l'hypnose ou autre thérapie ??
Bon, je vois que mon "cas" vous donne matière à discussion, je m'en vais regarder si j'ai des MP et reste à l'écoute pour tout renseignement ou suggestion hypnotique :shock: ou pas :D
Bien à vous tous
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Intemporelle à dit:
Castorix, avec tout mon respect vous ne pensez pas que je vais décrire tout ce que j'ai pu apprendre en 3 ans... :lol: ; j'ai cru que vous l'auriez compris, néanmoins votre surprise concernant mon post me confirme le contraire...

Je ne vois pas où vous voyez de la méprise ?... :shock:

Le modèle cognitif du développement des traits de BECK et de YOUNG ont une approche complémentaire et sont très influents autant dans les milieux de la recherche que de la pratique clinique.

Les schémas sont un ensemble de construction psychique complexe basés sur des distorsions cognitives elles mêmes construites sur des traumas ou ressentis comme tels.
Intemporelle, on attend tous une petite synthèse qui nous montre comment articuler la pratique des schémas mentaux et celle de l'hypnose !

Allez, une petite synthèse pédagogique sur ce sujet passionnant et finalement assez simple en pratique, ne devrait pas manquer de satisfaire la spécialiste de l'hypnose intégrative que vous êtes ?

:)

(Peut-être conviendrait-il d'ouvrir un fil spécial de façon à ne pas interférer dans celui ci de Tixela)
 
I

Intemporelle

Invité
surderien à dit:
Intemporelle à dit:
Castorix, avec tout mon respect vous ne pensez pas que je vais décrire tout ce que j'ai pu apprendre en 3 ans... :lol: ; j'ai cru que vous l'auriez compris, néanmoins votre surprise concernant mon post me confirme le contraire...

Je ne vois pas où vous voyez de la méprise ?... :shock:

Le modèle cognitif du développement des traits de BECK et de YOUNG ont une approche complémentaire et sont très influents autant dans les milieux de la recherche que de la pratique clinique.

Les schémas sont un ensemble de construction psychique complexe basés sur des distorsions cognitives elles mêmes construites sur des traumas ou ressentis comme tels.
Intemporelle, on attend tous une petite synthèse qui nous montre comment articuler la pratique des schémas mentaux et celle de l'hypnose !
La provoc ne me gêne pas si elle est faite avec élégance et raffinement ce qui n'est pas le cas ... :lol: !

Allez, une petite synthèse pédagogique sur ce sujet passionnant et finalement assez simple en pratique, ne devrait pas manquer de satisfaire la spécialiste de l'hypnose intégrative que vous êtes ?
Nous ne partageons pas la même passion Surderien, vous n'aimez que votre reflet dans le miroir, nous ne sommes pas dans la même dimension... :D

(Peut-être conviendrait-il d'ouvrir un fil spécial de façon à ne pas interférer dans celui ci de Tixela)
Oui c'est votre habitude de créer des posts à mon intention, je vous fascine autant... :roll: :idea:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Intemporelle à dit:
surderien à dit:
Intemporelle à dit:
Castorix, avec tout mon respect vous ne pensez pas que je vais décrire tout ce que j'ai pu apprendre en 3 ans... :lol: ; j'ai cru que vous l'auriez compris, néanmoins votre surprise concernant mon post me confirme le contraire...

Je ne vois pas où vous voyez de la méprise ?... :shock:

Le modèle cognitif du développement des traits de BECK et de YOUNG ont une approche complémentaire et sont très influents autant dans les milieux de la recherche que de la pratique clinique.

Les schémas sont un ensemble de construction psychique complexe basés sur des distorsions cognitives elles mêmes construites sur des traumas ou ressentis comme tels.
Intemporelle, on attend tous une petite synthèse qui nous montre comment articuler la pratique des schémas mentaux et celle de l'hypnose !
La provoc ne me gêne pas si elle est faite avec élégance et raffinement ce qui n'est pas le cas ... :lol: !

Allez, une petite synthèse pédagogique sur ce sujet passionnant et finalement assez simple en pratique, ne devrait pas manquer de satisfaire la spécialiste de l'hypnose intégrative que vous êtes ?
Nous ne partageons pas la même passion Surderien, vous n'aimez que votre reflet dans le miroir, nous ne sommes pas dans la même dimension... :D

(Peut-être conviendrait-il d'ouvrir un fil spécial de façon à ne pas interférer dans celui ci de Tixela)
Oui c'est votre habitude de créer des posts à mon intention, je vous fascine autant... :roll: :idea:
Une fois de plus vous vous esquivez de toute démonstration objective, en spécialiste de votre grand art intégratif !

au profit de la controverse sans fin où vous excellez, bien plus que quiconque sur ce forum, pour vous trouver plus belle en votre égo, et d'accuser l'autre en miroir lorsqu'il vous démasque.

Comme d'hab !

:lol:

et comme d'hab ce post aura été pollué par vos divergentes intemporalités intégratives qui ne sont, en vérité, que d'intemporelles convergences désintégratives !!!
.
 

tixela

Membre
tixela à dit:
Bonsoir,
Je viens "défendre" ma thérapeute, psy ou coach, appelez la comme vous voudrez...
Elle m'a ENORMEMENT aidée au cours de toutes ces années et je ne sais pas si j'en serais au même point sans elle...
Bien sur il reste des trucs à trouver mais qui peut se vanter d'être "top-parfait" et d'avoir vraiment fini une thérapie ??
C'est moi qui avait fait un "break" fin 2009 et effectivement, je cherche des solutions alternatives.
Je ne voudrais pas que l'on se méprenne, j'ai vraiment été bien suivie, c'est peut-être moi qui ai eu tendance à tout "intellectualiser" et je n'ai peut-être pas réussi à tout lui dire malgré ma confiance totale mais dans ce cas je fais mon "méa culpa" ça ne vient pas d'elle...
Maintenant n'ayant pas connu d'autre psy... (ah, si une vers l'âge de 20 ans mais qui, elle, ne m'avait rien apporté, donc j'avais arrêté au bout de 10 séances)...
Question tout bête, connaissez-vous d'autres cas de personnes qui se plaignent d'un "émoussement émotionnel" et qui ont pu le résoudre via l'hypnose ou autre thérapie ??
Bon, je vois que mon "cas" vous donne matière à discussion, je m'en vais regarder si j'ai des MP et reste à l'écoute pour tout renseignement ou suggestion hypnotique :shock: ou pas :D
Bien à vous tous
(suite) ma psychothérapie m’a permis de réduire considérablement mon anxiété, m’a donné plus de facilité dans mes contacts, ma communication tant au travail que dans la vie de tous les jours, m’a permis de décoder enfin les « injonctions paradoxales » nuisibles qui faisaient que j’avais des disputes stériles…………. Bref, je ne vais pas vous résumer tous les bénéfices que j’en ai retiré mais je vois bien que malgré tout il me reste une façon de réagir « pas comme tout le monde » devant un évènement heureux ou tragique…
Voilà, pour résumer ma situation, si cela peut vous éclairer et qu' il n'y ait pas de méprise sur ma psy qui m'a quand même bien aidée :)
 

tixela

Membre
C'est vrai, je la défends bec et ongles mais si j'apprenais qu'elle venait à mourir demain je ne sais même pas si je ressentirais quelque chose :shock: ........................... (quant à pleurer... :oops: )
C'est bizarre non ?? :? :? :? :? :? :? :?
 

castorix

Membre
Bonsoir Tixela,

tixela à dit:
Question (...), connaissez-vous d'autres cas de personnes qui se plaignent d'un "émoussement émotionnel" et qui ont pu le résoudre via l'hypnose ou autre thérapie ??
Une fois encore : oui. Mais cette fois je développe.

La prise en charge que je donnerai pour exemple, consistait en un travail progressif qui peut se situer dans le champ des thérapies constructionistes.

En pratique : le thérapeute proposait des prescriptions d'allure comportementale (i.e. : ne proposant pas de penser mais d'agir), que la personne pouvait d'ici à la séance suivante essayer. Ou pas.

:arrow: Exemple d'un exercice parmi ceux des premières étapes :
« Je vous propose d'aborder une personne inconnue pour un motif banal comme demander un renseignement. Une fois sur deux, faites-le en "jouant" un personnage aimable, timide, s'excusant presque de déranger. Une fois sur deux, faites-le en "jouant" un personnage impatient, déjà fâché, comme s'il pensait que tout lui est du, comme s'il se retenait d'exprimer des reproches à l'inconnu. »

Le vrai travail consistait alors en ceci : « jouez bien votre rôle comme un automate, mais observez. Faites de préférence plusieurs essais ; p. ex. un ou deux par semaine. La prochaine fois que nous nous verrons vous me ferez part des enseignements que vous aurez tiré de ces situations si différentes. » :roll:

Maintenant je vais dire comme à la TV :shock: : « S'il vous plaît ne faites pas ça chez vous. Ce type de proposition thérapeutique ne convient qu'à une personne suivie, dont le thérapeute aurait façonné cette prescription de manière très personnalisée, elle ne convient certainement pas du tout à la plupart des personnes ; cela ne servirait d'ailleurs à rien bien au contraire, de faire cela sans une suite examinée très précisément entre la personne et son thérapeute. » :wink:

Bon ce n'était qu'un exemple destiné à illustrer ce que peuvent être des démarches de thérapie stratégique qui seraient parfaitement du domaine des thérapeutes solutionnistes, mais n'employant visiblement pas l'hypnose formelle.
 

castorix

Membre
Bonsoir Intemporelle

Intemporelle à dit:
Castorix, avec tout mon respect vous ne pensez pas que (...)
Votre lapsus est distrayant :D (et, dirait un psychanalyste :shock: : révélateur ! ) :wink:


Intemporelle à dit:
(...) vous ne pensez pas que je vais décrire tout ce que j'ai pu apprendre en 3 ans...
Non, il ne vaudrait mieux pas en effet... :roll:
Du moins s'il s'agit pour vous d'un bagage théorique.
Je veux dire que c'est plutôt d'une Expérience (donc dans le champ de la pratique) que nous aurions attendu quelque chose.
Vaine attente...
Car d'Expérience vous ne faites point partage... (à part le domaine des rêves, qui vous est cher, je vous le concède).


Intemporelle à dit:
Je ne vois pas où vous voyez de la méprise ?...

Le modèle cognitif du développement des traits de BECK et de YOUNG ont une approche complémentaire et sont très influents autant dans les milieux de la recherche que de la pratique clinique.

Les schémas sont un ensemble de construction psychique complexe basés sur des distorsions cognitives elles mêmes construites sur des traumas ou ressentis comme tels.
Première remarque : alors de votre part c'est bien une confusion, si vous ne voulez décidément pas l'appeler de la méprise.

Deuxième remarque : les Schémas de Young ne sont pas les Schémas de Beck.
Je vous renvoie à ses écrits sur ce point. Mais, laissons encore une fois.

Troisième réaction : je ne peux m'empêcher, en lisant vos messages qui évoquaient d'une part les TCC et d'autre part la Thérapie des Schémas, de ressentir une impression de flou, de vague, d'imprécision. Qui pourrait dissimuler une absence de substance (du vide, autrement dit).
Dirait-on : un vernis de façade ?

Quatrième remarque : je vous demandais simplement quelle serait votre expérience, et un exemple pourrait suffire (si vous souhaitiez partager qqe chose avec nous), de la combinaison entre Conceptualisation du cas (c'est ainsi que Young nomme la formalisation du cas après analyse selon son modèle des schémas) et ensuite Pratique employant les états hypnotiques.

Un problème est que ma question était sincère, je serais intéressé de partager avec une thérapeute qui a travaillé dans ce cadre conceptuel.

Un autre problème est qu'en face, je vous ai trouvée pour formuler des commentaires philosophiques et planant dans la stratosphère théorique.
Mais d'échange pratique, point.

Voilà pourquoi je découvre en moi un doute soudain : ne me suis-je pas fait berner par une participante du forum, qui tchatche mais ne va pas plus loin ??
(comme on dirait par chez moi : « qui a de la goule mais rien d'autre » ?)

Rassurez-moi : si c'était le cas, si vous n'aviez pas d'expérience pratique de la Thérapie des schémas (pas plus que de l'emploi des TCC), je vous en prie ne vous sentez pas prise en défaut.
Nul n'est obligé de s'intéresser à ces théories.
Tout le monde n'est pas en situation de pratiquer, "à fond" tous les jours.
Tout le monde n'a pas la chance de courir les formations ou les congrès.
Tout thérapeute ne reçoit pas forcément une grande diversité de personnes.

Mais s'il vous plaît, si c'est très simplement votre cas (de ne pas avoir ces expériences en pratique), ne faites pas subir à qui vous demande un échange pratique, de telles désillusions : promettre puis (pffuitt) ne rien pouvoir tenir. Car c'est dans ce cas, que naît la déception.
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut