Ancrage

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Anthony17, 8 Février 2012.

  1. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Pour renforcer un ancrage il faut le recharger, car il se décharge à chaque fois qu' on l'utilise.

    Je me demandais si par exemple lorsque que l'on se sent bien et que l'on fait un ancrage kinesthésique en rejoignant le pouce et l'index ...

    est ce que, si l'on reproduit l'ancrage kinesthésique de façon répété 3, 4 fois dans le même laps de temps, on le rendait plus efficace que si on fait l'ancrage qu'une seul fois.

    2éme question :

    Lorsque l'on se sert d'un ancrage pour changer d'état émotionnel (positif) et que l'on se sent bien après l'avoir utilisé, est ce qu' on peux le recharger toute suite après l'avoir utiliser en profitant de l'état émotionnel qu'a provoquer ce même ancrage.
     
  2. Sitar

    Sitar Membre

    Inscrit:
    16 Janvier 2012
    Messages:
    174
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Localité:
    Vélizy-Villacoublay
    Un ancrage fonctionne s'il est répété ou très intense en émotion. Le mieux, c'est les deux ;)
     
  3. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    Un ancrage, cela fonctionne un peu comme un réflexe conditionné, ce n'est pas qu'il se décharge si on l'utilise, c'est qu'il risque de s'éteindre si on ne l'utilise pas.
    Répéter la stimulation d'un ancrage ne devrait pas avoir d'effet cumulatif puisque à chaque fois on reproduit l'état où on était quand cet ancrage à été créé.
    Cependant on peut créer un ancrage progressif, "plus la main descend le long du bras, plus vous vous sentez calme et détendu".
    Si l'ancrage est actif, il n'est pas utile de "l'entretenir" par une autre stimulation. L'entretenir, c'est l'utiliser régulièrement.

    Vous vous posez beaucoup de question, mais pas forcément les bonnes! :wink:
    Un ancrage continue à fonctionner s'il est répété régulièrement.
    Il n'est pas nécessaire qu'il concerne une émotion, on peut utiliser un ancrage simplement pour entrer en transe, indépendamment du concept d'émotion.
     
  4. Sitar

    Sitar Membre

    Inscrit:
    16 Janvier 2012
    Messages:
    174
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Localité:
    Vélizy-Villacoublay
    Je ne me pose pas questions ici et il ne me semble pas avoir dit le contraire de ce que vous dites si bien ! ;) Anthony17 parlait de se sentir bien, et répéter l'ancrage avec une émotion de bien-être forte, c'est ce qui me semble le mieux (lorsqu'on le pose s'entend)

    Après je vous rejoins bien évidemment, un ancrage peut-être très simple et aucunement lié à une émotion, même si on pourrait discuter du fait qu'entrer en transe est une forme d'émotion... ;)
     
  5. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    Ne faites pas attention Sitar, je pensais que les deux posts étaient d'Anthony17, je venais de lire un mail qui m'avait mis dans une transe naturelle très agréable :!:
     
  6. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Merci pour vous réponse.

    @Tigger Tu peux m'envoyer ce fameux mail ? :)
     
  7. Sitar

    Sitar Membre

    Inscrit:
    16 Janvier 2012
    Messages:
    174
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Localité:
    Vélizy-Villacoublay
    Aucun souci, je pense même que la confusion a amené une remarque intéressante, c'est tout benef comme on dit :)
     
  8. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Un ancrage à donc juste besoin d'être mis en place une seul fois et donc il faut le répété pour qu'il reste présent.

    et a force de l'utilisé devient t'il plus efficace dans le temps ?
     
  9. Molaco

    Molaco Membre

    Inscrit:
    2 Août 2010
    Messages:
    224
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Déjà parlez vous d'ancrage sur vous même ou qqun d'autre ?

    D'une manière générale, les ancrages obéissent à qques règles simples :
    - Ancrez au sommet de l'état, au moment où vous jugez que l'état recherché est à son maxi;
    - Répétez l'ancrage, vous pouvez "réamorcer" l"état, puis AMPLIFIEZ, INTENSIFIEZ pour mieux réancrer ensuite.
    - Et oui, un ancrage peut s'esquinter, s'abîmer et même s'amenuiser.

    Ce serait trop beau si on le faisait une fois et qu'il pouvait perdurer pour la vie ! ... en même temps ce serait terrifiant .... le conditionnement parfait !

    Si c'est sur vous, vos croyances personnelles vont bcp jouer ... ainsi si vous utilisez un ancrage inexistant, et que vous vous convaiquez "au moment ou mes 2 mains se toucheront, je ressentirais une détente incroyable"... mais à ce moment là, ça s'appelle un bras de levier; les 2 pêuvent être cumulatifs. Et ça peut très bien marcher,, après c'est comme tout :

    On a ce que l'on pratique !
     
  10. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Encrage sur moi.

    Qu'entend tu par là?

    Si il n'est pas utiliser ? ou si il n'est pas renforcer, dans ce qui est dit plus haut le simple fait de l'utiliser le renforce...
     
  11. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
  12. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Les ancres ne sont, à mon avis, qu'une manière de comprendre les choses. Lorsque vous parlez d'ancre, vous pensez surement aux ancres kinesthésiques... Mais n'oubliez pas, qu'il existe autant d'ancres auditives.
    Que se passe-t-il avec les ancres auditives ? Pour certaines personnes, le simple mot "hypnose" les plonge à moitié en transe. C'est un phénomène d'ancrage qui marchera sur certaines personnes, très sensibles, et sur d'autres beaucoup moins. Pourquoi ça marche moins bien sur d'autres ? Parce que le mot hypnose sera dilué ; il ne sera plus seulement rattaché à la transe et à l'émotion transe, mais également à tous les concepts voisins. C'est ainsi qu'une ancre devient moins efficace...

    Pour la petite histoire, j'ai toujours eu l'habitude d'accrocher pleinement sur certaines musiques... Je suis capable de les conserver des années, parce que j'arrive a faire en sorte qu'elles me plonge en transe (c'est d'ailleurs un peu les principe des "musiques cultes"). Un jour, je me suis demandé pourquoi les autres ne parviennent pas à faire la même chose... Eh bien, c'est simple : le plus souvent, lorsque j'écoute une musique que j'aime, je l'écoute uniquement dans une atmosphère non polluée d'autre chose (je suis capable de changer de musique lorsqu'une personne susceptible de ne pas la comprendre entre dans la pièce). De cette manière, forcément, l'ancre persiste... et par conséquent, son état associé.
    Plus le contexte dilue votre ancre, qu'elle soit auditive ou kinesthésique, moins elle aura d'impact....
     
  13. Molaco

    Molaco Membre

    Inscrit:
    2 Août 2010
    Messages:
    224
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Sage précaution pour la musique Ivan !
    Pour le reste, le mot "hypnose" pourrait-être une ancre ?
    Pas si sur, je travaillais en milieu poussièreux et sombre récemment, à un moment on a mis de la lumière, et à ce moment on a pu distonguer un amas de poussière en suspension, un collègue s'est mis à tousser et a du sortir, est-ce pour autant une ancre ?
    Je dirais plutôt une auto suggestion!:

    Pour répondre à la question de l'ancrage qui s'abime, si les "rssources" (l'état en fait) ancré n'est pas suffisant (pas assez puissants (d'où l'intérêt de chercher le "peak" avant d'ancrer) pour pallier à l'état antérieur (avant l'activation de l'ancre), et bien l'ancre et son effet vont être"pollués" -en peu le principe des vases communiquants si vous voulez (opour simplifier)...
    il en va de meme pour l'utilisation d"endroits" en auto hypnose... bref, la régularité et une utilisation fréquente des ancres comme des lieux(qui sont des ancres d'ailleurs) et leur caractère optimal (en qualité de pratique) permettra de mieux pallier les "coups durs" (si il y en a bien sur), et une reprise de bonnes habitudes ensuite pour réancrer correctement.

    C'est un peu comme la fourmi de LaFontaine, si elle mets des cacahuètes de côté qques semaines ou plusieurs années , la famine supportable ne sera pas la même.. (sauf si cette fourmi est allergique aux cacahuètes évidemment).
    Il existe des feintes, et la première bonne habitude est de développer sa Créativité.
    Pour ma part je tente de créer ce genre d'endroits quasi à volonté.
     
  14. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Je trouve que les distinctions entre ancre, stimulus conditionnel, suggestion et autosuggestion restent relativement floues... tout comme l'est d'ailleurs le processus exact de l'hypnose. Ceci expliquant surement cela.
    Le mot hypnose s'il est rattaché à une ancienne expérience d'hypnose me semble être clairement une ancre.
    Votre exemple de la poussière, est effectivement, plutôt une autosuggestion. Votre ami à vu la poussière, puis s'est autosuggéré qu'il devait se défendre contre elle.
    Mais, à bien y réfléchir, si votre ami avait déjà été en contact avec de la poussière (ce qui est fort probablement le cas) et qu'il a réellement commencé à tousser à cause d'elle, cela transforme la poussière qu'il a vu dans la lumière en stimulus conditionnel, donc en ancre. L'autossugestion n'était pour ainsi dire plus nécessaire, le processus étant immédiatement beaucoup plus automatisé.
    Non ?
     
  15. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    donc pour une ancre soit efficace, il faut ancré a son pique, et s'en servir pour qu'elle ne disparaisse pas?
     
  16. Molaco

    Molaco Membre

    Inscrit:
    2 Août 2010
    Messages:
    224
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    bien vu Ivan. dac avec vous.

    Oui c'est cela -toujours selon mon avis (et expérience)- Anthony.
     
  17. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Tout à fait ! Et si possible s'en servir dans un contexte non polluant.
    Imaginez que vous ancriez, sur vous-même, un état ou vous êtes "bien" (ancre kinesthésique, par exemple). Vous utilisez et réutilisez l'ancre. Mais, un jour, vous êtes vraiment "très mal". Si l'émotion "très mal" est supérieur à l'ancre "bien", en activant votre ancre vous allez associer l'ancre "bien" à "très mal".
    Je pense qu'une ancre "bien" ne suffit pas pour lutter contre "très mal". En activant votre ancre, elle se mélangera avec "très mal" et vous obtiendrez un "bien" mélangé à "très mal", plutôt que le passage de "très mal" à "bien".
    Pour lutter contre "très mal", il faut une ancre "très bien". Se servir d'une ancre "bien" pour lutter contre très mal, c'est modifier l'ancre "bien" en "bien + très mal", voire même la changer en "très mal".

    C'est en quelque sorte la loi du plus fort qui s'applique dans les ancres. Je crois qu'un état ancré peut être insuffisant à lutter contre un autre état plus fort. Si on essai de le faire c'est l'état plus fort qui déteint sur l'ancre, au lieu que ce soit l'inverse.

    C'est ainsi que les ancres s'annulent ou perde de leur pouvoir : elles se diluent, ou sont pour ainsi dire, remplacées par d'autre états plus forts.
     
  18. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    et faire l'encrage une seul fois à son pique suffit t 'il ou est il préférable de le faire 3 fois comme certains le conseil ? ...
     
  19. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay Membre

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1830
    Localité:
    Clermont-Ferrand
    Il faut l'entretenir pour ne pas qu'il s'efface ;). Le réactivé et le mener à son terme une fois par semaine ne demande pas grand chose, pas seulement l'activer pour sentir "un petit +". De même, ne pas l'activer trop souvent sans l'entretenir, d'autant moins "toujours dans les mêmes situations", sinon il peut ancrer "l'autre situation" si tu vois ce que je veux dire.

    Mais encore une fois, il suffit de s'en occuper :)
     
  20. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Je pense que l'ancrage fonctionne comme quelque chose qui se charge et qui se décharge.
    Un ancrage positif se renforce s'il est activé dans un contexte positif.
    Il se renforce également s'il parvient a être plus fort que les suggestions d'un contexte négatif.
    Autrement, il se dilue, ou alors : l'association avec le temps, perd de sa force (mécanisme de l'oubli, tout simplement)

    Certains disent qu'il peut se maintenir longtemps sans être activé... J'ai quelques doutes. Il se maintiendra longtemps, si au moment de le réactiver le contexte est suffisamment neutre pour réveiller l'association créée au moment de l'ancrage. Mais, si par exemple, c'est une ancre positive que vous n'avez pas utilisé depuis 2 mois et que vous essayez de la réveiller dans un contexte négatif... à mon avis : c'est mort !
    ;-)
    Pour répondre à votre question : une fois peut suffire si c'est bien fait. 3 fois, si c'est bien fait, devrait le renforcer davantage.... non ? Ajoutez à chaque fois "Whoua ! Super, ça marche en essayant d'y croire... " peut également aider ! ;-)
    Vous comprenez le principe ?
     
  21. Anthony17

    Anthony17 Membre

    Inscrit:
    1 Février 2012
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    oui, :) c'est la loi de l'ancre la plus forte qui prend le dessus sur l'autre... et si l'ancre bien est activé sur un état mauvais de la même intensité cela peut parasité l'ancrage, mais on ma toujours appris que le positif était toujours plus puissant que le négatif...
     
  22. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    oui, :) c'est la loi de l'ancre la plus forte qui prend le dessus sur l'autre... et si l'ancre bien est activé (face à un) état mauvais de la même intensité cela peut parasité l'ancrage,
    Oui
    mais on ma toujours appris que le positif était toujours plus puissant que le négatif...
    C'est un bon apprentissage ! Mais, pourquoi pensez-vous cela ?
    Je peux presque en déduire que vous êtes quelqu'un de naturellement positif !
    Si vous pensez que le positif est plus puissant, c'est parce qu'habituellement vous êtes positif. Parce que chez une personne habituellement positive, elle aura un fond plus fort et, un ancrage positif pourra l'amener à basculer plus facilement sur son fond positif.
    Mais, pour une personne plutôt dépressive, c'est le fond négatif qui sera plus fort et l'ancre positive sera donc beaucoup moins stable. En fait, pour une telle personne, il faudra beaucoup d'ancres pour la stabiliser (c'est habituellement ce que je pratique lorsque je parle d'hygiène mentale) ou alors (et/ou) il faut liquider un certain nombre de traumatismes qui contribuent à ce fond négatif. Personnellement, j'appelle ce fond, une dynamique négative, par opposition à une dynamique positive.
     
  23. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Je suis d'accord, c'est clair et limpide. J'aime bien quand je lis des trucs qui ne sont pas toujours les mêmes choses redites mais qui apportent quelque chose de nouveau basé sur l'expérience.
     
  24. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    Pour moi ce n'est pas aussi clair et limpide.
    Tout d'abord, dans le cadre de la thérapie, quand elle s'adresse à des problèmes psychologiques, le but n'est pas de fonctionner par des ancres, mais bien de retrouver un fonctionnement sain et naturel.

    Ensuite, si on est amené à poser une ancre, par exemple pour une douleur chronique sur un problème organique, j'ai déjà vu cette ancre s'épuiser, mais jamais provoquer la douleur.

    De la même façon, j'ai posé des ancres chez des artistes dans un but professionnel, et elles ne se sont jamais inversées.
     
  25. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    Pour moi, il est clair que, par exemple... Si je "possède" un ancrage pour faire resurgir un sentiment de bien-être, de solidité et, tout à coup, une dépression m'assaille... Naturellement je tente à plusieurs reprise cet ancrage qui ne fonctionne pas ou vraiment très peu à cause de la dépression que je vis. À force d'essayer l'ancrage et d'être inexorablement déçu que ça ne marche pas, cet ancrage, je le gâche. Par ce qu'il deviendra un ancrage qui me conduira psychologiquement dans un état de détresse. Donc, cela devient un inversement de l'ancrage.

    Ceci dit, bien sûr que les ancrages sont des trucs à utiliser en sus d'une bonne thérapie qui va en profondeur. Ce n'est pas une panacée... (Ciel que j'aimerais avoir cette foutue panacée!)
     
  26. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    La théorie, sur le plan du raisonnement, me convient parfaitement...
    Mais je n'ai jamais constaté d'inversion des effets de l'ancrage en pratique.
    Peut être parce que je les utilise toujours associés à une thérapie.

    Cette panacée n'existe pas encore.

    En attendant il est sage de connaitre un maximum d'hypothèses et de théories
    pour tenter d'en adapter une à un patient et permettre d'élaborer une stratégie thérapeutique.

    Ce qui serait déplorable serait de tenter d'adapter tous nos patients à une théorie
    en la considérant comme une panacée.

    Et si aucune théorie ne semble convenir, espérons qu'Erickson avait raison
    en disant que chacun possède sa solution en lui même...
     
  27. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    2430
    Localité:
    Montréal Québec
    C'est bien vrai. Actuellement je me sers de l'éricksonnien, du classique, de l'hypno analyse, de la psychothérapie analytique que je fais suivre de comportemental au besoin, de l'EMDR et, bien sûr d'approches spirituelles. Mais je laisserais tout tomber pour une panacée qui marche à tous les coups!
     
  28. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Triggermind
    Pour reprendre l'exemple de Léo, la personne en état de dépression va tenter se solliciter son ancre et ça ne marchera pas, parce l'état de dépression est trop virulent. Après plusieurs tentatives elle se dira simplement : "bah, ça ne marche plus"
    Si elle tente, par la suite, lorsque ça va un peu mieux, de réactiver son ancre, au lieu de l'état positif qui y était normalement associé, à quoi va-t-elle repenser ? A la dernière fois ou ça n'a pas marché et à son état de dépression associé. L'ancre réactivera l'état dépressif.
     
  29. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    L'état dépressif comprend différents symptôme et je ne vois pas comment on pourrait en venir à bout, même de façon momentanée, avec un ancrage.
    Le stress est bien plus simple comme exemple, et si certains ancrages que j'ai posé se sont éteints, ils ne se sont jamais inversés pour devenir générateur de stress.
     
  30. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Je suis bien d'accord avec ces échanges. :D

    Et oui les ancrages sont loin d'être la panacée, d'ailleurs l'ancrage fonctionnera beaucoup plus si la thérapie qui va avec est de qualité...

    Effectivement chacun sera sensible à telle ou telle chose, bien connaître son client pour adapter son discours pour éviter l'erreur de le faire aller à un endroit qu'il déteste.
    D'ailleurs cela ne devrait pas être possible, puisqu'en induction on doit laisser aller le client là où il se sent le mieux, que ce soit dans un lieu ou une activité, et à un moment le thérapeute lui demande : "et quand vous serez dans ce lieu ou activité où vous vous sentez totalement à l'aise, je vous demanderais de ressentir tout ce qui se passe à l'intérieur de vous, et tout en étant dans un état de détente profonde, vous pouvez me raconter ce que vous voyez, ressentez", etc... (afin qu'il décrive l'environnement dans lequel il se sent bien et les émotions liées)...
     
Chargement...