Arrêt tabac réussi... et puis non :(

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par papoum, 14 Octobre 2013.

  1. papoum

    papoum

    Inscrit:
    14 Octobre 2013
    Bonjour,

    Je suis à la recherche de réponses à mes questions.

    J'ai fait deux séances d'hypnose pour arrêté de fumer.
    La première n'a pas fonctionné du tout. Trois heures après la séance j'ai eu bouffées de chaleur, tête dans du coton, vraiment pas bien et j'ai craqué en fin de journée...
    Ne sachant pas vraiment si l'hypnose agissait immédiatement ou pas j'ai pensé que ça irait dans les jours suivants. Mais pas du tout.
    J'ai donc rappelé mon hypnotiseur qui m'a demandé de réfléchir à la raison qui selon moi aurait conduit à l'échec et m'a avancé la date de la seconde séance.

    Après réflexion sur moi même j'ai compris que je faisais barrage aux suggestions. Mon besoin de tout connaître et maîtriser avait été plus fort.

    Lors de la seconde séance : génial !!! :) j'étais super bien. En sortant j'étais euphorique et vraiment sûre de ne plus fumer. Ça a duré jusqu'au lendemain. Plus aucune sensation de manque physique, pour ceux qui savent ce que c'est, c'était vraiment top :)

    Et puis le lendemain j'ai commencé à me poser des questions sur le pourquoi du comment... plus la journée passait et plus j'y pensais et plus l'envie de fumer (sans manque physique) revenait. J'ai passé une soirée à voir des gens fumer en en étant partagée entre le fait de me demander pourquoi ils fumaient et l'envie de faire pareil...

    Et en fin de soirée patatra j'en ai fumé une...
    Inutile de faire un dessin pour la suite :(((

    Je n'ai pas osé rappeler mon hypnotiseur. D'une part j'ai honte, je suis en colère contre moi même et d'autre part j'ai la trouille de réessayé et d'avoir le même résultat final...

    Quand je repense à mon état d'euphorie j'ai très envie de le refaire mais je sens que quelque chose coince sans arriver à trouver la solution.

    Est ce que par votre expérience vous sauriez m'orienter dans tout ça ?

    Un grand merci d'avance pour votre attention :)
    Papoum
     
  2. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Salut , Papoum.
    C'était ta 1ere tentative?
     
  3. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    C'est dommage que tu aies honte et que tu n'oses pas rappeler ton hypnotiseur.

    Ca ne fonctionne pas à tous les coups. Perso j'explique que c'est une aide mais que tout le boulot c'est le client qui le fait, qu'il y a des moments nettement moins agréables que d'autres. Que c'est un deuil à faire (la relation avec la cigarette) et que comme pour tous les deuils en général les premières fois sont les plus dures (première soirée, premier week end, premier repas de famille, premières vacances...) et puis on fini par intégrer deux choses: l'habitude et une nouvelle image de soi qui évolue: fumeur -> fumeur en arrêt -> ex-fumeur -> non-fumeur -> être humain qui effectivement ne fume pas. Mais avant que ça vienne il faut s'accrocher, on peut aussi prendre le temps de réfléchir à ce qui nous fait replonger, à ce à quoi ça peut nous servir, aux raisons pour lesquelles on arrête etc.

    Tu évoques le besoin de connaitre et maîtriser. Pourtant tu ne te maîtrise pas, tu ne maîtrise pas ta consommation de tabac, c'est une bête substance qui décides pour toi... ça doit être très douloureux avec ton besoin de maîtriser de te faire maîtriser par le tabac. :( Perso je ne pourrai pas supporter ça.
    Bon courage.
     
  4. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Et puis le lendemain j'ai commencé à me poser des questions sur le pourquoi du comment... plus la journée passait et plus j'y pensais et plus l'envie de fumer (sans manque physique) revenait. J'ai passé une soirée à voir des gens fumer en en étant partagée entre le fait de me demander pourquoi ils fumaient et l'envie de faire pareil...

    Salut papoum

    Dans ces moments là, il est utile d'avoir un ancrage, là l'hypno peut t'aider, trouver une image ressource, un truc à penser à ce moment là et qui va prendre la place de l'idée fixe qui (nous) bloque et en général va la dissiper en un instant

    Travailler sur la substitution de l'idée addictante pour en trouver une autre plus libérante...

    :)


    Quand je repense à mon état d'euphorie j'ai très envie de le refaire : çà c'est une très bonne piste pour un ancrage...
    .
     
  5. Gaelic

    Gaelic

    Inscrit:
    13 Juillet 2007
    Bonjour papoum,

    Tout d'abord, bravo d'avoir pris la décision d'arrêter de fumer. C'est un noble objectif qu'est celui de (re)prendre le contrôle de sa vie.

    Vous êtes en train de découvrir et de prendre du recul sur un mécanisme mental que vous avez : celui de vous poser plein de questions, et d'avoir besoin de contrôler ce qui se passe.

    Ainsi, vous êtes bien arrivé à contrôler l'hypnose pour empêcher les suggestions de fonctionner la première fois.
    Et la deuxième, vous avez inversé le processus en acceptant les suggestions, en les faisant marché. C'est déjà un pas en avant !

    Ensuite, vous avez commencé à vous poser des questions sur le pourquoi du comment. Comment cela se fait-il que je réussisse à arrêter de fumer ? Qu'est-ce qui va se passer, maintenant ? Et pourquoi les autres fument-ils ?

    Bref, vous avez bien maitrisé le fait de tellement y penser que vous avez recréée une envie de fumer.

    Il serait donc logique que vous arriviez à nouveau à inverser le processus.

    Comment ne plus penser à la cigarette ?

    Ne sachant pas comment vous et votre hypnothérapeute avez travaillé sur la question, il est difficile d'y répondre précisément.

    Toutefois, ce serait comment pour vous de penser comme un non-fumeur ?

    Je sais qu'une rechute peut occasionner de la déception, de la culpabilité, ... mais ce n'est qu'une étape de plus vers le succès.

    Vous dites avoir la trouille de réessayer pour le même résultat. Mais le but est de faire à chaque fois une chose différente, et donc de progresser.

    C'est bien dommage de voir tellement de gens avoir peur d'échouer que ca les paralyse : ils n'essaient même pas (comme ça ils ne risquent pas d'échouer... mais pas de réussir non plus).

    Et pourtant, quel est le risque ? Un échec n'est pas la fin du monde. Ce qui est vraiment dommage, c'est de se laisser faire par l'échec et de perdre sa détermination.

    Une personne déterminée tolère l'échec, car elle continue à avancer.

    Je vous encourage bien sûr à reprendre contact avec votre hypnothérapeute pour continuer à avancer. Vous êtes plus fort que la cigarette, et si vous êtes déterminé, je suis sûr que vous aurez la capacité de réussir.
     
  6. drone

    drone

    Inscrit:
    26 Octobre 2013
    Peut être faudrait il aussi connoter plus négativement la cigarette. Y ajouter du dégout, amplifier les sensations désagréables ...
    Et parallèlement, amplifier les sensation de santé, de forme physique, de meilleur gout....

    D'autre part, l'aspect social du fait de fumer est trop souvent écartée alors que, perso, je pense qu'elle est au centre du problème. Un travail sur le regard de l'autre aussi me parait indispensable, surtout dans un groupe. Comment serai je considérée si je ne fûme plus alors que les autres autour de moi continuent à fumer? qu'est ce qui va changer pour moi? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette nouvelle situation?
     
  7. Framboisine

    Framboisine

    Inscrit:
    4 Octobre 2011
    en gros, un fumeur est un menteur,
    égoïste, accro à la drogue dure et compte pas sur moi pour t'amener une ombre de douceur dans ton merdier parce que chacun sa croix mon gars.

    quant à ta colère, elle me fait bien marrer, ça se voit que t'as jamais vu la grosse colère et si elle te branche, passe donc boire un café chez moi.
     
Chargement...