Avoir enfin confiance en soi et ne plus avoir de crise de panique

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Tooshy51, 10 Avril 2017.

  1. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Bonjour,

    Tout d'abord merci de m'avoir acceptée dans votre groupe. Je me permets donc de me présenter et de vous expliquer ce qui m'amène :

    J'ai 49 ans, je suis une grande timide, et depuis de longues années je souffre d'un grand manque de confiance en moi et cela ne s'arrange pas avec le temps. Je fais des crises de panique dés que je me retrouve en situation dans lesquelles je ne me sens pas du tout à l'aise, du genre réunion entre collégues, parfois aussi entres amis. Mon coeur se mets à battre à 300 à l'heure, je perd tout mes moyens, je tremble et me ridiculise devant tout le monde....... :( Je ne suis pas agoraphobe, car je suis capable d'aller dans les magasins, les concerts, et aussi de tenir une discussion, j'ai des amis, je sors. Non c'est lorsque je sens des regards sur moi, je perd tout mes moyens, j'ai l'impression d'être un animal apeuré, je n'en peux plus, tout ça me rend trés malheureuse...

    En février 2017, j'ai fais une séance hypnose ericksonienne, en sortant ça allait, mais cela ne m'a pas "guérie". Récemment j'ai refait une crise d'angoisse, c'est la galère, j'en suis à éviter les situations qui me mettent si mal à l'aise. Je dois avoir une réunion avec mes collègues fin avril et une autre avec ma nouvelle direction d'ici peu également, j'en suis malade à l'avance.... :eek:

    J'ai trouvé votre site en allant justement sur celui de mon hypnotiseuse.

    Voilà pour les présentations, besoin d'aide.....:(
     
  2. Bulle de savon

    Bulle de savon

    Inscrit:
    17 Septembre 2016
    Bonjour, puis-je vous demander pourquoi vous n'avez pas pris conseil auprès de l'hypnothérapeute avec lequel vous avez effectué votre première séance ? Une seule séance peut être un peu juste pour certaines problèmatiques, peut-être devriez vous lui en parler...
     
  3. Karyn

    Karyn

    Inscrit:
    5 Mars 2017
    Bonjour, je comprends bien votre problème, vous l'exprimez très clairement. Je rejoindrai la remarque/question ci-dessus : pour quelles raisons n'avez-vous pas poursuivi ce travail en hypnose ? Quelques séances sont peut-être nécessaires...
     
  4. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Bonjour karyn et bulle de savon,

    En fait mon hypnothérapeute m'a dit qu'une c'était à moi de voir comment cela allait évoluer après ma 1ère séance et vu que tout le monde ne réagit pas de la même façon, peut-être que cela allait suffire ou pas. Comme je n'avais pas eu de situations qui m'angoissent tant depuis, j'ai laissé passé les semaines. Mais je me rend bien compte que ça ne va pas puisque j'ai eu cette crise de panique récemment. Et je sais que je vais en refaire à nouveau vu les évènements à venir... Je l'ai contacté pour reprendre les séances, mais il semble qu'elle soit en vacances.

    Pensez-vous que je peux me sortir de cette maudite angoisse et manque de confiance en moi ??? Quelqu'un a vécu cela aussi ???

    Bonne journée.
     
  5. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Bonjour,

    Pas facile les problèmes de timidité....en fait c'est juste une habitude, la bonne nouvelle c'est que nous pouvons tous changer nos habitudes.

    Se rendre malade à l'avance ne fait que d'empirer la futur situation.

    Une chose a faire est de se demander quels sont les points positif que vous allez pouvoir crée quand il y aura ces réunions !
    Au début vous risquez peut-être de ne pas en trouvez, mais je vous conseille de bien chercher car c'est certain il y en a.

    Oui oui bien sur, il faut dépasser ce que l'on pense de sois même, oser aller vers l'inconnu, oser se surprendre, rien a perdre tout a gagner, et si on se plante, ben pas grave on se relève et on recommence, après tout les bébés quand ils apprennent a marcher ils tombent, leur force c'est de se relevé et de remarcher.
    La confiance est aussi la petite histoire que l'on se raconte de nous même, alors quand on change cette histoire qu'on la rend positive, on change déjà nos habitudes.

    On change nos habitudes petit a petit, allez y a votre aise, mais allez y !
     
  6. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Merci à tous, oui j'ai du travail à faire sur moi-même et tout ce que je ne vois qu'en négatif... J'espère que mon hypnothérapeute pourra bientôt me donner rdv pour d'autres séances. Si vous avez encoe des conseils n'hésitez pas, je suis preneuse !:)
    Bonne journée à tous !
     
  7. source

    source

    Inscrit:
    14 Mars 2017
    Bonjour, en attendant ton rdv avec le thérapeute,
    il y a pleins de belles séances d'auto hypnose( ou de meditation guidée) sur la confiance en soi, l'estime de soi à écouter.
    Prends le temps de ressentir ce qu'elles peuvent t'apporter, c'est une occupation bienfaisante à coup sûr!
     
  8. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Oh que oui, mais je me sens de plus en plus forte sur ce plan-là.
    En ce qui me concerne, la solution que j'ai trouvée - et qui ne date pas de très longtemps - est d'être simplement ce que je suis, de dire ce que j'ai envie de dire, et de faire ce que j'ai envie de faire, sans me soucier de ce que l'autre, ou les autres, peuvent en penser.
    Tant que je suis dans la légalité et que je ne suis pas dans l'agressivité.
    Et ce qui est étonnant, c'est que ça fonctionne.
    Concrètement, je me dis lorsque je suis confrontée à une situation qui pourrait me stresser, c'est moi qui contrôle, c'est moi le chef!
    Et ça devient presque un jeu.
    Bien sûr, je n'en suis qu'à m'affirmer dans les relations ordinaires, comme amicales, administratives, ou de voisinage, mais je progresse, même si de temps à autres je dérape encore dans le il ou elle a dû penser que je suis stupide, pourquoi j'ai dit ça ? c'est nul, il ou elle a dû penser qu'il n'y a pas plus moche que moi sur toute la planète.
    Un des problèmes est le fait qu'on attribue aux autres des pensées qu'ils n'ont peut-être pas.
    Ou qu'ils ont, mais, en fait, c'est leurs pensées.
    ça ne veut pas dire qu'on est ce qu'ils pensent peut-être qu'on est.
    Et là, on peut voir comme ça complique.
    C'est limite incompréhensible.
    Et c'est toute la relation qui devient lourde et inquiétante.
    Donc se recadrer.
    Maître-mot - simplicité.
     
  9. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Hello Singin, que j'aime ton message, belle prise de conscience :) que d’accepter d'être sois même sans se soucier (ou juste ce qu'il faut) de ce que pensent les autres.

    Après tout vivre sa vie pour sois même et non celle que les autres voudrait que l'on vive !
     
  10. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Bonjour,
    Où peut-on voir et écouter ces séances d'auto hypnose, sur You Tube ???
    Merci pour les conseils ! J'ai rdv mardi avec ma thérapeute.
    Bonne fin de journée.
     
  11. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Bonjour Singin, je suis ravie de voir que vous arrivez à vous sortir de cette maudite spirale ! Cela me donne espoir ! Cela fait longtemps que vous faites des séances ? Bonne fin de journée.
     
  12. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Oui et non. :)
    En fait j'ai commencé des thérapies il y a très longtemps par une looooooooongue psychanalyse qui a amplifié les problèmes, ensuite j'ai erré de psy en psy avec des résultats désastreux, et il y a eu internet.
    C'est sur un forum que j'ai découvert les thérapies brèves et j'ai alterné les périodes de thérapies avec professionnels et les périodes de recherches par moi-même.
    J'apprends, j'essaie ce que j'apprends, je mélange les méthodes, et je progresse.
    En fait, je pense que rechercher le bien être, est tout simplement un art, comme la danse, la peinture, ou la pratique d'un instrument, avec les mêmes exercices répétitifs sans résultat, la stagnation, le ras le bol, la déprime, l'envie d'arrêter, le progrès d'un seul coup, résultat de toute la persévérance, et l'enthousiasme quand on découvre quelque chose de nouveau.
    Pour ce qui est des crises de frousse - je les nomme comme ça parce ça fait moins médical, moins sérieux, donc moins peur - il y a des trucs qui fonctionnent.
    Par exemple
    . Le travelling - apprise par un hypnothérapeute - qui consiste à faire comme si on était un caméraman dans un film et qu'on balayait lentement, le plus régulièrement possible, tout ce qui est dans le champ de vision de gauche à droite. Ce qui est bien, c'est que la méthode s'intègre bien dans le quotidien, notamment pour regarder un paysage ou à la caisse d'un supermarché. Personne ne peut se rendre compte que tu es en train d'enrayer une crise de frousse.
    . Ralentir - trouvé toute seule - Lorsqu'on a peur, on a tendance à accélérer. Si on fait l'inverse, prendre le temps de musarder, de regarder une vitrine, ou une fleur, l'inconscient se dit qu'il n'y a pas de danger et il arrête tous les signaux.
    . Prendre des photos - là aussi, trouvé toute seule - ce qui oblige à s'intéresser à autre chose qu'à soi-même, et là encore, la frousse s'arrête, surtout si on prend une photo géniale d'une scène qu'on n'aurait même pas vue si on n'avait pas eu peur.
    . L'EFT mentale - les puristes de l'EFT vont m'insulter, mais avec moi ça fonctionne - :) qui consiste à dire les phrases mentalement en se polarisant sur chacun des points, comme si on tapotait, mais sans tapoter. En gros, l'EFT pour les flemmards. :oops: - Méthode EFT trouvée sur un forum et allégée par moi-même. On peut aussi, juste poser l'index sur chacun des points.
    . Ecouter un livre - Il y en a plein de gratuits sur Internet.
    Tu peux me tutoyer.
    Bonne journée à toi aussi.
     
  13. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
  14. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Bonjour Singin,
    Ca me fait un bien fou d'échanger avec d'autres personnes et de me dire que je ne suis pas la seule à avoir ces satanées crises de frousse, comme tu dis ! Et aussi de voir qu'on peut s'en sortir. J'en ai vraiment ras le bol de vivre avec ça... Je veux VIVRE !!!!!! :) Merci pour tes conseils que je vais appliquer.
    Mardi je revois mon hypnothérapeute, j'ai hâte !!!
    Bon aprés midi !
     
  15. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
  16. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    pour ceux qui connaissent, cette technique agit comment ?
     
  17. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Singin,
    Tu mets ça en oeuvre comment le travelling ? Tu arrives à faire ce balayage sans bouger les yeux ?
     
  18. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Hein ? Euh. Oui.
    C'est le cou qui bouge.
    Les yeux sont immobiles et regardent tout millimètre par millimètre sans s'arrêter sur ce qu'ils voient dans un lent travelling très régulier.
    Au début, les yeux sautent un peu d'image en image, mais avec l'entrainement, on devient un vrai pro du travelling. :)
    Mais on doit vraiment regarder chaque millimètre et ne pas se contenter de faire son travelling sans rien voir.
    Et c'est fou tout ce qu'on peut voir qu'on ne voit pas dans une vue d'ensemble.
    En fait, j'ai fait un gros accès de frousse en sortant d'une transe trop profonde chez mon hypno et il l'a enrayée en quelques secondes par cette méthode.
    Après, on a fait des séances plus légères que la transe profonde mais plus profondes que les séances légères que je faisais avant. :)
    De plus, la confiance que j'avais dans mon hypno a monté d'un seul coup en flèche.
    En cas de problème, il ne me laissait pas sortir sans avoir apporté la solution.
    En même temps, cette méthode fonctionne pour moi, mais on est tous différents, donc, elle peut ne pas fonctionner pour quelqu'un d'autre.
    Mais la bonne nouvelle, c'est qu'il y a une multitude de méthodes différentes et qu'on peut en inventer beaucoup d'autres, l'imagination n'ayant aucune limite.
     
  19. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Merci pour ces explications, pas facile à première vue de mettre cela en oeuvre...
    environ un balayage par secondes je penses
    Effectivement les méthodes ne manquent pas et il est toujours bon d'en avoir sous le coude pour trouver la bonne. Je voyage beaucoup sur le net mais celle là je ne connaissait pas.
    L'EFT par l'imagination d'un tapotage sur chaque points, je connaissais mais j'avoue avoir eu du mal à croire en son efficacité, pour toi ça marche, ce n'est donc pas du vent....
     
    Dernière édition: 26 Avril 2017
  20. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    On peut ancrer un tapotage EFT ou une pose du bout de l'index sur un point comme la tabatière anatomique
    Pour rappeler et se rappeler d'un ressenti ou d'une idée agréable

    Lorsque je suis face à une personne qui me contrarie, j'ai recours à ce point d'ancrage et je prends du recul face à l'attitude vampirisante de cette personne qui finit par être désarçonnée par mon intérêt et mon sourire...

    (Alors que je souris simplement de ne pas m'être laissé prendre dans son jeu et que je m'amuse d'elle...)

    On peut ainsi finir par sourire de sa propre mauvaise humeur rien qu'en s'observant soi même ( comme dans un miroir ) tout en s'aidant si besoin d'un taping ou d'un contact point...
     
  21. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Moi pas comprendre. :oops:
    J'ai eu de très gros problèmes sur un forum il y a une dizaine d'années parce que j'avais justement dit que le tapotage n'était pas indispensable et que j'obtenais les mêmes résultats, et même plus rapidement, en faisant de l'EFT mental.
    Je me suis fait salement recadrer en privé, et en public, par les modérateurs qui ont essayé de m'expliquer que le tapotement des points est la base même de l'EFT - méridiens, points d'acupuncture, rééquilibrage physique, Gary Craig a dit que donc c'est vrai, pas fait de formation donc je ne sais pas - et, en surfant sur internet il y a quelques mois, ô surprise, j'ai vu qu'à présent l'EFT est banalement pratiqué sans tapotement.
    En fait un EFT mental qu'on m'a dit que c'est pas possible. :(
    Je suis persuadée que ce qui est efficace dans l'EFT, c'est la répétition.
    On pourrait se focaliser sur les marches d'un escalier au lieu des points d'acupressure, on obtiendrait sans doute le même résultat.
    Ou sur n'importe quoi d'autre.
    Même peut-être sur rien.
    Pour le savoir, juste essayer.
     
  22. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    le mouvement de coup de gauche vers la droite tu le réalises environ combien de fois par minute ?
    Je ne sais pas se que disent les études sur le sujet, mais le fait de focaliser sur les points détourne l'attention que l'on pourrait avoir sur une pensée négative par exemple
    quel est l'intérêt d'ancrer sur un point EFT alors qu'il est possible de le faire n'importe où sur le corps ?
    ...
     
  23. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Une seule fois. :)
    Comme si tu filmais un paysage pour un reportage.
    Lentement et régulièrement.
     
  24. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Bonjour Singin,

    J'ai beaucoup aimé tes réponses sur l'anti "trouillomètre".
    Faisant assez souvent de la photo, parfois un peu de vidéo, je suis assez surprise de l'utilisation anti frousse que tu en fais.
     
  25. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Bonjour,

    Donc 2ème séance faite mardi avec mon hypnothérapeute, je laisse passer un peu de temps pour voir si j'arrive mieux à gérer ces fameuses crises de panique et ma timidité :( Et appliquer les bons conseils que certains m'ont donné.
    Bon week-end à toutes et tous.:)
     
  26. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    De toute manière, ça va évoluer dans un sens positif, :) mais c'est vrai que parfois, ça demande un peu de temps.
    Quelques fois aussi, parce que la crise nous prend de vitesse, ou parce qu'on n'est pas dans les meilleures conditions pour la contrer, on ne peut rien faire pour l'éviter.
    Alors, l'accepter.

    Si on est chez soi, la première chose à faire c'est de se mettre en sécurité en se réfugiant dans un endroit où on se sent bien comme un canapé ou son lit.
    On peut se mettre en position du fœtus ou en position latérale de sécurité ce qui donne une sorte de référence officielle et universelle de protection.
    Avoir un téléphone près de soi et pouvoir appeler rapidement et facilement quelqu'un de confiance qu'on a choisi avant et qui sait qu'on ne l'appelle que lorsqu'on ne peut pas gérer et qui va suivre les instructions qu'on a soi-même données sans se dire qu'il va faire des trucs et des machins qui vont nous faire encore plus peur.
    L'appel à un ami a un double avantage, il nous aide quand on l'appelle, et en même temps, on peut résister à l'envie d'appeler pour se sentir de plus en plus fort.
    les crises de frousse peuvent prendre des formes différentes, être plus ou moins intenses, mais, selon ce que j'ai pu observer, même si les schémas sont différents selon la forme de la crise, elles suivent toujours un même itinéraire.
    C'est un peu comme être dans un bus qui va du travail à la maison.
    A chaque instant, on peut savoir à quel endroit on est et la distance qui sépare du cocooning.

    Si on est dehors, essayer de se réfugier dans sa voiture et si on ne peut pas, entrer dans une boutique, ou aller vers quelqu'un - après tout, on le fait bien pour demander l'heure - et expliquer comme on peut.
    Eviter les grands magasins parce que pour la chaleur humaine, c'est pas vraiment ça. :(
    Parfois, le simple fait de parler, ou de sentir une présence, arrête la crise.
    Sans compter que parfois, on doit rassurer la personne qui vous aide et en la rassurant, ça nous rassure nous-même.
    Et surtout se dire qu'une crise de frousse c'est juste une réaction physique comme bailler, tousser, éternuer, frissonner quand on a froid, transpirer quand on a chaud. :)
     
  27. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Bonjour et merci Singin,

    Oui tu as raison, j'essaye de gérer un peu plus ces fameuses crises et angoisses, je me force à penser à autre chose, surtout la nuit lorsque je cogite :confused: Et ce week end j'en ai parlé à une amie, qui comme moi, (et nous) n'est pas trop à l'aise en grand comité. Elle m'a dit tu gère bien car je n'ai jamais rien remarqué. Je crois qu'on accorde une trop grande attention à ce que les autres pensent de nous, enfin moi c'est mon cas. Bref, j'ai bien papoté avec cette amie et ça m'a fait du bien de sortir ce que j'ai dans le ventre et de ne jamais en parler. A elle aussi d'ailleurs je pense.
    Affaire à suivre donc ! :)
    Bonne semaine


     
  28. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Oui bonne chose que de sortir ce que l'on a dans les tripes :)
    C'est un peu comme les chanteurs, ceux qui chantent avec leur gorge et ceux qui chantent avec leur tripes on entend clairement la différence.
     
  29. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Parler.
    Bien sûr les mots sont importants.
    Exprimer ce que l'on pense, ce que l'on ressent, être entendu, et parfois compris, c'est important.
    Mais il n'y a pas que cela.
    Actionner ses cordes vocales a une influence autant sur le bien être mental que sur le bien être physique.
    Je me rappelle avoir fait un pari qui consistait à tenir toute une journée sans prononcer un seul mot.
    J'ai tenu et ça a été une expérience très enrichissante parce que j'ai suivi au fil des heures toutes les répercussions que cela pouvait avoir physiquement et mentalement, et que je n'avais pas absolument pas envisagées.
    C'est sans doute une des raisons pour lesquelles les personnes seules parlent justement toutes seules peut-être dans une sorte de réflexe de bonne santé.
    Même chose lorsqu'on fait une tâche qui demande beaucoup de concentration.
    Ce n'est pas rare que quelqu'un qui compte à voix haute ou qui indique tout ce qu'il fait prétende qu'il a les idées plus claires de cette manière.
    Et les enfants qui ont peur dans le noir ont tendance à chanter.
    Et peut-être pas que les enfants d'ailleurs.
    Certaines thérapies emploient aussi le fait de parler à voix haute comme l'EFT.
    Depuis ce pari, je me sers de mes cordes vocales pour solutionner des problèmes émotionnels ou même physiques en récitant des poèmes, en chantant, en parlant toute seule - ben oui - :oops: ou, ce qui est très efficace aussi, en faisant juste des sons, ou plus amusant, des cris d'animaux.
    Nonnon, je ne suis pas cinglée.
    ça fait juste du bien. :)
     
  30. Tooshy51

    Tooshy51

    Inscrit:
    10 Avril 2017
    Meilleure Réponse
    Bonjour,

    Pas de changement radical, j'ai toujours peur d'avoir peur.....

    Je me demande si il ne faudrait pas passer à des séances plus "fortes" d'hypnose.

    Bon week end à toutes et tous.
     
Chargement...