1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

besoin d'aide pour un cas particulier

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par cat47, 15 Octobre 2013.

  1. cat47

    cat47 Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2013
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    bonjour tout le monde
    Voila le contexte. Femme dépressive, très sur le contrôle. Quand je dis très sur le contrôle, je suis en dessous de la vérité. J'ai donc fait une anamnèse
    la personne marche selon le schéma suivant : K-A-V, penchée sur son passé
    J'ai essayé une petite induction pour voir un peu, comme pour avoir des infos supplémentaires pour la suite.....oufffffff.........connait pas le lâcher prise....analyse constamment (observation par la calibration et autre petits trucs) Bref, cela ne va pas être évident
    un de ces pb ; repli sur soi, timidité (voir peur) Elle préfère rester seule chez elle plutôt que de sortir avec ses copines. Chez elle, elle est en sécurité, c'est son cocoon, elle dort mal (cela depuis longtemps) et elle est toujours fatiguée.

    Ma question , Comment feriez vous et quel type de métaphore utiliseriez vous ? Sachant qu'elle ne met pas en avant un pb plus qu"un autre
    Merci pour vos réponses
     
  2. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1554
    J'aime reçus:
    414
    Points:
    4880
    Salut Cat

    Pas facile se genre de personne....
    Pas facile non plus sans l'avoir vue nous même.

    Dans se cas, moi je reste dans l’anamnèse, en gros je tourne autour du pot, je grattouille : pourquoi êtes vous venue? Je cherche à faire dire à la personne le problème premier, je la place en situation de choix. Celui qui lui semble urgent, celui qui fait qu'elle pourrait ce lever un matin ou ce dire " tiens ça va mieux.." Tu vois le genre? Si elle à du mal, faire une synthèse avec elle, par exemple 3 problèmes Dépression, repli sur soi et fatigue. Je lui dit que nous devons coopérer elle et moi et donc qu'il faut quelle définisse un objectif pour que je définisse une aide.

    A propos de l'hypnose proprement dite, après cet essai non réussi. Je la questionnerais sur ce quel sais de l'hypnose. Elle à peur de perdre le contrôle. Alors je tenterais une négociation/démonstration.
    Par exemple lui demander si elle accepterais, tout en me parlant, sans entrer en transe (mot que j'éviterais d'ailleurs) de tenir un bras juste suspendu. Je continuerais la discussion un bon moment sur l'avenir par exemple : Tout ce quelle attend d'une thérapie, du bien être quelle voudrais vivre, de ce qui changerait pour elle etc...
    Et ensuite lui montrer qu'elle n'a pas mal au bras, quelle l'avait oublier et que l'hypnose c'est simplement ça! Tu vois? Démystifier en quelque sorte, rassurer.
    Et puis ne pas trop te focaliser sur la transe, le "message" passe quand même.

    Il y à plein de façon d'aborder ce genre de situation, je te donne juste une première idée, les autres participants ne manquerons pas de mettre les leurs.

    Amicalement
     
  3. Hubert Chatelée

    Hubert Chatelée Membre

    Inscrit:
    16 Août 2012
    Messages:
    213
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1390
    Bonjour,

    J'ai l'impression que votre question est surtout sur l'induction...

    Si vos observations sont exactes ( hyper contrôle, canal principal kinesthésique ) je traduirais cela par une personne plus centrée sur elle même qu'ouverte sur l'extérieur (Hyper contrôle) elle va réfléchir avant de se laisser embarquer par une suggestion,
    et est plus dans le ressenti (Kinesthésique) que dans la visualisation.

    Dans ces conditions tenter une induction en faisant appel à son imaginaire, employer des visualisations surtout si elles sont métaphoriques c'est aller droit dans le mur.

    Je tenterais plutôt une induction centrée sur le kinesthésique puisque c'est son canal principal, et sur la confusion puisqu'elle est en hyper contrôle. La confusion ne durant qu'une ou deux secondes, il faut être assez rapide et s'engouffrer tout de suite dans les sensations corporelles (Kinesthésique).
     
  4. thérapie29

    thérapie29 Membre

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Messages:
    673
    J'aime reçus:
    17
    Points:
    1680
    Localité:
    Quimper
    Êtes vous "obligé" de faire une induction pour sa thérapie?
     
  5. Philou13

    Philou13 Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    Messages:
    255
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1430
    peut être une induction sur le controle justement ,lui demander de tout controler, de ne pas lacher prise au contraire de rester bien à l'coute de tout ce qui se passe,confusionner sur des sensations kinesthésiques,des perceptions auditives,olfactives, sans chercher à "l'hypnotiser"....La rassurer dans le même temps en lui donnant la possibilité par la mise en place d'un signaling de ne pas approfondir "la transe"
     
  6. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Une approche relaxation de Jacobson avec de la confusion:
    Faire contracter les muscles puis relâcher parce que la différence de sensation permet de se rendre compte du relâchement chez les personnes tout le temps tendues. Et avec de la confusion du type "Et vous pouvez rester tendue aussi longtemps que vous le souhaitez car plus vous serez tendue et plus vous vous détendrez".
    Comme l'à dit Hubert il y a les inductions physiques avec confusion mais je les connais mal (je crois que Dov a fait une vidéo avec une montée de bras sur rythme cardiaque et descente de l'autre sur une vitesse différente).

    Sinon, j'aurai peut être utilisé autre chose que l'hypnose. ^^
     
  7. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    analyse constamment

    Bonjour

    est-elle dans la confiance ou pas ???

    :roll:
     
  8. cat47

    cat47 Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2013
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    je vous remercie tous pour vos réponses pertinentes.
    Beaucoup de choses ont été écrites et vont certainement me servir. Merci
    Alors pour faire, simple, j'ai refusé la personne. En fait, comme je fais cela gratuitement, elle était simplement venue voir, avec son amie (que j'avais aidée, et qui était aux anges....quel merveilleux sentiment pour les deux patient thérapeute). Elle est simplement venue sans envie par curiosité.
    Cependant, je n'ai pas perdu mon temps. En effet, cela m'a permis de me remettre en cause, de m’interroger, de vous écrire...lol. Alors, j'ai fait un essai sur un ami, aussi très sur le contrôle, après une bonne synchronisation,
    j'ai réussi une induction de spectacle....
    Encore merci ^pour vos conseils. Ils me seront certainement près précieux pour un autre sujet
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    cette personne est dans le contrôle

    Elle visite l'hypnose pour voir ( que cela suspend le contrôle mais que c'est ce qu'elle tient personnellement à garder !)

    et comme elle n'en a pas besoin, elle trouve cela très bien pour les autres.

    CQFD ?

    :)

    .
     
  10. drone

    drone Membre

    Inscrit:
    26 Octobre 2013
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Pour des personnes très "sur le contrôle", je pense qu'il est important d'aller dans leur sens et justement de leur montrer que même en transe, le sujet est en faculté de contrôler la situation. On peut certainement décrire une petite histoire qui va dans ce sens.
    Par contre, je suis assez étonné du K-A-V car justement étant aussi dans le "contrôle", je sais par expérience que cela passe par un dialogue interne incessant.
     
Chargement...