Formation Hypnose

Ce qui est encore plus épanouissant que le sexe, c'est

HYPNOMED

Membre
Ce qui est encore plus épanouissant que le sexe, c'est ?

(votre réponse à suivre est attendue avec une intense excitation...)
 
C'est attendu avec intense excitation....

Ce qu'on partage dans le fantasme

Et qui fait du bien rien que d'y penser


Dans l'attente... Dans la perspective imaginée... Dans la liberté de cette imagination... Et la complicité donc

Le mot d'esprit par exemple, l'humour qui autorise à penser l'inimaginable,

Le sexe peut etre comme changer de pull, rien en soi, c'est ce qui est imaginé, pensé, partagé


Donc tout peut etre épanouissant, le sexe aussi, et on peut s'extasier devant un tableau.. Et s'extasier de beaucoup de choses, bien que nous en ayons quelques unes que nous préférons, comme la masturbation cérébrale pour Ivan ?

Et toi HYPNOMED, qu.est ce qui est le plus épanouissant ?

L'excitation intense de la réponse à une question excitante ?

Ah, un enquêteur... . :wink:
 
katia (zoulouk) à dit:
C'est attendu avec intense excitation....

Ce qu'on partage dans le fantasme

Et qui fait du bien rien que d'y penser


Dans l'attente... Dans la perspective imaginée... Dans la liberté de cette imagination... Et la complicité donc

Le mot d'esprit par exemple, l'humour qui autorise à penser l'inimaginable,

Le sexe peut etre comme changer de pull, rien en soi, c'est ce qui est imaginé, pensé, partagé


Donc tout peut etre épanouissant, le sexe aussi, et on peut s'extasier devant un tableau.. Et s'extasier de beaucoup de choses, bien que nous en ayons quelques unes que nous préférons, comme la masturbation cérébrale pour Ivan ?

Et toi HYPNOMED, qu.est ce qui est le plus épanouissant ?

L'excitation intense de la réponse à une question excitante ?

Ah, un enquêteur... . :wink:
En même temps, je n'ai jamais eu d'orgasme en regardant un tableau...
(Ni même en me masturbant le cerveau, je te rassure...)
 
Sérieusement : qu'est-ce qui est mieux que le sexe ?
"L'infini richesse, l'immense variété, de plaisirs subtils que la vie peut offrir... tout au long de la vie."
A méditer...
 

jeangeneve

Membre
l'hypnose,

mais certains dirons que le sexe c'est de l'hypnose.
alors que d'autres le sexe ça les intéressent pas...

alors que d'autres affirment clairement : l'héroïne c'est mieux !

c'est d'ailleurs une question obligatoire en anamnèse du toxico...
 

papusza

Membre
Si vous pratiquez une bonne hypnose, alors vous pouvez vous créer un ancrage qui vous permette de ressentir un orgasme devant un tableau avec du rouge, ou une ancre kynestésique.

Si vous êtes plus futé, vous créez une ancre à intensité variable vous permettant de doser l'intensité de votre plaisir.
Quand vous voulez, ou vous voulez !

C'est magnifique ! Je vous assure.

J'espère ne pas vous faire rêver, c'est une application de l'hypnose comme une autre.
 
papusza à dit:
Si vous pratiquez une bonne hypnose, alors vous pouvez vous créer un ancrage qui vous permette de ressentir un orgasme devant un tableau avec du rouge, ou une ancre kynestésique.

Si vous êtes plus futé, vous créez une ancre à intensité variable vous permettant de doser l'intensité de votre plaisir.
Quand vous voulez, ou vous voulez !

C'est magnifique ! Je vous assure.

J'espère ne pas vous faire rêver, c'est une application de l'hypnose comme une autre.
Une jouissance psychique, pourquoi pas.
Un orgasme : j'ai plutôt des doutes. Vous en avez fait l'expérience ?
 

papusza

Membre
Une jouissance psychique, pourquoi pas.
Un orgasme : j'ai plutôt des doutes. Vous en avez fait l'expérience ?
Eh, oui, bien sur ! :wink:

Je ne plaisante pas moi avec l'hypnose, je l'utilise aussi là où elle peut servir agréablement.

S'il y a des personnes qui ignorent comment faire cela, et qui utilisent l'hypnose, eh bah alors, j'en reviens pas ! :shock:
 
papusza à dit:
Une jouissance psychique, pourquoi pas.
Un orgasme : j'ai plutôt des doutes. Vous en avez fait l'expérience ?
Eh, oui, bien sur ! :wink:

Je ne plaisante pas moi avec l'hypnose, je l'utilise aussi là où elle peut servir agréablement.

S'il y a des personnes qui ignorent comment faire cela, et qui utilisent l'hypnose, eh bah alors, j'en reviens pas ! :shock:
Remarquez, moi non plus...
... j'en reviens pas !
;-)
 

valikor

Membre
plus épanouissant que le sexe : chacun voit midi à sa porte, ca sera donc différent pour chacun...

une bonne partie de jeu de rôle , avec amis et bons jeux de mots et rigolade pendant plusieurs heures...
 

Leo Lavoie

Membre
Je ne comprends pas ce qui peut être "épanouissant" dans la pratique sexuelle qu'elle soit "seule ou avec d'autres".

C'est curieux cette association entre ces deux mots. Je l'ai entendu souvent cependant. Le sexe est un besoin que la nature nous impose pour la procréation. On peut en faire une occasion de plaisirs ludiques très intenses que l'on peut partager avec d'autres comme on l'entend, dans le consentement mutuel, mais ça restera une "gestion" d'un besoin inutile si l'on ne procrée pas.

Donc, à mon avis, il y a énormément de choses plus "épanouissantes" que le sexe.

Des choses plus plaisantes? Il y en a peu si l'on parle de plaisirs charnels. Mais le sexe c'est tellement particulier. C'est la différence entre "plaisant" ou "jouissif" et "utile" ou "épanouissant". Le sexe n'est que le premier si l'on retranche la reproduction.

Je sais bien que le plaisir physique est un besoin vital mais il se trouve dans tant de choses infiniment moins compliquées comme le simple fait de manger, de se baigner, de se faire masser ou de masser, la brise du vent sur la peau, dans les cheveux, de sentir les fleurs, ou l'air frais et j'en passe et des meilleures.
 
I

Intemporelle

Invité
Leo Lavoie à dit:
Je ne comprends pas ce qui peut être "épanouissant" dans la pratique sexuelle qu'elle soit "seule ou avec d'autres".

C'est curieux cette association entre ces deux mots. Je l'ai entendu souvent cependant. Le sexe est un besoin que la nature nous impose pour la procréation. On peut en faire une occasion de plaisirs ludiques très intenses que l'on peut partager avec d'autres comme on l'entend, dans le consentement mutuel, mais ça restera une "gestion" d'un besoin inutile si l'on ne procrée pas.

Pauvre Léo, le sexe se résume pour vous à la procréation ? et bien !!!
Je ne dis pas que c'est la seule chose essentielle, car il y a bien d'autres plaisirs comme vous dites, mais de là à dire la phrase juste en dessous, je me pose des questions... :shock:

Donc, à mon avis, il y a énormément de choses plus "épanouissantes" que le sexe.


Des choses plus plaisantes? Il y en a peu si l'on parle de plaisirs charnels. Mais le sexe c'est tellement particulier. C'est la différence entre "plaisant" ou "jouissif" et "utile" ou "épanouissant". Le sexe n'est que le premier si l'on retranche la reproduction.

Heu... :shock: :?:
 

Leo Lavoie

Membre
Intemporelle à dit:
Leo Lavoie à dit:
Je ne comprends pas ce qui peut être "épanouissant" dans la pratique sexuelle qu'elle soit "seule ou avec d'autres".

C'est curieux cette association entre ces deux mots. Je l'ai entendu souvent cependant. Le sexe est un besoin que la nature nous impose pour la procréation. On peut en faire une occasion de plaisirs ludiques très intenses que l'on peut partager avec d'autres comme on l'entend, dans le consentement mutuel, mais ça restera une "gestion" d'un besoin inutile si l'on ne procrée pas.

Pauvre Léo, le sexe se résume pour vous à la procréation ? et bien !!!
Je ne dis pas que c'est la seule chose essentielle, car il y a bien d'autres plaisirs comme vous dites, mais de là à dire la phrase juste en dessous, je me pose des questions... :shock:

Donc, à mon avis, il y a énormément de choses plus "épanouissantes" que le sexe.


Des choses plus plaisantes? Il y en a peu si l'on parle de plaisirs charnels. Mais le sexe c'est tellement particulier. C'est la différence entre "plaisant" ou "jouissif" et "utile" ou "épanouissant". Le sexe n'est que le premier si l'on retranche la reproduction.

Heu... :shock: :?:
C'est la nature qui veut le sexe, et elle le veut pour ses impératifs de reproduction uniquement. Tout le plaisir qui y est rattaché n'a pour but que d'aboutir au sexe pour la reproduction car plus il y a de sexe et plus la nature se reproduit. Je n'y peux rien, c'est la nature qui le veut et le voudra toujours ainsi... La nature n'a rien à faire de notre épanouissement dans notre dimension humaine.

L'amour est épanouissant.... Pas le sexe... Le sexe peut être vraiment extraordinaire entre deux personnes qui s'aiment mais un bon échange aussi, un bon repas et n'importe quoi finalement.

Rien de cela n'est épanouissant que l'amour même et l'amour se passe très bien de sexe. S'il ne se passe pas de sexe, c'est que les deux personnes qui s'aiment sont prises dans ces corps faits pour la reproduction. Alors l'amour mène au sexe... Mais le sexe n'est que le sexe. Une source de jouissance très forte, que l'on saime ou non, et une occasion de plus et entre autres de faire des gestes d'amour (pour ceux qui s'aiment, bien sûr).
 
I

Intemporelle

Invité
:arrow: L'amour est épanouissant.... Pas le sexe...

Pour moi, c'est sûr que l'un ne va pas sans l'autre... donc il est épanouissant...

Après c'est sûr que l'âge et les hormones joue un rôle dans le sexe...pas dans l'amour... :D
 

valikor

Membre
Intemporelle à dit:
:arrow: L'amour est épanouissant.... Pas le sexe...

Pour moi, c'est sûr que l'un ne va pas sans l'autre... donc il est épanouissant...

Après c'est sûr que l'âge et les hormones joue un rôle dans le sexe...pas dans l'amour... :D
tout à fait :4:
 

papusza

Membre
Je ne comprends pas ce qui peut être "épanouissant" dans la pratique sexuelle qu'elle soit "seule ou avec d'autres". C'est curieux cette association entre ces deux mots. Je l'ai entendu souvent cependant. Le sexe est un besoin que la nature nous impose pour la procréation. On peut en faire une occasion de plaisirs ludiques très intenses que l'on peut partager avec d'autres comme on l'entend, dans le consentement mutuel, mais ça restera une "gestion" d'un besoin inutile si l'on ne procrée pas.

J'ai l'impression de lire des propos d'un autre temps, utilitaristes à l'extrême ! [b

]Et la gourmandise fut donnée à l'homme (et à la femme) une fois que les besoins de survie (alimentaire et de reproduction) furent assurés ! [/b]



Donc, à mon avis, il y a énormément de choses plus "épanouissantes" que le sexe.


Le lien de causalité n'est pas évident.
Je rectifie en : il y a énormément de choses épanouissantes dont le sexe.


Un besoin de cours :wink: , Leo ?


Des choses plus plaisantes? Il y en a peu si l'on parle de plaisirs charnels. Mais le sexe c'est tellement particulier. C'est la différence entre "plaisant" ou "jouissif" et "utile" ou "épanouissant". Le sexe n'est que le premier si l'on retranche la reproduction. [color=#004000[/quote]

Vous devez être déçu ??? [/color]

Je sais bien que le plaisir physique est un besoin vital mais il se trouve dans tant de choses infiniment moins compliquées comme le simple fait de manger, de se baigner, de se faire masser ou de masser, la brise du vent sur la peau, dans les cheveux, de sentir les fleurs, ou l'air frais et j'en passe et des meilleures.
Pourquoi le sexe serait compliqué ?

Ouh; là, là, la CROYANCE !!!!
 
I

Intemporelle

Invité
papusza à dit:
Et la gourmandise fut donnée à l'homme (et à la femme) une fois que les besoins de survie (alimentaire et de reproduction) furent assurés !
Pourquoi la Femme serait-elle entre parenthèse ? un peu macho sur les bords ? :?
 

Leo Lavoie

Membre
D'abord, pour Tempophore: Si le sexe, pour vous n'est pas possible sans amour alors y'a soit une illusion que vous entretenez ou une maturation à faire.

Le sexe est faisable, il peut être agréable sans amour romantique voyons... Il se fait d'ailleurs souvent sans cet amour. Cessons de se raconter des bobards. Donc il peut y avoir association mais elle n'est pas nécessaire. Donc le sexe sans amour se fait et est faisable...Sera t'il alors "épanouissant"? Pourquoi le serait t'il. On peut avoir orgasme par dessus orgasmes à en perdre la raison sans que cela soit épanouissant...Savez vous ce que ça veut dire "épanouissant" ?

Ensuite, mes propos sont bien loin d'être d'un autre temps. Rien ne change rien aux impératifs de la nature. Ils n'évoluent pas et n'évolueront pas. Je vous dis qu'il ne faut pas être dupe de ce que l'on raconte et des justifications que l'on pense devoir se faire pour jouir du sexe.

Le discours d'un autre temps colle l'amour au sexe. Je le décolle. Il est justement temps de démêler les trucs confus.

C'est justment lorsque l'on colle l'amour au sexe que ça devient compliqué. Mais c'est déjà compliqué pour toutes sortes de raisons... Pourquoi ça devrait être compliqué? Ben justement ça ne devrait pas l'être. Alors cessons d'appeler un chat un chien. Un chat est un chat et le sexe c'est le sexe.

Plaisir fou? Jouissance extraordinaire? Plaisir inégalé? Kermesse des sens? Ok...

Épanouissant? Non... Je ne vois pas pourquoi. Conditionel à l'amour? Encore moins.
 

papusza

Membre
La complicité, le respect, l'échange, l'envie de donner et de recevoir sans forcément parler d'amour avec un grand A, sont nécessaires à l'épanouissement sexuel.
 
I

Intemporelle

Invité
Leo Lavoie à dit:
D'abord, pour Tempophore: Si le sexe, pour vous n'est pas possible sans amour alors y'a soit une illusion que vous entretenez ou une maturation à faire.

Vous êtes bizarre vous :shock: ; ben moi si je ne ressens rien pour l'autre (sentiment amoureux), j'ai pas envie tout simplement de faire l'amour... je ne vois aucune allusion de je ne sais quoi !!!

Le sexe est faisable, il peut être agréable sans amour romantique voyons...
C'est quoi l'amour romantique pour vous ? non le côté sauvage ne me déplait pas :lol: pourvu qu'il y ait désir amoureux...


Il se fait d'ailleurs souvent sans cet amour. Cessons de se raconter des bobards. Donc il peut y avoir association mais elle n'est pas nécessaire. Donc le sexe sans amour se fait et est faisable..
Ah bon c'est plus pour la procréation, vous avez du mal à suivre Léo :lol: !.
Pour les hommes je conçois que le sexe sans amour est plus facile et plus courant ! la pulsion sexuelle est bien plus mécanique chez l'homme tout le monde le sait, faut pas se raconter des bobards...

Sera t'il alors "épanouissant"? Pourquoi le serait t'il. On peut avoir orgasme par dessus orgasmes à en perdre la raison sans que cela soit épanouissant...Savez vous ce que ça veut dire "épanouissant" ?
Et vous ?

Ensuite, mes propos sont bien loin d'être d'un autre temps. Rien ne change rien aux impératifs de la nature. Ils n'évoluent pas et n'évolueront pas. Je vous dis qu'il ne faut pas être dupe de ce que l'on raconte et des justifications que l'on pense devoir se faire pour jouir du sexe.

Le discours d'un autre temps colle l'amour au sexe. Je le décolle. Il est justement temps de démêler les trucs confus.

C'est justment lorsque l'on colle l'amour au sexe que ça devient compliqué. Mais c'est déjà compliqué pour toutes sortes de raisons... Pourquoi ça devrait être compliqué? Ben justement ça ne devrait pas l'être. Alors cessons d'appeler un chat un chien. Un chat est un chat et le sexe c'est le sexe.

Plaisir fou? Jouissance extraordinaire? Plaisir inégalé? Kermesse des sens? Ok...

Épanouissant? Non... Je ne vois pas pourquoi. Conditionel à l'amour? Encore moins.

Et bien vous avez raison, allez cueillir des pâquerettes... :D
 
I

Intemporelle

Invité
papusza à dit:
La complicité, le respect, l'échange, l'envie de donner et de recevoir sans forcément parler d'amour avec un grand A, sont nécessaires à l'épanouissement sexuel.
:4:
 

papusza

Membre
Intemporelle a ecrit : Et bien vous avez raison, allez cueillir des pâquerettes...

:4:


Eh ben, y a du boulot !

Une pratique sexuelle, faite avec le désir mutuel de la faire, respect, complicité, peut difficilement être non épanouissante.
Là faut le faire, c'est plus difficile que ce soit non épanouissant qu'épanouissant.
 

papusza

Membre
Intemporelle à dit:
papusza à dit:
Et la gourmandise fut donnée à l'homme (et à la femme) une fois que les besoins de survie (alimentaire et de reproduction) furent assurés !
Pourquoi la Femme serait-elle entre parenthèse ? un peu macho sur les bords ? :?
Un peu d'humour.

Elle a accedé plus tard historiquement au droit du plaisir et heureusement que les mentalités ont changé.
 

Leo Lavoie

Membre
papusza à dit:
La complicité, le respect, l'échange, l'envie de donner et de recevoir sans forcément parler d'amour avec un grand A, sont nécessaires à l'épanouissement sexuel.
Faudrait savoir de quoi l'on parle. Vous parlez d'épanouissement sexuel ou vous parlez de sexe qui épanouit?

Il est certain que l'amour, même un amour plutôt universel, épanouit la relation sexuelle. Mais il est loin d'être certain que le sexe a le pouvoir d'épanouir.

Alors vous parlez de relation sexuelle épanouie? Ou vous parlez de sexe qui épanouit?

Une relation sexuelle, est infiniment plus agréable avec une personne aimée, mais je ne vois rien d'épanouissant dans le sexe. Par contre les gens qui amènent leur carence affective dans la relation sexuelle peuvent se laisser confondre par l'intimité de la chose et avoir une illusion d'épanouissement.
 

Leo Lavoie

Membre
D'ailleurs, à certains égards, je suis sûr que les paquerettes, surtout si on ne les cueille pas mais que l'on médite devant l'intention de leur beauté intrinsèque et profonde, sont bien plus épanouissantes que la relation sexuelle.
 
I

Intemporelle

Invité
Léo, je comprends que le sexe doit être compliqué pour vous, vu votre vision des choses... :roll:

C'est pas encore le printemps (pour les pâquerettes...) mais ça ne serait tardé, donc ne vous gênez Léo... méditez,... et puis peut être, êtes vous un adepte du tantrisme (sexualité sacrée) ; ça peut être bien aussi... :idea:
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut