1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

"C'est trop beau pour être vrai, je ne le mérite pas ..

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par corfinas, 2 Juin 2011.

  1. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Hello,

    Il m'arrive parfois d'entendre cette phrase "C'est trop beau pour être vrai, je ne le mérite pas ..." soit dans le fond de ma tête, soit dans la bouche de personne à qui il arrive des "trucs bien".

    Personnellement je considère que cette "culpabilité" peut être fort dommageable, je la recarde régulièrement consciemment mais inconsciemment c'est une autre histoire ...

    Qu'elles seraient vos idées pour améliorer cette situation ?

    a+
    Corfinas
     
  2. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Je suis content (e) des belles choses que la vie m'offre

    Ce sont autant de cadeaux que je peux apprécier

    Que ce soit un cadeau que je me sois offert, ou que l'on m'offre
     
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6095
    J'aime reçus:
    450
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    comme une forme d'auto-sabotage de son bien être ?


    bien-être, qui serait comme inconvenant, compte tenu de toute la misère des autres à l'entour et qui entraine cette culpabilité ?

    quand on est dans le bonheur, surtout ne pas oublier le malheur car on sait qu'on va y retourner car il n'y a pas de bonheur sans malheur ?

    que l'on ne peut pas réellement croire qu'on ne puisse plus avoir de malheur ?


    un excès de moralité qui fait que c'est ainsi qu'on entretient son malheur ?

    un héritage judéo-chrétien bien pesant ?


    :roll:
     
  4. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    @Katia: la gratitude en antidote à la culpabilité ... je prends ! :wink:

    @surderien: c'est exactement ça: l'héritage judéo-chrétien, la pomme, "tu gagnera ton pain a la sueur de ton front", etc ...
     
  5. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    d'abord il serai utile de savoir d’où vient cette croyance....
    souvent , on s’aperçoit que cette empreinte a été transmise par un pair, parent ou personne qui a eu un ascendant sur notre client....
    puis découvrir si cette transmission a été volontaire, par le père ou la mère par ex:
    ou involontaire par un accident de parcours....
    une répétition de malchances...
    car en général on ne pense pas sans raison,sans justification....
    si c'est trop beau, c'est donc qu'on a une définition du beau....
    et si cela ne peut être vrai c'est que la "vérité" est une chose que l'on défini déjà comme abstraite et inaccessible....
    puis alors si on ne le mérite pas c'est que l'image que l'on accepte dans le miroir quelque part a été déformée...
    on l'appelle la confiance en soi....
    la culpabilité est toujours fonction d'un événement mal vécu et surtout d'un regret de ne l'avoir pas fait ou mal fait.... donc le pardon a soi même , et la seule antidote qui pourrai résoudre cette responsabilité au quelle nous avons faillit , a tord ou a raison... et qui forme un blocage pour avancer.... dans l'idée qu'en fait c'est beau et qu'on le mérite!
     
  6. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6095
    J'aime reçus:
    450
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Parce qu'il s'est imposé désormais comme un héritage bien pensant !

    Dur dur de se déconditionner...

    Le travail de toute une vie ?


    :roll:
     
  7. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    le bien pensant nous y vouilou!
    il y aurai donc un mal....qu'en pensez vous doc?
    la question serai:une ou deux seancesou3/4....ou un abonnement?
    essayez le pardon.....
    vous vous "débarrasserez" de vos clients plus rapidement,mais votre carnet de rendez vous s’allongera!
    c'est un des effets secondaires!
    certainement pas un exemple du bien pensant?
    il y a aussi un possible jeu de remplacement d'ancrages....possible...
    mais avec la culpabilité il faut sortir du conscient, parce qu'elle est ancrée en compagnie de la logique et du rationnel( fabriqué bien sur!) il faut donc contourner l'obstacle.
    la régression est le seul outil qui permet de re-dessiner des affects, avec une nouvelle perspective....
    et de se pardonner a soi même, avec une efficacité redoutable!
    toutes les émotions "fortes" la haine ,le colère, la honte et la culpabilité ont un point en commun....
    elles sont ancrées dans le temps....
     
  8. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Évidemment, l'on sait que dans les faits rien n'est jamais trop beau ni trop bien.

    L'on a appris que les bonnes choses étaient conditionnelles à nos comportements alors que l'on mérite ce qu'il y a de meilleur en venant au monde. Les gens qui recoivent vraiment ce qu'il y a de meilleur dans la vie sont des gens qui ont un impact positif sur leur prochain.

    Mais bon, de penser "je n'en mérite pas tant" est toujours systématiquement faux et vient juste du fait que les parents veulent des enfants tranquilles, qui ne dérangent pas trop et ne font pas trop de vagues. C'est de là que vient cette pensée conditionnelle. En fait ce sont des conditions (souvent innateignables) que l'on met à sa propre valeur.

    Encore ici... L'environnement de l'enfant fait en sorte qu'il perde de vue sa valeur intrinsèque pour lui en donner une conditionnelle mais en passant par le négatif. Le méritoire ou la punition...Le ciel ou l'enfer...

    Ce que l'humain a pris pour "le pardon de Dieu" et le "rachat de ses péchés" n'est qu'une façon qu'a eu Dieu de dire " Vous existez donc vous méritez" On l'a mal compris évidemment.
     
  9. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Tiens, encore....ce soir ils parlaient au congrès d'hypnose de biarritz de la difference entre culpabilité et honte ....


    La honte serait interne alors que la culpabilité, plus facile à résoudre car ancrée par l'extérieur.

    J'avoue que le passage fut bref sur la question, mais voilà ce que je m'en souviens...à chaud.

    Dans ta phrase corfinas, je ne sait si le terme, "je ne le mérite pas" peut se définir en culpabilité plutôt qu'en honte.....le mot, n'étant pas le même maux . :?
     
  10. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    wow sujet intéressant,
    il y a tellement de croyances qu'elles serais judéo-chrétiennes ? :oops:
    je doit bien en prendre conscience les 12 règles on été reprise dans nos constitutions...
    alors que plus on met de règles, plus c'est criminogène
    on en fini par de demander si on peu être heureux en respectant les règles :evil:

    je me demande si justement en voulant tellement nous imposer le bonheur, il ne fini pas par prendre la tangente....
    cette nuit j' ai entendu en brève de comptoir :
    les gens heureux ne dorment pas beaucoup :oops:
    je me suis senti obligé d'intervenir, ha ? tu est malheureux de tant dormir ?

    bon, je m égare ...

    j'essaye de sortir d'un truc similaire, quand il m'arrive quelque chose que je qualifie de bien, immanquablement j'attend la tuile qui est sensé me le faire payer.
    inconsciemment c'est tenace en effet !

    je travail sur: c'est quoi la récompense ?
    récompense pour qui ?
    et sur le temps qui fille
    ce temps qui... on me le rabâche est de l'argent, au point que l'on fait plusieurs choses en même temps.
    j'ai trouve une source de réflexion par une petite introspection
    ou je me demande ce que j'ai fait de tangible, ce qui reste...
    bin çà c'est a moi et pouf les emmerdements... quels emmerdement ?
    quel prix j'ai payé ? c'est une question a poser ?


    la vie est une addition ?
    la réponse en vidéo :
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
Chargement...