Formation Hypnose

"C'est trop beau pour être vrai, je ne le mérite pas ..

  • Initiateur de la discussion corfinas
  • Date de début
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello,

Il m'arrive parfois d'entendre cette phrase "C'est trop beau pour être vrai, je ne le mérite pas ..." soit dans le fond de ma tête, soit dans la bouche de personne à qui il arrive des "trucs bien".

Personnellement je considère que cette "culpabilité" peut être fort dommageable, je la recarde régulièrement consciemment mais inconsciemment c'est une autre histoire ...

Qu'elles seraient vos idées pour améliorer cette situation ?

a+
Corfinas
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Justement Paul vous nous avez souvent dit que vous faisiez très peu de consultations et aviez au final très peu d'expérience par rapport à d'autres praticiens. Ira-t-on confier sa voiture au mécano qui répare 10 voitures par jour depuis des années ou à celui qui en répare 1 tous les mois? Si on suit votre raisonnement on ne doit alors plus considérer ce que vous écrivez?
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
C'est particulier Paul, vous stigmatisez les attaques personnelles (quelles attaques personnelles d'ailleurs puisque je ne fais que reprendre vos propos concernant votre faible nombre de séances?) pour enchainer sur un post rempli d'attaques perso. Comme si vous n'aviez pas conscience que ce que vous écrivez dans un post (peu d'expérience = pas crédible) pouvait vous être retourné. L'écrire aux autres c'est du bon sens, le recevoir c'est une atroce attaque personnelle?

J'ai bien lu votre post sur les 5 phases et vous y ai d'ailleurs posé une question que vous évitez soigneusement depuis, vous voyez bien que certains vous lisent et s'intéressent à vos écrits.

Pour en revenir au sujet, je reprenais simplement vos écrits pour y apporter une autre vision, aucune réponse pour le moment si l'on met de côté les attaques perso. Ce serait possible de revenir sur le contenu à savoir que des affects passés peuvent aussi être modifiés via une autre vision du futur et du présent et donc que la régression ne serait pas le seul moyen efficace?

Merci d'avance
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
vous déformez mes propos....
et comme d'habitude essayer de m'entrainer dans une conversation HS.... ou vous mentez....
je ne vois pas de raisons de vous répondre autrement!
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Arf ça recommence, bref pour ceux qui ne comprendront pas pourquoi j'ai plusieurs posts de suite, Paul avait écrit un post rempli d'attaques perso qu'il a ensuite soigneusement effacé...

J'aurais juste souhaité que vous vous concentriez sur le contenu de mon message, ça n'est pas parce que je pense différemment de vous que je suis un ennemi Paul, espérons que vous le comprendrez un jour.
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
Pour PaulElie,

paulelie à dit:
le passé n'est pas une explication et il ne s'agit pas de repasser par là.... mais ce que je propose est un schéma thérapeutique ou on va découvrir l'origine du mal.....et la solution....

ce qui est tres different de votre caractérisation....

que vous le considériez comme un concept , très bien.... mais vous aurez sans doute beaucoup de mal à en expliquer les résultats!
(...)
je ne mets pas en doute ce que vous avez entendu a biarritz.... mais tous les hypno sérieux avec une certaine expérience et honnêteté... vous diront que la glace a la fraise n'est qu'une solution temporaire....qui va masquer le problème véritable, jusqu’à ce que la pathologie ressurgisse !

Paul je voudrais bien vous accorder ce que vous semblez dire, i.e. : vous n'affirmez pas que le passé soit le seul moyen... ok, si vous n'étiez pas aussitôt contradictoire dans vos affirmations (c'est ma vision ; je m'explique ci-dessous).

Car cependant vous ré-affirmez que le passé est la cause ("l'origine du mal" dites-vous précisément ; vous ajoutez "le problème véritable" ensuite !).

Et, comme chemin vers l'amélioration : vous n'évoquez pas d'alternative à ce travail sur le passé redécouvert ("... la solution" dites-vous).

De mon côté, si je tentais (la faute à ce qu'il me restait de modestie :oops: ) de citer un thérapeute reconnu plutôt que moi-même, je dois préciser que j'emploie cette approche aussi... avec profit pour les personnes qui me rencontrent...

Et lors du 7ème Forum de la confédération francophone d'hypnose et de thérapies brèves, ce ne sont pas quelques thérapeutes mais plus de 700 congressistes partageant cette optique qui auraient pu vous parler de leurs succès au quotidien avec ces approches (enfin, pour ceux qui pratiquent la thérapie narrative, je ne saurais chiffrer finalement ; mais il y en a eu beaucoup de formés, et que l'on revoit, avec qui on en parle).

Un seul exemple : au CHU de Nantes de nombreux praticiens des secteurs de psychiatrie sont formés à ces approches et les emploient, des Urgences aux Consultations, dont certains chefs de service...
Ce n'est pas parce que vous n'en êtes pas informé que cela n'existe pas.
(et si les échecs et les rechutes étaient constatés croyez bien que cela ne passerait pas inaperçu !)
Je sais bien que vous êtes un peu "allergique" à toute évocation du monde médical, aussi je n'insiste pas de peur de déclencher encore une fois une réaction incontrôlable de votre part. :wink: :?

Alors voilà : les thérapeutes ericksoniens l'affirment : c'est par les ressources de la personne que l'amélioration se construira, donc très souvent (bien plus que l'on n'ose se l'imaginer) il sera inutile de passer par autre chose que ces ressources.

prenez l'exemple de la stratégie PNL de dissociation visuelle-kinsthésique, si on part de l'image négative c'est juste pour partir d'une bonne connexion au domaine émotionnel du problème, certainement pas pour aller voir "qui c'est qui a fait ça et pourquoi" ! :roll:

Lorsque j'ai proposé à un jeune garçon que le fromage de chèvre dégoûtait de prendre qqes minutes pour faire disparaître ce "problème", nous n'avons absolument pas cherché ce qui avait pu... etc. ! :lol:
En revanche, depuis il en mange. En tout cas il goûte ; et si ça lui plaît il en prendra l'habitude, sinon il fera le choix de préférer un autre (mais il en aura le choix).

Rappelons que Michael White était australien.
Je ne peux que vous recommander de découvrir ses écrits, je vais les proposer dans la partie du forum qui convient.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Ouai, ben moi j'ai qu'une chose à dire....

Il y a eu sanction pour une femme, j'espère bien qu'il y aura sanction pour un homme, Paul....car au final, tjrs la même agressivité qui ressort sur plusieurs posts, sujets, personnes et trjs par le même.....

Et là je dis que ce serait mérité, ça suffit !!!....

Est ce que les hommes iront sanctionné un autre homme ?
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
:arrow: Alors voilà : les thérapeutes ericksoniens l'affirment : c'est par les ressources de la personne que l'amélioration se construira, donc très souvent (bien plus que l'on n'ose se l'imaginer) il sera inutile de passer par autre chose que ces ressources.


Oui Oui Oui et encore Oui :D

J'adhère +++++ moi, j'appelle ça la source, aller rechercher à l'intérieur la source mais c pareil, ne plus s'accrocher aux rivages, aux identitifications, au temps etc et plonger, laisser couler, dans la rivière hoppies, mais c pareil, je l'ai bien entendu donc re/connu également venant des toubibs qui parlaient, c t génial franchement génial de l'entendre d'eux, jpensait pas que les toubibs étaient aussi ouvert, ça doit être l'effêt hypnotique d'ouverture de conscience...ouaip :D
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
humm déroutante intervention de Castorix :

qui en quelques sorte reprend les projections de tous sauf de Katia.

ce serais donc une croyance du premier degré.
or cette réalité est constatée uniquement dans les sociétés judéo-chrétiennes .

il m'est donc impossible de vous suivre sur la croyance que c'est une croyance primaire (la vérité primaire)

on a tous entendu cette phrase : C'est trop beau pour être vrai, je ne le mérite pas ..

une croyance répandue serais elle automatiquement de premier degré ?
c'est tellement répandu que en effet même les psys font des travaux de diplôme là dessus avec des questions qui orientent les réponses pour illustrer leur propos.

le travail de diplôme du Dr. Piccard (présent a Biaritz ) en est un exemple frappant !
"il faut souffrir pour avancer"

mais bon après plus de 100 ans de matraquage des dogmes de Freud les analystes il nous faudra plus d'un siècle pour en sortir...
a telle point en fait la réalité première, c'est que je vis dans dans une société judéo-chréti-freudienne.

ici la souffrance c'est un moyen de payer, et l'espoir que les derniers sont les premiers.
une croyance induite dès le plus jeune âge avec une récompense et un rite de passage.
ce qui prouve bien que l'hypnose et utilisé dès le plus jeune àge.
et que c'est bien plus facile très tôt quand les enfants sont encore en hypnose.
notons aussi la notion troublante de souffrance provoquée pour accéder au plaisir plus tard avec les mutilations sexuelles dès le plus jeune âge.
qui concorde pleinement et comme par hasard avec les préceptes religieux précités et est en droite ligne métaphorique des modélisations de Freud qui et né dans un pays ...

je ne vous le cache pas que pour moi tout cela est a foutre a la poubelle.
il nous faut donc souffrir pour aller mieux.
mais cela passe mal, alors on peu en effet passer par une thérapie narrative longue, avec soit disant peu de souffrances.
souffrances indirectes via un moyen efficace : l'argent !
ce qui pousse la " France d'en bas" a rester ou elle est .
ceci-dit c'est accessoire...

c'est donc pas étonnant que la guèrre soit déclarée entre psys ayant subis de années de formatage et des hypnos a qui on apprend des techniques sur des modélisations, sur ce qui fonctionne sur un mois .

la question de Cofinas est légitime:
ou on vas comme cela avec ce concept millénaire dont personne ne sort ?

la thérapie narativec'est :
"Favoriser une définition générale acceptable du problème" et"Externaliser le problème"
diluer et évacuer

c'est très "Freudien" et pour me moins très "pensée positive".
pour le moins actuel et plus acceptable par les tenants du dogme.
et c'est aussi très efficace en psy sociale pour nou faire entrvoir une solution tout en ne nous fesant pas avancer.

je n'en veux pas a coffinas d'essayer de trouver un raccourci pour qu'il avance et a son envie de faire avancer.

pour finir, je m'attaque pas contre Castorix, je m'attaque contre ce dogme psy judeo machin qui nous bloquent et dont la th narative est le dernier avatar.

continuons a accepter la souffrance imposée en cherchant en quoi elle est acceptable pour l'autre pour continuer a nous faire balader.

pour une fois je suis d'accord avec Paul, qui dans ces MP3 rappelle et insiste pour un doit un droit si décrié, interdit, pas bien, mauvais qu'il faut absolument canaliser...
je droit de jouir au sens large !

je trouve particulièrement grave que pour cela il faudrait passer en thérapie, alors que celle-ci s'efforce de nous en éloigner en nous poussant par mille et un artifices a trouver un motif valable à la souffrance ou a l'accepter dans la joie.
un pur non sens et une perversion particulièrement grave des objectifs du consultant

je trouve particulièrement grave que le droit de jouir à ce que m'offre la terre doit être rappelé en transe profonde chez des marginalisés tel que Paul.

je suis optimiste toutefois le concept de la cybernétique avance a grand pas, reste a savoir si ce seras pour une fois accessible a tous ou, si le neuro marketing prendra le dessus...
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
Hmmm Jean de Genève, je ne comprends pas, cela doit être très personnel votre grande émotion, donc je respecte.

Je me permets simplement de relever une incompréhension : vous ne connaissez sans doute pas (je présume ? corrigez-moi sinon) les notions de Réalité de premier et de deuxième ordre.

J'ai découvert ces notions dans "Une logique de la communication" qui est réédité au format poche, au Seuil (Collection Points, Essais) dont j'ai déjà dit tout le bien que j'en pense.
J'ai cité à nouveau Watzlawick sur le sujet (entre autres).

Cela n'a rien à voir avec un premier degré.


jeangeneve à dit:
ce serait donc une croyance du premier degré.
(...)
il m'est donc impossible de vous suivre sur la croyance que c'est une croyance primaire
(...)
une croyance répandue serais elle automatiquement de premier degré ?
(...)
je ne vous le cache pas que pour moi tout cela est a foutre a la poubelle.
il nous faut donc souffrir pour aller mieux.
mais cela passe mal alors on peu en effet passer par une thérapie narrative longue sans soit disant peu de souffrances
(...)
la question de Cofinas est légitime:
ou on va comme cela avec ce concept millénaire dont personne ne sort ?

la thérapie narrative c'est :
"Favoriser une définition générale acceptable du problème" et"Externaliser le problème"

c'est très "Freudien" et pour me moins très "pensée positive.
pour le moins actuel et plus acceptable par les tenants du dogme.
et c'est aussi très efficace en psy sociale pour nou faire entrvoir une solution tout en ne nous fesant pas avancer et, surtout ne pas nous faire avancer !

(...)je m'attaque contre ce dogme psy judeo machin qui nous bloquent et dont la th narative est le dernier avatar.

continuons a accepter la souffrance imposée en cherchant en quoi elle est acceptable pour l'autre pour continuer a nous faire balader.
(...)
je trouve particulièrement grave que pour cela il faudrait passer en thérapie, alors que celle-ci s'efforce de nous en éloigner en nous poussant par mille et un artifices a trouver un motif valable à la souffrance ou a l'accepter dans la joie.
un pur non sens et une perversion particulièrement grave des objectifs du consultants

Houlala... Jean on s'est un peu emballé là... :wink:

Bon, c'est à Corfinas de le dire, mais sa question n'était-elle pas en partie personnelle ?


corfinas à dit:
(...) Il m'arrive parfois d'entendre cette phrase "C'est trop beau pour être vrai, je ne le mérite pas ..." soit dans le fond de ma tête, soit dans la bouche de personne à qui il arrive des "trucs bien".
(...) Quelles seraient vos idées pour améliorer cette situation ?

Bon alors jeangeneve, la Thérapie narrative est typiquement ericksonienne et hypnotique je le répète, et n'a strictement rien à voir avec les théories freudiennes, c'est une certitude absolue.

Cela devait être dit, pour éviter une maladroite confusion (que je différencie de la... thérapeutique confusion :wink: était-ce là votre intention malicieuse ? :roll: :) )

Donc, rien ne permet d'imaginer que la thérapie narrative viserait à rendre acceptable les truc machin dont vous parlez.

Je vous ré-invite à découvrir cette voie thérapeutique hyper-intéressante et dont le seul nom ne suffit absolument pas à se faire une idée de ce que cela offre ! (j'en ai moi-même fait l'expérience la 1ère fois qu'un posteur de ce même forum en a parlé, je lui ai répondu une bêtise parce que je ne connaissais pas :wink: ).

alors voici un lien vers un organisme de formation :
http://www.imhena.com/formations/hypnos ... 3%A8ves-2/

... si les modérateurs trouvent cela trop publicitaire, disons qu'un moteur de recherche le trouvera avec " AREPTA formation hypnose Nantes " :shock:
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
je suis précisément en train de lire le même ouvrage en format poche .

les notions de Réalité de premier et de deuxième ordre.
ce que j en ai compris c'est que
le premier ordre c'est la réalité tel que elle est
la seconde est celle perçue .

je conviens convie que la thérapie narrative est une th hypnotique
je ne vois pas trop en quoi elle est éricksonienne.
peut t'on attribuer uniquement a Erickson la symbolique et le métaphorique ?
en tous cas je ne la vois pas dans "thérapie brèves"

je suis assez scié que vous soyez heurté par la citation :

"Favoriser une définition générale acceptable du problème" et "Externaliser le problème"


c'est le but même de cette technique, la base.
en fait c'est pire car cette citation je l'ai amputée .
la complete est la suivante :

Favoriser une définition générale acceptable du problème" et "Externaliser le problème" sont des techniques thérapeutiques qui émergent de la théorie de la Thérapie narrative.

mais quel et le con qui peu dire cela de la thérapie narrative ?
vous trouverez cette phrase dans l'avant propos du livre :
Les Moyens Narratifs au Service de la Thérapie aux Editions Satas
l'auteur est Michael White, qui se dit l'inventeur de cette technique.

une technique très utilisée ici pas des consultants australiens pour des sociétés désirant dégraisser sans supporter les coûts des plans sociaux .
et on on passe notre temps a des conférences hypnotique sur le cheminement de la fleur qui fleuri et qui sèche .
essayer cela en AH et passer une nuit là dessus, vous m'en diriez des nouvelles !

il est vrais que j'y connais rien, vous avez donc forcément raison .
et comme je suis un esprit dérangé tout ce que je propose ici n'est que projections dérangées fantasmatiques

désolé pour ces affirmations qui me semble certes provocantes.
pas dénuée de fondement, uniquement a mes yeux donc forcément fausse .

ca vas être dur pour moi tant j'ai décidé de combattre ma crédulité face a la vérité vraie qu'il faut souffrir pour être heureux et attendre ce qui serais un autre monde qui lui serais "meilleur".

bon je vais me calmer en retrouvant l'état quand j'était dans ma "mère"
un état régressif primaire don nous les humais serions les seuls a sortir...
(ce qui reste a prouver)

je me permet de lever une ambiguïté je ne suis pas jean de genève ou jean Degeneve, c'est le nom que porte un gastro-entérologue.
j'aurais bien aimé mais je suis jeangeneve un nom posé sur un avatar.
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
la réalité de premier ordre celle qui établit " un consensus de perception et en particulier une preuve (ou une réfutation) expérimentale, répétable, vérifiable "

et la réalité de second ordre : " (le premier ordre de la réalité) ne dit rien de la signification, ni de la valeur de son contenu. La réalité de premier ordre est importante pour établir une base de convergence au conflit : il y a des faits sur lesquels les adversaires sont d'accord pour reconnaître qu'ils se sont produits. En revanche, la réalité de second ordre est à dire, à élucider, car elle est passée par les filtres de la subjectivité : le ressenti.

personnellement je ne perçois pas les croyances:
il faut souffrir pour être heureux (injonction)
C'est trop beau pour être vrai, je ne le mérite pas .
la souffrance, la maladie permet d'avencer

et pleins d'autres comme, une réalité primaire vérifiable.
effectivement on se crève le cul pour nous faire croire que c'est vérifiable.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
ca vas être dur pour moi tant j'ai décidé de combattre ma crédulité face a la vérité vraie qu'il faut souffrir pour être heureux et attendre ce qui serais un autre monde qui lui serais "meilleur".

jeangeneve vous n'êtes pas le seul à vous heurter à ce mur !

tout comme la réussite financière reste l' indicateur de performance "sociale" , malheureusement !


Mais être un hypno idéaliste çà permet d'être heureux dans son utopie...

plus exactement de vivre heureux et de retransmettre ses outils aux autres et bénévolement sur les forum publics...

une belle richesse gratuite de second ordre par rapport à la richesse financière de premier niveau

Merci à Castorix et à tous d'y contribuer !

un utopiste surderien heureux !

8)
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Jeangeneve a écrit :
personnellement je ne perçois pas les croyances:
il faut souffrir pour être heureux (injonction)
C'est trop beau pour être vrai, je ne le mérite pas .
la souffrance, la maladie permet d'avencer


Si on prend il faut souffrir pour être heureux, tout comme les deux autres, pour moi ce sont de pures croyances que certains ont, et que d'autres n'ont pas.

Et que je ne voudrais surtout pas avoir.

Pourquoi souffrir ?

Le but d'une vie est pour moi de se rapprocher de la cessation de la souffrance.

Ce qui permet d'évoluer, c'est de savoir sortir de la souffrance, et quand elle revient de savoir en sortir à nouveau et d'utiliser toutes ses ressources pour ce faire.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
:arrow: C'est trop beau pour être vrai, je ne le mérite pas .
:arrow: Il faut souffrir pour être heureux...


« Lorsqu'une porte se ferme, il y en a une qui s'ouvre. Malheureusement, nous perdons tellement de temps à contempler la porte fermée, que nous ne voyons pas celle qui vient de s'ouvrir. »

Alexander Graham BELL
 
  • J'aime
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
jeangeneve vous n'êtes pas le seul à vous heurter à ce mur !

pour moi il y a pas de mur a ma croyance.

sauf bien sur la pensée dominante "manipulatrice" mais très utile pour maintenir une société dont c'est la raison même de sa cohésion.
mes propos doivent donc être en effet combattus avec la plus grande vigueur.

je n'en veux pas au hypnos si ces croyances sont pour eux source de satisfactions, de bonheur et de but de vie.

chacun fait avec sa construction au mieux.
et même je vous dit bravo si vous y êtes arrivé .

ce que j'arrive pas a comprendre et à accepter, c'est pourquoi il y a autans de technique modernes qui sont utilisées pour renforcer des croyances archaïques et qui depuis des millénaires n'ont rien donné.

pourquoi tant d'énergie dépensée pour faire croire...

bah, peu importe continuons a nous faire balader...

et continuons le délire en pure hypnose.

j'aime bien ce concept du martien finalement.
étudier les humaines manières et m'en amuser
et donc de m'amuser de moi même puisque hélas je suis un humain.
(merde alors c'est encore de l'hypnose)

sacrée pirouette en tous cas...
je ne suis pas "eux", je ne suis pas vraiment çà, et c'est marrant.


et... c'est trop beau pour être vrai
ou
rien n'est trop beau si je suis dans le vrai
c'est vraiment bien quand c'est beau
c'est vrai que c'est beau


j'entend aussi souvent : c'était trop bien
 
I

Intemporelle

Invité
jeangeneve à dit:
ce que j'arrive pas a comprendre et à accepter, c'est pourquoi il y a autans de technique modernes qui sont utilisées pour renforcer des croyances archaïques et qui depuis des millénaires n'ont rien donné.

pourquoi tant d'énergie dépensée pour faire croire...

Je suis étonnée par ce message, car je ne vois pas du tout à quelles techniques vous faites allusion...

Ce que je constate au fur et à mesure sur ce forum, c'est le langage de bois que certains utilisent...

Et d'autre part, "l'énergie dépensée pour faire croire" me fait penser justement à cette communication non assertive, où chacun veut exister mais finalement personne ne dit ce qu'il pense en langage vrai... c'est déroutant mais bien plus encore... ne favorise pas l'échange véritable en totale confiance... c'est mon ressenti ...
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Intemporelle à dit:
jeangeneve à dit:
ce que j'arrive pas a comprendre et à accepter, c'est pourquoi il y a autans de technique modernes qui sont utilisées pour renforcer des croyances archaïques et qui depuis des millénaires n'ont rien donné.

pourquoi tant d'énergie dépensée pour faire croire...

Je suis étonnée par ce message, car je ne vois pas du tout à quelles techniques vous faites allusion...

Ce que je constate au fur et à mesure sur ce forum, c'est le langage de bois que certains utilisent...

Et d'autre part, "l'énergie dépensée pour faire croire" me fait penser justement à cette communication non assertive, où chacun veut exister mais finalement personne ne dit ce qu'il pense en langage vrai... c'est déroutant mais bien plus encore... ne favorise pas l'échange véritable en totale confiance... c'est mon ressenti ...

il y en a qui utilisent le langage de bois

d'autres le langage de fer

mais lequel des deux induit plus de faire faire ?

le langage de bois me parait avoir plus d'ardence dans sa face cachée que le langage de fer en devanture !


Puisse cette métaphore mettre le feu à votre flamme hypnotique !

sinon vous en resterez à l'âge de pierre...à feu...

:roll:
 
papusza

papusza

Membre
messages
288
Points
1 160
Utilisez le langage de l'amour, ne serait pas mieux ? :wink:
 
I

Intemporelle

Invité
papusza à dit:
Utilisez le langage de l'amour, ne serait pas mieux ? :wink:

Oui, mais attention si l'amour est empoisonné, que va t-il donner comme échange...

La réponse de Surderien confirme bien ma pensée précédente...
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
papusza à dit:
Utilisez le langage de l'amour, ne serait pas mieux ? :wink:

là on n'utilise plus le langage !

désormais juste la langue...


faut se mettre au goût du jour Papusza !

:lol:
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
surderien à dit:
papusza à dit:
Utilisez le langage de l'amour, ne serait pas mieux ? :wink:

là on n'utilise plus le langage !

désormais juste la langue...


faut se mettre au goût du jour Papusza !

:lol:


mais si la langue de bois certaines disent que c'est déroutant, là elles vont surement dire que là c'est dégoûtant !

Savent pas ce qui est bon !

:lol:
 
papusza

papusza

Membre
messages
288
Points
1 160
Le gout de ce jour ou d'un jour est un bon jour

Le dégout c'est pour un autre jour

Pour le gout du jour.. il manque une voyelle

Pour la langue du plaisir

Celui ou celle qui le désire peut rajouter sa voyelle
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Je suis pour le langage du coeur, celui qui est , à mon sens, universel :D
 
corfinas

corfinas

Membre
messages
1 105
Points
4 760
Localisation
Lyon
Hello,

Merci à tous pour vos contributions, merci particulièrement à ceux qui ont attiré mon attention sur le "mérite".

J'ai fait un petit tour du coté de la régression, j'ai juste trouvé que j'avais hérité de ce "package" de mes parents. Éclairant mais je suis arrivé à la conclusion que j'avais maintenant deux options:

Une première option pourrai être de considérer que la notion de mérite n'existe pas ou qu'elle est optionnelle. Si cela me semble parler à Kamou, Papuza ou peut-être Castorix par certains cotés, cette option ne me parle pas ou en tout cas elle ne me satisfait pas complètement.

En effet, dans le coté personnel de cette problématique, ce qui résonne chez moi est, et c'est la deuxième option, que le bonheur se mérite (je garde ça) et que oui je le mérite ! Je le mérite parce que j'y travaille, parce que je suis "un enfant de dieu" (cf Marianne Williamson), parce que d'autres ont souffert en mon nom, parce que je leur rends honneur en construisant mon bonheur et parce que je suis reconnaissant (cf la gratitude) !

Voilà l'état de mes réflexions.
Je vous souhaite une bonne journée. :D

a+
Corfinas
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
bravo, superbe

vas vis
 
amrita

amrita

Membre
messages
309
Points
2 290
Localisation
isere
Yes !
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
a ce sujet (dieu) j'ai en ma possession une méthode d'AH qui est dirigée vers les problématiques ( profondes) , d’après ce que vous énoncez!.... qui pourrai vous intéresser....
3 cd je crois et un manuel.... en anglais! :?
que je vous prêterai volontiers....
cette méthode demande une pratique journalière , jusqu’à ce que le problème soit résolu et est basée sur un concept quasi religieux... de référence a une entité supérieure a vous ( votre dieu!)....
c'est très efficace pour les gens qui croient!
 
Vous aimerez:
Jupiter007
  • Question
  • Jupiter007
Réponses
27
Affichages
2 K
Jupiter007
Jupiter007
xorguina
  • Question
  • xorguina
Réponses
16
Affichages
4 K
Métaphore
M
xorguina
  • Question
  • xorguina
Réponses
0
Affichages
1 K
xorguina
xorguina
Nouveaux messages
A
  • Question
  • Alx00
Réponses
11
Affichages
170
Alx00
A
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
25
Affichages
567
Nelly Thérapie
Nelly Thérapie
Alexis Savignac
  • Alexis Savignac
Réponses
1
Affichages
60
dide70
dide70
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut