Chute en arriere- cherchez l'erreur

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par katia (zoulouk), 18 Juillet 2011.

  1. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    A trois femmes, nous avons fait des expériences de chute en arriere, par suggestion hypnotique.

    Les 4 premières expériences de chute, j'ai retenu les personnes afin qu'elles ne tombent pas. Suggestion de chute lente. Tout se passe bien.

    Ensuite ce fut à mon tour. Les 2 autres ne voulant pas prendre le rôle de l'hypnotiseur, je me suis raidifiée (catalepsie partielle je pense, induite en ah) et j'ai dit à une des filles de faire un décompte, et arrivé à un certain nombre, une fois ma raideur obtenue, de me pousser très légèrement (avec un doigt), sans que je connaisse ce nombre.

    Et je me suis explosée sur le sol sur du carrelage ! :roll:

    Tombée d'une façon fort étrange, sans poser les mains au sol avant la chute, sans bobo, et la personne ayant criée, j'ai évité de tomber droite comme un I.

    On a recommencé direct derriere, avec l'autre fille, toujours avec moi comme sujet, elle était petite et 15 kgs de moins, elle n'a eu aucune difficulté à me retenir en étant en position identique.

    On n'a pas compris ce qui s'est passé... mon dos est resté droit et je ne me suis pas ecroulée, avec une main ça tenait presque... et drole de propos ensuite "je t'ai laissé tomber" Je ne voulais pas tomber moi même.

    ?????

    Y a t'il un risque pour qu'on ne puisse retenir une personne et comment éviter à 100 % ?

    Perso même avec des personnes disons de 10 à 15 kgs plus lourdes, je n'ai pas eu de problemes, mais maintenant j'ai un peu peur, quand je vois un gars qui pourrait avoir 30 ou 40 kgs de plus que moi, ou même une 15aine.
     
  2. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    A mon avis, il n'y a pas de risque. La personne qui se laisse tomber le fait si elle est sûre de ne pas se faire de mal, sinon, elle ne se laisse pas tomber, ou alors, elle tombe proprement, (je me comprends).

    C'est mon avis basé sur mon expérience,

    La chute en arrière, ou en avant, il m'arrive de la réalisé parfois plusieurs fois par jour, c'est un test de suggestibilité que j'aime bien utiliser.

    Et personne ne s'est jamais fait mal, malgré quelques accidents, du style, la personne tombe trop vite, je n'était pas prêt a la retenir, et nous tombons tous les deux.
     
  3. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    C'est ce qui me semblait qu'il se passerait aussi, quand on se laisse surprendre, on tombe à deux

    Dans mon exemple, la personne n'a pas voulu tomber avec moi, et comme vous l'illustrez je suis tombée proprement. Dans une autre chute, sans ce phénomène auto-hypnotique, j'aurais pu risquer de me faire mal.

    La difference avec vous, c'est que vous ne laissez pas tomber les gens.

    La situation quand on la vit, inconsciemment ça fait un choc (sur le sol et psychologique).
    C'est assimilé à "elle me laisse tomber"

    Je qualifierais cela, comme dirait Freud, d'un acte manqué, surtout s''il n'est pas difficile de retenir la personne.
     
  4. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Salut Katia,

    Si une personne qui pèse largement plus que toi tombe comme une masse, ça ne me semble pas super raisonnable ni pour elle ni pour toi. D'autant que si tu la retiens mal, je ne suis pas convaincu que ce sera profitable quant à sa confiance envers toi voire envers l'hypnose.

    Une astuce p-e: fais ça devant un canapé par exemple, comme ça si vous tombez ce sera moins "violent" comme chute.
     
  5. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    J'étais la plus légère dans la situation et l'autre femme qui m'a retenu sans difficultés, avait 15 kilos et centimetres de moins que moi, et elle l'a fait aisément et dans la même position corporelle.

    Elle a même proposé à son mari de faire l'expérience, qui lui était encore bien plus lourd... sur du fait qu'on pouvait le retenir.

    Si une femme, par exemple de 45 à 50 kgs te proposait une chute arriere, n'auras tu pas confiance ?

    Penserais tu être à ce point suggestible pour tomber comme une masse ou que des personnes le soient ?

    Peut être rajouter alors simplement au niveau de la suggestion, une attirance en arriere lente et douce ?
     
  6. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Dans ce cas là je me mets à la place de la personne, elle va vers une expérience qu'elle ne connaît pas et où elle comprend rapidement qu'elle va tomber en arrière, tu ne sais pas si elle va tomber comme une masse ou si elle va se retenir et ne tomber qu'à moitié.

    Une personne qui pèse 20 ou 30 kilos de moins que moi, je ne serais pas très rassuré et je vivrais p-e l'expérience de manière moins relâchée, ce qui n'est pas le but.
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Suffit alors de placer la personne près d'un mur... le mur ne tombera pas, si ?

    Il y a des magnetiseurs qui font l'expérience sans présence de mur et en ne se mettant pas derriere.

    La personne recule un pied...

    Les personnes qui tombent comme des masses sont assez rares, je pense, ce serait des personnes alors très suggestibles.

    Si elles ont peur de tomber de la sorte, et le disent, je penserais immédiatement avoir en face de moi une personne des plus suggestibles.

    (si on redoute quelque chose, c'est que ça risque d'arriver, dumoins qu'on le pense, alors c'est fort probable que ça le fasse très rapidement)

    C'est quand pour la chute en arriere, Laurenzo, on choisira un mur à 10 centimetres de ton dos, ça te va... ?
     
  8. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Je préfère un matelas par terre. :lol:
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Pour tomber tout seul ou à deux ? :lol: :lol:

    Il faut bien choisir le matelas alors ! Et l'hypnotiste!
     
  10. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Mr Altmaier, petite question à un homme d'expérience. Si les tests de suggestibilité se révèlent tous à ne pas fonctionner, que faites vous alors?
     
  11. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Bonjour léo,

    au risque de me faire gonfler les chevilles, la réponse à votre question se trouve dans la question

    "petite question à un homme d'expérience."

    C'est à dire que cela fait longtemps que ça n'arrive plus.

    Au début de ma pratique, quand cela arrivait, qu'aucun test ne fonctionnait, je disais au revoir au client, "et désolé, peut être une prochaine fois, quand vous aurez mieux compris le principe de l'hypnose"

    Et il n'était pas rare que le client revenait me voir quelques temps après pour "réessayer"
     
  12. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    A une personne qui ne comprend pas, ne peut-on pas lui ré-expliquer autrement? D'ailleurs est-ce cette personne débutante qui ne comprend pas ou celui qui explique qui ne se fait pas comprendre?
     
  13. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Quel est votre problème laurezo, pour être aussi agressif?????? 8)
     
  14. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Désolé d'avoir froissé votre égo Jurgen, il est évident que vous aviez parfaitement expliqué la chose et que c'étaient les clients qui ne comprenaient rien. 8)
     
  15. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Non laurenzo, je ne rentre plus dans votre jeux, vous me faites pitié et j'espère profondément qu'un jour, vous trouverez quelqu'un pour vous aider.
     
  16. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Ouh là on a froissé une susceptibilité là, les amabilités sont de retour...

    Est-ce à ce point un crime de penser que si vous ne réussissez pas des tests de suggestibilité le client n'est pas forcément une personne qui n'a rien compris à l'hypnose et qu'il est peu pertinent de lui faire croire que c'est de sa faute en risquant ainsi de la détourner de l'hypnose?
    Si comme vous, on part du principe que tout le monde est hypnotisable alors si la personne n'est pas hypnotisée, p-e est-ce parce que l'hypnotiseur n'a pas trouvé le bon angle? La preuve étant que ça ne vous arrive plus avec l'expérience, il y avait donc bien un problème au niveau de la façon de faire... pas besoin de vous vexer comme ça, ça arrive à tout le monde de rater, c'est juste dommage ne pas avoir la qualité de voir ça comme un élément à corriger en rejetant la culpabilité sur les autres...

    Si je vous fais pitié, en tant que thérapeute vous me faites peur et j'espère profondément qu'un jour vous trouverez le courage de vous remettre en question... :oops:
     
  17. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    les test de suggestibilité sont l'espace entre l'amateur et le pro!
    un pro sait que tout le monde est suggestible....
    il n'y as donc rien a prouver!
    ceux qui les utilisent ont encore des doutes a ce sujet?
    il ne servent qu'a essayer de convaincre....
    les pros sont assez occupés, pour ne pas avoir besoin de recourir a ce subterfuge....
    ils sont contre productifs et rallongent le temps de "préparation" et de mise en transe.... ceux qui les utilisent doivent encore penser que certaines personnes ne peuvent pas rentrer en transe?
    c'est donc le T qui a encore un problème de confiance en son art!
    les seules conditions pour rentrer en transe est d'y croire et d’être motivé...puisqu'il est admit que tout le monde est suggestible!
     
  18. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Doit il y a voir des coupables dans cette question aussi bien chez les thérapeutes que chez les sujets ?

    J'ai aussi déjà eu l'impression que parfois il y a des sujets qui "ne comprennent pas ce qu'est l'hypnose", ou autrement dit ils ne se concentrent absolument pas (par exemple un sujet qui dès que vous commencez à lui dire une phrase, associée à de l'hypnnose par lui, il va eclater de rire, gesticuler... ( a peur)... et être toujours en mouvement, mais une partie de lui voudrait expérimenter et pas l'autre. C'est un exemple.

    Pour que certaines personnes arrivent à croire en l'hypnose, un test de suggestibilité peut leur être utile et peut instaurer un rapport de confiance (ce qui peut être l'objectif aussi) suivant la personnalité de l'hypnotiseur et comment il met les personnes en confiance.

    On voit bien aussi que toutes les personnes, dans des vidéos d'hypnose de spectacle où par exemple l'hypnotiseur endort 8 personnes sur 10 en 1 minute.
    Il y en a qui résistent où qui ont besoin de plus de temps pour entrer en hypnnose.

    Au bout de combien de tests de suggestibilités aviez vous décidé de l'echec potentiel ?

    Trois tentatives par fois sur le même test ? Combien de tests ?

    Si le test est simple et bien mené, évidemment il y aura peu d'echecs, et souvent des astuces qui peuvent se dégager avec la pratique et l'expérience, vont créer une réussite là ou apparamment et auparavant il y avait echec.
     
  19. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Bravo Katia pour ces explications simples et claires.

    J'ajouterais pour Paul qu'un test ne dure jamais plus de 2 à 3 minutes, (donc pas de perte de temps) et permet au T de déterminer le degrés de suggestibilité du sujet, et en fonction de ce degrés, d'utiliser les outils adéquates. 8) 8)
     
  20. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Pour des personnes ayant des difficultés à entrer en transe, Erickson demandait par exemple au patient de simuler une transe ou lui faisait regarder une autre personne en transe, il remarquait que souvent cela induisait un état hypnotique.

    Une personne qui a des difficultés avec les tests de suggestibilité peut représenter une opportunité pour le thérapeute de faire fonctionner sa créativité, de sortir des sentiers battus, s'adapter n'est-il pas le propre de l'hypnose? :wink:
     
  21. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Si l'on demande au patient de simuler une transe, il se mettra sur ses gardes. Il ne paie pas pour de la simulation et, sur ses gardes, il n'entrera pas en transe je pense.

    Je ne fais plus de tests apparents, car quand la personne ne répond pas au test alors c'est parfois fichu pour l'hypnose. Par contre j'observe beaucoup les mouvements des yeux, la respiration, les expressions faciales et autres pour adapter l'induction. Parfois, je réinduis aussi; je refais la profondeur.

    Les tests quand ils fonctionnent bien, c'est excellent pour la suite mais je trouve que c'est un risque inutile pour le moment. Comme le dit Banyan, je ne peut pas mettre les patients en impression d'avoir échoué. Et j'ajoute, ou que ça ne marchera pas alors qu'il faut parfois que quelques minutes de plus pour passer un certain seuil. Ce seuil peut être fragile parfois il me semble.

    Parfois, juste le test fera sortir la personne de transe. C'est à dire qu'elle n'attendait que cela pour "prouver" qu'elle est "forte" et "pas hypnotisable.

    J'ai réussi à vaincre des résistances avec des techniques que j'ai élaboré cependant à partir de trucs que j'ai lu. J'ai adapté, quoi. Ainsi il arrive que je demande à la personne agitée de garder les bras dans les airs jusqu'à ce que ce ne soit plus tenable de les garder comme celà. À ce moment, ils tombent, la personne les laisse tomber et elle entre en transe parce que c'est le "yes set" que j'établis à partir de l'inévitable du fait que cette personne ne pourra tenir les bras en l'air éternellement. Et pendant qu'elle les tiens comme cela, je commence le baratin hypnotique. Et ça fonctionne très bien.
     
  22. laurenzo

    laurenzo

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Je pense que ça dépend de la manière dont c'est amené, à adapter au profil de la personne. (si la personne aime jouer lui présenter ça comme un petit jeu marrant, si la personne est créative lui suggérer de créer une transe artistique etc...).

    Là aussi ça dépend comment on le présente, on peut se servir de l'échec pour rebondir, créer une confusion, même faire croire à la personne que sa réaction va exactement dans le sens d'une transe profonde.

    Très bonne idée. Ca va un peu dans le sens des doigts qui se rapprochent lorsque les mains sont serrées, un phénomène physique naturel qui incite la personne à y croire un peu plus.
     
  23. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    katia, je suis hors sujet, mais pour garder le post ouvert, que je le voit :wink: et pour rigoler et répondre à ton sujet :

    chute en arrière...chercher l'erreur...

    Je suis tombée par terre...c'est la faute à voltaire :lol: :lol: :lol:

    Tu m'en veux pas hein ! :wink: difficile de resister :lol:
     
  24. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Y a qu'un cheveu sur la tête à Mathieu :wink:

    Y a qu'une dent dans la machoire à Jean

    Y a qu'une chute en arriere, c'est la faute à Voltaire

    En matiere de chute en arriere en voici une marrante que vous trouverez sur ce site de Bernard Lien invalide

    La video 2 dans la rubrique chute en arriere

    Toute la chenille qui s'écroule ! Vraiment marrant ! :lol:
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Mai 2017
  25. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    hein ?

    on a sonné ?
    quelles dents ?
     
  26. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Mias j'ai pas qu'un cheuveux ! :D :lol:
    j'arrive pas à ouvrir ton lien....dommage, j'aime me marer moi
    bisous et bonne nuit ! :wink:
     
  27. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Voici le lien:
    www.sciences-occultes.org/hypnose.html

    Sinon taper sciences-occcultes.org, dans la rubrique hypnose en direct. (video 2)

    La video est de très mauvaise qualité, mais on y voit, entend, ressent l'essentiel.
     
  28. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Bonsoir,

    De la même façon, la personne peut venir voir un psychothérapeute pour "prouver" que même une psychothérapie, quelle que soit la technique utilisée, ne pourra rien pour elle. La psychothérapie ne marchera donc pas, même si vous utilisez des "trucs". Ces "trucs" sont là pour vous rassurer, et ne sont en aucun cas, le gage d'une réussite future de la thérapie. Contrairement, les tests de suggestibilité, eux, sont très anxiogènes pour beaucoup d'hypno-thérapeutes, mais ont l'avantage, de mettre en évidence la réceptivité réelle à l'hypnose d'une personne.

    Parfois, il faut être assez humble, pour accepter le fait, qu'on ne puisse rien pour une personne.
    D'autres fois, il serait sage d'accepter, que ce que l'on fait n'est plus de l'hypnose, même, si nous obtenons de bons résultats thérapeutiques.
     
  29. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Oui, oui, j'en conviens... Mais, "plus de l'hypnose" c'est plutôt rare voyez vous. De l'hypnose très légère peut être. La plupart du temps les gens qui n'entrent pas en transe n'entrent pas dans la transe que vous induisez parce qu'ils sont déjà dans leur propre transe je dirais. Comme de très jeunes enfants. Par exemple, si vous prenez un psychotique, il y a de bonnes chances que vous n'induirez rien avec lui, c'est qu'il est déjà toujours dans une certaine transe de façon chronique.

    Alors, je dirais que le challenge c'est de les faire sortir de leur transe personnelle pour en induire une qui sera à "but thérapeutique". Cependant, alors, l'on peut aussi se servir de la transe dans laquelle ils sont déjà. Comme on le fait avec un enfant. Il s'agit de l'explorer cette transe et de jouer avec. M'enfin...Ce que j'en dis c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais je me débrouille assez bien étant donné que je suis habitué à la psychothérapie sans "hypnose officielle". Parfois, sans le baratin hypnotique, de demander de fermer les yeux au bon moment d'un entretien peut faire beaucoup. Mais alors, on travaille à la Érickson bien sûr.
     
  30. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    ce challenge que vous décrivez .... peut être vu , vécu .... sur d'autres bases avec d'autres paramètres.... pour obtenir des résultats.....
    au lieu d'essayer de faire sortir la personne de sa transe personnelle...
    vous devriez essayer de rentrer dans la sienne, de vous en servir comme d'un tremplin pour adapter , aiguiller le client vers la cible dont vous avez discuter avant de rentrer, d'induire la transe....
    établir le contact.... booster la confiance....
    poser les vrais questions pour obtenir les vrais réponses!
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. benben
    Réponses:
    22
    Affichages:
    639