Formation Hypnose

Claustrophobie

  • Initiateur de la discussion Joel66
  • Date de début
J

Joel66

Membre
messages
2
Points
80
bonjour
je dois recevoir une dame ayant problème claustrophobie.
je vais rechercher la cause mais pour le problème en lui même,
Je voudrais savoir ce que vous utilisez pour problème clautrophobie et peur du noir ?
double dissos ?
autres?
merci
 
Quantum

Quantum

Membre
Pro
Animateur
messages
70
Points
1 910
Age
63
Localisation
Barneville-Carteret, Manche, Normandie, France
Bonjour Joel66,

Si la personne connait l'évènement traumatique qui est à l'origine de cette phobie, la double disso avec un recadrage sur le comportement d'alerte qui persiste est souvent très efficace.

Il peut aussi être intéressant de décentrer la vision qu'elle a du problème : "je me sens angoissée dans un endroit fermé" là c'est l'endroit clos qui est anxiogène. Vers l'autre vision : "j'ai peur que la porte ne s'ouvre pas et de ne pas pouvoir sortir" c'est la porte le problème. Et c'est sur elle qu'on va travailler.

Pour la peur du noir, introspecter avec la personne ses représentations/croyances anxiogènes qui y sont liées permet souvent un recadrage salvateur. "Le train des croyances" peut alors ensuite en assurer l'effacement.
Si aucune cause particulière n'est mise à jour dans ce problème, alors une régression peut aussi être fort utile pour s'en libérer.
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 871
Points
7 360
Localisation
France
ceux qui doivent passer un IRM je leur apprends une séance d’autohypnose avec un souvenir réel ou imaginaire d’eux dans un espace infini ....comme une chevauchée sur une longue plage ..bien sûr en fonction de ce qu’ils aiment ...
 
A

Armelle1969

Membre
messages
1
Points
150
Bonjour Joel66,

Si la personne connait l'évènement traumatique qui est à l'origine de cette phobie, la double disso avec un recadrage sur le comportement d'alerte qui persiste est souvent très efficace.

Il peut aussi être intéressant de décentrer la vision qu'elle a du problème : "je me sens angoissée dans un endroit fermé" là c'est l'endroit clos qui est anxiogène. Vers l'autre vision : "j'ai peur que la porte ne s'ouvre pas et de ne pas pouvoir sortir" c'est la porte le problème. Et c'est sur elle qu'on va travailler.

Pour la peur du noir, introspecter avec la personne ses représentations/croyances anxiogènes qui y sont liées permet souvent un recadrage salvateur. "Le train des croyances" peut alors ensuite en assurer l'effacement.
Si aucune cause particulière n'est mise à jour dans ce problème, alors une régression peut aussi être fort utile pour s'en libérer.
Bonjour
Peux tu m’expliquer le train des croyances. Merci
 
Quantum

Quantum

Membre
Pro
Animateur
messages
70
Points
1 910
Age
63
Localisation
Barneville-Carteret, Manche, Normandie, France
Bonjour Armelle,

Le "train des croyances" est un protocole narratif que j'ai eu en formation, mais il y a un copyright dessus, je pense donc que je n'ai pas le droit de le diffuser publiquement. Je t'en communique néanmoins la structure, peut-être qu'à partir de l'idée, tu peux t'en inspirer pour créer ton propre protocole

L'idée est d'introduire après l'induction que nous avons tous en nous des croyances issues du passé, liées aux messages que l'on a reçu des personnes faisant autorité sur nous, ou d'images que l'on a vues, ou d'émotions ressenties au contact d'un élément marquant. Ces croyances, même si aujourd'hui on en a développé d'autres qui les remettent en cause consciemment, elles restent pourtant là dans la mémoire et continuent de s'activer en arrière fond à notre insu.
Lui proposer alors de faire un voyage en train qui va traverser tout son passé, avec petite pause à la naissance, puis qui fera le voyage retour. Le but de ce voyage étant de demander à l'inconscient de cibler à l'aller toutes les croyances limitantes issues du passé, de faire une pause et le plein d'énergie au moment de la naissance, et au voyage retour, d'effacer, de désactiver ces mémoires devenues inutiles, voire négatives, et qui freinent la réalisation des objectifs qu'elle poursuit.
Le travail est inconscient, mais rien ne l'empêche d'intervenir ou d'agir durant le voyage de retour sur des évènements avec lesquels elle serait en désaccord, car elle a à sa disposition durant tout le voyage un bouton de contrôle qui lui permet d'accélérer, ralentir ou même arrêter le train.
 
Vous aimerez:
L
Réponses
11
Affichages
2 K
Membre 31559
M
castorix
  • Question
  • castorix
Réponses
5
Affichages
2 K
esperence
esperence
Ukulele
  • Question
  • Ukulele
2
Réponses
51
Affichages
5 K
POYET
POYET
Nouveaux messages
L
  • Question
  • Leadi28
Réponses
0
Affichages
15
Leadi28
L
dide70
  • Question
  • dide70
Réponses
2
Affichages
55
HypnoticFox
HypnoticFox
D
  • Question
  • Danjoy
Réponses
0
Affichages
27
Danjoy
D
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut